Députés LREM : ça dérape un max !

Publié par le 8 Sep, 2017 dans Blog | 3 commentaires

Députés LREM : ça dérape un max !

– « Nous allons faire de la politique autrement »
– « Ce sont des réflexes de la vieille politique »
– « Nous allons révolutionner la politique »
– « Nous allons moraliser la vie politique »

Que n’avons-nous pas entendu de la part des responsables de la République En Marche ?

Les écuries d’Augias allaient être prestement nettoyées et la probité et le sérieux allaient remplacer toutes les anciennes pratiques douteuses et les magouilles des anciens députés !

Mais après la lamentable exfiltration du triste sire Richard Ferrand du gouvernement et son recasage comme président du groupe LREM, nous avions tous pressenti que les promesses de campagne n’engageraient, une fois de plus, que ceux qui les écoutent !

Se sentant couverts par un président de groupe « au dessus de tout soupçon », certains députés LREM, grisés par leur victoire écrasante à l’Assemblée nationale, se lâchent et les dérapages s’enchainent.

On aurait pu attendre de députés débutants un peu de modestie et qu’ils adoptent une attitude de réserve le temps de se faire aux us et coutumes et autres règlements de cette vieille et vénérable institution qu’est l’Assemblée nationale. Mais, à l’inverse, forts de leur écrasante domination au parlement, ils ont brigué et obtenu tous les postes de pouvoir à l’Assemblée.

C’est ainsi qu’on a pu voir le navrant spectacle de la vice-présidente de l’Assemblée nationale, répéter, tel un perroquet, les consignes dictées par un fonctionnaire de l’Assemblée, planté en permanence derrière elle !

Mais c’est en dehors de l’hémicycle que des comportements inacceptables ont été observés.

A coups de casque …

C’est le député LREM M’Jid El Guerrab qui a envoyé à l’hôpital, en soins intensifs, le député socialiste Boris Faure après l’avoir frappé violemment à coups de casque de moto.

Le drame a été évité de peu grâce à l’intervention d’agents de sécurité présents dans le voisinage. Le communiqué de la famille publié peu après l’agression était en effet inquiétant :

« Ce jeudi 31 août, Boris Faure se trouve actuellement en soins intensifs. « Hier après-midi, Boris Faure a été violemment agressé à Paris. Il a été admis à l’hôpital. Son état général s’est rapidement dégradé. Il a dû être opéré en urgence. Les médecins ne se prononcent pas à ce stade sur les suites pour son état de santé. Il est aujourd’hui en soins intensifs et reste sous surveillance »,

M’Jid El Guerrab a prétendu avoir été insulté par le député socialiste comme l’a indiqué un proche :

« M’Jid El Guerrab s’est simplement défendu : Boris Faure l’a empoigné par le bras, l’a traité d’imposteur, de communautariste de merde, de sale arabe. M’Jid s’est défendu avec son casque, c’est tout. C’est une réaction instinctive. »

Marianne revient sur cette triste affaire dans cet article (L’insulte « sale arabe » en question) en soulevant l’excuse de l’insulte raciste proférée par le député socialiste.

Et tout état de cause, une insulte – fut-elle à connotation raciste – ne peut excuser l’utilisation d’une telle violence, le casque ayant été utilisé comme une arme par destination.

Une pratique commerciale douteuse

Au même moment où se votait dans l’hémicycle la loi de moralisation de la vie politique, une députée LREM, élue dans la Sarthe, organisait des excursions à l’Assemblée nationale et les facturait … 119 euros !

C’est dans cet article de Marianne, que l’on apprend que la députée macroniste Pascale Fontenel-Personne, violait allègrement le code de déontologie de l’Assemblée nationale qui stipule, je cite, que « les députés doivent s’abstenir d’utiliser les locaux ou les moyens de l’Assemblée nationale pour promouvoir des intérêts privés ».

Extrait de l’article :

Les députés de La République en marche (LREM) se vantent souvent qu’avec eux, la culture d’entreprise a fait son entrée à l’Assemblée. En voici une confirmation originale avec la députée Pascale Fontenel-Personne, élue dans la 3e circonscription de la Sarthe, qui a trouvé le moyen de concilier son job de parlementaire avec son activité de cheffe d’une PME. Cette femme de 55 ans dirige avec son mari, Dominique Personne, une société qui organise des excursions touristiques pour les seniors : Access Tour Le Mans. Et elle a justement trouvé le moyen de faire de son mandat… un argument touristique !

Dans la brochure de fin d’année 2017, qui liste les sorties à la journée organisées à Paris et alentour par Access Tour, on trouve Montmartre, le marché de Rungis, le Louvre, le château de Versailles… mais aussi l’Assemblée nationale. Deux visites y sont prévues d’ici à la fin de l’année, le jeudi 12 octobre et le lundi 4 décembre. Le programme prévoit une « arrivée pour le déjeuner sur Paris » et une « visite guidée du palais Bourbon« . Cerise sur le gâteau : « Cette visite se fera en présence de notre députée !« . Laquelle, vous l’aurez deviné, n’est autre que Pascale Fontenel-Personne, présidente du tour operator. Tarif de l’excursion : 119 euros par personne.

On lira en fin de l’article de Marianne, le droit de réponse de la députée qui argue que cette excursion était déjà proposée bien avant son élection … Il reste que l’argument commercial de l’accueil par la député du crû n’a pu être qu’ajouté après cette élection …

En conclusion …

S’il est vrai que l’arrivée de nouvelles têtes à l’Assemblée nationale, avec notamment beaucoup de représentants de la société civile, pouvait être saluée et méritait une certaine indulgence, les comportements rapportés précédemment sont inadmissibles, surtout de la part des donneurs de leçons de la République en marche !







 

 

 

3 Réponses à “Députés LREM : ça dérape un max !”

  1. En effet,les donneurs de leçon de la veille, tombe dans des travers particulier, comme cette violence inacceptable et inaproprié a la situation.

    Je concede que parfois la violence est un moyen de defense, mais là, ca n’a pas l’air d’etre le cas, en aucune façon il n’a été agressé, mais sa reponse a été ouvertement d’une violence a l’extreme.

    De plus l’excuse avancé pour excuse de son acte, me parait deplacé, puisque c’est un socialiste (donc tous pro arabe)…

    Ce gars doit etre retiré de l’assemblé nationale, de meme d’autre personnes pour des cas moins grave, doivent etre « recentrées ».

  2. Faure à l’hôpital, El Guerrab à la commission Défense : tout va bien !
    http://ripostelaique.com/faure-a-lhopital-el-guerrab-a-la-commission-defense-tout-va-bien.html

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *