La presse respecte les LGBT, mais pas la Droite !

Publié par le 30 Mar, 2020 dans Blog | 6 commentaires

La presse respecte les LGBT, mais pas la Droite !

La récente publication de l’article :

Le journal 20 minutes noyauté par le lobby gay ?

m’a laissé un goût amer quand je réalise que 50 organes de presse ont accepté de signer des directives dictées par un lobby et regroupées dans une charte dite éthique.

Qu’ils appliquent certains des préceptes proposés, est une chose, mais qu’ils apposent leur signature en bas de cette charte n’est pas digne d’une presse libre.

Mais au final, ils ont signé ! Et ça m’a donné une idée … Celle de proposer à ces mêmes organes de presse de signer une charte éthique de respect … de la pluralité des opinions !

J’ai donc repris les cinq diktat de la charte éthique du lobby gay en les transposant en vue d’un meilleur traitement de la droite et de ses hommes politiques.

Je vous rappelle les cinq injonctions de l’AJL (conformes à l’écriture inclusive !) :

  1. Traiter de manière égale les homosexuel-les, les bisexuel-les et les hétérosexuel-les
  2. Garantir un traitement juste et respectueux des personnes trans
  3. Rendre compte de la diversité des communautés LGBT
  4. Respecter l’ensemble du public
  5. Assurer l’égalité entre tou-te-s les collaborateurs-trices au sein de la rédaction

Cela pourrait donner ça :

1) Traiter de manière égale les hommes politiques de droite comme de gauche

C’est-à-dire, notamment:

  • Cela voudrait dire par exemple que les journalistes telles que Léa Salamé ou Anne-Sophie Lapix, ou bien d’autres, emploient exactement le même ton lorsqu’elles interviewent Marine Le Pen ou Emmanuel Macron …
  • Cela demanderait qu’à la fin de chaque reportage sur un parti de droite ou de gauche, de la majorité ou de l’opposition, le journaliste n’ajoute pas un commentaire orienté et conforme à ses propres opinions.
  • Il faudrait commencer par revoir tout le vocabulaire imposé par la gauche et adopté par les médias Arrêter par exemple de ne voir que des conservateurs à droite et des progressistes à gauche. Une totale escroquerie !

2) Garantir un traitement juste et respectueux des personnes de droite

C’est-à-dire, notamment:

  • De ne pas apposer systématiquement le qualificatif d’extrême droite, infamant pour beaucoup, à des partis qui respectent la démocratie.
  • De trouver aussi critiquable l’union de la gauche avec à l’extrême gauche que celle de la droite républicaine avec le Rassemblement national,
  • De ne pas parler de cordon sanitaire uniquement pour le parti de Marine Le Pen.

3) Rendre compte de la diversité des opinions en France

C’est-à-dire, notamment:

  • Rendre compte de l’actualité en bannissant tout politiquement correct,
  • Ne pas cacher le prénom d’un délinquant pour protéger certaines populations,
  • Considérer que lorsqu’une église brûle, c’est aussi grave que si c’est une mosquée, et en rendre compte avec le même zèle,
  • Ne pas considérer la presse de droite (Valeurs actuelles par exemple) comme fasciste !

4) Respecter l’ensemble du public français

  • Ne pas stigmatiser les 25 % de Français qui votent Rassemblement national,
  • Ne pas considérer tout manifestant contre le mariage gay comme un catho intégriste homophobe.

5) Assurer la diversité des opinions politiques au sein de la rédaction

Vaste programme !

Pour commencer il faudrait refonder totalement les écoles de journalisme qui affichent un net strabisme gauchisant.

Il faudrait ensuite réduire drastiquement les subventions d’Etat à la presse qui font que les journaux n’ont plus à respecter la diversité de leur lectorat.

Il faudrait aussi soit dissoudre, soit privatiser le service public de l’audiovisuel et au premier chef, France Inter, car le travail dé rééquilibrage politique y serait impossible !

Qu’en pensez-vous ? Les 50 organes de presse qui se sont soumis aux diktats LGBT, signeront-ils ma charte éthique ?

Merci de tweeter cet article :





 

6 Réponses à “La presse respecte les LGBT, mais pas la Droite !”

  1. Le media sert a la dictature soi disant democratique en ce servant d’ideologie et manipulation pour mieux passer en force et eliminer des adversaire pour qui la verité est inacceptable pour faire leur beurre.

    La gauche a pris le pouvoir depuis mitterand sur les medias, d’ou l’esprit gauchiste qui domine, donc l’adversaire est la droite dès qu’elle pointe son nez ou ses idées.

    Il s’agit d’abattre l’adversaire, pas de debattre, et toute les basses methodes sont bonnes pour cela.

    Donc, si l’on veut retrouver une vrai democratie, il faudra un sacré nettoyage venant d’en haut, ou c’est le peuple qui doit reprendre son pouvoir en ce prenant en main car c’est une question de survie pour lui, c’est le dernier virage, apres, il sera trop tard, ou alors cela coutera des flots de sang.

  2. Il ne me semble pas que Joseph Kessel ou Albert Londres aient fait une école de journalisme. Mais il est vrai que c’était un temps où seul le talent comptait.

    Allez voir sur Gallica, le site de la BNF et lisez les journaux d’avant guerre, ou même un petit peu après, vous verre que ceux qui y écrivaient n’avaient aucunement besoin d’avoir étudié le journalisme.

  3. Bien vu l’article, cela fait des années que la pensée de droite est en minorité dans l’espace médiatique….

    on peut voir cependant un bon signe depuis quelques mois, et les idées de bon sens reviennent sur le terrain des réseaux sociaux, de quelques médias comme c-news, valeurs…et aussi de personnages comme Zemmour, Onfray, Mathieu bock-coté, Roufiol , Goldanel… sans parler des Trump, Boris, ou Salvani….et la crise du coronavirus va peut être aussi balayer le politiquement correct et le mensonge permanent soviétique.

  4. Sans doute pour cela qu’on ne parle pas de la flambée du SIDA ?

    Ce serait gênant pour les LGBTQZ+++ et pour les toxicos et petits dealers de nos banlieues « privilégiées »…

    En effet :
    Personnes infectées par le VIH : 41 674 780

    Décès causés par le SIDA cette année : 412 641

    On est loin des chiffres du Corona (chiffres que, je l’espère, il n’atteindra jamais)

  5. La presse aux ordre des lbgt
    qui use du deux poids deux mesures comme d’habitude…
    ont la meme mentalitée.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *