J’ai fait un rêve … fiscal

Publié par le 13 Nov, 2017 dans Blog | 0 commentaire

J’ai fait un rêve … fiscal

Oui, j’ai rêvé et mon rêve me ramenait à la dernière élection présidentielle …

Un jeune président remportait cette élection et il promettait de renverser la table !

Il assurait que le vieux monde politique était mort et que lui, un homme nouveau et étranger à ce monde obsolète allait tout révolutionner. Il allait ringardiser le clivage droite-gauche et fédérer toutes les énergies pour « transformer » la France !

Dans un grand discours fondateur, il proposait une vision nouvelle et effectivement révolutionnaire pour la France, qu’on pouvait résumer en une phrase : « je vais faire baisser drastiquement la dépense publique ce qui va permettre de baisser d’autant les impôts ».

A la fin de mon rêve, le temps s’accélérait. Je voyais défiler le quinquennat, comme à la parade ! Grâce à un nouveau langage, et à une nouvelle dynamique, les Français avaient retrouvé le moral. Les entrepreneurs s’étaient remis à entreprendre. Les travailleurs à travailler, les artisans à s’activer ! Le chômage avait rapidement baissé, ce qui soulageait d’autant tous les régimes sociaux. Une spirale vertueuse s’était engagée. Après trois ans, le gouvernement pouvait de nouveau baisser les impôts et les charges, ce qui boosta encore l’économie ! A la fin du quinquennat, le chômage était revenu à 5 %, autant dire au plein emploi …

Mais c’est là que je me suis réveillé !

Et la triste réalité, me revint en pleine figure … De grande vision, il n’y avait point. L’enthousiasme de Macron, limité à un plaidoyer pour plus d’Europe, laissait les Français de marbre ! Seul, Alain Juppé et François Bayrou reprirent ce soir-là une double camomille pour saluer ce président qui adore l’Europe mais méprise tant les Français.

A la place du grand soir fiscal à l’envers qu’il aurait fallu, ce n’était que petits coups de rabot dérisoires : piquer 5 euros d’APL dans la poche des étudiants, augmenter de 25 % la CSG sur les retraités « aisés » (au dessus de 1 200 euros par mois !!!)

Aux calamiteuses 35 heures, il n’était pas touché ! Au nombre pléthorique de fonctionnaires (plus de 5,4 millions) , on ne soustrayait que … 1600 lampistes en 2018. Et au lieu d’une baisse des dépenses publiques, on la voyait grossir encore !

La presse française a les yeux de Chimène pour notre jeune et beau président. Elle préfère garder ses critiques pour Donald Trump en censurant tout ce qui pourrait paraitre positif dans la gouvernance Trump !

Cet article de l’IREF (Institut de Recherches Economiqeues et Fiscales) intitulé :

Réformes fiscales de Macron et Trump : des ambitions bien différentes …

compare les politiques fiscales respectives menées par les nouveaux présidents de France et des Etats-Unis. En voici quelques éléments :

Imposition des entreprises :

  • France : baisse de l’impôt sur les sociétés de 8 points (de 33,33 % à 25 %)
  • Etats-Unis : baisse de l’impôt sur les sociétés de 15 points (de 35 % à 20 %)

Imposition des ménages :

  • France : Aucune remise à plat d’envergure. Taux marginal maintenu à 45 %, surtaxe sur les hauts revenus de 3 à 4 %,
  • Etats-Unis : Remise à plat de l’impôt sur le revenu avec seulement 4 taux (max 39,6 %)

Imposition du patrimoine :

  • France : prélèvement forfaitaire de 30 % qui finalement revient presque au taux précédent de 31,3 %. Maintien de l’ISF sur l’immobilier et les « signes ostentatoires derichesse ». Droit de succession au taux marginal de 60 % !
  • Etats-Unis : Projet de supprimer tous les droits de succession !

Voir l’article complet de l’IREF ici.






Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *