Islam : Macron dans la même erreur que Sarkozy ?

Publié par le 20 Juil, 2018 dans Blog | 6 commentaires

Islam : Macron dans la même erreur que Sarkozy ?

On avait beaucoup reproché à Nicolas Sarkozy, dans sa réforme pour l’organisation de l’islam de France, de s’être trop appuyé sur L’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France).

Cet organisme s’était révélé très proche des Frères Musulmans trop noyautés par l’islam radical.

Un imam, officiant à Nîmes, tire, à nouveau, la sonnette d’alarme et interpelle Emmanuel Macron.

Il regrette, dans cet article paru sur Causeur.fr, qu’Emmanuel Macron cherche à réformer l’islam de France avec des personnalités proches de l’islam politique, tout en écartant celles qui s’en sont véritablement distingué.

« Certains politiques veulent officialiser
la victoire de l’islam politique en France »

Une tribune de l’imam de Nîmes, Hocine Drouiche

Monsieur le président, votre engagement pour la réforme de l’islam est importante et intelligente, mais vous vous trompez complètement de chemin et de partenaires.

Les nouvelles propositions dévoilées par Le Monde concernant la nouvelle organisation de l’islam en France sont catastrophiques.

Nous avons soutenu le président de la République pour sa vision réformiste et il doit aider les imams républicains pour reformer l’islam avec courage. Sans cette vision réformiste humaine et républicaine, le président Emmanuel Macron continuera la politique du bricolage voulue par l’islam politique pour gagner du temps et dominer les mosquées et les institutions musulmanes. Malheureusement, ce bricolage risque de se terminer par un bain de sang et une guerre civile à la libanaise souvent souhaitée par les islamistes, qui ne s’empêcheront pas d’utiliser la violence lorsqu’ils ne peuvent plus convaincre.

Certains politiques veulent officialiser clairement la victoire de l’islam politique en France.

Choquant, incompréhensible et humiliant pour les imams, les responsables musulmans et tous les Français musulmans qui combattaient avec courage pour un islam réformé et progressiste.

La majorité des personnalités proposées dans ce triste rapport de Hakim El Karouiattaquaient et condamnaient les imams républicains qui ont eu le courage et l’initiative d’organiser la marche musulmane contre le terrorisme en juillet dernier et combattent la francophobie et l’antisémitisme sans aucune ambiguïté.

L’islam politique était toujours une partie du problème. Il ne sera jamais une solution de la crise de l’islam en France.

L’Etat peut ouvrir ses yeux pour voir les expériences catastrophiques et les résultats de l’islam politique en plusieurs pays étrangers.

Une nouvelle fois, la restructuration de l’islam en France se trompe dans le chemin et dans l’essence. Les politiques s’inclinent devant les islamistes qui ne cachent pas leur volonté d’islamiser la France et l’Europe entière en mettant notre société dans une guerre religieuse.

Ce choix menace clairement notre avenir en commun, car si le problème n’est pas réglé par les musulmans eux-mêmes, la solution sera violemment imposée par la majorité sociale qui ne cesse pas de déclarer et d’afficher ses inquiétudes et ses craintes envers l’islam et les islamistes sans qu’elle soit entendue ni par les responsables musulmans ni par les politiques.

Les islamistes qui étaient en conflit éternel avec les valeurs de la République et de la société locale pourraient devenir les leaders de la réforme de l’islam selon les propositions actuelles…! Ils n’ont jamais rêvé d’avoir cette chance en France. Cela signifie la disparition totale de certains imams courageux que les Français ont connus et aimés ces dernières années. Ces imams qui n’ont pas cessé de défendre un islam rationnel, fraternel et humain, pas antisémite et pas homophobe. L’imam Chalghoumi, le mufti des Comoriens à Marseille, Saïd Kassim, Ghaleb Ben Cheikh, Hocine Drouiche et tous les imams qui ont osé visiter Israël seront bientôt les premières victimes des islamistes choisis pour gérer la crise profonde que l’islam traverse aujourd’hui en France et ailleurs.

Ce sont les seuls qui ont osé être présents au Bataclan, à Charlie Hebdo, à Nice, à Rouen, à Bruxelles et à Toulouse.

Nos adversaires nous ont accusé de collaborateurs, de traîtres, de vendus pour nous discréditer devant les musulmans ; ils n’ont pas pu nous séparer de notre communauté musulmane. Ils viennent d’avoir un cadeau inimaginable. Ce cadeau vient malheureusement de notre Etat laïque qui devait soutenir ceux qui portaient ses valeurs et pas ceux qui les combattaient et qui rêvent de les changer un jour.

Je demande à toutes les personnes de lumière ainsi qu’à la société civile d’aider les musulmans de France afin qu’ils ne tombent pas dans l’obscurantisme et les projets suicidaires de ces islamistes caméléons qui ne rassurent personne. Ils n’ont jamais clarifié leurs positions haineuses envers les musulmans républicains, l’occident, les juifs, le prosélytisme, le terrorisme l’égalité hommes-femmes et la réforme de l’islam.

Le président de la République voulait finir avec l’anarchie totale du grand souk du CFCM en présentant comme alternative un monstre islamiste qui menace l’avenir de nos valeurs, de notre paix sociale et qui pourrait à moyen et long terme nuire à l’image brillante du président lui-même.

Hocine Drouiche, imam de Nîmes pour Causeur.fr






6 Réponses à “Islam : Macron dans la même erreur que Sarkozy ?”

  1. Une seule question se pose : l’islam modéré, combien de divisions ?

  2. Ce que je trouve « curieux » c’est que les journalistes et/ou éditorialistes enfourchent leurs chevaux de bataille pour louanger les islamistes modérés… sans jamais avoir lu une seule ligne du Livre incréé, ni une seule ligne des hadiths!

    D’où, sans doute l’oubli de la Taqîya.

    Une fois cette belle lecture faite (prière pour les âmes sensibles de ne pas lire ces textes avant de s’endormir, sinon, cauchemars assurés), j’aimerai que l’on m’explique comment on peut lire de tels livres au second, voire au troisième degré.

    Aussi, soit on accepte l’idée que ce livre n’a pas été incréé et que la la vie du médium était une vie de barbouze,… et on peut modifier tout ce qui ressort de la culture barbaresque de l’époque…

    Soit on estime qu’on ne peut pas toucher à ce livre et que ce médium est un Beau Modèle à suivre…. Et alors on m’explique comment on peut être modéré sans être hérétique.
    (d’où les qualificatifs « de collaborateurs, de traîtres, de vendus »)

    Je suis preneuse de toutes les réponses logiques

    • Idomar Yasagof dit:

      Le mot même « incréé » est une affabulation concernant ces livres.Bien sur qu’ils ont été créés de toutes pièces (je dis « les » car j’englobe les trois ouvrages de base, coran bible torah).
      Comment peut-on encore croire à de telles balivernes à notre époque ?
      Comment se fait-il que pour des livres incréés on retrouve les mêmes bases, avec des sauces différentes. Ah oui Dieu, Allah, Jehovah et consorts font bien les choses !
      La religion n’a rien à faire dans notre vie sociale; si vous êtes trouillards, avez peur de la mort et avez besoin de vous raccrocher à quelques contes (ce sont les motivations de l’individu moyen), cela est votre fait personnel et ne doit influer en rien sur la vie de votre voisin.

      • Dieu est-il un doudou pour adulte, aprés le père Noël pour les enfants, Dieu pour les adultes ?

      • Quelques différences cependant!

        — la Bible est reconnue comme étant une histoire écrite par de multiples « écrivains » et se doit d’être lue à plusieurs « niveaux » afin d’en faire une exégèse. Il n’est dit ni affirmé nulle part que la Bible est incréée, mais justement totalement créée!

        Pour les ethnologues -L’ethnologue est un scientifique qui étudie les comportements sociaux, religieux, culturels et artistiques de groupes de populations proches ou lointaines.- Il s’agit de Mythes Fondateurs.
        Un mythe n’étant pas un conte… Google vous renseignera sur ces définitions.

        — iUdem pour la Torah : et là, l’exégèse est obligatoire!!!

        — Les Évangiles sont reconnus comme ayant été écrits après la mort de Jésus et sont reconnus comme décrivant des paraboles… d’où exégèse obligatoire (conseillée).

        Le Coran est interdit d’exégèse.

        Il est même affirmé que les juifs et les chrétiens ont falsifié la Bible.

        Ne pas confondre, donc le Coran (Le livre) la Bible, la torah et les Evangiles.

        C’est pourquoi il est faux de parler « des » religions du Livre en parlant des religions juive et chrétienne.

        Ensuite, en tant qu’accompagnatrice en soins palliatifs (P.H.)pendant de très nombreuses années, je puis vous affirmer que 90% des « croyants » (je n’ai pu accompagner de musulmans, car j’étais une femme et je n’ai eu qu’un seul musulman dans mon service et c’était un homme) ont, certes peur de mourir,comme tout le monde, en fin de vie, mais sont beaucoup plus sereins que les athées, qui, eux, paniquent tous.

        Il ne s’agit pas d’être « trouillard », mais de se retrouver devant l’inconnu, sur lequel on ne peut mettre ni une image, ni un son, ni une histoire.
        Et alors, nous nous retrouvons tous devant ces questions existentielles : « Qu’est ce que ma vie, qu’est ce que la Vie. A quoi sert ma vie, à quoi sert La Vie…… »

        Que vous trouviez que les religions baladent des balivernes est votre point de vue.
        « Cela est votre fait personnel et ne doit influer en rien sur la vie de votre voisin »

        Ceci dit, je vous l’accorde, il me paraît absurde que l’on impose une croyance à quelqu’un, que ce soit l’athéisme (croire que dieu n’existe pas) , ou autre croyance en un ou des dieux.

  3. A l’epoque sous la gouvernance de N Sarkozy le probleme avec l’islam n’etait pas autant visible, et aussi important,
    on ne peut pas comparer deux epoques si differente dans ses notions de securités, de notion de la france, et de nouvelle moeurs imposé par les elite sous la forme du laxisme,
    entre un macron totalement mondialiste, avec une justice qui ne fait plus son travail, les institutions qui deviennent de plus en plus laxistes, et l’epoque de N Sarkozy, nettement plus normale.

     

     

    Une parenthese:

    La franc maconnerie aime l’islam, elle le prefere a la religion catholique et entre toute les religion, (voir sur google).

    Voici pourquoi, les immigrant proviennent de ces region alors que leur culture est trop differente d’avec la notre, mais ca la fm s’en fout completement.

    C’est aussi pour ca que l’islam est protegé, choyé,cajaulé, preféré par les politiques en general, comme par hasard…

    C’est pour cela qu’on nous impose une culture des autres et non la notre, pour detruire nos traditions, valeurs, memoire, a travers la tv, pub, etc…

    Les musulmans n’ont pas le droit de se toucher quand ils dansent, ( entre homme et femmes, entre homme je sais pas),
    c’est pourquoi, en france et dans d’autre pays probablement le slow n’existe plus depuis 15 ans environ, sous le fallacieux pretexte que les gens trop dynamique preferent etre seul et demontrer leur capacité de danse, et ne veulent plus de slow qui ne demontre pas leur valeur dans la danse, si si, voyer sur google… petit a petit, on habitue les jeunes a faire comme les musulmans, ( ne plus se toucher entre homme et femmes, et ainsi de nouveaux moeurs rapprocheront la france des musulmans.

    Ces changement voulu par les « elite » dont des fm, qui aime l’islam, ( souvenez vous de case neuve qui trouvait que la religion catholique etait detestable, par une histoire frelaté…d’apres ce zozo, et preferait l’islam en sous entendu), les moeurs des ces elite s’eloigne pour certains de ceux de la vraie france.

    Maintenant on voit partout la nette preference pour les personnes de couleurs, et par une nette regression sur le sentiment humain envers les blancs, dans les pubs, les programmes de tv, et dans la preference nationale a travers une multitude de laxisme, des institutions, quand ce n’est pas un parti pris pour l’autre, ( gens de couleurs) , contre les francais… avec un entretien de la culpabilitée pour le francais et non pour l’etranger qui a tout les droit, on le voit dans la pseudo justice.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *