LaREM vote la censure institutionnalisée

Publié par le 27 Nov, 2018 dans Blog | 11 commentaires

LaREM vote la censure institutionnalisée

C’est fait, la loi liberticide contre les « Fake News » a été adoptée.

Les médias « mainstream » étant les toutous dociles et bien dressés du Système, ce dernier prend pour cible internet et les médias alternatifs où règnait encore une certaine liberté d’expression.

La « fachosphère » au sens large puisqu’elle inclut certains médias russes (RT France; Sputnik) est clairement dans le viseur du pouvoir. Donner le pouvoir à un juge de décider, en seulement quelques heures, qu’une information et vraie ou fausse, revient exactement à bafouer la liberté d’expression.

A qui profite le crime ? Quand on connait l’orientation générale de la Justice, on répond facilement à la question !

Voici un communiqué de l’un des représentants parmi les plus connus de la « fachosphère », Boulevard Voltaire, qui dénonce cette loi scélérate :

Chère Madame, cher Monsieur,

La loi anti-Fake news qu’Emmanuel Macron tenait tant à faire passer vient d’être votée.

La France entre dans l’ère de la censure institutionnalisée.

Et quand on voit ce qui se passe dans les médias institutionnels, on tremble pour la liberté d’expression en France.

Regardez la purge qu’ils ont opérée dernièrement :

  • Exit l’animateur Frédéric Taddeï, débarqué de France 2. Il était dans le collimateur depuis un moment pour oser inviter des intervenants de tous bords, y compris ceux jugés « sulfureux » ou “infréquentables”. Le voilà réfugié sur RT, une chaîne étrangère, dans une nouvelle émission, “Interdit d’interdire”. Tout un symbole !
  • Exit le philosophe Michel Onfray, éjecté de France Culture. Sa parole est décidément trop anticonformiste. Ses cours à l’université de Caen ne seront donc plus retransmis.
  • Exit le journaliste Eric Zemmour, censuré par France télévision. Cette fois, pour crime de lèse-prénom des enfants d’immigrés.

Qui sera le prochain sur la liste ?

Car la meute bien-pensante est toujours à l’affût.

Pour tous ceux qui voudraient s’écarter du discours politiquement correct, le message est extrêmement clair : c’est l’autocensure ou la purge.

L’objectif ? Contrôler l’info donnée aux Français, bien sûr.

Mais surtout, annihiler tout esprit critique, toute réflexion des citoyens sur les sujets essentiels. C’est grave !

C’est pourquoi l’action de Boulevard Voltaire est si importante.

Aujourd’hui, seul un média libre et indépendant, tel que le nôtre, peut résister à cette doxa médiatique qui contamine notre société.

Aussi, nous espérons de tout cœur que vous répondrez à notre “Appel urgent pour la liberté d’expression en France“ en aidant Boulevard Voltaire à ré-informer les Français.

Car, au-delà de la liberté d’expression et d’opinion, chaque jour un peu plus réduite, les Français sont privés d’accès à une information et à des analyses pertinentes sur les problèmes auxquels notre pays est confronté.

Regardez le beau consensus médiatique auquel on assiste sur des sujets qui, pourtant, devraient être l’occasion de joutes enflammées, aux options philosophiques radicalement opposées.

  • Gilets jaunes : que de commentaires de journalistes méprisants, les accusant de « beaufitude » ou de « racisme » ! C’est vraiment la France des avenues contre la France des ronds-points…
  • Insécurité : la réforme pénale annoncée par Emmanuel Macron annule, de facto, toutes les peines inférieures à six mois. Elles seront appliquées sans passer par la case prison ! Concert d’applaudissements dans les médias, saluant cette justice « plus humaine ». Pour les délinquants, sûrement. Mais particulièrement inhumaine pour tous les honnêtes citoyens condamnés à vivre dans des quartiers où règnent insécurité, vandalisme et peur à tous les coins de rue.
  • Islamisation et communautarisme : « Aujourd’hui on vit côte à côte… Je crains que demain on vive face à face« . Voilà le terrible aveu que le ministre de l’Intérieur démissionnaire Gérard Collomb a fait. Là, le consensus médiatique consiste à éviter scrupuleusement, et ce depuis des années, de parler du problème. Un fait dont on ne parle pas n’existe pas…
  • Destruction du modèle familial père-mère : après leur croisade pour le mariage homosexuel (déjà voté), puis pour la PMA des couples de lesbiennes (bientôt votée), les médias font maintenant carrément du prosélytisme pour la GPA, c’est-à-dire la gestation pour couple d’homosexuels à ce jour illégale en France. On ne compte plus le nombre de recensions du livre de Marc-Olivier Fogiel contant son bonheur d’être père de deux filles nées de GPA.

Purge des journalistes ou intellectuels qui dérangent …

Autocensure de tous ceux qui veulent garder leur travail…

Pilonnage médiatique sur les sujets que des journalistes dégoulinants de bons sentiments et de bien-pensance, veulent promouvoir…

… Voilà comment les médias subventionnés, en France, empêchent tout débat de fond sur les sujets importants.

Et, bien plus grave, voilà comment les médias empêchent l’émergence de solutions politiques adaptées.

C’est pour ça qu’à Boulevard Voltaire, nous devons, plus que jamais, décupler notre travail de ré-information.

Nous devons réussir à diffuser encore plus largement nos articles et nos analyses qui sont la seule alternative à la récitation docile que servent aux Français les « grands » médias.

C’est la seule façon de relancer un vrai débat démocratique pour la mise en œuvre de mesures efficaces contre les problèmes qui gangrènent notre pays.

Alors oui ! Nous avons un défi titanesque à relever ! Mais avec vous à nos côtés, nous pouvons y arriver !

C’est pourquoi nous vous demandons de soutenir notre “Appel urgent pour la liberté d’expression en France” par un don à Boulevard Voltaire en cliquant ici :

je fais un don bv

Vous savez à quel point l’accès à une information pertinente et non censurée est essentiel.

Parce que ce n’est que bien informés, en étant capables de confronter ses idées à des points de vue différents que l’on peut forger une réflexion intelligente et objective, et répondre aux problèmes de notre société.

S’il vous plait, aidez-nous à ouvrir les yeux des Français avant qu’il soit trop tard.

Car en défendant, ensemble, aujourd’hui, la liberté d’expression, ce sont tous les débats sur les futures politiques publiques et l’avenir de notre pays qui sont en jeu.

Boulevard Voltaire compte sur vous. Et vous remercie très sincèrement de l’aide la plus généreuse possible que vous pourrez nous apporter.

L’équipe de Boulevard Voltaire

je fais un don bv
https://mobilisations.boulevard-voltaire.fr/formulaire-don-bvoltaire/

Dernière minute (hilarante) !

Selon cet article de RT France, le rapporteur LREM de la loi anti-fake news, aurait relayé … une fake news !






11 Réponses à “LaREM vote la censure institutionnalisée”

  1. Je vous cite :

    « Dernière minute (hilarante) !

    Selon cet article de RT France, le rapporteur LREM de la loi anti-fake news, aurait relayé … une fake news ! »

    Ben oui, comme les infos du castaner qui n’a pas cessé de clamer partout que les casseurs étaient de l’extrême droite de M Le Pen, alors que c’était l’ultra gauche.

    Voilà un dangereux mec qui raconte n’importe quoi, et qui aboutit à une fake news !!!!! et que les journalistes très très très très bien informés relaient sans cesse depuis samedi : c’est typique

  2. Matraquer des manifestants âgés et inoffensifs:j’appelle ça répression.
    Laisser sciemment s’introduire dans les cortèges des manifestants gilets jaunes,des casseurs pourtant identifiés comme tels et donner des ordres aux forces de police dans ce sens,afin de déconsidérer le mouvement des gilets jaunes:j’appelle ça manipulation.

    Laisser au judiciaire le pouvoir discrétionnaire de contrôler l’information: j’appelle ça menaces sur la liberté d’information et d’expression…

    • Le tout ressemble de moins en moins à une démocratie et lorsque certains parlent de « démocrature », c’est faible car c’est un tout qu’il faut analyser
      – la prise de pouvoir
      – la prise de la majorité (erreur du corps électoral)
      – éviction des potentiels frondeurs (CEMA, Bayrou,
      Hulot, Collomb, etc)
      – emprise sur les députés de la majorité.
      – gouvernance par ordonnances
      – soutien des grands patrons des groupes de presse
      – loi anti fake news

  3. La situation est grave avec cette dictature des medias qui s’amplifient, et ce n’est pas quelques tentatives pour l’enrayer qui arreteront cette volonté de tout controler…car cela va trop loin.

    Il n’y a qu’une solution, c’est que les gilets jaunes en face aussi une de leurs revendications pour retrouver une partie de notre liberté.

    Tres important, a l’attention des gilets jaunes pour ceux qui le liront, votre mouvement ne doit pas etre violent, en dehors des casseurs qui doivent etre rejetés, vous devez tenter de vous allier a la police, a l’armée, qui subissent aussi les problemes de la vie difficile, ainsi, votre mouvement pourra perdurer jusqu’a la fin et l’état devra reculer.

    Sachez que si vous cedez a la violence, ce sera une guerre civile longue, et que le pouvoir actuel chassé, qui d’entre vous pourra gouverner, de plus, les malins profiterons de votre victoire pour soit disant faire table rase du passé, comme sous la revolution, pour mener leur politique, pas la votre, et vous aurez souffert pour rien.

    Aussi, prenez garde que votre mouvement pacifique ne vous échappe et que vous n’en controler plus rien, attention aussi a vos leaders qui vous represente, car il doit etre reellement issue du peuple et vous defendre comme il ce doit.

    Votre strategie doit etre celle de la non violence, alors l’armée et la police, surtout si vous l’incitez, vous rallieront, mais par la voie de la violence, vous perdrez tout, car vous ne controlerez plus rien et le nouveau pouvoir ne sera qu’une mascarade sensé vous representer mais qui ne servira que lui meme en realité, comme sous la revolution française, meme si l’orientation politique est autre.

    Les intelligents ce servent toujours du peuple pour s’accaparer le pouvoir et le confisquer a leur profit, aussi, surtout pas la voie de la violence si le gouvernement ne cede pas, quel qu’ils soient…

  4. On peut y ajouter la fermeture de TV liberté par Youtube

    la gauche m’a tuer de Mike… on élimine tous ceux qui ne pensent pas Macron ou Castaner, et tous les guignols LREM
    tous à mettre dans le caniveau

  5. Et le triturage de la pension de reversion, c’est une fake-news ou le haut commissaire à la réforme des pensions de reversion invente un nouveau calcul dit de « splitting » afin d’éviter le mot partition (traduction littérale), mot qui pourrait effrayer nos anciens.

    Cette partition, employons le terme exacte consiste à exclure un nombre incalculable de reversion en amputant la reversion du décédé si le survivant est celui qui touche la plus grosse retraite, mais pas que, vous verrez plus loin.
    Le calcul est un rabotage de la reversion sur la moitié de la somme des 2 pensions, avec une reversion mini-mini par rapport à l’actuelle.

    L’exemple sur franceinfo.fr est, il faut le dire, très démagogique car il prend le cas de 2 nantis avec la femme qui touche le double de son mari, situation tres répandue dans notre cher pays, je cite:
    Pension homme => 2000 €
    Pension femme => 4000 €
    => Pension splittée => 6000 € / 2 = 3000 €
    1) l’épouse décède => l’époux touche 2000 € + 1000 € (rev.)
    Contre 2000 € + 2000 € (4000 € / 2) actuellement.
    2) l’époux décède => l’épouse touche 4000 € + 0 €
    Contre 4000 € + 1000 € (2000 € / 2) actuellement.
    Dans les 2 cas, 1000 € de plus pour le tonneau des danaïdes, pas besoin de traverser la route, il suffit d’une loi pour taxer encore plus les vieux. Après leur avoir fait subir un matraquage fiscal puis un matraquage en règle par les gardes mobiles, l’ultime matraquage fiscal pour les achever, qu’ils crèvent ces salauds de retraités qui vivent aux crochets de la société et qui se permettent de manifester sur la plus belle avenue de Paris en tentant de venir me chercher!!!

    Comme vous n’avez pas compris, je rentre dans le summum de l’escroquerie. Si les deux époux touchent la même pension « X »:
    X+X = 2X ===> rabotage effectué 2X / 2 = X

    HOCUS POCUS, plus de pension de reversion dans les 2 cas.
    Ils bossent quand même les « Gerard Majax » de la politique du nouveau monde 10 fois pire que l’ancien monde.
    Je ne sais pas si les gilets jaunes n’ont pas compris avant tout le monde pourquoi il fallait demander la destitution de celui qui affame son peuple pour servir la soupe à ceux qui l’ont fait élire et avec le consentement de ceux que vous avez élus de manière à lui donner une large majorité.
    Ceux qui sont censés représenter leurs électeurs mais qui passent leur temps à justifier les prises de décisions du gouvernement et à nous réciter les incantations du grand gourou.

    • Les pensions de reversion sont déjà très amoindries dans pour tous les salariés du privé : je le sais, j’en bénéficie.

      Il ne faut pas avoir plus de 1700€ de retraite perso pour pouvoir l’avoir. Et de toutes façons vous n’aurez pas plus de 1700€ au total : votre pension perso + pension de réversion = 1700€. J’aurais pu avoir bien plus, mais j’avais déjà 1150€ de retraite pour moi toute seule, j’étais déjà trop riche. Mais je ne me plains pas, il y a des pauvres salariés, des commerçants et les agriculteurs qui ont beaucoup moins que 900€.

      Par contre pour les fonctionnaires, c’est 56% actuellement de la pension de son conjoint décédé quelque soit celle du survivant.

      A la limite je veux bien qu’ils augmentent celles des salariés du privé et fassent un lissage pour les fonctionnaires !!! je suis mauvaise, là !

  6. On peut également citer Philippe Verdier parmi les « devenus indésirables » parce qu’il a eu le malheur de commettre un livre relatant les manipulations grossières sur le « Réchauffement Climatique Anthropique » juste avant la COP21

  7. Le problème est surtout qu’ils avancent masqués derrière l’ecran de fumée pour nous faire reculer un peu plus chaque jour, facon forces de l’ordre déployées par Castaner.
    Pourquoi les chaines info ne parlent pas de cette reforme des reversion, pourquoi Franceinfo.fr nous sert cet exemple qui cache la réalité de ce qui se profile car comme pour les salaires, c’est toujours les plus petits qui trinquent.

    Par ailleurs, pourquoi avoir créé un minimum vieillesse, pourquoi avoir inventé le salaire minimum si ce n’est pour éviter que certains crèvent, pourquoi ne pas avoir plafonné les salaires hors-sol de certains qui n’ont pas réalisé que c’est quelque part aussi leur avenir qui se joue.

    A une certaine époque, quand il n’existait pas d’automobile ni de carburant, des gueux mal vetus (sans culottes), affamés par une bourgeoisie assoiffée de richesse et refusant d’ouvrir leur coeur, leur bourse et les yeux du souverain qui n’avait pas non plus conscience de ce qui se tramait, ont parcouru des distances qui paraissent dérisoires de nos jours pour aller chercher celui qui incarnait le mieux l’origine de cette souffrance, alors qu’il ne les avait pas invités à le faire.

    Parceque toujours et partout dans le monde, lorsqu’un souverain devenu hors-sol par l’ivresse du pouvoir, soutenu et isolé du peuple par une cours de nantis assoiffés de pognon de dingue prêts à affamer les plus pauvres pour soulager leur addiction, il est en route vers de graves désillusions ou une simple destitution.

    Pour finir, je m’adresse aux plus riches de ce pays, les Don Salluste de la France, il sera trop tard, à Noël, aux iles Caymans, pour faire machine arrière sur votre yacht.
    N’y allez pas, economisez du kérosène pour vous rendre au soleil, allez voir votre marionnette qui vous sert la soupe depuis un an et demi, expliquez lui que vous et les banques, allez renvoyer l’ascenseur que la France du Président Sarkozy, à hauteur de 34% de deniers publiques, vous avez envoyé pendant la crise issue des Sub-primes en créant la SFEF (société de financement de l’économie française), il y a 10 ans.
    La classe laborieuse avaient saisi à l’époque la gravité de la situation, s’était sentie concernée à travers leur emploi et avaient consenti à cet investissement.
    Allez voir cet entêté prétentieux, arrogant qui ne connaît de son pays que l’histoire, aidez le à devenir le Président ACTUEL de toutes et tous en lançant un plan d’urgence sur le pouvoir d’achat du consommateur afin de faire un geste d’apaisement pour sortir de cette crise par le HAUT DU PANIER.
    Les gilets jaunes, soutenu de toutes et tous attendent des gestes, plus de parole, plus de comité de Gustave, Théodule, Hippolyte, seulement et seulement des actes.
    Ensuite et seulement après la preuve de compassion, vous pourrez avec les élus, tous les élus, preparer un plan à long terme pour sortir de la crise du pouvoir d’achat, donc de la consommation et donc de la croissance, POUR TOUS.

    LE JOUR OU LES GROS SERONT MAIGRES,

    LES MAIGRES SERONT MORTS.

  8. Avec le pouvoir du d’achat, la croissance se releve, comme l’on toujours dit la droite…

    C’est par le pouvoir d’chat que la croissance augmente, ce qu’a bien compris le normal 1 er qui veut redevenir presidente de la republique, en taxant et en augmentant au maximum les impots…

    Ce que semble avoir bien compris macron.

    Or, c’est l’inverse qu’il faut faire, baisser les taxe, augmenter le pouvoir d’achat, et avec la croissance, donner de l’air aux industries, pour baisser leur charge lentement, mais surmement, pas en assenant a tous une trop grande perte de pouvoir d’acaht, dans lequelm ne se relevent plus personne parce que plus d’agent pour les menages.

    J’invite les darmanins et compagnie a prendre leur dictionnaire pour savoir se que sont les pauvres, comment ils vivent dificilement apres la quinzaine du mois, quelle culture ils ont, quel sens de la nation ils ont, ( contrairement a eux qui l’ont vendu depuis longtemps avec la culture), quelles insecurités ils vivent, et a cause de quoi et de qui… Ce dont il en ont rien a foutre.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *