La folie BLM a contaminé aussi le Canada !

Publié par le 20 Juil, 2020 dans Blog | 10 commentaires

La folie BLM a contaminé aussi le Canada !

Black Lives Matter

Chaque jour ce mouvement bat de nouveaux records !

Des records de violence, d’absurdité, voire de débilité !

On a appris que désormais, le New York Times allait systématiquement mettre une majuscule à Black et une minuscule à white !

C’est le dernier degré de l’infantilisation du débat ! Le summum du politiquement correct !

Qui peut croire que ce genre de mesures pourrait améliorer la condition des Noirs aux Etats-Unis et corriger les Blancs qui seraient encore racistes ?

A titre d’exemple de débilité, je relaye un article paru dans le Saker Francophone qui relate un fait divers qui s’est passé à Vancouver au Canada et qui illustre parfaitement la dictature des minorités :

Le mur du çon, ou on n’est pas cher payé mais on rigole bien !

Lorsqu’une voiture a laissé des traces de pneus sur un passage pour piétons avec le thème de l’arc-en-ciel, les flics de Vancouver se sont mis à l’action, craignant qu’il ne s’agisse d’un acte délibéré de vandalisme homophobe.

Mais lorsque des voyous de BLM ont abattu les statues de la ville – la police a regardé ailleurs. Comme la plupart des gens, j’ai observé les émeutes de Black Lives Matter avec un sentiment d’incrédulité.

Malgré le fait que la police américaine tue plus de Blancs non armés que de leurs homologues citoyens afro-américains, le monde continue à penser que, d’abord tous les flics sont mauvais et ensuite tous les Noirs sont bons.

En plus de détruire des statues et de vandaliser des monuments aux morts, l’une des autres tactiques de BLM est d’exiger la cessation du paiement de la police – et, jusqu’à présent, ils ont connu un certain succès.

Le maire cocu de New York, Bill de Blasio, a récemment réduit d’un milliard de dollars le budget déjà modeste du NYPD, provoquant une augmentation prévisible des crimes violents. Au cours du dernier mois seulement, le nombre de fusillades a augmenté de 142 %. Plus précisément, le week-end du 4 juillet a enregistré 63 incidents de violence armée et 11 décès par arme à feu.

Le Canada n’est pas en reste, où les forces de police de West Vancouver sont occupées à enquêter sur le crime horrible de … traces de pneus sur la voie publique. Sans blague !

Les enquêteurs aimeraient dire deux mots au chauffeur responsable de la défiguration d’un passage piéton Gay Pride. Si vous avez des informations, merci d’appeler le …

Certes, ce n’était pas n’importe quel morceau de bitume – c’était un passage pour piétons sur le thème de l’arc-en-ciel pour marquer les célébrations d’un mois entier de Gay Pride dans la ville, mais bon, nous ne parlons toujours que de traces de dérapage ici. À peine le crime du siècle.

Pourtant, selon les officiers, c’était une question très urgente.

« C’est très bouleversant », a gémi Const. Kevin Goodmurphy, qui a mené l’enquête. « Pour une raison quelconque, cette personne a choisi de laisser un geste de haine sur un passage pour piétons qui représente exactement le contraire. »

« Le passage piétons, en lui-même, était un élément très significatif et il représente et continuera de représenter un symbole de notre engagement à promouvoir la diversité et l’inclusion », a-t-il ajouté.

« Cela a un impact sur la communauté dans son ensemble et il y a des effets émotionnels néfastes pour beaucoup de gens, surtout compte tenu de ce que ce passage pour piétons représente. »

Ensemble, Goodmurphy et ses collègues ont publié des bulletins et des images de vidéosurveillance pour démasquer le mystérieux conducteur, qui s’est ensuite présenté et a expliqué avec désinvolture qu’il s’agissait simplement d’un cas innocent de brûlure de pneu, et non d’une homophobie rampante.

Gênant ? Oui. Une perte de temps pour la police ? Absolument. Une erreur de jugement unique ? En aucune façon.

Vous voyez, ce genre de comportement est désormais endémique dans les services de police du monde occidental. Autrefois responsables de l’application de la loi et de l’ordre, ils sont maintenant tellement désespérés d’apaiser la foule de gauchistes qu’ils ont oublié leur serment d’origine :

Protéger et servir ? Et non pas dénoncer le politiquement incorrect.

Vous ne me croyez pas ? Il suffit de voir comment ces mêmes forces de police ont réagi lorsque des milliers de militants de Black Lives Matter ont bloqué les rues de la ville pendant des jours, provoquant de graves perturbations. Ou lorsque des voyous ont vandalisé la statue de l’hôtel de ville du capitaine George Vancouver.

Il n’y a eu aucun appel public ni protection de la communauté. Au lieu de cela, ils se sont simplement tenus à part, de peur d’être « éliminés » par les personnes mêmes qu’ils sont censés contrôler.

Et, pour cette raison, ils méritent très peu – voire pas du tout – d’argent public.

Donc, oui, cessons de financer la police. Détruisons tout le système. Ensuite, lorsque les gens se rendront compte de ce dont ils ont besoin, nous pourrons le reconstruire avec une certaine dignité.

Peter Lloyd pour le Saker Francophone.

Merci de tweeter cet article :





10 Réponses à “La folie BLM a contaminé aussi le Canada !”

  1. Pourquoi le Canada serait il épargné, ils ont bien élu Trudeau, non ?

    • Christian 54 dit:

      On peut même dire qu’ils ont, de ce fait, quelques longueurs d’avance !

      • jacques boudet dit:

        Messieurs les modérateurs,
        Je joins un texte anglais – sans copyright – qui égailla la journée,
        et Google traduira si besoin.

        Génèse des intellos bobos gauchos américains, applicable à certains européens.
        quote

        “She drives a Prius,
        with a Bernie Sanders bumper sticker. She has a ‘peace’ flag in the window, a ‘legalize it’ sign in the yard, and a rainbow tire cover in the driveway.
        She has a UCLA t-shirt, but a John Deere hat on.
        It’s Thursday, and she’s in her house at ten”

        – What does that tell you about her?
        – “She’s… a democrat?”

        “Audrey is a classic example of a country girl who ‘found herself’ in a big-city college. She was the hottest bitch in a small town high school, thought she was too good for the place, and applied to UCLA. Only when she got to L.A, she realized she was just a small fish in a big pond.

        Her rural heritage did not jive with the hot, urban sentiments of her peers, and her superiority complex vanished.

        Audrey felt insecure for the first time in her life, so what did she do? She reinvented herself to fit in. She cast away her country roots, and dove into the progressive college experience with both feet.

        She sexually overcompensated because she wanted to experience everything, and she chose a major like Women’s Studies or some shit because all the sudden she was an activist, just like the trendy, urban peers she desperately wanted to impress.

        She had the time of her life, and those four years she spent in UCLA defined her. Then she graduated, and realized that a liberal art’s major does not pay off student loans.
        She moved back to Iowa, and latched onto the first man with a stable income she could find: your dad.

        Now, she spends her days doing yoga and bitching about Trump on the internet.
        However, do you know what the most important thing about Audrey is?
        She’s bored.”
        unquote

  2. Le degré zero des arguments, des actes debiles demontrant bien ce qu’est la pseudo bien pensance.

  3. Cela fait parti du systeme de remplacement des blancs ou ils doivent disparaitre par toutes les façons possible, culturellement, par la montée artificielle des minorités et par le racisme a sens unique, d’ou toutes ses absurdités apparentes mais qui convergent toutes vers le meme but, la fin des blancs, ou la culpabilité et la soumission leur est demandé, mais qu’a eux seul, qu’importe la faute des autres peuples.

    Et n’attendons pas que cela s’ameliore, au contraire, tant que le but n’est pas atteind.

  4. Hors sujet, Faut reparler aussi de la chloroquine comme sujet, voila qui demontre qu’elle soigne et guerit, meme dans les derniers stade et que leurs vaccins est totalement inutile.

    Voici la preuve absolue donnée par un docteur…

    VIDEO – Un médecin dans un état sévère s’auto-administre le protocole Raoult (HCQ+AZM) et guérit !
    Par
    Rico –
    20/07/2020 557
    https://twitter.com/i/status/1284954073159131142

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *