Ils nous ont refait le coup de l’extrême droite !

Publié par le 27 Nov, 2018 dans Blog | 5 commentaires

Ils nous ont refait le coup de l’extrême droite !

La gauche, surtout quand elle est au pouvoir, fait toujours porter à l’extrême droite le chapeau de l’antisémitisme.

Mitterrand fut le premier !

C’est Mitterrand qui avait commencé en instrumentalisant, en 1990, l’affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras. Dans la nuit du 8 au , à Carpentras où vit une communauté juive qui date de l’époque des « juifs du Pape », 34 sépultures juives sont profanées : stèles renversées et brisées, sans inscriptions antisémites.

Le cercueil de Félix Germon, octogénaire décédé 15 jours plus tôt, non recouvert de terre, est sorti de sa tombe. Le corps, extrait du cercueil, est posé nu face contre terre sur une tombe voisine. Un mat de parasol (accessoire qui sert à marquer les futures tombes) est retrouvé sous le corps, comme glissé entre ses jambes.

L’affaire s’enflamme, d’autant plus que le président de l’Assemblée nationale Laurent Fabius, au journal télévisé de 20 h sur TF1, la voix tremblante, raconte que le corps de Félix Germon a été sauvagement empalé « un manche de pelle enfoncé dans l’anus », suggérant ainsi un empalement réel.

L’examen anal par les deux médecins légistes révélant qu’il ne porte aucune trace du manche de parasol et qu’il s’agissait d’une affabulation de Laurent Fabius.

Selon Yves Bertrand, directeur des RG de 1992 à 2003, François Mitterrand s’est largement impliqué dans cette affaire. Il aurait demandé à la police de privilégier la recherche du coupable au sein du Front national. Une manifestation à Paris devait au départ se dérouler autour de la Grande synagogue de Paris. C’était selon Yves Bertrand le souhait des autorités religieuses juives de Paris qui ne voulaient pas que l’événement soit récupéré politiquement par l’extrême gauche. François Mitterrand aurait alors « forcé la main » aux autorités juives pour que la manifestation ait lieu entre la place de la République et la place de la Bastille, lieux traditionnels de rassemblement de la gauche française. (Source Wikipédia).

Par la suite, la gauche a toujours pointé la responsabilité de l’extrême droite même quand la piste islamique paraissait plus vraisemblable.

Christophe Castaner en pleine désinformation !

La manifestation du 17 novembre à Paris n’avait pas commencé que le ministre de l’intérieur – parai-il l’homme le mieux informé de France ! – dénonçait son infiltration par l’ultra-droite (terme à la mode dans les milieux politico-médiatique).

Il fut suivi – en pire – par Gérard Darmanin qui qualifia les meneurs de la manifestation de peste brune !

Un article du Point tend à démontrer l’inverse : les meneurs se comptaient plus dans la mouvance d’extrême gauche !

Extraits :

Les informations rassemblées par RTL lundi, sur la base de plusieurs sources policières, indiquent que les profils des 101 personnes interpellées à Paris, lors de la grande manifestation du 24 novembre, sont bien plus disparates que ce qu’a laissé entendre Christophe Castaner, après les débordements observés sur les Champs-Élysées.

Selon les informations de la radio, une grande majorité des individus arrêtés par les forces de l’ordre ce jour-là appartiennent en réalité à la catégorie des « suiveurs ». Autrement dit, des personnes lambda, venues des quatre coins de la France, ne présentant aucun antécédent judiciaire, mais qui se sont laissé emporter par des leaders plus radicaux.

Surtout, les leaders en question appartiendraient en réalité à l’ultragauche, et non à l’ultradroite, rapporte RTL. Ils arboraient plusieurs signes « distinctifs » de l’ultragauche repérés lors de leur interpellation.

Par ailleurs, Castaner n’avait pas hésité à clamer que Marine Le Pen avait appelé à manifester sur les Champs-Elysées :

Ce sont des violences perpétrées par des casseurs « séditieux » qui « ont répondu à l’appel de Marine Le Pen !

Alors que la présidente du Rassemblement national avait juste « demandé au gouvernement d’autoriser les Gilets jaunes à défiler sur la célèbre avenue »

Décidément, les turpitudes de l’ancien monde se retrouvent de plus en plus dans le soi-disant Nouveau monde de la Macronie !

On notera que les hommes de droite, fraichement convertis à la Macronie, tels que Gérald Darmanin, ont bien vite appris les codes de la gauche !






5 Réponses à “Ils nous ont refait le coup de l’extrême droite !”

  1. Les hallucinations de Castaner : syndrome de Bacchus ?

    https://ripostelaique.com/les-hallucinations-de-castaner-syndrome-de-bacchus.html

    Les Gilets jaunes cocufiés par les casseurs gauchistes
    https://ripostelaique.com/les-gilets-jaunes-cocufies-par-les-casseurs-gauchistes.html

    Champs-Élysées : je n’ai vu ni chemise brune, ni séditieux, ni ultra-droite
    https://ripostelaique.com/champs-elysees-je-nai-vu-ni-chemise-brune-ni-seditieux-ni-ultra-droite.html

    Castaner, Darmanin, les journalistes et la peste brune…
    https://ripostelaique.com/les-sinistres-castaner-et-darmanin-sont-ils-des-enfants-de-poker.html

    N’importe qui, et n’imoorte quel cons peut voir que ce ne sont pas des ultra droite, ou extermise de droite qui manifestent,
    mais il est vrai que des casseurs sont souvent introduit dans diverses manifestation pour « casser » le mouvement de citoyen a bout de tout, pressurisé, insultés, meprisés, et colonialisés…

    Et il est commun d’observer l’indulgence des gouvernements de goche et du centre envers les ultra goche, tandis qu’il ne supportent pas la moindre manifestation de « l’extreme droite », si tant est qu’elle est vraiment d’extreme droite.

    La vision volontairement « biaisé » de la goche, est toujours la meme depuis des decennies, basé sur une ideologie d’imbecile, niaises, voire de demeurés, cette goche qui donne des leçons a tout le monde et refuse de se les appliquer a elle meme,
    ment effrontement a tout le peuple, comme d’habitude, cela fait partie de la basse politique politicienne a deux balle…

    On notera que le centre et les anciens pseudo-droite ont vite retourener leur vestes,
    ces gens sont digne de la goche, non pas dans celle qu’elle a de meilleur ( il y a de cela pres d’un siecle), mais au contraire dans sa bassesse, ses calculs, et dans son …extremisme ideologique, parfois.

    Quand un zozo comme le petit darmanin osent raconter ses repas a 200 €, ou plus alors que des gens frôlent le seuil de pauvreté, voire l’ont atteint, c’est faire preuve de la plus haute insolence et mepris envers des citoyens auquels il doit tout ou presque.

    Cette deficience quasi naturelle chez la plupart de goche lorsqu’il sont au pouvoir et bien d’autres, s’est develloppé au point d’atteindre le plus total mepris envers une population oublié, meprisé, evidemment a consonnance essentiellement blanche, alors que les aides afflue plus facilement pour les migrants et ceux ayant une religion de type islam,
    juste une remarque au passage pour indiquer que le citoyen observe lui aussi ou vont les aides, et la preference des deux dernier gouvernements…

  2. Castagnette a adhéré au PS à l’âge de 16 ans, c’est dire s’il a été formaté par ce parti.

  3. Le coup de l’extrême droite ne marchera plus le jour où le citoyen-électeur-spectateur et lecteur acceptera de lâcher son quotidien subventionné de désinformation et de boycotter la propagande de ses émissions télévisées préférées,pour penser par lui même et faire fonctionner son esprit critique.

  4. Les cons ca osent tout…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *