Famille Traoré : Leonarda de la Macronie !

Publié par le 10 Juin, 2020 dans Blog | 2 commentaires

Famille Traoré : Leonarda de la Macronie !

Le Nouveau monde s’enfonce chaque jour un peu plus !

La Macronie sombre dans la couardise.

Après la sidération du début, puis la panique dans la gestion de la crise du coronavirus et ce confinement généralisé datant du Moyen-Âge, voilà que la Macronie se montre tétanisée par les manifestations importées d’outre-atlantique, et la peur d’un embrasement des banlieues.

En pleine panique, Emmanuel Macron, chef de l’Etat, Christophe Castaner, ministre de l’intérieur et Nicole Belloubet, Garde des sceaux, sont en compétition, à qui sortira la plus grosse énormité !

La Macronie s’est mise à genoux devant les antiracistes ! Et l’affaire Traoré est en passe de devenir pour Emmanuel Macron, ce qu’aura été l’affaire Leonarda à François Hollande !

Emmanuel Macron lance le début du concours !

Emmanuel Macron a demandé à la ministre de la Justice Nicole Belloubet de « se pencher sur le dossier Adama Traoré ».

Le président de la République est garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire. Il n’a donc aucune consigne à donner au garde des Sceaux quant à la gestion d’un dossier en particulier.

La séparation des pouvoirs est foulée aux pieds par Emmanuel Macron !

Nicole Belloubet tombe dans le panneau !

La garde des sceaux, on le rappelle, n’a pas le droit d’intervenir sur une affaire de justice particulière. Il lui était donc interdit de recevoir des plaignants alors qu’on est en pleine instruction d’une affaire les concernant.

Et pourtant, Nicole Belloubet a invité la famille Traoré à la rencontrer.

Et ce matin, sur RTL, la Garde des sceaux a fait semblant d’assumer sa décision en prétendant qu’elle n’aurait reçu la famille Traoré que pour lui parler en général de la Justice sans évoquer le cas précis Traoré ! Vous avez dit : foutage de gueule ?

Quant à Castaner, il fait juste du Castaner !

Ecoutez-le au micro de Jean-Jacques Bourdin :

Oui, vous avez bien entendu : « la manifestation reste interdite mais y participer ne sera pas sanctionné car l’émotion dépasse les règles juridiques »!

Voici la nouvelle hiérarchie des lois mise en place par le ministre de l’intérieur :

C’est nouveau, ça vient se sortir !

Eric Zemmour pourrait nous régaler d’un édito magistral sur ce sujet. Il dénonce régulièrement la trahison de la démocratie quand le pouvoir du peuple est remplacé par l’Etat de droit et le gouvernement des juges. Et voici qu’au dessus de de l’état de droit, au dessus des règles juridiques, nous dit Castaner, il y aura maintenant l’émotion !

Mais attention ! Pas toutes les émotions !

Les progressistes se réservent le choix de valider ou non les émotions ! Seront admises, les émotions devant le sort des minorités, devant les migrants, l’émotion du vivrensemble. Seront rejetées, les émotions concernant l’amour de la patrie, l’identité, la culture française. Etc …

Ah, si on avait su que l’émotion supplantait les règles juridiques au moment de la Manif pour tous, on aurait sorti les mouchoirs … On aurait ainsi évité que Hollande, Valls et Taubira fassent gazer nos enfants !

Ah, si les Gilets jaunes avaient su ça, ils auraient évoqué leur émotion de constater qu’ils ne pouvaient plus vivre de leur travail et les LBD seraient restés dans leurs étuis !

Le gouvernement de la pétoche !

Laissons à Philippe de Villiers le soin de tirer les conclusions de cette affaire :

Aux dires de Philippe de Villiers, Emmanuel Macron lui aurait confié qu’Edouard Philippe ne gèrait plus la crise sanitaire mais juste son risque pénal personnel …

Oui, ça sent la fin de règne dans une Macronie aux abois. On doit à ce Nouveau monde, un enchainement impressionnant de catastrophes :

Un an de Gilets jaunes, trois mois de grève pour les retraites, trois mois de crise sanitaire et aujourd’hui un abaissement et une humiliation de l’Etat devant les antiracistes …

On parle de remaniement à Matignon mais c’est toute la Macronie qu’il faudrait remanier … voire dégager !

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “Famille Traoré : Leonarda de la Macronie !”

  1. On parle de remaniement à Matignon mais c’est toute la Macronie qu’il faudrait remanier … voire dégager !

    Entièrement d’accord BILGER a également écrit un article sur Valeurs actuelles Excellente analyse aussi.

    Que des VENDUS

  2. Je pensais qu’on avait touché le fond avec Moi-Président, et que sa nullité constituait une sorte d’horizon indépassable.
    Et bien finalement avec Macron et sa bandes de vrais-faux branquignols on finit par trouver des qualités au quinquennat Hollande. Au moins par exemple Mr Cazeneuve avait-il une certain tenue, et ne se serait jamais permis les propos de Castaner. Et même Leonarda face à Hollande c’est une peccadille par rapport à ce qui se passe actuellement.
    Castaner – Belloubet c’est du jamais vu en tant que doublette police-justice. Belloubet c’est Taubira la verve en moins, c’est dire. Et on en est à la 2e forfaiture après l’affaire Mila, en toute violation de la séparation des pouvoirs. Castaner, on hésite entre le vrai branque vrai kéké choisi à dessein ou pour sa fidélité absolue au chef, ou celui qui joue ce rôle pour mieux faire passer un deux poids deux mesures immonde.

    Et personnellement. même si on ne peut pas exclure l’hypothèse de l’incompétence et de la nullité, je n’incline pas plus que ça pour cette explication.
    La question maintenant c’est pourquoi tout ce cirque. J’y vois plusieurs possibilités qui ne s’excluent pas forcément mutuellement.

    1/ la lâcheté : ils ont parfaitement conscience de la gravité de la situation, à un point qu’on n’ose peut être même pas imaginer. Et ils sont prêts à tout concéder pour simplement retarder cette explosion.

    2/ tactique électorale à court terme : polariser à l’extrême la société par le 2 poids 2 mesures ostentatoire de façon à rendre inévitable le duel face à MLP et s’assurer de la mobilisation du vote communautaire au 2e tour.

    3/ faire diversion et diviser pour garantir leur place au pouvoir et préserver les intérêts de leur caste. Détourner l’attention de la calamiteuse gestion du Covid 19, et affaiblir la contestation sociale massive qui se prépare de ce fait. En instaurant la lutte des races, on sépare le prolo blanc de son homologue « racisé ». Pendant qu’ils se battent on est tranquille et on peut faire nos affaires tranquillement tout en poussant en douce un agenda politique sans consulter le peuple.
    Je n’aurais jamais pensé écrire un jour cela, moi qui ait été globalement pro Europe et Euro, pro mesures libérales économiquement et pro bonne-gestion. Mais je ne supporte plus qu’on passe systématiquement outre l’avis du peuple, fût-il mal instruit. Et je pense que depuis le référendum de 2005 tout est fait pour se passer de lui. Donc je n’exclue pas du tout cette hypothèse.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *