Le coup d’Etat médiatique permanent

Publié par le 4 Mar, 2018 dans Blog | 5 commentaires

Le coup d’Etat médiatique permanent

J’ai déjà publié quelques articles extraits du site Le Politique. Je souhaiterais en refaire aujourd’hui la promotion.

Voici comment se présente cet organe de la presse web :

Le Politique est un site d’actualité politique créé au lendemain des élections législatives de 2017. Son nom rend hommage à l’oeuvre de Platon (428 – 348 av. JC).

Le Politique est un média privé 100% indépendant, 0% subvention à savoir qu’il publie en totale indépendance de tout intérêt partisan et qu’il ne reçoit aucun fonds public.

Le Politique n’est pas animé par des journalistes mais par des analystes et des citoyens, c’est pourquoi vous devez cliquer ici pour nous soutenir.

Pourquoi ?

1) Rétablir un traitement médiatique équitable de la vie politique,
2) Couvrir et résumer l’actualité politique en totale indépendance,
3) Redynamiser la parole politique et susciter le débat démocratique.

Précision

Certes classé ‘à droite’, Le Politique est Républicain, légaliste et respectueux des institutions. Aussi, Le Politique s’oppose à tout amalgame qui n’ouvre aucune perspective réaliste sur comment affronter les défis – immenses – de la France et de l’Europe. Vous trouverez sur Le Politique des contenus parfois incisifs mais nous prenons le plus grand soin à ne pas tomber dans le propos péremptoire. Si jamais tel était le cas, êtes-vous libre de nous en informer.

La suite dans la rubrique à propos du site.

Tout récemment, Le Politique a publié un article dénonçant la main-mise de la gauche et de ses idées « dites progressives » sur les médias; Voici ses arguments :

Contre la droite, Républicains et patriotes,
le coup d’Etat médiatique permanent

A droite surtout et jusqu’à l’extrême gauche, le parti-pris systématique de l’écrasante majorité des médias en faveur de la majorité présidentielle d’Emmanuel Macron – et avant cela pendant des décennies en faveur de la gauche socialiste – suscite un niveau d’exaspération inédit en France, et plus globalement dans tous les pays occidentaux ou presque.

Critique permanente, attaque ad hominem, construction de polémiques, rumeurs infondées, fausses nouvelles, tout serait bon pour décrédibiliser toute opinion politique divergente du « consensus »fabriqué et dûment entretenu avec l’argent des contribuables, c’est-à-dire 100% des Français inclus ceux dont les opinions sont perpétuellement ridiculisées, attaquées et méprisées.

Un mot de trop, un franc propos voire même quelque velléité de dire la vérité et vous risquez le pilori médiatique et politique d’un système devenu tellement endogène qu’on peut l’estimer désormais totalement coupé de la réalité.

On le constate avec la baisse abrupte de la popularité d’Emmanuel Macron, on le mesure avec la pléthore de nouveaux médias en ligne – qui finiront probablement interdits un jour à travers de nouvelles obligations légales et financières –, on l’évalue avec le désintérêt météorique des Français pour ces « médias » en qui ils ont largement perdu confiance.

Hormis un grand quotidien et quelques autres publications hebdomadaires, qui peut aujourd’hui citer une seule chaîne de télévision de droite sur les vingt-six existantes sur la TNT actuellement ? Personne car il n’en existe tout simplement pas. Qui n’entre pas dans les cases, qui ne se soumet pas ou qui refuse de se taire au pays de Voltaire est sans appel condamné.

Cette situation n’est non seulement pas digne d’une démocratie mais elle attaque directement les fondements de la République en radicalisant les opinions, en encourageant les extrêmes et en sapant la force de la parole publique.

La droite en général doit analyser les causes d’un tel déséquilibre, prendre des mesures énergiques pour construire sa force médiatique et exiger à travers ses députés et ses sénateurs une totale égalité médiatique. Une chaîne télévisée de TNT sur vingt-six et qui ne lui serait pas systématiquement hostile serait une première étape, c’est dire combien la situation est inacceptable.

Cliquez ici pour soutenir Le Politique, un média 100% indépendant.

A lire sur le même site :






5 Réponses à “Le coup d’Etat médiatique permanent”

  1. Je suis assez pessimiste sur l’avenir de la liberté d’information et d’expression sur les blogs et sites d’information alternative.
    Le projet de loi scélérat sur le contrôle des fausses nouvelles au moment des élections n’est que le premier jalon: Le reste suivra comme une lettre à la poste,lorsqu’il s’agira de convaincre le public que l’information monopolistique qu’il reçoit est « responsable ».
    En général,l’anti-langage et la novlangue passent très bien lorsqu’ils sont habilement emballés et expliqués…
    Il ne restera donc plus que le refuge dans les oeuvres,jusqu’à ce qu’elles soient à leur tour expurgées de certains contenus jugés « inappropriés » aux canons moraux de l’époque,par des censeurs sourcilleux…

  2. Christian 54 dit:

    Attention, comme une lettre à la poste signifie maintenant que plus rien n’est certain…

  3. E Ciotti, a sorti quelques verités au sujet du deux poids deux mesure sur les medias et la justice.

  4. 1) Rétablir un traitement médiatique équitable de la vie politique,
    2) Couvrir et résumer l’actualité politique en totale indépendance,
    3) Redynamiser la parole politique et susciter le débat démocratique.

    Précision Certes classé « à droite », Le Politique est Républicain, légaliste et respectueux des institutions.

  5. Tradelogic dit:

    Evidemment, Wauquiez sort renforcé de la tempête médiatique, parce que les militants LR sortent de la douce torpeur des partisans dune droite faible pratiquant la langue de bois de déplaire à Juppé, Keller ou autres NKM. Dehors ces intrus, afin quon ose enfin dire haut et fort tout ce qui va mal dans ce pays.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *