Justice : le grand « n’importe nawak ! »

Publié par le 11 Juil, 2018 dans Blog | 5 commentaires

Justice : le grand « n’importe nawak  ! »

La justice est sur une autre planète !

Tous les jours, nous avons des preuves de la déconnexion totale de certains juges de la réalité que vivent les Français et de leur opinion !

Ces juges se sentent probablement investis d’une mission qui plane bien au-dessus du peuple. En principe, les juges doivent appliquer des lois qui sont rédigées par le pouvoir législatif mais le problème est que la gauche, principalement, a fait voter des lois qui laissent aux juges une marge énorme d’interprêtation. Les lois mémorielles, la loi sur l’esclavage de Taubira, et bien d’autres fournissent à ces juges des prétextes à condamner qui ils veulent.

Cet article est motivé par une pétition qu’il m’a été proposée de signer par le groupe Républicains et Indépendants de la région Ile-de-France.  Valérie Pécresse avait supprimé la gratuité du pass Navigo pour les étrangers en situation irrégulière. A la suite d’une plainte déposée par la gauche, des juges administratifs viennent d’annuler cette suppression sous prétexte que « la loi n’indique pas spécifiquement que les étrangers en situation irrégulière soient exclus des tarifs sociaux.  »

Vous le croyez ça ?

Un étranger en situation irrégulière, c’est à dire un délinquant qui s’est introduit clandestinement en France, a droit à de mettre ses enfants à l’école, il bénéficie de l’AME (Aide Médicale d’Etat), et aura de nouveau droit à la gratuité des transports alors qu’un modeste retraité, qu’on vient de frapper de 25 % d’augmentation de sa CSG, n’y a pas droit !

De deux choses l’une :

  • soit un étranger présent sur le sol national est inconnu des services de l’Etat et dans ce cas il n’existe pas administrativement, et ne peut donc prétendre à aucune prestation sociale ou réduction d’aucune sorte,
  • soit il demande à bénéficier de ces dernières et dans ce cas l’administration doit le prendre en compte comme bénéficiaire mais aussi comme clandestin et diligenter une procédure d’expulsion.

Mais ce raisonnement est sans doute bien trop primaire pour être recevable. Merci à la gauche !

Voici la proposition de pétition évoquée ci-dessus :

Chers amis,
 
Comme elle s’y était engagée pendant la campagne des régionales en 2015, Valérie Pécresse a supprimé la quasi-gratuité des transports publics pour les étrangers en situation irrégulière en Île-de-France. En effet, la gauche avait instauré une réduction de 75 % sur le prix des abonnements du passe Navigo pour les étrangers en situation irrégulière : une véritable prime à l’illégalité qui coûtait plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année !

Alors que rien ne justifiait qu’une personne en situation irrégulière soit mieux traitée qu’une personne qui respecte la loi, la gauche régionale a attaqué devant le tribunal administratif la suppression de cette réduction tarifaire et a obtenu gain de cause puisque la loi n’indique pas spécifiquement que les étrangers en situation irrégulière soient exclus des tarifs sociaux.

Il est temps que cela change : les usagers franciliens n’ont pas à payer plein pot pendant que d’autres voyagent quasi gratuitement. Comme l’a répété Valérie Pécresse, si les étrangers en situation irrégulière ont vocation à retourner dans leur pays alors il n’ont pas à bénéficier de tarifs sociaux dans les transports en commun !

Cette facture que s’apprêtent à devoir payer les franciliens si la loi n’est pas modifiée est d’autant plus injuste que les transports franciliens ont besoin d’investissements massifs pour être modernisés comme cela est en train d’être fait avec 21 milliards d’euros d’investissements votés depuis l’élection de Valérie Pécresse afin de moderniser les transports en Île-de-France.

C’est pourquoi nous demandons aujourd’hui au Président de la République, au Premier Ministre et aux parlementaires de modifier d’urgence la loi afin que cette prime à l’illégalité que nous avions supprimée ne redevienne pas une réalité en Île-de-France. Les aides aux transports doivent être conditionnées à la régularité du séjour sur le territoire français !


Amitiés militantes,

Othman Nasrou
Président du groupe « Les Républicains et Indépendants »






5 Réponses à “Justice : le grand « n’importe nawak ! »”

  1. C’est fait.

  2. A quoi bon signer une pétition que le psychopathe narcissique de l’Elysée soit ne lira pas, soit fichera à la poubelle, en ricanant sur les lépreux que nous sommes.

    • Je pose une seule question :

      Pourquoi cette information, INJUSTE vis à vis des usagers qui payent plein pot n’est pas relayée et commentée par les journalistes spécialistes de l’information ?????

      Je rajouterai que dans le mot injuste, il y a la racine « juste » comme dans la justice dont sont garants les minables qui de jours en jours font de la charité et du communautarisme plutôt que leur taf.
      On les rémunèrent pour être les garants de nos lois pas pour aider telles ou telles personnes ou groupe de personnes à les contourner ou les bafouer.

      Pour la charité, il y a les associations, trop nombreuses à mon goût, qu’elles soient laïques ou religieuses mais, plus il y en a, plus cela veut dire que notre société va bien, n’est ce pas messieurs l’empereur d’opérette et son premier sinistre (de la route a 80 Km/h).

      Je n’évoquerai pas les subventions que les associations laiquardes (souvent de gauche) touuchent (par nos impôts) pour attaquer les décisions d’élus de la République, je parle de l’entité, pas de parti politique ou bien pour aller à la pêche aux migrants (pas aux canards) afin de les écouler comme de la vulgaire marchandise en Europe.
      On crache au bassinet deux fois, à la subvention et à l’allocation. Ensuite, comme on nous le rabâche un peu plus chaque jour, c’est une chance pour la France car ils nous rapportent beaucoup…..

      D’EMMERDES, D’IMPÔTS, DE TAXES, DE CHÔMAGE, D’INSÉCURITÉ ET PARFOIS MÊME DE TERRORISME.

  3. D’apres certain expert, les immigrants couteraient 100 milliards d’euros…

    Tous le monde cotise pour ca.

  4. Pour les problemes de MLP, c’est voulu politiquement, afin que les electeurs agacés par l’injustice vote RF au lieu de voter la droite, dont les affaires sont maintenant, a l’approche de ces elections, mise en sourdine. Il ne faut pas que l’electeur de droite soient poussé a voter a droite…

    Pour la soi disant affaire de la Libye, contre N Sarkozy, les pseudo juges n’ont toujours pas inscrit dans leur dossier, et les ont refusés apres plusieurs demande des avocats, plusieurs document qui atteste que toute l’affaire est basé sur de faux document, comme le precise des personnages important dans la Libye. Ainsi N Sarkozy se trouve sous exament parce que des connards de goche plein de haine envers la droite, et surtout N Sarkozy, ne veulent pas faire simplement une petite rectification,mais a l’approche des elections et pour favoriser MLP contre la droite, les affaires sur la droite sont momentannement mises en sourdine, sauf ses divisions, bien sur.

    Une fois de plus la « justice » bananiere de goche demontre son caractere et sa volonté d’etre partiale.

    Depuis tobira, la justice bananiere bat des reccords, cette « justice » qui insulte les citoyens, preferent les racailles, abandonnent de plus en plus les victimes, demontre plus que de la partialité, mais aussi la decadence des moeurs, et de la morale de ces gens.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *