Intouchables ?

Publié par le 5 Avr, 2019 dans Blog | 7 commentaires

Intouchables ?

La dictature des minorités est l’une des conséquences de celle de la bien-pensance et du politiquement correct !

Vous pouvez trainer dans la boue le catholicisme mais gare à vous si vous critiquez l’islam !

Vous pouvez attaquer l’homme blanc, hétéro de plus de 50 ans mais évitez de vous avouer contre le mariage et l’adoption gay.

Etre femme et en même temps noire ou arabe permet de rejeter toute critique comme étant misogyne et raciste !

Lori Lightfoot, nouvelle maire de Chicago.

A Chicago, la nouvelle maire est femme, noire et homosexuelle. Autant dire qu’elle cumule trois armures de protection ! On souhaite bonne chance à son opposition municipale !

En France, la gauche a largement utilisé cette tactique en stigmatisant au nom d’un antiracisme supposé, toutes les critiques portant sur des pasionarias placées à des portes-clefs.

On se rappelle des violents échanges lors de la présentation de la loi Taubira sur le mariage gay. La gauche évacuait systématiquement tout argument de fond en dénonçant le racisme et l’homophobie de l’opposition. C’était plus commode que de se justifier sur le bafouement du droit des enfants à avoir un père et une mère !

Puis il y eut la toxique et sectaire Najat Vallaud-Belkacem qui fut protégée au nom de ses origines maghrébines.

Et tout récemment, la nomination de Sibeth Ndiaye au poste de porte-parole du gouvernement, a fait polémique quand l’opposition a ressorti toutes les déclarations douteuses de cette jeune femme d’origine sénégalaise.

L’intéressé a tout de suite crié au racisme. Un racisme qui devait probablement être mon unique motivation quand j’ai publié un article sur elle intitulé : « Yes, la meuf est dead ».

Valeurs actuelles s’est fait l’écho des plaintes de l’intéressée dans un article intitulé :

Sibeth Ndiaye dénonce le racisme dont elle se dit victime

Il y est rapporté des tweets et des vidéos illustrant ces accusations de racisme:

« On vous dira que c’est grâce à la discrimination positive, on vous dira que c’est le fait du prince, que ce sont vos amitiés, voire plus, qui font que vous êtes où vous en êtes », ajoute-t-elle, reconnaissant que ce n’était jamais « quelque chose d’évident à entendre. C’est même plutôt désagréable  ».

En conclusion

A t-on jamais entendu des ministres de droite telles que Rama Yade ou Rachida Dati crier au racisme quand la gauche les critiquait ?

Je n’ai personnellement, ni entendu ni lu, aucune critique méritant le qualificatif de raciste mais pour la gauche, qui place ses icônes du progressisme en bonne place, toute critique est raciste !

Petite remarque qui va finir de me classer parmi les racistes : si Sibeth Ndiaye veut qu’on oublie ses origines sénégalaises, elle pourrait peut-être éviter cette coiffure typiquement «  afro  », voire hyper-afro !

Mais je m’égare …

Merci de tweeter cet article :





7 Réponses à “Intouchables ?”

  1. Richard Mauden dit:

    Ce n’est qu’une pâle imitation de Whoopi Goldberg comme Macron n’est qu’une pâle imitation de certains présidents américains signant leurs décrets… devant la télé…

  2. Richard Mauden dit:

    VALEURS ACTUELLES POLITIQUE
    Sibeth Ndiaye dénonce le racisme dont elle se dit victime
    Par Auteur valeursactuelles.com / Jeudi 4 avril 2019 à 20:26 22
    Sibeth Ndiaye, nouvelle porte-parole du gouvernement.
    La nouvelle porte-parole du gouvernement s’est exprimée sur les attaques reçues, depuis sa nomination notamment, au sujet de son sexe ou de sa couleur de peau.
    Au cours de sa carrière, Sibeth Ndiaye a tant de fois fait l’objet d’insultes racistes ou sexistes, dit-elle, qu’elle assure être comme « vaccinée » dorénavant. Invitée sur le plateau de BFMTV mercredi 3 avril, la nouvelle porte-parole du gouvernement a fait part de son expérience personnelle. Manifestement, les critiques vont toujours bon train à son égard. « Je crois qu’en termes d’attaques, ça a déjà commencé sur les chapeaux de roues », déplore l’ancienne conseillère en communication d’Emmanuel Macron.

    « On vous dira que c’est grâce à la discrimination positive »

    Qu’il s’agisse de son style vestimentaire, capillaire, de sa couleur de peau, de sa façon de s’exprimer ou encore de son appartenance au genre féminin, rien ne semble être épargné, à la croire, à Sibeth Ndiaye. « Quand vous êtes une femme et qu’en plus vous êtes noire, vous êtes cumularde. On met toujours en doute la raison pour laquelle vous êtes là », explique-t-elle.

    Comment Sibeth N’Diaye s’est mis une partie de la presse à dos

    « On vous dira que c’est grâce à la discrimination positive, on vous dira que c’est le fait du prince, que ce sont vos amitiés, voire plus, qui font que vous êtes où vous en êtes », ajoute-t-elle, reconnaissant que ce n’était jamais « quelque chose d’évident à entendre. C’est même plutôt désagréable ».

    « Si moi je réussis… »

    Au fait de la virulence qu’elle risquait de susciter de la part de l’opposition à un tel poste à responsabilités, Sibeth Ndiaye admet avoir « beaucoup hésité » avant d’accepter l’offre du Premier ministre, Édouard Philippe. « Comme beaucoup de femmes, je me suis posé la question de la capacité, ma capacité à le faire », souligne-t-elle.

    Elle estime ainsi pouvoir faire passer un message d’espoir à la gent féminine, et notamment les femmes noires. « Je fais un peu office de rôle modèle […] Si moi je réussis, peut-être que d’autres jeunes femmes, d’autres noires, se diront que c’est possible ». Réponse dans les prochaines semaines.

    • Ben dites donc, si c’est un modèle, cela ne métonne pas que nous soyons en décadence, tant au niveau des meours que de la morale et de l’éthique.

      Comme je l’ai toujours écrit, je me fiche de sa couleur comme de ma première chemise!
      Je dirais la même chose quelque fut sa couleur, même si elle était rouge à pois bleus et à rayures violettes!!!

      Ceci dit, je commence à en avoir ras le bol des noirs et des basanés qui ont tous les droits contrairement aux blancs et aux jaunes!
      Voudrait on nous rendre « racistes » qu’on ne s’y prendrait pas autrement… Serait ce pour favoriser la peste, avec un nouveau duel peste/choléra, duel que le choléra espère gagner ainsi???

      Et ainsi zapper FX Bellamy???
      (il est catholique donc chrétien, quelle horreur!!! mieux vaut un jupiter minus!)

      Et si tous ceux qui en ont marre de ce 2 poids 2 mesures votaient tous pour un chrétien qui s ‘affirme (fut il catholique 😉 pour moi..)
      Nous en avons 2 en « rayon :
      JF Poisson et F X Bellamy.

  3. Bientôt un gouvernement totalement étranger, que ce soit d’origine ou d’ascendance. Ce n’est pas qu’elle soit noire qui me gène mais qu’elle se revendique sénégalaise! D’ailleurs, pourquoi dit-on franco-sénégalaise et pas sénégalo-française, elle est sénégalaise avant d’être française! J’ai cru lire qu’elle n’avait acquis la nationalité française que tout récemment, elle a mis le temps à se décider!!!!

    • Si elle garde cette coiffure, enfin si ça s’appelle comme ça, elle le fait sciemment.
      Elle est le porte étendard de micron.

      Donc aujourd’hui, vous êtes embauché ou promu selon la couleur de la peau, les origines, l’orientation sexuelle et non sur les compétences?

      Ce sont tous ces soi-disant anti-raciste et associations qui le sont plus que vous et moi qui font monter la mayonnaise et la haine.
      Dorénavant, c’est du biseness quand on sait les millions d’euros versés aux associations, des plus petites aux plus grosses. Moi, je ne donne plus un rond à personne. Je paie des impôts, donc ça suffit et comme ils font ce qu’ils veulent avec!

      Personnellement, j’ai travaillé avec des personnes de toutes religions, de toutes les couleurs et tout ce petit monde ne se prenait pas la tête.
      Mais ça c’était avant que l’on dise aux immigrés venez avec votre culture et vos coutumes vivre chez nous comme chez vous!
      La nous arrivons à saturation, ça déborde.
      Nous ne sommes plus chez nous avec tous ces corbeaux et ces types en robes et savates aux pieds………
      C’est nous qui devrions nous adapter avec la repentance à perpétuité et les de souches qui sont la cause de tous les maux des adorateurs de la caf et d’ameli.

  4. Une chose est certaine, cette porte parole assume pleinement ces mensonges, comme elle l’a precisé.

    De plus elle accumule les clichés, dans un pays qui croule sous la bien pensance, bien pensance qui minimise evidement les droit des francais de souche, quo plus est, aiment leur pays…

  5. La chrétienté d’un candidat n’est pas un critère primordial à mes yeux, même s’il est indéniable que notre pays est issu de l’héritage judéo-chrétien, cette obédience ne devrait même pas être évoqué dans un état qui se dit le chantre de la laïcité mais qui n’applique aucune loi et ne tient aucune promesse.
    Il faut dire que les pouvoirs en place se disputent l’influence suprême et mordent le couloir des autres plutôt que de tenir leur rôle.

    Je vais me contenter de vous retransmettre au mot près les caractéristiques d’un régime démocratique telles qu’elles sont exposées sur le site « www.vie-publique.fr ».
    Il vous sera facile de voir que plus rien ne fonctionne correctement dans nos institutions qui sont encore plus bafouées dans ce « nouveau monde » qui peut nous mener au pire en ayant mis au pouvoir l’extrême « en marche ».

    « Les régimes démocratiques sont organisés selon le principe de la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire afin d’éviter leur concentration entre les mains d’une seule personne. Certaines constitutions privilégient la stricte séparation des pouvoirs, d’autres leur permettent, tout en étant distincts, de disposer de moyens de contrôle les uns à l’égard des autres.

    Le pouvoir législatif est chargé de la rédaction et de l’adoption des lois mais également du contrôle de l’exécutif. Le pouvoir législatif est généralement exercé par un parlement, composé d’une ou deux chambres.
    Le pouvoir exécutif met en œuvre les lois et conduit la politique nationale. À cette fin, il a le pouvoir d’édicter des règlements et il dispose de l’administration et de la force armée. Le pouvoir exécutif est exercé par un chef de l’État, qui joue un rôle plus ou moins important selon les régimes, et par un gouvernement.
    Le pouvoir judiciaire veille à ce que les lois soient respectées et sanctionne leur non-respect. Son indépendance est primordiale, puisqu’elle est la condition de son impartialité. C’est généralement la constitution qui définit ses compétences et qui garantit son indépendance. »

    Definition de la laïcité sur le site « www.gouvernement.fr ».

    « La laïcité repose sur trois principes et valeurs :

    la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public,

    la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, et

    l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions.

    La laïcité garantit aux croyants et aux non-croyants le même droit à la liberté d’expression de leurs convictions. Elle assure aussi bien le droit d’avoir ou de ne pas avoir de religion, d’en changer ou de ne plus en avoir.

    Elle garantit le libre exercice des cultes et la liberté de religion, mais aussi la liberté vis-à-vis de la religion : personne ne peut être contraint au respect de dogmes ou prescriptions religieuses.

    La laïcité suppose la séparation de l’Etat et des organisations religieuses. L’ordre politique est fondé sur la seule souveraineté du peuple des citoyens, et l’Etat qui ne reconnaît et ne salarie aucun culte ne régit pas le fonctionnement interne des organisations religieuses.

    De cette séparation se déduit la neutralité de l’Etat, des collectivités territoriales et des services publics, non de ses usagers.
    La République laïque assure ainsi l’égalité des citoyens face à l’administration et au service public, quelles que soient leurs convictions ou croyances.

    La laïcité n’est pas une opinion parmi d’autres mais la liberté d’en avoir une. Elle n’est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l’ordre public. »

    Pour ce qui est du 4ème pouvoir, personne n’est dupe, il nous fait élire son favori depuis tant de mandats.
    Son influence varie en fonction de son appartenance:
    – au pouvoir de l’argent pour ce qui est du privé,
    – à la fonction publique et donc à la gouvernance si bien sûr elle ne se situe pas trop à droite sur l’échiquier politique.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *