Et si on taillait un costard à Pierre Moscovici

Publié par le 2 Juin, 2020 dans Blog | 3 commentaires

Et si on taillait un costard à Pierre Moscovici

Sur le plan économique, qui partagent avec François Hollande la responsabilité du plus grand choc fiscal de l’histoire de la V ème République et du fiasco d’un calamiteux quinquennat ?

Ils sont deux à se partager cet honneur :

– Pierre Moscovici en tant que ministre de l’économie et des finances dans le gouvernement Ayrault,

– Emmanuel Macron en tant que secrétaire général adjoint de la présidence puis ministre de l’économie et de l’industrie dans le gouvernement Valls.

Et aujourd’hui, c’est Pierre Moscovici qui a été choisi par Emmanuel Macron pour devenir premier président de la Cour des comptes en remplacement de Didier Migaud.

Rappelons que Didier Migaud, un socialiste – que je qualifierai d’éclairé –  avait été nommé par un président de droite, Nicolas Sarkozy, au nom de l’ouverture.

En nommant à nouveau un socialiste – à mon sens, beaucoup moins éclairé – à ce poste prestigieux, Emmanuel Macron omet de renvoyer l’ascenseur en nommant une personnalité de droite. Mais l’ouverture, c’est un mot qu’on connait peu à gauche …

Le magazine Marianne a titré après l’annonce de sa nomination :

Pierre Moscovici, l’éternel retour de la gauche caviar

En ajoutant : « Eternel second de Lionel Jospin, Dominique Strauss-Kahn et François Hollande, l’ancien ministre socialiste et ex-commissaire européen Pierre Moscovici sera nommé mercredi premier président de la Cour des comptes, a indiqué ce samedi 30 mai l’Élysée.»

C’est tout à fait ça ! Emmanuel Macron a beau se vanter d’avoir créé ce qu’il appelle le Nouveau Monde, il sera surtout perçu comme la machine à  recycler les vieux socialistes usés de l’Ancien Monde.

Mais c’est Le Figaro, dans cet article, qui reprend une information très peu reprise dans la presse :

Moscovici s’est fait offrir des costumes de luxe

Selon Le Canard enchaîné paru mercredi, le commissaire européen français s’est fait offrir des costumes par un ami chez le tailleur parisien habillant également François Fillon. Une affaire qui «n’embarrasse pas» l’intéressé.

C’est chez ce même tailleur de luxe du VIIe arrondissement que l’avocat franco-libanais Robert Bourgi a récemment offert deux costumes à François Fillon, des faits qui ont conduit le Parquet national financier à accorder un réquisitoire supplétif contre X pour « trafic d’influence » dans l’enquête sur les emplois présumés fictifs dont aurait bénéficié la famille du candidat de la droite et du centre à la présidentielle.

Interrogé au sujet de l’article du Canard enchaîné lors d’un point de presse avec le candidat socialiste à l’élection présidentielle, Benoît Hamon, à la Commission européenne, à Bruxelles, Pierre Moscovici a affirmé de ne pas être gêné par ces informations.

« Ce n’est pas tout à fait le lieu pour parler de cette affaire, mais je ne suis pas du tout embarrassé par cela, dès lors que ce sont de vrais cadeaux par de vrais amis, dans un vrai cadre privé« , a dit l’ancien ministre.

Pierre Moscovici n’est pas gêné du tout !

Et il a bien raison ! Il faut s’appeler François Fillon, et être en position de remporter l’élection présidentielle, pour que le Parquet financier s’empare dans l’heure d’une révélation du Canard enchainé et le mette en examen en un temps record !

Tout cela sent le copinage à plein nez et la République bananière qu’est devenue la France sous régime de la Macronie.

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Et si on taillait un costard à Pierre Moscovici”

  1. Richard Mauden dit:

    Qui veut gagner des millions ? Le gagnant est Pierre Moscovici à la tête de la Cour des comptes !
    20minutes.fr : L’ancien ministre socialiste et ex-commissaire européen Pierre Moscovici sera nommé président de la Cour des comptes, a indiqué l’Élysée. La Cour des comptes doit contrôler l’emploi des fonds publics sans jamais pouvoir sanctionner les abus socialistes de leur bon usage. L’ex-député socialiste Pierre Moscovici va pouvoir bénéficier de l’État providence pour les copains selon le fumeux modèle social français.
    Idéologie des mafias LREM socialistes sous l’autorité de Macron totalitaire : Pierre Moscovici peut-il redevenir à la mode quand « Macron-À ma guise » impose cette nomination iconoclaste ? Mais alors, quel sens ça peut avoir aujourd’hui quand les Français dénoncent la mainmise des milliardaires de gauche sur le Pays ? Ce qui, évidemment avec Macron, est vrai. Alors pourquoi pas couler la Cour des comptes ? Avec Macron, on ne doit pas nier ce retour à l’anormal LREM quand il nomme Moscovici pour enterrer la Cour des comptes !
    Moscovici « pour les nuls » est un adepte d’un monde multiculturaliste où tout le monde il est gentil !
    Sébastien Jallamion a écrit sur Riposte Laïque : « Moscovici, apôtre (de la bêtise) du multiculturalisme (et de l’Absurdistan), nie les racines chrétiennes de l’Europe ». Pierre Moscovici a été déguisé par Hollande en commissaire européen. Il n’est sûrement pas une lumière. Il a seulement brillé dans la bêtise en affirmant qu’il ne « croyait » pas aux « racines chrétiennes de l’Europe ». Moscovici « pour les nuls » ne croit pas à l’Histoire, comme il ne croit pas à la science ! C’est oublier que Moscovici, le songe creux socialiste, parle dans le vide, « sans autre intention que de mettre en avant sa figure du vide de la pensée ». Moscovici est un apôtre de la mondialisation de Macron LREM-socialiste progressiste $$$ gay-cosmopolite, le gars qui se croit élu « citoyen du monde de la bêtise politico-médiatique », mais seulement pour pouvoir « passer et repasser à la télé ».
    Ce bavardage islamo-populiste et gay-mondialiste de Moscovici à la télé gagnerait à tomber dans l’oubli, comme Moscovici lui-même, le songe creux socialiste pour les nuls ! La bêtise du multiculturalisme et de l’Absurdistan, qui nie les racines chrétiennes de l’Europe, ne doit pas être traitée à la légère, comme c’est le cas par la caste politico-médiatique des intellos-bobos de la gauchosphère LREM anarcho-mondialiste.
    La bêtise à la télé n’est plus entravée par une éthique contraignante. Aussi, le négationnisme LREM des racines chrétiennes de l’Europe concerne des faits de violence morale et religieuse, dont les victimes doivent prendre conscience pour voter juste en 2022. C’est pour cela que le mouvement de la « Manif pour tous » agit pour qu’une grande partie des classes moyennes, qui ont conscience de leur mission historique, se révoltent contre l’État-Macron. C’est pourquoi la « Manif pour tous » s’efforce d’amener cette conscience des classes moyennes à contrer « l’impunité de la bêtise de Moscovici  » pour qu’elle ne puisse persister.
    Avec Moscovici à la Cour des comptes : c’est encore la république des homards qui continue !
    Valeurs Actuelles : « Pierre Moscovici va prendre la tête de la Cour des comptes ! » (Au secours !)
    D’après le JDD, Moscovici, l’ex-commissaire européen rentier paresseux aux Affaires économiques et financières, va prendre la relève de Didier Migaud à la tête de la Cour des comptes. Le président de la Cour des comptes, nommé par décret pris en Conseil des ministres, est censé s’assurer de la justesse de l’emploi de l’argent public dans un rapport où elle délivre ses conseils pour la saine gestion imaginaire des finances publiques jamais suivis d’effet par les socialistes au pouvoir. Un bon retournement de situation ($$$) pour l’ancien ministre de l’Économie de François Hollande recasé à Bruxelles, une rente très confortable. ($$$).
    Moscovici voulait déjà être le candidat de Macron à la présidence de la Commission Européenne !
    Après coup, il obtient une bonne rente de substitution à la présidence de la Cour des comptes.
    Après une vie d’imposture politicienne sans fin, Moscovici, qui s’imagine en « homme nouveau » à la présidence de la Cour des comptes ($$$), s’invite au banquet de la république des homards de Macron !
    Éric Verhaeghe : « Dans son parcours, il a besoin de se désolidariser des naufrages (socialistes) des finances publiques pour (faire croire à) sa candidature quand Moscovici incarne la médiocrité socialiste.
    « Et le champion européen de la paresse est… Pierre Moscovici ! » Le journal économique allemand Handelsblatt n’a pas fait dans la dentelle pour décrire le commissaire européen aux Affaires économiques, Moscovici. Le journal Handelsblatt juge très sévèrement Moscovici. La raison : une bourde lors d’une réunion avec l’Eurogroupe. Il serait « inattentif, ignorant et [ferait preuve de] désintérêt ». « Malgré cela, cela ne nuit pas à ses ambitions de carrière », critique le quotidien. Pour étayer cette médiocrité crasse, Handelsblatt rapporte une réunion européenne sur la Grèce. Le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem avait d’abord « lutté » pour se faire entendre : « Pierre, pouvez-vous dire quelque chose à ce sujet ? » a-t-il demandé. Le sujet en question était l’approbation ou non de la prochaine tranche de crédit pour la Grèce. À trois reprises, Jeroen Dijsselbloem s’adressera en vain à Moscovici, d’après le quotidien. Enfin, Declan Costello, représentant de la Commission européenne dans les négociations entre les créanciers et la Grèce, lui a envoyé une « antisèche ».
    Moscovici, « apparemment sans méfiance », selon Handelsblatt, lisait tout ce qui était écrit dessus : la question de Dijsselbloem et la réponse à apporter. Le malaise s’installant, le reste de l’Eurogroupe serait resté silencieux. Une séquence qui a inspiré le titre de l’article d’Handelsblatt : « Champion européen de la paresse ». Source : Rt.com » © dreuz.info. Les politiciens professionnels sont désireux de profiter de toutes les rentes de situation de Macron. C’est pourquoi, avec Moscovici, on a l’éloge de la paresse et de l’ambition politicienne !
    Pour Moscovici, l’éloge de la paresse et de l’ambition politicienne agit pour la suppression de la liberté du contrôle démocratique des finances de la Cour des comptes qui doit protéger l’argent des Français.

  2. Je cite:

    Selon Le Canard enchaîné paru mercredi, le commissaire européen français s’est fait offrir des costumes par un ami chez le tailleur parisien habillant également François Fillon. Une affaire qui «n’embarrasse pas» l’intéressé.

    Que fait le pnf « au nom de la transparence » ?
    Mais tout depend de la couleur politique de l’individu…

    D »apres les propos de la presidente du pnf pendant la periode electorale presidentielle, elle pretendait ne rien connaitre a la politique …

    Ele dit ce qu’elle veut, mais en ayant observé les differentes affaires passé par ce groupe pnf crée par hollande avant la presidentielle, et les resultats, ce n’est plus la peine que ces zozos ouvre leur bouche.

  3. Et toujours personne, à part vous, les blogueurs de la fachosphère, et nous autres les lecteurs, pour s’indigner par cette nomination, sinon, s’en étonner ! c’est affligeant, désolant, démoralisant.
    Pour revenir sur Nicolas Sarkozy, et son « ouverture », j’avais trouvé ça élégant, et bien joué politiquement à l’époque, quand le PS était terrassé après son élection. Avec le recul, ce fut une erreur, qu’il paya cher en 2012. Macron, par contre n’a jamais parlé d’ouverture, ce sont les « de droite » Darmanin, Bayrou , Le Maire et autres qui sont allés à la soupe.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *