La France bâillonnée

Publié par le 29 Oct, 2019 dans Blog | 4 commentaires

La France bâillonnée

La montée des populismes, dans le monde entier : Donald Trump, Viktor Orbal, Matteo Salvini est le signe que les élites au pouvoir sont rejetées par les peuples.

Effrayées par cette progression du « diable populiste », ces élites pensent pouvoir l’endiguer en faisant taire tous ceux qui osent critiquer le système politique, juridique et médiatique mis en place.

Eric Zemmour n’est que le dernier avatar de cette chasse aux libertés lancée tout azimut au nom du progressisme.

Je voudrais saluer ce matin un ouvrage qui dénonce ces atteintes permanentes à la liberté d’expression.

Mais, aujourd’hui la publication de ce livre est loin d’être acquise !

Alors que Grégory Roose comptait publier son livre en auto-édition, son imprimeur a refusé de diffuser son livre pour des raisons « déontologiques » qui lui sont propres !

Le livre a été depuis été soumis à plusieurs maisons d’édition. Sans réponse positive d’ici la fin du mois, il sera publié via Amazon KDP, donc en version numérique.

Voici quelques informations sur cet ouvrage :

Dans son premier ouvrage, Grégory Roose prétend que « la liberté d’expression devient une illusion ».

La France est bâillonnée par la dictature des minorités, la justice militante, la partialité des médias et par l’islamisation galopante, insupportablement niée par les gardiens de la doxa. Féminisme outrancier, théorie du genre, islamophobie,… Il existe autant d’interdictions moralisatrices d’exprimer une opinion sur des faits de société que de provocations nous incitant à exercer notre sens critique.

Ce livre invite le lecteur à se libérer des interdictions implicites de s’exprimer, à reprendre le contrôle sur les mots, à dénoncer l’absurde, à rendre sa place au bon sens.

À coup de petites phrases percutantes et d’aphorismes originaux, l’auteur livre une analyse mêlant vérités dérangeantes et constats sarcastiques sur une société en proie aux changements radicaux et aux interdictions silencieuses.

Voici quelques courts extraits du livre propres à vous donner envie de le lire en entier :

Novlangue, terrorisme intellectuel et déni du réel

La Novlangue nous asservit. Se l’approprier nous lave de tout soupçon de déviance, mais utiliser les mots interdits nous vaut des tombereaux d’injures et de procès en -isme. Pour combattre ce fascisme des mots, il faut réapprendre à parler sans filtre.

La censure dans un état totalitaire est transparente. La fonction de censeur existe officiellement : il supprime ce qui ne convient pas au discours officiel. En France, elle s’opère dans une obscurité qui prend des allures de transparence. C’est sous couvert de démocratie que le juge s’est saisi de cette fonction, repoussant pourtant chaque jour les frontières du pouvoir judiciaire sur les prérogatives du pouvoir législatif.

Survivre-ensemble

L’expression « vivre-ensemble » renferme une terrible vérité, fataliste : l’impossible assimilation de nombreux étrangers dans le creuset national nous condamne à vivre avec des communautés distinctes de la nôtre, sans espoir de fusion. Le « vivre-ensemble » est un déni collectif imposé par les progressistes qui nous emportent dans leur inexorable chute.

La diversité heureuse

Si la diversité et le multiculturalisme sont une richesse à l’échelle du Monde, ils deviennent des poisons au sein de toute Nation qui prétend à l’unité et à la quiétude.

Les codes culturels de la civilisation occidentale sont de plus en plus attribués à d’autres cultures sans qu’il ne soit politiquement ni socialement acceptable de s’en émouvoir. Ce phénomène relativement nouveau consiste à priver, contre leur gré, des individus de leur culture commune et la donnant en offrande au multiculturalisme, censé être le gage d’une paix sociale durable.

Pour en savoir plus sur Grégory Roose et son ouvrage :

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “La France bâillonnée”

  1. Vivement la sortie de ce livre afin de se régaler !tout en étant très inquiet

  2. Christian 54 dit:

    Il va falloir créer en France un Samizdat !
    Ce n’est plus la France bâillonnée, c’est la France décérébrée.

  3. Il n’y a pas 36 solutions, la censure 2.0 est à l’oeuvre, et il faut faire connaître cet ouvrage en créant le buzz dans tous les sites que nous fréquentons.
    Qu’un éditeur refuse de publier un livre parce qu’il le trouve mauvais est une chose, mais qu’il le refuse en se réfugiant derrière le mot « déontologie », c’est de la censure pure et simple et c’est inacceptable ! La liberté d’expression, n’est pas négociable !
    En passant, l’éditeur ne se rend même pas compte que par son attitude, il avère les propos qu’il refuse de publier …

  4. C’est plus que cela qu’il faut, c’est de remplacer totalement par le peuple ces oligarques qui nous perdent avant qu’ils ne soit trop tard, et le vote est inutile puisqu’ils sont TOUS corrompu.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *