La dictature des minorités mine la France

Publié par le 12 Juil, 2018 dans Blog | 2 commentaires

La dictature des minorités mine la France

En France, je me sens maintenant aujourd’hui comme dans le village gaulois de Petibonum : encerclé, piégé …

Mais en fait, ce ne sont pas les légions romaines qui m’assiègent puisque la menace vient de l’intérieur !

Ce qui menace la France, son unité, et en premier lieu son identité, c’est la dictature des minorités !

Le communautarisme menace l’unité de la France. Et à côté du communautarisme islamique, bien d’autres groupes revendiquent des droits propres.

  • Les Corses veulent que soient inscrits dans la Constitution des droits qui leur seraient spécifiques. A quand les Basques, les Bretons et les Occitans ?
  • On connait la puissance du lobby gay qui a abouti au passage en force de Christiane Taubira sur la loi sur le mariage gay,
  • Les islamistes revendiquent de plus en plus pour que leur religion s’impose dans la vie publique.

Certains groupes ne militent pas directement pour leurs intérêts propres mais laissent à d’autres le soin de les soutenir.

Les minorités ethniques sont défendues au delà du raisonnable par une multitude d’associations anti-racistes, le plus souvent noyautées par les partis politiques de gauche. SOS Racisme a longtemps été une succursale du PS. Quand on est est militant PS, on commence sa carrière à l’UNEF, où l’on casse du « facho » dans les facs, on passe chez SOS-Racisme, on continue par les jeunes socialistes pour finir dans les instances du PS.

Mais le pire danger vient de l’intérieur du système démocratique !

A chaque fois que la gauche a atteint le pouvoir en France, la majorité de gauche en a profité pour servir tous ces lobbys qui la soutiennent électoralement.

Le cas le plus emblématique est celui du lobby gay qui a montré sa toute puissance :

  • C’est le PACS en 1999 avec la promesse qu’il n’y aura jamais de mariage gay ni d’adoption pour les couples homosexuels,
  • C’est le mariage gay avec adoption pleinière imposé par Christiane Taubira qui n’autorise ni la PMA, ni la GPA,
  • C’est Emmanuel Macron qui enfoncera le dernier clou du cercueil de la filiation naturelle en autorisant la PMA pour tous et peut-être par la suite la GPA !

L’anti-racisme a aussi été également bien servi

Des lois ont forgé des armes puissantes utilisées souvent à l’excès par les associations anti-racistes :

  • Ce fut d’abord la loi Gayssot de 1990 qui punit la contestation de l’existence de crimes contre l’humanité et toutes formes de discrimination liée à une ethnie, une nation, une race ou une religion.
  • Ce fut ensuite la loi Taubira de 2001 qui qualifie de crime contre l’humanité la traite et l’esclavage pratiqués aux Amériques, aux Caraïbes, dans l’Océan indien et en Europe. Vous noterez que la Méditerranée était exclue du champ de la loi, ce qui permit d’exclure l’esclavage perpétré par les Arabes ! Christiane Taubira refusa tous les amendements destinés à inclure cet esclavage avec une excuse qui en dit long sur la haine de cette personne pour la France : « Cela stigmatiserait trop les jeunes des quartiers … » mais on peut stigmatiser les jeunes Français de souche sans vergogne !
  • En février 2006, après de nombreuses pétitions d’enseignants et d’historiens, la mention des aspects positifs de la colonisation en Afrique du nord était abrogée. C’était rayé d’un trait de plume partisan toutes les infrastructures administratives, routières, médicales, etc …  laissées par la France dans ces pays.

Certains jugent forment également une minorité très agissante et très puissante !

Quand on est Français de souche, blanc, chrétien et hétérosexuel, on se sent dans le collimateur de la justice. La fracture entre les élites, la justice française mais aussi européenne, et le peuple est de plus en plus béante.

Le Français moyen, honnête, qui se conduit bien, paye ses impôts rubis sur l’ongle a de plus en plus le sentiment d’être le dindon de la farce :

  • On l’accable d’impôts pour que des clandestins puissent mettre leurs enfants à l’école et bénéficier de l’Aide Médical d’Etat (AME),
  • On traque ses petits dépassements de la vitesse autorisée alors qu’il a, tous les jours, des preuves du laxisme de la justice pour les délinquants,
  • Quand il a perdu ses 12 points, on lui confisque son permis pendant que des délinquants cumulent 17 condamnations sans jamais avoir connu la prison.

Sur le traitement de l’immigration, les Français sont à bout de nerfs.

Ils viennent d’apprendre que le Conseil constitutionnel vient de donner son feu vert à l’aide aux clandestins notamment sur la frontière franco-italienne (cas de l’agriculteur Cédric Herrou). La loi réprime clairement l’aide au séjour de ceux qui pénètrent illégalement en France ! Pourtant le Conseil constitutionnel, dans un arrêt récent, vient d’instituer la fraternité comme principe constitutionnel, au nom de l’article 2 de la déclaration des droits de l’homme.

En conséquence « il découle de ce principe la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national », affirme le Conseil constitutionnel qui, par voie de conséquence, censure les mots « séjour irrégulier » dans la loi qui avait permis de condamner Cédric Herrou et quelques autres.

Et quand on est de droite, le sentiment d’injustice est pire encore !

En effet, quand on est de droite, on peut vraiment avoir le sentiment d’une justice partisane. Le Parquet financier et son bras armé le Pôle d’instruction financier ne cessent de mener des instructions à charge contre des personnalités curieusement toujours situées à droite. Nicolas Sarkozy et François Fillon en ont déjà fait les frais. C’est aujourd’hui le Rassemblement national de Marine Le Pen qui est visé ! Le Parquet financier vient de bloquer sa subvention de 2 millions d’euros alors que l’instruction de cette affaire est toujours en cours. Le Parquet financier, qui s’assoie ainsi sur la présomption d’innocence, a utilisé une disposition qui avait été votée pour permettre de confisquer la Porsche Cayenne d’un dealer …

J’arrête là mes récriminations dans cet article déjà trop long …






2 Réponses à “La dictature des minorités mine la France”

  1. C’est tellement vrai.

    Pour les problemes de MLP, c’est voulu politiquement afin que les electeurs agacés par l’injustice vote RF au lieu de voter la droite, dont les affaires sont maintenant, a l’approche des elections, mise en sourdine.

    Pour la soi disant affaire de la Libye, contre N Sarkozy, les pseudo juges n’ont toujours pas inscrit dans leur document, et ont refusés apres plusieurs demande des avocats, plusieurs document qui atteste que l’affaire est basé sur de faux document, comme le precise des personnages important dans la Libye.

    Une fois de plus la justice demontre son caractere et sa volonté d’etre partiale.

    Depuis tobira, la justice bananiere bat des reccords.

  2. cette belle illustration de cet article a disparu du dernier Astérix…

    sans doute comme le mot race, l’expression « village gaulois » est supprimé …

    Quoi de plus juste puisque selon Deuxbouses, la France est musulmane et arabe depuis plusieurs millénaires…

    Nous sommes encerclés, piégés, de l’intérieur comme par l’extérieur, grâce aux collabos protégés par Jupiter (un romain,!!!!), qui dit blanc et en même temps préfère le noir, surtout lorsqu’il peut faire payer un voyage en avion – pour voir un vulgaire match de foot- par le petit peuple illettré, tout juste bon à trimer pour payer ses frasques comme de bons esclaves que nous sommes.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *