La presse défend Griveaux, mais a pendu Fillon !

Publié par le 15 Fév, 2020 dans Blog | 13 commentaires

La presse défend Griveaux, mais a pendu Fillon !

La classe politique et la plupart des médias sont consternés par ce qui vient d’arriver à Benjamin Griveaux.

Unanimement, la publication de cette vidéo compromettante est justement condamnée.

Et je partage totalement le dégoût pour la méthode utilisée.

La responsabilité de l’intéressé et son imprudence dans cette affaire ne sont néanmoins que peu relevées.

Cette affaire va barrer la route de la mairie de Paris à Benjamin Griveaux, et elle m’en a rappelé, une autre, plus douloureuse.

Il y a près de trois ans, c’était la voie de l’Elysée qui se coupait pour François Fillon, le favori de l’époque, dans ce que l’on a appelé le PenelopGate.

On doit remarquer que, dans les deux cas, l’affaire a démarré à un moment critique d’une élection à portée nationale (la mairie de Paris et l’Elysée).

Certes, les deux affaires sont fondamentalement différentes. Mais, compte tenu de la présomption d’innocence, et du manque de preuves apportées par le Canard enchainé, on aurait pu attendre de la presse, à l’époque, plus de retenue.

Rien n’était prouvé mais ce fut pourtant l’hallali !

La presse conspue avec raison aujourd’hui la publication de cette vidéo mais elle ne s’est pas étonnée de l’étrange façon dont la justice avait traité l’affaire Fillon :

  • Elle n’a rien dit quand le Parquet financier s’est auto saisi – en dehors de son champ de compétence – et le jour-même de la révélation de l’affaire par le Canard enchainé.
  • Elle n’a rien dit quand la justice a mis en examen François Fillon dans un temps record, alors qu’il est d’usage de geler les affaires politico-judiciaires en période d’élection,
  • Elle n’a rien dit quand le juge d’astreinte qui aurait dû normalement traiter l’affaire a été écarté au profit du juge Tournaire, grand pourfendeur des hommes politiques de droite.

Trois raisons dont une seule aurait dû suffire à révolter la presse. Force est de constater que la presse a laissé faire mais s’insurge aujourd’hui contre la méthode dégueulasse utilisée pour dézinguer Griveaux.

J’ai un peu hésité à aborder ce sujet car je sais que mon rapprochement des deux affaires peut choquer. s’il est vrai que Benjamin Griveaux n’a absolument pas commis de délit, il est néanmoins incontestable qu’il y a trois ans, la culpabilité de François Fillon ne reposait que sur les allégations d’un journal politique.

Il était dont réputé innocent … Comme Griveaux aujourd’hui !

Merci de tweeter cet article :





13 Réponses à “La presse défend Griveaux, mais a pendu Fillon !”

  1. Oui mais Fillon est de droâte mon cher Christian. Donc un quasi nazi à qui il fallait barrer la route par tous les moyens.

  2. C’estpapareille c’était un coup d’état que l’on paye tous les jours ,jusqu’où ?

  3. Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous, la superbe réplique d’une députée LREM:
    « Une élection devrait être un débat d’idées pas un déballage nauséabond des personnes ». Soit! Que n’a-t-elle exprimé ces mêmes propos au moment des élections présidentielles?Elle, qui a su s’accommoder avec délectation, des « affaires » de Fillon pour être élue? Elle et bien d’autres.. comme son gamin de gourou et ce même Griveaux!
    La foire aux hypocrites et aux donneurs de leçons est ouverte!
    Rappelez-vous ces interviews où les questions posées à Fillon ne tournaient qu’autour des affaires, où il était quasi impossible de l’entendre présenter son programme! Rappelez-vous ces Européennes où FX Bellamy devait perdre de précieuses minutes avec des questions en boucle touchant à l’avortement, à la PMA, sans pouvoir avancer sur sa vision de l’Europe.

    Christian, vous avez eu parfaitement raison de faire ce parallèle! Je l’ai fait immédiatement et ne suis pas la seule!
    Griveaux s’est piégé lui-même et est le seul fautif. Cette même députée condamne les réseaux sociaux et se pose la question de l’utilité de Tweeter! Si la Presse et les médias main-stream faisaient leur boulot honnêtement, avec impartialité, si l’on n’entendait pas toujours les mêmes sons de cloche.. nous n’éprouverions pas le besoin de nous informer autrement! Qu’elle se demande aussi pourquoi CNews fait un tabac entre 19h et 20h, 5 jours par semaine…
    Mais je suppose que c’est trop demander à des gens persuadés d’avoir la science infuse et boursouflés de vanité et d’arrogance.

  4. Avec les compliments des fumeurs de clopes et des bouseux qui roulent au diesel….

    Pour Griveaux… De profundis…

  5. Bon alors l’affaire grivaux est une atteinte à la démocratie qu’ils nous disent tous en cœur, politiques, journaleux, faux-jetons patentés recyclés lrem………

    Par contre l’affaire fillon n’en était pas une!

    Le pompon est cette déclaration:

    Bruno Questel (LREM) à propos de Piotr Pavlenski : « Qu’on foute ce mec dehors ! Il est réfugié politique, il se comporte comme un salopard. S’il y a une 1ère chose à faire c’est de le mettre dans un avion direction la Russie »

    Cette déclaration me plait bien et j’aurais aimé l’entendre plus tôt! On la verrait s’appliquer à tous les faux réfugiés politiques qui agressent, violent, tuent, trafiquent à toutes ces racailles qui pourrissent la vie des gens et en même temps nous ruinent!

  6. Lez cris de vierges effarouchées qu’on entend de tous côtés sont d’une rare hypocrisie ! C’est lui-même utilisé sa vie privée en mettant en avant sa famille : sa vie privée est devenue publique, il ne peut pas venir se plaindre que cette info ait fuité.
    Le problème n’est pas la fuite, ni ce qu’il a fait, c’est l’incohérence, bien au delà de la morale.
    Et franchement quelle incroyable arrogance de la part de ces gens ui se présentent comme des parangons de vertus, et qui donnent des leçons !
    On rappellera utilement le proverbe « qui veut grimper au cocotier, doit avoir les fesses propres »

  7. jacques boudet dit:

    IN MEMORIAM
    Citation à l’Ordre de la Nation : tombé pour la France à Chlamydia
    Grand Cordon de la Vulve d’Or avec Herpes et Condylomes

    Partouze classée Secret Défense pendant 300 ans.

  8. Ce qui est ahurissant c’est de voir la classe médiatico-politique unanime, qui, concentre ses attaques sur « le procédé », faisant passer à la trappe inconvenance de la conduite de Griveaux !

    Quand Fillon avait déclaré « imagine-t-on le Général de Gaulle mis en examen », n’imaginait jamais qu’un jour on irait chercher des prétextes fallacieux, et monter tout une cabale pour le faire tomber. Griveaux, lui, savait très bien qu’il avait été « imprudent » …

  9. En même temps, un type recherché vivement par la police pour VIOLENCE AVEC ARME depuis la st Sylvestre, sans résultat et qui est capturé si vite pour avoir, en plus de ces faits, déglingué un « précieux » collaborateur du candidat puis du président « Manu ».

    Après avoir déglingué un ex-collaborateur de « Rocco Strauß-Kahn », ceci ne pouvant justifier de tels comportement, à moins de bien connaître les faiblesses de ceux que l’on est prêt à sacrifier pour devenir ou demeurer le maître de l’univers.

    Comment se sortir d’une impasse, en sacrifiant la chèvre, tel Jupiter, le « réel mythologique », pour l’avoir élevée au rang de cheval de course plus pour services rendus que pour ses qualités de gagneur.

    On ne peut remercier un excellent collaborateur qu’en le nommant à un poste, pas en le soumettant au bon vouloir des électeurs, surtout s’il s’est rendu impopulaire pour defendre bec et ongles le dieu du ciel, de la terre et des dieux mais de moins en moins celui des urnes.

    Je pense que seul « Manu » peut être le gagnant de ce sacrifice car il était sûr de perdre cette élection municipale parisienne sauf en rebattant les cartes et en victimisant son camp.
    Je reste surpris que ce type et sa compagne soient déjà en garde à vue presqu’aussi rapidement que Lee Harvey Oswald dans le très ancien monde. Je pense que les victimes de la St Sylvestre apprécieront la différence de traitements des affaires politiques et de droit commun.

    Seul « Jupiter », le faux du nouveau monde, peut faire tomber la foudre sur qui il veut et sacrifier le boeuf Bayrou, l’agneau Hulot et la chèvre Griveaux quand il lui chante…

    • C’est exactement mon point de vue, Manu a trouvé un prétexte pour faire diversion à la « débandade » à Paris! Benjamin a fait preuve de naïveté, il était pourtant déjà aux commandes de l’état: ce ne sont plus des incompétents, ce sont des ados attardés!

  10. Griveaux devait avoir une conduite exemplaire en tant qu’homme public, il est normal qu’il paye maintenant et tant pis pour cette bien pensance mediatique mafieuse qui fait le choix d’abattre qui elle veut qui n’est pas de son camp.

  11. jacques boudet dit:

    Much ado about nothing
    De mémoire Farrugia in les « Nuls de Canal+ » avait commis:
    « Le Bonheur c’est Simple comme un Coup de Bite ».
    Si une partie de pattes en l’air « détruit la démocratie »,
    passons à autre chose!

  12. S’il n’est pas très élégant de publier des sextapes, il n’est pas très malin – pour ne pas dire plus – de les faire soi même et de les envoyer à quelqu’une qui n’en avait rien à faire des éventuelles conséquences familiales.
    Donc en résumé, cette énorme connerie nous aura évité d’avoir à supporter plus longtemps un crétin doublé d’un fat (avec clopes et diesel). En outre, elle démontre à quel point l’amateurisme est positif chez les hommes publics.
    Comme disaient les romains Vae Victis !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *