L’Eglise est en crise ?… Que faire ?

Publié par le 13 Avr, 2019 dans Blog | 9 commentaires

L’Eglise est en crise ?… Que faire ?

Un peu d’humour ne nuit pas …

En ce début de week-end …

Ce matin, je tombe sur le blog intitulé :

« Remettre l’église au milieu du village »

sur un épatant petit billet signé Thierry Bouzard.

Vous verrez, on dirait du Audiard. Il faut lire ça avec, en tête, la voix de Raoul Volfoni alias Bernard Blier :

« Je m’en vais lui faire une ordonnance. Et une sévère ! Je vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu’on va le retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle. Moi quand on m’en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile … »

« L’Eglise est en crise ?… Que faire – comme disait Lénine ?

Eh ben, je vais te dire Mgr Dukorbak. Tu commences par te saper en vrai curé, en noir, et pas en bermuda avec des godasses orthopédiques.  Si tu es un gradé, t’hésites pas dans la dentelle et les tissus colorés, les bagouzes avec des grosses caillasses et les breloques en jonc.

Ensuite, tu arrêtes de fourguer les tableaux et les statues au brocanteur du coin, tu sors de la cave toutes les vieilles croûtes qui foutent les jetons; si tu as deux ou trois vues de l’Enfer bien craignos, c’est impec’. Tu redores tout ce qui est dédoré.

Tu balances ta guitare et tu passes de la musique sacrée, des chœurs de moines bien moyenâgeux, de l’orgue bien tempétueux, le truc qui glace le sang des rombières et qui fout les chocottes aux bourgeois. Et, point capital, tu fais ta messe en latin, vu que traduit c’est de la daube. Puis ton truc, pour que ça marche, il faut que ça ait l’air magique et très ancien, un rituel qui est toujours le même depuis toujours, depuis la nuit des temps. Parce que le passé, c’est le couloir du futur, la seule fenêtre sur l’éternité.

Et surtout, surtout, que personne n’y capte rien.
Regarde Macron: moins tu piges, plus ça monte.

Une fois que tu as fait ce programme de ravalement minimum, passons au dogme: tu arrêtes immédiatement de nous faire chier avec tes Africains, tes pompes à merde pour le Mali, tes dessins d’enfants de la Paroisse et tout ton bazar pour neuneus. Les gens s’en cognent. On est à Landivisiau, pas à Bamako.

Les ploucs, tu leur causes d’eux :

Tu fais ton taf: les vieilles, tu leur parles de la Mort; les jeunes, de la Vie; les autres, tu les engueules. Ceux qui déconnent, tu leur causes du Diable, de l’Enfer et de toutes ces conneries. Les autres, tu les rassures. Tu bénis les poireaux, tu bénis la Mer, tu bénis les moissons: tu bénis tout ce qui bouge. Tout ce qui vagit et tout ce qui chiale. Et tu colles à tout le monde des devoirs du soir sous la forme de Pater et Nestor, histoire de montrer que le représentant du Patron, c’est ta pomme et pas Peppone. Enfin tu fais ton boulot quoi, merde …!

Et arrête de te prendre pour un syndicaliste ! Un vieux hippie troué, de retour de Katmandou, ou un évêque à péons ! Je te le redis : on n’est pas à Tegucigalpa, mais à Saint-Flour. Ton cheptel, c’est des Français: relis un peu Balzac et Flaubert, ça te fera du bien. Les Français ont plein de qualités mais aussi plein de défauts. C’est comme ça, et toi t’es là pour corriger le tir. Ils sont individualistes, jouisseurs, flemmards, hédonistes, avares, inconséquents, lâches, idiots et trouillards. Ton taf, c’est de les rendre tout le contraire, ce qu’ils sont aussi.

Et, enfin, – et là mon gars, ça ne plaisante plus, c’est tout juste si ce que je vais te dire n’est pas direct la parole de DIEU lui-même – tu ne déconnes plus avec l’Islam. C’est pas tes potes. C’est pas les potes de tes ouailles. Tu « dialogues » pas, parce que t’as perdu d’avance et tes moutons avec. T’es bien trop niais et crédule, tu fais pas le poids. Tout le troupeau sera becté avant que tu piges dans quoi t’as mis les grolles.

Œcuménisme tolérance zéro !

On cause pas à la concurrence, on arrose d’eau bénite, point final. Tu es tout juste autorisé à être poli avec les Orthodoxes, et froid avec les Calvinistes et autres Anglicans. Le reste – tout le reste – tu l’exorcises direct. Tu menaces d’excommunier tous ceux qui s’en approchent, et tu convertis tous ceux qui viennent vers toi. Et puis apprends un peu à te faire respecter: le chef c’est toi ! Les autres ont tort. Hors du chemin que tu montres, c’est bourré de loups garous.

En résumé: tu bosses à l’ancienne, bicoze ça marchait du tonnerre de Dieu et que ta nouvelle cuisine, ben, c’est la faillite.

Donc faut revenir au menu d’avant, sinon tu vas fermer, et y’aura un kebab.

Thierry Bouzard pour le blog « Remettre l’église au milieu du village ».






9 Réponses à “L’Eglise est en crise ?… Que faire ?”

  1. Œcuménisme tolérance zéro !
    Tu ne déconnes plus avec l’Islam. C’est pas tes potes. C’est pas les potes de tes ouailles. Tu « dialogues » pas, parce que t’as perdu d’avance et tes moutons avec.

    On cause pas à la concurrence, on arrose d’eau bénite, point final. Tu es tout juste autorisé à être poli avec les Orthodoxes, et froid avec les Calvinistes et autres Anglicans.

    Le reste – tout le reste – tu l’exorcises direct. Tu menaces d’excommunier tous ceux qui s’en approchent, et tu convertis tous ceux qui viennent vers toi.

    Et puis apprends un peu à te faire respecter: le chef c’est toi ! Les autres ont tort. Hors du chemin que tu montres, c’est bourré de loups garous.

    En résumé: tu bosses à l’ancienne, bicoze ça marchait du tonnerre de Dieu et que ta nouvelle cuisine, ben, c’est la faillite.

    Donc faut revenir au menu d’avant, sinon tu vas fermer, et y’aura un kebab.

    Divin 😉

    Surtout pour une chrétienne non catho… Tu es tout juste autorisé à être poli avec les Orthodoxes, et froid avec les Calvinistes et autres Anglicans
    La froideur avec un pape ou des curés/prélats d’aujourd’hui, cela me va.
    Je les respecte, ils me respectent et tout le monde y trouvera son compte.

  2. Merci pour la citation et le lien vers mon blog (trop souvent les « emprunts » sont discrets sur leurs sources…), et pour la pub qui va avec… (j’en ai bien besoin !)

  3. Une chose est certaine, les orthodoxes sont plus près du christianisme originel que le catholicisme. Ils ont gardé les mêmes dispositions à l’intérieur des églises, l’iconostase a certes un petit peu évolué, mais le catholicisme a supprimé les jubés et la plupart des chancels, ils ont conservé leur langue liturgique, le copte , le syriaque ou le slavon alors que nous avons abandonné le latin renonçant par là même à l’universalité de l’église.

    Bien sur, il n’ont pas adopté le filioque introduit sur l’instigation de >C>harlemagne, ils n’ont pas le purgatoire, ofiicilisée qu’au XIIIe siècle, tout ceci est somme toute minime. Je me sens beaucoup plus proche d’un orthodoxe que d’un protestant.

    L’église catholique n’a plus la foi missionnaire, c’est ce qui la tue.

  4. Superbe.
    Et tellement vrai

  5. je ne sais pas quoi dire.
    je pleure ce soir.
    La flèche de Notre dame vient de s’écrouler et, quand bien même le feu est loin d’être étaind, les poimpiers viennent de replier leurs lances à eau.

    Et, pendant ce temps là, les journaux sont remplis des chouinements de musulmans pour un tag, on laisse une banderole disant : « Européens et vos familles : votre génome est criminel, hypocrite et menteur »…
    Et les identitaires, pour leur banderole « « De l’argent pour les Français, pas pour les étrangers » ont été conspués et jupiter voudrait dissoudre ce mouvement… dangereux, paraît il!!!

    Mon cœur saigne, en tant que chrétienne et donc sœur des catholiques, en tant que française, fusse de seconde génération, en tant qu’amoureuse de la culture française, chrétienne, avec tous les symboles et leur beauté…

    Bon manu ne causera pas dans le poste ce soir, mais seul un sous machin du gouvernement s’est déplacé sur place…

    Aucun doute, je vote pour Bellamy!
    Ou pour n’importe le quel des chrétiens qui s’affichera franchement chrétien.

    Je deviens plus que phobique, j’ai la haine!

  6. Changer de pape !

    • Cela c’est le rôle des catholiques.

      je doute d’ailleurs que cela puisse être possible.
      Néanmoins, lorsque je constate que Trump a été l’un des premiers à envoyer ses condoléances, ainsi que son épouse,

      Tandis qu’une dame , conseillère communale de Mons, Opaline Meunier, a déclaré : « «C’est des briques les copains. Une charpente. Ça se reconstruit. Y a pas de blessés. Bern qui pleure au JT c’est du délire de l’émocratie. Y a tellement de drames dans le monde pour lesquels je voudrais parfois voir quelqu’un pleurer au JT» et que macronimus en profite pour faire campagne…

      J’ai honte de la France et et de son représentant.
      Ce pape me choque, mais bon, pour moi, ce n’est qu’un homme, sans plus.

      • Et si on apprenait qu’un « déséquilibré  » participait aux travaux de rénovation!!!!!
        Oui, ce ne sont que des pierres et du bois, mais hier soir j’ai eu mal pour les hommes qui l’ont bâti avec leurs mains pour seuls outils.
        Et même Bern m’a émue, au moins il est sincère dans ses convictions.

  7. C’est les plan des francs maçons, dresser les chretiens contre les musulmans pour ensuite instaurer leur religion après des massacres stupides.

    Cela ne peut que les arranger, renseignez vous…

    Voir Albert Pike pour leurs plans machiavéliques.

    Le gouvernement montre un peu son visage, l’Eglise ne compte pas pour lui.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *