Le « DominionGate » va t-il sauver Trump ?

Publié par le 18 Nov, 2020 dans Blog | 3 commentaires

Le « DominionGate » va t-il sauver Trump ?

Les médias français ont tourné la page Trump …

Ils attendent sereinement la mise à mort du diabolique Trump et l’avènement de leur sauveur Joe Biden et de leur idole Kamala Harris.

Mais l’équipede campagne de Donald Trump ne désarme pas et se focalise désormais sur les machines à voter de la société Dominion.

Voici quelques extraits d’un article de Boulevard Voltaire qui éclaire ce nouveau front dans la bataille pour la Maison Blanche :

Le mystère Dominion

Dominion est une entreprise canadienne fondée en 2003 et dont le siège social américain se trouve à Denver, dans l’État du Colorado. Spécialisée dans les technologies électorales, elle fournit à des autorités locales les machines et le logiciel associé que de nombreux Américains utilisent pour voter.

Aujourd’hui le camp Trump accuse le logiciel Dominion d’avoir purement et simplement effacé 2,6 millions de votes Trump et d’avoir changé des votes Trump en vote Biden. Des assertions évidemment pas encore prouvables en l’état.

Plusieurs autorités électorales locales et nationales, dont l’Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA), qui dépend du ministère de la Sécurité intérieure, ont par ailleurs écarté, jeudi, la possibilité d’une manipulation des votes sur machines.

Circulez, il n’y a rien à voir, donc ? Pas vraiment. Car, qui fait partie du Conseil de coordination de l’infrastructure électorale de la CISA ? Dominion ! Dominion fait donc partie du comité qui juge de sa sûreté. Une curieuse façon de rassurer sur l’efficacité du système.

Curieusement, des dizaines de salariés de l’entreprise Dominion ont purement et simplement supprimé leur compte LinkedIn ou leur appartenance au groupe Dominion. Un phénomène que le camp Trump interprète évidemment comme un vent de panique.

Comme pour confirmer que cette élection est loin d’être jouée, la vice-présidente élue Kamala Harris a mis en ligne une cagnotte permettant de lever des fonds pour engager des avocats. Le bras de fer entre Trump et l’establishment est toujours en cours. La chaîne conservatrice américaine OANN doit publier une enquête grand format à diffuser les 21 et 22 novembre sur le « scandale Dominion ». Un reportage qui devrait faire du bruit, d’après l’entourage de Donald Trump.

Quelle stratégie pour l’équipe Trump ?

Une stratégie possible nous est dévoilée dans un article du site Dreuz.info intitulé :

Donald J. Trump en route vers un second mandat ?

Selon Dreux.info, cette stratégie serait la suivante :

1 – Poser de nombreux recours et lancer autant d’enquêtes.

C’est en cours et les premiers résultats ont convaincu le General Attorney, William Barr, qu’un dossier d’instruction devait être ouvert mettant ainsi en branle les autorités policières et judiciaires dans chaque état concerné. Des milliers d’agents ont été mobilisés et sont toujours à pied d’œuvre.

2 – Exiger des nouveaux décomptes dans les états où la fraude est supposée.

Là s’est posé une difficulté, les modalités électorales dépendent des autorités locales (l’état) et celles de Pennsylvanie, par exemple, ont fait s’avoir il y a quelques jours, qu’elles s’y opposeraient.

3 – Démontrer à la Cour suprême que les cas de fraude sont avérés et importants

Les avocats Sydney Powell et Rudy Giuliani ont annoncé hier et avant-hier détenir suffisamment d’éléments pour atteindre cet objectif.

Dans ce cas, les élections dans les états concernés sont invalidés et aucun candidat n’atteindrait les 270 grands électeurs requis.

4 – Atteindre la date du 14 décembre sans que tous les problèmes de comptage aient été résolus

Si à cette date, le Collège électoral ne parvient pas à élire un président et un vice-président, ceux-là seront élus par la Chambre des représentants (12 ème amendement de la Constitution).

5 – Faire réélire Donald Trump par la Chambre des représentants

Et là, vous pourriez vous dire que c’est mal engagé pour Trump, la majorité de la Chambre étant démocrate. Et bien non, car il y a une subtilité : chaque état dispose d’une seule voix indépendamment de sa taille ou de sa population. Avec 30 états républicains et 20 démocrates, vous commencez à comprendre la stratégie …

Il y a beaucoup de « si » pour que cette stratégie soit couronnée de succès mais le chemin légal existe et Trump y croit encore.

On imagine sans peine le coup de Trafalgar que représenterait ce retournement de situation. Et la hauteur du désaveu qui uniraient tous ceux qui ont crié victoire trop tôt :

  • Les médias américains qui ont proclamé les résultats,
  • les médias françaisqui ont voulu les croire,
  • Joe Biden lui-même,
  • Et tous les chefs d’état, Emmanuel Macron en tête, qui ont félicité Joe Biden !

Mais selon, moi le camp « progressiste » est tellement puissant que je ne vois que peu de chances que cela puisse se produire …

A suivre …

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Le « DominionGate » va t-il sauver Trump ?”

  1. Vivement face à l’info du 23 novembre pour entendre Zemmour évoquer l’affaire « dominion ».

    J’espère que cela ne va pas donner des idées à « l’enfant roi » pour nous voler à nouveau l’élection présidentielle…

  2. Eh bien si justement, sur les medias circule l’idée de faire voter… par correspondance.

    Ce fameux systeme qui permet une grande fraude comme au USA.

  3. Le reportage de OANN sur dominion a-t-il été diffusé ? Parce que ça ne fait pas grand bruit …

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *