Indécrottables Parisiens …

Publié par le 16 Mar, 2020 dans Blog | 4 commentaires

Indécrottables Parisiens …

Oui, les Parisiens en redemandent !

Et vont probablement réélire Anne Hidalgo !

Paris voit la délinquance et la criminalité exploser …

Paris, livré aux rats, est d’une saleté repoussante …

Paris est débordé par ses camps de migrants …

Paris est livré à la spéculation immobilière …

Paris s’enfonce dans un endettement record !

Et pourtant les Parisiens ont placé Notre Drame de Paris en tête du premier tour !

Les Parisiens veulent-ils plus de rats, plus de dettes, plus de prières de rues, plus de clandos et plus d’agressions physiques ?

Chassez le clivage droite-gauche, il revient au galop !

Nous avons retrouvé la classique partition parisienne : La droite à l’ouest, la gauche à l’est, qui avait été chamboulée par Emmanuel Macron lors de l’élection présidentielle. La partition évoquée plus haut est particulièrement mise en lumière dans la carte des scores d’Anne Hidalgo : Il est remarquable de constater que le rejet d’Anne Hidalgo à l’ouest est bien plus prononcé que celui de Rachida Dati à l’Est : Le pari perdu de la République en marche … Le Parisien, dans lequel j’ai récupéré les infographies,  titre curieusement : « Agnès Buzyn redistribue les cartes. Terminée l’opposition droite-gauche ! » Les deux meilleurs scores des listes LREM (36,9 % dans le IX ème et 28,5 % dans le V ème) sont juste dus au ralliement de deux maires sortants UMP !

Comme Rachida Dati, la candidate LREM semble séduire davantage les électeurs aisés de l’ouest que les arrondissements populaires de l’est.

Preuve qu’Agnès Buzyn a été loin de séduire tous les électeurs d’Emmanuel Macron : son résultat est plus faible que celui du président de la République lors du premier tour de l’élection présidentielle, en 2017, dans tous les arrondissements.

Les écolos loupent une occasion

Les Verts, portés par David Belliard, sont en progression dans presque tous les arrondissements, sauf dans le nouvel arrondissement Paris Centre où ils perdent 5,6 points, par rapport aux élections municipales de 2014. Mais la progression – de 0,5 à 4,5 points – est timide, voire décevante par rapport aux scores écologistes à d’autres scrutins et dans d’autres villes. Au tableau général, cela se traduit par un peu moins de deux points supplémentaires par rapport à 2014 (8,86 %), avec 10,79 % des voix.

Une loupe sur le XV ème arrondissement

La division des Républicains dans cet arrondissement favorable à la droite a été dévastatrice. Le candidat dissident des LR et maire sortant, Philippe Goujon, a raté son pari et arrive derrière le candidat légitime estampillé Rachida Dati !

Sans cette division, les Républicains atteignaient l’excellent score de 44 % !

A suivre pour le second tour qui se tiendra … On n’en sait rien !!!

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Indécrottables Parisiens …”

  1. Nous (l’ensemble de francais, pas que les parisiens) n’avons in finé que ce que l’on merite.

  2. Les parisiens sont content, ils font fortune en dormant grâce à l’immobilier. La présence de rats dans la cour ne suffit pas à fléchir le prix du m².

  3. Tant pis pour eux. Tant pis pour nous aussi.

  4. Il n’y a plus de familles à Paris, que des obligés d’hidalgo, des milliers de gens logés à bas prix ds des immeubles préemptés par la mairieet des homos et des bobos.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *