La droite outragée, la droite brisée, la droite martyrisée mais …

Publié par le 19 Juin, 2017 dans Blog | 12 commentaires

La droite outragée, la droite brisée, la droite martyrisée mais …

Que le général de Gaulle me pardonne de lui emprunter sa célèbre déclaration prononcée le 25 août 1944 devant l’Hôtel de ville de Paris qui depuis, a abrité des locataires beaucoup moins prestigieux …

Après le calvaire subi par la droite durant l’année 2017, j’avais besoin de me raccrocher à un petit plaisir, une petite oasis dans les ruines du paysage politique dévasté qu’offre la droite française.

D’où ce titre qui m’est venu à l’idée après quelques défaites aux législatives d’opposantes honnies :

La descente aux enfers de la droite n’a été qu’une suite ininterrompue de traumatismes :

  • Ce furent d’abord les primaires de droite qui vit :
    • Une juppémania insolente qui enflamma la presse,
    • L’élimination de Nicolas Sarkozy bien aidée par 650 000 gauchistes venus renier leurs valeurs en signant la charte des valeurs de droite.
  • Ce fut ensuite le déchainement de la presse contre François Fillon,
  • Il y eut aussi l’extraordinaire célérité et l’étonnante efficacité de la justice à s’emparer de l’affaire,
  • Il y eut ce dévoiement de la justice qui alimentait constamment la presse grâce à des fuites constantes.
  • On vit cette même justice refuser d’enquêter sur l’évanouissement d’une partie du patrimoine du candidat Emmanuel Macron,
  • On observa la totale inertie de la justice concernant Richard Ferrand qui retarda au maximum l’ouverture d’une enquête,
  • On vit des responsables politiques de droite, tromper la confiance de leurs électeurs en allant à la soupe gouvernementale,
  • Nous en vîmes d’autres dire qu’ils soutiendraient Macron sans connaître son programme,
  • Et finalement, on assista au tsunami du mouvement En Marche ! qui submerga l’assemblée nationale.

A droite, nous avons effectivement été outragés, brisés, martyrisés !

Nous en sommes arrivés à nous réjouir de petits plaisirs … Et parmi eux, les défaites d’Aurélie Filippetti, de Marisol Touraine, de Najat Vallaud-Belkacem-Belkacem et, cerise sur le gâteau, de Natha­lie Kosciusko-Mori­zet, sont venues mettre un peu de baume sur nos plaies encore à vif !

On me reprochera une certaine misogynie puisque j’ai sélectionné quatre femmes mais il faut bien reconnaître qu’à gauche le sectarisme le plus fort est très bien représenté dans la gent féminine.

On notera que contrairement à ce qu’on entend, ce ne sont pas les générations les plus anciennes qui ont été sanctionnées !

Les trois premières « nominées » ont bien démontré leur sectarisme durant le quinquennat de Hollande. Aurélie Filippetti, à la culture, et Marisol Touraine au ministère de la santé où elle se mit à dos quasiment toutes les professions de santé. Son irresponsable génération du tiers payant restera comme l’une des mesures les plus démagogiques du quinquennat Hollande.

On décernera une mention spéciale à la « khmer rose », Najat Vallaud-Belkacem-Belkacem, dont la défaite a dû réjouir le coeur des sympathisants de droite. Jean-Michel Blanquer est très occupé à défaire toutes les mesures de nivellement par le bas prises par cette femme.

Quant à Natha­lie Kosciusko-Mori­zet, après avoir fait perdre la droite dans la conquête de la mairie Paris, elle s’illustre dans la perte d’une circonscription imperdable, celle de François Fillon ! Même son agression arrivée bien à propos – et qui a rappelé à certains le faux attentat organisé par François Mitterrand – n’a pas réussi à la sauver !

Il ne manque à mon bonheur qu’une défaite  : celle de Christiane Taubira qui eut finalement la sagesse de prendre du recul avant l’anéantissement final du parti socialiste.

Voici un article qui, j’en conviens, ne restera pas dans les annales mais il m’a bien défoulé … Et j’en avais bien besoin !







12 Réponses à “La droite outragée, la droite brisée, la droite martyrisée mais …”

  1. Merci de nous remonter un peu le moral, je n’ai pas pu mettre un bulletin FN contre un LREM, mais d’autres ont osé, nous avons un député FN, à suivre ce qu’il pourra faire pour notre département sinistré bien que je suis d’accord, les députés doivent défendre le pays et non leur petit bout de territoire.

  2.  » On me reprochera une certaine misogynie puisque j’ai sélectionné quatre femmes mais il faut bien reconnaître qu’à gauche le sectarisme le plus fort est très bien représenté dans la gent féminine  »
    C’est à dire que, à part Touraine, c’étaient des troisièmes couteaux, pour faire beau. Sarkozy, hélas, avait lancé la mode avec ..la jolie « black » dont le nom m’échappe.
    Donc Hollande avait sa pimprenelle et sa petite gauchiste.
    Je crois d’ailleurs savoir que l’équipe ministérielle choisie sur mesure, fait tout le mal et le ministre est là pour être son porte-parole.
    J’attends la disparition des poids lourds du socialisme. Mais Valls a été réélu de justesse. Que devient Sapin, je ne sais pas. Et Cazeneuve , il s’est retiré au moins ?

  3. Cher Christian, c’est sûr que si on se reporte un an plus tôt, on rêvait alors d’une présidence de Droite, et d’une Assemblée de la même couleur … Mais bon, la défaite des harpies que vous citez, auxquelles vous pouvez rajouter l’inénarrable Karine Berger, remonte le moral ! je ne boude pas mon plaisir ce matin …
    Même si nous n’aurons pas le changement que nous avions espéré, au moins un grand nombre de nuisibles sont mis hors course !

  4. la « khmer rose », Najat Vallaud-Belkacem, comme vous la nommez n’est pas perdue pour autant, son mari, Boris Vallaud, si j’en crois la presse a été élu dans la 3ème circonscription des Landes avec l’étiquette PS.Il va bien lui trouver une place d’assistance parlementaire auprès d’un des ses collègues PS.

  5. A droite, fièrement augure bien de la suite de « je suis stupide ».Il ne lui manque que sa blogroll très complète.

  6. Bonsoir,

    Je n’ai pas pu voter, car j’étais en déplacement.
    Ceci dit, entre un « enmarchenbêlant « ouiii!ouiii!oui!!! » (qui a été élu, bien que connu comme étant une vraie fripouille, mangeant à tous les râteliers politiques) et un FN totalement inconnu, non seulement nous n’avions pas un vrai choix, mais en plus, vu la « bêlerie » des français, le résultat était connu d’avance!

    Je viens -seulement- de regarder les résultats.

    Et ce qui est encourageant, c’est le résultat réel de ces élections non démocratiques!

    57% d’abstention!
    10% de nuls et blancs des votes exprimés

    Certes 308 sièges pour les microcerveaux, pardon les micromini-suiveurs (micromini : pluriel de microminus, leur chef), mais moins que les 370 annoncés
    et 112 sièges pour LR (+7 divers droite, et 17UDI)

    D’où la mise en valeur de cette élection non démocratique, puisque 43% d’électeurs se sont déplacés et sur ceux là, seuls 38,7% (43%- 4,30%)ont voté!

    Par contre, impossible de connaître à cette heure le nombre de voix pour macronimus!
    J’arrive à trouver 49% (wiki), mais en comptant le % du MoDem…

    Bizarre, vous avez dit bizarre…
    Il faudra sans doute attendre demain sur la presse de réinformation pour connaitre le % de français qui ont voter pour ce mégalomane narcissique, qui, finalement, n’est pas aussi plébiscité qu’on veut bien nous le faire croire!

    ….Je viens de trouver… sur le site.gouv!
    édifiant!
    https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Elections-legislatives-2017/Second-tour-des-elections-legislatives-les-resultats

    LREM : 16,55 des isncrits!!!!!!

    C’est donc un peu de baume au coeur que de constater que M macron n’est finalement pas le victorieux qu’il veut bien dire et que, finalement, il n’est pas vraiment un président légitime en nombre de voix et en vrai %! (mais légalement élu avec un parlement non légitime en nombre de voix, mais légalement élu)

  7. Finalement, ce n’est pas la Bérézina tant annoncée pour les LR/UDI.. On se console comme on peut n’est-ce pas?
    Chez nous, c’est une jeune chef d’entreprise EM, totalement inconnue (qui semble être passée par des cabinets ministériels de droite puis de gauche) qui a battu notre député LR.
    Etrangement elle a eu moins de voix au deuxième tour qu’au premier, alors que notre candidat a engrangé 3000 voix de plus, ce qui malheureusement n’a pas suffi, mais prouve qu’il y a eu un réel sursaut des électeurs de droite.
    Si la défaite de certains m’ont réjouie, j’ai été consternée par la victoire d’Aurore Bergé sur Jean-Frédéric Poisson. Ladite Aurore Bergé (passée par toutes les sensibilités de la droite pour atterrir à point nommé dans les bras du petit Macreux) avait reçu le soutien de son grand ami Juppé, vous savez, celui qui ne s’embarrasse pas de vergogne superflue et n’hésite pas à tirer contre son camp..
    Maintenant j’attends la recomposition de la droite avec impatience. Ciotti a donné un premier signe en demandant l’exclusion des LR, des députés Macron-compatibles..
    J’espère qu’on y verra plus clair au fil des jours. Mais je continue à penser que si on avait fait campagne de façon ferme et non monnayable à partir du projet de François Fillon, sur la réduction de la dette, l’immigration, la sécurité, la défense de la famille, l’autorité de l’Etat etc.., on aurait perdu nettement moins de députés à droite!

  8. Entièrement d’accord avec Cassandre ! Le seul espoir de salut pour la Droite c’est de partir sur le projet Fillon, au minimum. Si c’est pour proposer un programme social-démocrate pour ne pas dire carrément socialiste, en lui collant une étiquette « Gaulliste » histoire de faire différent, ce n’est pas la peine !

    2017 est une chance pour la Droite : on a enfin enterré « mon Général », on peut commencer à remettre en question l’interventionnisme et le tout-état qui en était le credo !

  9. Je ne sais pas si j’aime bien Macron et si je lui fais confiance mais le ménage que son élection a engendré n’est pas pour me déplaire.
    Saluons les médecins libéraux qui se sont mobilisés dans la circonscription de MST et qui ont largement contribué à sa chute.
    Enfin, tout ça ne va pas redresser la courbe du chômage. Dire qu’on va raquer pour payer des indemnités à toute cette engeance……

  10. labastiaise dit:

    Merci Christian pour ce nouveau blog qui nous permet de nous exprimer

    Pour la petite histoire, je vous invite à lire ce que l’Union européenne nous a concocté.

    « programme national de réforme de la France pour 2017 »

    https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/2017-european-semester-country-specific-recommendations-commission-recommendations_-_france-fr.pdf

Trackbacks/Pingbacks

  1. Yes !!! | A droite fièrement ! - […] Filippetti, de Marisol Touraine, de Najat Vallaud-Belkacem et de Natha­lie Kosciusko-Mori­zet (voir cet article précédent), ma matinée fut enchantée…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *