Et le lundi matin, le Castaner était toujours vivant !

Publié par le 15 Juin, 2020 dans Blog | 6 commentaires

Et le lundi matin, le Castaner était toujours vivant !

Christian 54 nous a proposé un nouveau texte écrit hier, avant l’allocution du président de la République.

Un texte d’humeur qui se désespère des derniers événements et pointe les atermoiements de la gouvernance de notre pays.

Je ne suis pas certain que, s’il a regardé Emmanuel Macron hier soir, il ait été rassuré sur ses intentions pour l’avenir.

Personnellement j’ai retenu deux points dans son intervention :

  • L’autosatisfaction insupportable qu’il a affichée concernant la gestion de la crise. « Nous pouvons être fiers ! » Il se mélange habilement à tous ceux qui ont fait face courageusement à cette crise afin d’éluder tout manque de lui-même et de son gouvernement.
  • Le second point est plus grave car il ne fait que confirmer le lâchage de la police par le pouvoir face aux manifestants racialistes. La seule phrase que les policiers attendaient n’a pas été prononcée : Non, la police n’est pas raciste ! Cela sera interprété par les forces de l’ordre par une indifférence voire un satisfecit aux propos de Christophe Castaner dont beaucoup de policiers demandent la démission.

Manifestations interdites mais tolérées au nom de « l’émotion saine » …

Voici le texte de Christian 54 :

Lâcheté

Depuis quelques jours un désordre permanent règne sur le pays. Des hordes barbares envahissent les rues et les places et les forces de l’ordre ne peuvent rien faire. Ce n’est pas parce qu’elles manquent de courage ou de volonté, c’est parce qu’à leur tête elles sont bridées par un incapable, un lâche, un être dangereux.

Mais le scandale réside aussi dans l’obstination du chef de l’Etat à maintenir à leur place des personnages qui, manifestement, n’ont pas leur place dans les hautes sphères de l’Etat (du moins de ce qu’il en reste). Souvenez-vous (et je vous la fais courte) : Ferrand, l’escroc aux mutuelles, Benalla, l’âme damnée, Griveaux le grivois, Belloubet et sa destruction de la Justice, Ndiaye et ses éternelles boulettes, Castaner l’incapable playboy impénitent. Que l’un d’entre eux soit attaqué pour ses turpitudes et il trouvera auprès du locataire de l’Elysée une épaule compatissante !

Dans la pratique, l’Etat de droit part en sucette. Le Droit n’est plus une valeur et n’a plus droit à la moindre considération. Son garant, la Police, n’est pas soutenue. Nous sommes passés, par la décision aussi unilatérale que stupide d’un ministre indigne de sa fonction à la manifestation interdite mais tolérée et à la condamnation du soupçon avéré.

C’est çà l’Etat ? C’est quoi ? Et le patron, il est où ? Lui, si prompt à se pavaner devant la télé, il va nous seriner par une intervention (prévue pour durer 30 minutes !) et tenter de justifier l’injustifiable : l’abandon du droit, le laisser aller, et le plus grave : l’abandon de ses troupes). Sera t’il celui qui va saboter la République ? Il en est malheureusement capable, le passé nous l’a montré.

La France est atteinte d’un delirium généralisé communautariste qui pourrait s’avérer fatal s’il n’est pas enrayé au plus vite.

Christian 54 pour A droite, fièrement !

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Et le lundi matin, le Castaner était toujours vivant !”

  1. Richard Mauden dit:

    Dans la tête de Castaner ? Pas grand-chose !
    Interrogé sur I24news, Pascal Bruckner déclare : « Que se passe-t-il dans la tête de Castaner ? Pas grand-chose ! » Il y avait déjà dans la tête de Castaner : « Je suis Adama Traoré ! », ce qui ne laissait que peu de place à la logique de la raison. Avec Macron-Castaner le pays assiste à la décomposition de la France qui va entraîner l’ensemble des Français vers le bas. Nina cite Pascal Bruckner dans le Figarovox : Castaner a déclaré qu’il ne fallait plus parler d’État islamique parce que les djihadistes n’avaient rien à voir avec l’islam.
    « Cessons de parler d’État Islamique, ils trahissent la religion qu’ils prétendent servir. Ce sont juste des
    assassins » a dit Castaner sur Europe 1. Avec Castaner, on a touché le fond, mais Castaner creuse encore !
    Parce qu’avec un tel état d’esprit : « Je suis Adama Traoré ! », c’est dire que le peu qui restait à sauver dans le cerveau de Castaner a subi le coup de grâce. Ex-Socialiste et admirateur de Michel Rocard, Castaner est une sorte de Macron en plus nul. Les flics avaient bien besoin d’un chef comme ça ! Laurent Nuñez, fils de pied noir, ancien Préfet passé un temps à la DGSE, n’apportera rien aux policiers vu qu’il n y connait rien !
    Pour la petite histoire, Laurent Nuñez est un énarque qui a fait un court passage à la tête de la DGSI avant d’être recruté par Macron pour seconder Castaner, pour seconder une sorte de Macron en plus nul.
    Nuñez est en quelque sorte le « faire-valoir » de Macron pour calmer les keufs qui ne peuvent pas encaisser Castaner. Si la DGSI avait réellement été à la hauteur du temps de Nuñez, ça se saurait !
    Le cerveau de Castaner pour les nuls est fatigué et déprimé ! Pascal Bruckner y voit une tentation totalitaire. Le fanatisme de Castaner : « Je suis Adama Traoré ! » s’est imposé comme un problème totalitaire !
    Pascal Bruckner : La fin de la guerre froide a posé un problème majeur à l’Occident : la disparition de l’ennemi. On a donc cherché un ennemi de substitution : la Droite Nationale identitaire pour éviter de parler de l’islam radical. Avec Castaner : « Je suis Adama Traoré ! », l’ennemi est devenu l’homme Blanc lui-même.
    L’ennemi c’est l’homme Blanc en ce qu’il est le créateur de son destin et un dominateur de la nature pour imposer sa culture et sa civilisation. Toute l’ambiguïté de Castaner : « Je suis Adama Traoré ! », c’est qu’il veut avec Macron l’incompétent gay-friendly punir les hommes Blancs et même la police soi-disant raciste !
    Il semblerait que Macron l’incompétent gay-friendly ait envie de punir les hommes hétérosexuels dans sa volonté exterminatrice de la famille normale blanche, catholique de tradition et hétérosexuelle. Macron envisage avec un grand sourire l’extinction de l’espèce humaine blanche hétérosexuelle, alors que ce sont les enfants de la classe moyenne blanche supérieure, plutôt bien élevés et bien éduqués, qui doivent réussir.
    Les loges maçonniques LREM-GOF-LGBT veulent imposer une sorte de messianisme satanique gay-friendly totalitaire, cette utopie à connotation satanique religieuse. C’est une religion païenne qui met l’anti-racisme au centre des revendications des Noirs racistes anti-Blancs, ces tous : « Je suis Adama Traoré ! »
    Qui est obsédé ? « Je suis Adama Traoré ! » est partout ! Tout le monde veut « Je suis Adama Traoré ! » C’est tellement cynique. Les Noirs racistes anti-Blancs radicaux se servent du mot d’ordre : « Je suis Adama Traoré ! » comme d’une arme et si on les contredit, ils accusent les critiques d’être des racistes anti-Noirs !

  2. L’histoire appliquera à Macron ce qui dit le général de Gaulle sur Albert Lebrun: » Au fond, comme chef de l’État, deux choses lui avaient manqué : qu’il fût un chef ; qu’il y eût un État. »

  3. Castaner va virer au prochain remaniement. Déjà il est contredit par Macron dans son allocution, puis « Police: la clé d’«étranglement» conservée jusqu’à son remplacement
    Christophe Castaner avait annoncé son abandon la semaine dernière. »
    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/police-la-cle-d-etranglement-conservee-jusqu-a-son-remplacement-20200615

  4. Hier soir je lis rapidement le résumé de l’intervention de Manu 1er à la télé. A la façon dont les choses ont été présentées, ma première réaction fut : « Bon, il a sifflé la fin de la récré. » et « tiens, c’est plutôt une bonne surprise ».
    Il faut dire que je suis intéressé au 1er chef par une des décisions, le retour des enfants à l’école. Effectivement il était grand temps qu’on remettent les pendules à l’heure (et certains profs au boulot) tant la situation était devenue ridicule : pour exemple personnel, ma fille fait actuellement 1 jour de collège par semaine dans une classe à demi-remplie… Elle en faisait deux avant que les 4e /3e reprennent.
    Bon OK. Très bien. Mais c’est quand même ta géniale administration Manu qui l’a foutu ce bordel, non ?
    Idem pour les cafés et tout le reste. Il n’y a pas de quoi s’en vanter!

    Je ne parle pas des autres résultats. Je suis bien placé pour constater le désastre, quand mon entreprise fait aujourd’hui chômer son personnel 2,5 jours sur 5. Bien joué Manu, Bruno, Agnès, Olivier & co.

    Pour ce qui est du sujet « racisme », en apparence Manu refuse de mettre un genou à terre. Mais si on gratte un peu on voit que c’est creux et surtout destiné à enfumer l’électeur de « droite macroniste » ou celui de ce qui reste de la gauche républicaine.
    Déjà, toujours cet effacement agaçant et tellement significatif au fond des mots Nation ou France au profit de République.
    Ensuite, effectivement soutien de façade à la police, mais un vrai soutien se serait traduit par l’éviction de Castaner et de Belloubet. Il n’en fut rien car cela eut été perdre la face, et surtout il n’est en réalité pas question de changer un iota autrement qu’en façade à la ligne qu’ils défendent. Ils seront peut-être exfiltrés au prochain remaniement vers un fromage de la République bien rémunérateur, mais ils seront remplacés par des ectoplasmes ou des gesticulateurs enfumeurs pour que rien ne change.

    Pour ce qui est de l’Histoire. Là encore de la façade uniquement. Il eut été n réalité extrêmement grave qu’il prononçât autre chose. Donc il ne pouvait pas vraiment dire moins. Et peut-être le pense t’il au fond. On n’en sait rien.
    Mais que ce soit par conviction, pour des raisons de basse politique ou par impuissance, le « en même-temps » va continuer. « On ne touche pas aux statues ! » a t’il dit. Ok, Colbert ou Louis XIV resteront (pour le moment) en place, Napoléon peut dormir tranquille aux Invalides quelques années encore.
    Mais en parallèle Sibeth, Marlène ou « l’aile gauche » vont œuvrer en sous-marin pour donner des gages à nos « communautés ». On trouvera bien d’autres un peu moins connus (mais pas seulement un obscur négrier nantais ou rochelais peu glorieux) à déboulonner ou effacer de nos rues. La 2e division pour commencer.
    Et que fera Macron le jour où un gros baron de gauche local, un Eric Piolle ou une Martine Aubry au hasard, mettra ce genou ostensiblement à terre en effaçant une école Jules Ferry, une place Colbert ou une rue Gallieni ou Bonaparte, et remplaçant celle-ci par une rue George Floyd, petit délinquant américain (certes mort injustement) ou demain Adama Traoré ? (notons qu’au passage les éventuelles rue Leon Trotsky, passage Lénine, place Ho-chi-minh, MJC Karl Marx.. demeureront)
    Macron ne dira rien et laissera faire.

    C’est écrit.

    C’est un Philippe de Villiers qu’il nous faudrait.

  5. le blablabla de macron, du
    Narcisse dans toute sa splendeur, macron félicite macron
    un discours d’auto satisfaction indécent devant le nombre de décès et de malades du covid 19 par manque de masques, de gel, de protections, des tests qui sont pas fiables etc…
    Rien de nouveau sous le soleil, les restaurants ouvrent une semaine plus tôt, mais qui aura envie d’aller au restaurant quand on voit le non respect des barrières sanitaires, plus grand monde porte des masques, les gens se collent les uns aux autres que ce soit dans la rue, les manifs, même dans les magasins ça commencent à très largement se relâcher.
    Soutien aux flics, c’est la moindre des choses, mais ça les a pas convaincu du tout puisqu’ils manifestaient encore hier soir.
    Les écoles ouvrent pour 15 jours pourquoi pas, c’est une bonne chose, car les parents vont pouvoir reprendre le travail, le chômage partiel c’est une perte de salaire conséquente pour certains petits salaires
    En tout cas suite à cette intervention je remarque l’incroyable emprise du politiquement correct sur l’Information. Avant c’était assez subtil, mais aujourd’hui c’est omniprésent, les médias ne s’embarrassent même plus de sauver les apparences. Les médias monopolisent la pensée sociale et politique et de plus se permettent de faire la morale à longueur de d’antenne. Tous ces médias qu’ils soient , journalistes, animateurs radio tv, ne font plus de l’information, mais restituent des informations biaisées et tendancieuses, c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission à macron.
    Que leur a t’il promis pour qu’ils soient aussi serviles, bienveillant, dégoulinant de mansuétude, mystère ? Il est vrai que tous ont voté pour lui et ne veulent pas se renier.
    Les élections présidentielles se jouent au premier tour, virez macron dés le 1er tour est la seule solution pour s’en débarrasser. Votez pour n’importe qui sauf lui au 1er tour

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *