D’un Z … qui veut dire Zemmour !

Publié par le 26 Oct, 2020 dans Blog | 2 commentaires

D’un Z … qui veut dire Zemmour !

Qui arrêtera l’irrésistible ascension d’Eric Zemmour ?

Depuis l’arrivée du polémiste dans Face à l’Info, sur CNews, l’audience est passée de 100 000 à 565 000 téléspectateurs avec des pointes certains jours à 650 000 !

C’est la question qui commence à inquiéter l’Elysée !

Et pas seulement à l’Elysée ! A Canal+ aussi !

Il faut dire que depuis Novembre 1984, quand François Mitterrand avait fait cadeau de la chaine Canal+ à son copain André Rousselet, Canal+ avait roulé des jours tranquilles dans une ambiance gaucho-bobo et depuis quelques années, gaucho-progressiste.

Mais voilà que Vincent Bolloré a repris en main, au sein même du groupe Canal+, la chaine d’infos iTélé, et en a considérablement modifié la ligne éditoriale.

A France Inter, on parle même de « foxisation » de la chaine CNews.

Rendez-vous compte, on n’avait jamais vu, depuis la mort de l’ORTF, une chaine d’information pencher à droite ! C’est insupportable !

Et le pire pour les bobos de Canal+, c’est que la nouvelle vedette de l’émission phare de CNews, Face à l’info, n’est autre que le diable en personne : Eric Zemmour et qu’il a multiplié par 6 l’audience de la chaine entre 19H et 20H !

Ce succès, et le langage de vérité parfois crû, tenu par Zemmour, ne plaisent pas à tout le monde. C’est ainsi que le groupe Canal+ a demandé au comité d’éthique du groupe de se réunir pour mettre fin à cette situation inacceptable.

Jany Leroy, sur Boulevard Voltaire, nous décrit ce complot dans un article intitulé :

Comment mettre fin au succès d’Éric Zemmour ?
Le groupe Canal+ s’interroge

Il relève, non sans humour, le fait historique suivant :

Pour la première fois dans l’histoire de la télévision, les responsables d’une chaîne se mobilisent pour examiner les moyens de faire baisser l’audience d’une émission. Du jamais-vu.

Il résume ainsi les conclusions du comité d’éthique :

« L’émission “Face à l’info” ne peut pas continuer à être diffusée sous sa forme actuelle. » Trop de téléspectateurs. Trop d’adhésion aux analyses dérapantes du chroniqueur. L’Élysée en état d’alerte. L’émission doit être remodelée, revisitée, malaxée, Zemmour reconfiguré… Il y a « un manquement à l’honnêteté », des « outrances », des propos « contraires à la charte déontologique du groupe » : en bref, un éloignement considérable de la ligne du parti. De la sortie de route caractérisée.

et conclut férocement :

Selon Le Parisien, le comité s’interroge sur la façon de « se prémunir du risque de réitération ». Il peut recommencer, l’animal ! L’anxiété du comité atteint un niveau de drôlerie qui pourrait faire l’objet d’un divertissement du samedi soir sur CNews. Des inconnus réunis autour d’une table qui s’interrogent sur la manière de réduire le temps d’antenne d’un chroniqueur plébiscité par les téléspectateurs. La dramaturgie mérite le détour. Le Dîner de cons battu à plate couture. Encore un succès en perspective !

Jany Leroy pour Boulevard Voltaire.

Etonnant, non ? Aurait dit Pierre Desproges !

A lire aussi, cette mise en garde aux détracteurs de Zemmour :

La “énième éructation” de Zemmour, selon Télérama

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “D’un Z … qui veut dire Zemmour !”

  1. Victoria Dupont dit:

    Il faudra boycotter CNews mais se désabonner de C+ en explcant les raisons voire monter une petition

  2. CNEWS est la seule chaîne infos où la langue de bois n’est pas de mise, où les questions posées sont ouvertes et non pas orientées ou fermées comme sur BFM et LCI, où l’équilibre entre les intervenants de droite et de gauche est respecté. Sur BFM/Macron ou sur LCI vous avez 3 intervenants pro macron plus l’animateur et un opposant, les dés sont pipés et comme beaucoup de français sont manipulables ils continuent leur propagande pro macron tout comme leur propagande anti Trump

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *