Inspecteur Harry : l’interview exclusive

Publié par le 29 Juil, 2018 dans Blog | 3 commentaires

Inspecteur Harry : l’interview exclusive

Et si on sortait de l’overdose Macron-Benalla …

Un peu d’humour ne nous fera pas de mal alors que le mythe du nouveau monde s’écroule ruinant tant et tant d’espoir …

J’ai trouvé dans le Figaro Magazine une interview (fictive ?) du célèbre inspecteur Harry incarné par Clint Eastwood qui m’a beaucoup plu. Ça me permet de rendre hommage à l’époustouflante carrière de cet homme qui, partant du cow-boy des westerns spaghetti, est devenu Dirty Harry pour terminer comme l’un des grands metteurs en scène de cinéma actuels.

J’espère que vous apprécierez aussi son interview …

Flic incontrôlable en activité depuis 1971, Harry Callahan a un problème avec les voyous et l’autorité. Bien que sa tête ait été longtemps mise à prix par Télérama et les Cahiers du cinéma, l’inspecteur n’a rien perdu de son mordant.

Monsieur Callahan, comment allez-vous ces temps-ci ?

Eh bien, je ne vous cache pas que je m’ennuie un peu : il n’y a presque plus de communistes et plus aucun hippie …

Etes-vous déprimé à ce point ?

Pas totalement, non : désormais, avec mes amis Smith et Wesson, nous traquons les barbus. Certains sont un peu comme de nouveaux communistes sauf qu’ils lisent le Coran, d’autres sont comme de nouveaux hippies, mais avec les cheveux plus courts. Et ils ne lisent rien du tout.

Et vous, quel est votre livre de chevet ?

Crime et châtiment. Surtout la partie châtiment  …

Quelle est la qualité que vous préférez chez un homme ?

J’aime qu’ un homme me paye un verre. Mais sans arrière-pensée, n’est-ce pas … On me dit que désormais des hommes se marient les uns les autres. J’en ai parlé à mon chien, un bouledogue qui pète beaucoup et apprécie la bière mexicaine. Il trouve cela grotesque, comme moi.

Croyez-vous en Dieu ?

Certainement pas ! Son fils aurait dit : « Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche. » Qu’est-ce que c’est que cette limonade ?! Jésus-Christ était un hippie. C’est votre chanteur Johnny Hallyday qui l’a dit. D’ailleurs, il avait les cheveux longs et se baladait en tunique.

Que boire pour dissoudre la tristesse ?

Du jus de crâne, au sens littéral. Au pire, j’utilise l’acide sulfurique : ça dissout efficacement.

Qu ‘aimez-vous avoir dans votre assiette ?

Rien n’ a changé : je mange en moyenne un kilo de viande par jour et le moins de légumes possible.

En dehors du jazz, qu’écoutez-vous ?

Il y a ce compositeur italien qui n’est pas mauvais : Ennio Morricone.

Avec qui souhaiteriez-vous rester bloqué dans un ascenseur ?

Un communiste, sans aucun doute. Nous pourrions passer du bon temps : deux personnes suffisent pour danser le tango.

Que pensez-vous du président Trump ?

De toute évidence, il a les cheveux trop longs. Comme sa cravate, d’ailleurs. Cet homme doit avoir un complexe coincé là où je pense.

Que diriez-vous aux criminels ?

Toujours la même chose: « Je sais ce que tu penses : « C’est six fois qu’il a tiré, ou c’est cinq seulement ? » Si tu veux savoir, dans tout ce bordel, j’ai pas très bien compté non plus. Mais nous parlons d’un 44 Magnum, le plus puissant pétard au monde, un calibre capable de t’arracher toute la cervelle. Tu dois te poser une seule question : « Est-ce que je tente ma chance ? » Tu la tentes ou pas ? »

Votre devise ?

« Remplis ma journée, ordure ! »

Notre époque vous inspire-t-elle ?

Ni plus ni moins que l’époque des cocos et des enfants fleurs. Il paraît que vers chez vous, en Europe, une femme à barbe a remporté un télécrochet de musique pop. Et en Autriche, en plus ! Ça m’a fait de la peine pour mon petit élève, Arnold Schwarzenegger. Il a toujours cet accent ridicule malgré les années.

Chaque fois que je le croise, je lui dis : « Arbeit ! Schnell ! » Ça l’irrite au plus haut point. Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, je dois aller contrarier quelques pourritures …

Propos recueillis à San Francisco par Nicolas Ungemuth pour le Figaro Magazine.






3 Réponses à “Inspecteur Harry : l’interview exclusive”

  1. « Remplis ma journée, ordure ! »

    Make my day! in english 🙂

    Je vais encore me répéter, mais les trois films du grand Clint comme réalisateur que je préfère sont: « Joseph Wales, hors la loi », »Un monde parfait » et « Mystic river »….

  2. Ca fait du bien de lire un peu d’humour, qui de plus remet certaines valeurs en place,
    contrairement a l’humour gochiste, qui n’est autre que le baissage de froc, de salir, corrompre la plupart des valeurs grace a leur incompetences, leur ideologie.

    Un peu d’humour:
    humour on
    A quand un macron ou un hollande qui se marie avec un migrant masculin… Ils sont les representant d’une espece assez nouvelle, les homos, mais pas sapiens, avec leur idée, de meme les medias, la tv…

    J’avais lu dans un article du temps ou un grand president, ( parait ‘il), presidait : hollande, qu’une personne masculin etait entré dans sa chambre d’hotel…
    hollande a t’il ete violé, a t’il baisé avec cet etranger, nul, article n’en parle,
    hollande seul connait la vrai histoire, le cachotier, l’egoiste, il aurait fait revé la bien pensance,la tv les medias, a t’il pensé a la bien pensance, NON.

    Humour off

  3. Heu…j’ai peut être également oublié « Sudden impact » et « Impitoyable » 🙂

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *