La pensée complexe

Publié par le 11 Juil, 2017 dans Blog | 6 commentaires

La pensée complexe

Je vous propose ce matin un billet fort bien écrit et plein d’ironie mordante de notre ami Christian54 …

Peut être devrais-je être très fier des événements qui se sont déroulés tout récemment.

C’est vrai, quoi,  » not’bon mait’  » a bien voulu daigner nous faire part de ses géniales visions (je ne fais pas partie des aigris qui demandent aussitôt : c’était un trip sous quoi, qu’on essaye tout de suite). Et je suis très fier que le glorieux Jupiter nous convie à communier à la pensée jovienne, par le biais du clan des « décodeurs » ses fidèles thuriféraires qui peuvent, eux, recevoir la divine parole sans devenir sourds..

Bon, certes, d’abord il ne m’a pas parlé directement, et qu’aurais-je pu comprendre de sa lumineuse pensée créatrice, moi qui ne suis qu’un petit mortel pas même lambda – seulement L – inapte à comprendre les sommets de cette divine pensée. Il s’est adressé en un premier temps aux dieux de son Olympe (ses ministres et secrétaires d’état) et demi dieux (rebaptisés, selon l’air du temps députés et sénateurs).

Le bon peuple des mortels, lui, englué dans ses pensées terre à terre, n’aurait jamais au grand jamais pu atteindre ni même pressentir l’ampleur de la qualité de cette jovienne pensée, trop complexe à coup sur pour des cerveaux n’ayant pu goûter l’énarchienne ambroisie.

Sans aucun doute pour nous consoler de cet ostracisme divin, il nous a expliqué qu’il y a ceux qui réussissent et ceux qui ne sont ou ne font rien.

Simplement, après une campagne menée tambour battant, sans programme clair, avec de colossales ambigüités et un passé très mal assumé auprès du précédent monarque, il a pris bien trop vite le relais du père des sans-dents en les transformant en sans cervelle. Il avait déjà dérapé sur ce plan lorsqu’il était ministre.

Pour moi, un tel personnage, par ailleurs très mal élu par un peuple facile à berner et qui ne demandait que ça, représente un grave danger. Le fait qu’il parle de lui comme de Jupiter, se compare au « maître des horloges » et ne manque pas une occasion de se hausser du col ne plaident pas en sa faveur.

Les extravagantes contorsions de tous les marcheurs qui l’ont rejoint et plus encore celles des « constructifs » laissent à penser que nous ne sommes pas près de voir nos problèmes résolus. En outre, la multiplication des affaires concernant les oies blanches donneuses de leçons et la stupidité crasse de certains raisonnements m’interpellent.

Ainsi Nicolas Hulot, qui traîne quelques casseroles semble t’il avec ses sponsors, prétend vouloir supprimer le recours à l’énergie fossile – très bonne idée à priori mais inapplicable, se passer du nucléaire et remplacer tout par des énergies renouvelables, je constate seulement que l’éolien ne fonctionne, et encore plutôt mal, que lorsqu’il y a du vent (c’est ballot, mais il vaut mieux ne pas l’oublier) avec une rentabilité ridicule et une pollution auditive et visuelle énormes, que le solaire ne fonctionne bien que par beau temps (c’est ballot, mais il vaut mieux ne pas l’oublier) j’ai comme quelques doutes sur les facultés de raisonnement du peuple – mais aucun sur la duplicité du ministre.

Vous, je ne sais pas, mais, pour ma part, j’ai de très mauvais pressentiments.

Christian54 pour A droite, fièrement !





6 Réponses à “La pensée complexe”

  1. Je suis ce raisonnement avec attention, et moi aussi je crains pour l’avenir.

    Quand a reduire la capacité du nucleaire, a 50 % au lieu de 75 % actuelement, c’est de l’imbecilité pure et simple…

    Le nucleaire est le moins polluant des energies, le plus a meme de nous donner une energie qui soit la moins chere de l’europe…

    Qu’est ‘il arrivé a N Hulot ?

    A moins qu’il suivent les directives de l’allemagne qui ne veut plus de nucleaire…

  2. Et « en même temps », nous n’aurons que des voitures électriques, ça va être dur dur quand dans toutes les maisons on va recharger les batteries le soir en rentrant!
    Je pense que le temps des patinettes et des voitures à pédales va vite revenir!

  3. Bravo à cet excellent billet.

    J’ai relu l’Iliade et suis tombée (et je me suis relevée sans mal, merci) sur l’une des traductions ci-dessous (j’adore celle ci car elle est une parfaite description de notre Jupiter macronien), relatant un discours de notre bien-aimé chef le Dieu vivant

    «Ecoutez-moi tous, Dieux et Déesses, afin que je vous dise ce que j’ai résolu dans mon cœur. Et que nul Dieu, mâle ou femelle, et qu’aucun de vous ne s’avise d’enfreindre ce que j’aurai dit : mais obéissez tous, afin que j’achève promptement mon œuvre. Celui qui descendra pour secourir les troyens et les grecs encourra mon indignation et ne regagnera l’Olympe qu’après avoir été traité d’une manière peu honorable à un Dieu. Et je le saisirai, et je le précipiterai dans les profonds abîmes du ténébreux Tartare qui a des portes de fer et un seuil d’airain, au-dessous de la demeure de Vulcain. Il connaitra par son supplice combien je suis plus puissant que tous les Dieux. Pour vous convaincre de ma puissance, suspendez du haut des cieux une chaîne d’or et tâchez de la tirer en bas, tous tant que vous êtes des dieux et des déesses, tous vos efforts ensemble ne pourront jamais m’ébranler ni me faire descendre en terre. Mais moi, quand il me plaira, je vous enlèverai tous sans peine, Et vous saurez que je suis le plus fort de tous les dieux. »

    Cependant, nous devons pas oublier qu’en Olympie, il y avait des discordes, des coups en douce!

    Soyons les Titans du 21eme siècle, en espérant qu’un hercule macronien ne viendra pas aider ce dieu mégalo narcissique dans son funeste projet

  4. Mêmes pressentiments, hélas !
    Bravo pour ce beau billet qui parvient à faire sourire malgré l’affligeante réalité.

  5. “Nous avons considéré qu’il y avait possibilité de réduire le train de vie des ministères : sur la gestion du parc des voitures, avec des appels d’offres mieux négociés, etc.”, affirme-t-il. Plusieurs dizaines de millions d’euros vont être ponctionnés à différents ministères : 60 millions aux services du Premier ministre, 268 millions à Bercy, 282 millions au ministère des Affaires étrangères, 850 millions à la Défense ou encore 526 millions place Beauvau.
    Moins de contrats aidés
    Enfin, la réduction du nombre de contrats aidés devrait permettre de dégager 260 millions d’euros supplémentaires. Il y en avait eu 190.000 les cinq premiers mois du quinquennat de Hollande, il y en aura seulement 110.000 cette année. Pour Gérald Darmanin, c’est “sans précédent […] parce que jamais personne n’a fait 4,5 milliards d’euros d’économies”.

    Or : 60+268+282+850+526+260 = 2 246 millions, soit, à la louche, 2 milliards et demi, loin des 4 à 5 milliards d’euros annoncés.

    Lorsque je lis la suite de l’annonce de M Darmanin, je constate que les 2 milliards manquants seront, en fait des « non-dépenses », comme à l’habitude.

    Donc, imaginez : j’ai décidé d’acheter un immense château valant 2 milliards d’euros et de prendre un bataillon de personnels pour l’entretenir.
    Zut, avec le montant de ma retraite de moins de 1000€/mois, je ne peux pas me l’offrir !
    Bon, je reste vivre dans ma modeste demeure et je continue à prendre mon balai, ma serpillère et mon chiffon à poussières pour faire le ménage toute seule.
    Gagné ! J’ai économisé 2 milliards d’euros. C’est-y pas beau les maths En Marche !

    En plus cela me permet d’avoir l’impression de faire des économies tous les jours.

    Je me demande pourquoi la majorité des français (ou plutôt des con-tribuables) ne prend pas une calculette pour vérifier les dires de ces enfumeurs !

    Ce doit être ce qu’on (on est un c… disait mon grand père)appelle avoir une pensée com-plexe.

    • Christian 54 dit:

      Le plus grave n’est pas d’avoir des ministres qui ne savent pas compter, nous en avons l’habitude, mais qu’ils nous prennent pour des imbéciles, ouvertement, avec le sourire, et que ça marche !
      C’est dire à quel niveau abyssal 38 ans de socialisme militant ont conduit notre éducation nationale : on ne sait plus lire, on ne sait plus écrire, mais pis encore on ne sait même plus penser. Le pédagogique gauchisant a parfaitement réussi à bâtir une société décérébrée, telle que rêvée par les staliniens les plus malades.
      Je suis extrêmement surpris de voir à quel point les analyses de la majorité des gens sont totalement biaisées et infantiles.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *