Les bouffeurs de curés s’étranglent !

Publié par le 10 Avr, 2018 dans Blog | 17 commentaires

Les bouffeurs de curés s’étranglent !

Quand  Anne Hidalgo fête la fin du ramadan dans les locaux de la mairie de Paris, la gauche applaudit !

Mais quand Macron est invité et s’exprime à la Conférence des évêques de France, la gauche entre en transes !

La gauche, hier totalement éclatée entre un PS moribond, un Benoît Hamon groupusculaire et un Mélenchon sur la touche, se retrouve unie pour cogner contre le chef de l’Etat !

Mais qu’a fait ou dit, au juste, Emmanuel Macron ?

Voici ce qu’en dit le Figaro dans cet article :

Le président de la République est venu tendre une main sans précédent aux catholiques … Pour « réparer », dit-il, un « lien entre l’Église et l’État » qui s’est « abimé ». Et pour redire, en un discours d’une heure conclu par une standing ovation, « les liens les plus indestructibles entre la nation française et le catholicisme ». Car la France « a été fortifiée par l’engagement des catholiques ».

Précédant la critique d’une « infraction avec la laïcité », Emmanuel Macron se justifie : ne pas voir « la part des catholiques » reviendrait à « me condamner à n’avoir de la France qu’une vue partielle; ce serait méconnaître le pays, son histoire, ses citoyens ».

Dans « ce moment de grande fragilité sociale », le président de la République veut surtout sortir de la culture « de la méfiance acquise » qui réduisait les catholiques « au rang de minorité militante contrariant l’unanimité républicaine ». Au contraire, il invite « solennellement » les catholiques à « ne pas renoncer à la République que vous avez si fortement contribué à forger » mais à « retrouver le goût et le sel du rôle que vous y avez toujours joué ». Il va jusqu’à lancer « un appel à un engagement des catholiques en politique » car « la sève catholique doit contribuer encore et toujours à faire vivre notre nation ».

Voici la vidéo de l’intervention d’Emmanuel Macron :

Les oreilles de François Hollande et surtout de Christiane Taubira ont dû siffler en entendant ces paroles. Car qui a  « abîmé le lien entre l’Église et l’État » sinon, l’ancien président et sa pasionaria de garde des sceaux ? En passant en force sur la loi sur la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant ?

Souvenons-nous aussi de l’incroyable humiliation subie par les représentants de l’Eglise convoqués pour une audition devant une commission parlementaire. Ils avaient dû subir un long sermon sur le bien fondé du mariage gay et leur ringardise par Erwann Binet, le rapporteur de la loi Taubira sans qu’ils aient suffisamment de temps pour s’exprimer !

Des réactions unanimes à gauche !

Jean-Luc Mélenchon a été l’un des premiers à s’indigner de cette déclaration, via trois messages postés sur Twitter. « Le lien entre “l’Église et l’État” n’a pas lieu d’être. Macron va trop loin. C’est irresponsable ! », a-t-il d’abord écrit. Avant d’ajouter: « À présent, le Chanoine Macron a-t-il l’intention de faire la tournée des synagogues, des mosquées et des temples ? Lamentable !» Et de conclure, toujours sur le même ton: « Macron en plein délire métaphysique. Insupportable. On attend un président, on entend un sous-curé ».

Le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a lui aussi utilisé Twitter pour s’émouvoir de cette sortie. « Mais de quoi nous parle-t-on ? L’Église catholique n’a jamais été bannie du débat public. Quel lien restaurer avec l’État ? En République laïque, aucune foi ne saurait s’imposer à la loi. Toute la loi de 1905. Rien que la loi », a-t-il martelé, avant de poster une vidéo de son discours lors du Congrès du PS, dimanche, où il jugeait que « la laïcité est notre joyau ». «Voilà ce qu’un président devrait défendre», estime-t-il.

Quand à Benoît Hamon, qui saisit la moindre occasion pour exister un peu, il a publié le communiqué de presse suivant :

Le discours tenu par le président de la République à l’invitation de la Conférence des évêques de France est profondément contraire aux principes fondamentaux de la laïcité dont il devrait être le premier garant. 

Il constitue un affront inédit et dangereux de la part d’un chef de l’Etat à la loi de 1905. Que veut dire Emmanuel Macron lorsqu’il affirme que le « lien entre la République et l’Eglise a été abîmé » ? Fait-il référence au mariage et à l’adoption pour tous ?

Quand il propose de « le réparer », s’agit-il d’une promesse clientélisme sur la future loi bioéthique ?

Ce discours d’une confusion républicaine totale mêle scandaleusement les genres : justifier une politique migratoire inhumaine par une référence erronée au Pape François, critiquer la laïcité « qui déracine les spiritualités », affirmer que l’Eglise « accompagne les femmes qui avortent » alors que le mouvement anti-IVG connaît un regain insupportable…

Génération.s dénonce un discours qui s’inscrit dans une opération-séduction de l’électorat conservateur, au mépris de tous les principes républicains.

En conclusion …

On ne peut que se féliciter de cette participation d’un président à la Conférences des évêques et du message qu’il y a transmis. Cela tranche avec ses prédécesseurs et notamment avec François Hollande bien plus attentif à l’islam qu’au monde catholique !

Souvenons-nous de cette déclaration pleine d’humour et d’ironie de Monseigneur Di Falco, faite peu de temps après la visite de Manuel Vallset de Jean-Marc Ayrault à la mosquée de Paris à l’occasion de la célébration de la fête de l’Aïd :

L’invitation ne fut, bien évidemment, jamais honorée !

Mais ne soyons pas dupes !

Emmanuel Macron nous a joué là, une de ses scènes de séduction dans lesquelles il excelle !

Caresse t-il les catholiques et l’Eglise de France dans le sens du poil pour mieux leur faire avaler les prochaines « avancées progressives » de la future Loi éthique ?

Où tente t-il déjà de récupérer quelques voix catholiques pour les élections européennes de l’année prochaine ?






17 Réponses à “Les bouffeurs de curés s’étranglent !”

  1. Les diverses réactions haineuses des gens de gauche, prouvent s’il le fallait encore, leur anti-cléricalisme et anti-catholicisme primaire, sectaire aveugle et stupide ! C’est dans leur ADN depuis 1793 et la décapitation en série de prêtres, suivie de la Terreur et du génocide Vendéen …

  2. Je ne crois pas avoir lu les mêmes réflexions lorsque les présidents successifs participent au repas du CRIF. Pas de condamnation lorsque la mairie de Paris participe à la rupture du ramadam.
    Aux obsèques de JP Smet, monsieur et madame Macron y étaient-ils en tant que chef de l’Etat ou d’amis de la famille? Aucun motif en tant que président, mais en tant qu’ami, il aurait pu bénir le cercueil!

  3. A gauche, on suit le plan maçonnique anti-catholique ennemi religieux n°1 de leur plan luciferien que si vous prenez la peine de chercher et d’approfondir vous le confirmera…ainsi que par des témoignages de ceux qui ont quittés cette loge ou certains avaient atteind les sommets, avant de temoigner contre et faire des conférences visible en videos…

    Avant de balayer cela, faite des recherches…
    Sachez par ex, que sous la IIIe republique, c’est les francs maçons qui tenaient les véritables renes du pouvoir et les présidents exécutaient leurs ordres, malgré la façade de democratie dont ils ce moquaient éperdument.

    Et l’on voudrait nous faire croire que l »idée de conspiration n’existe pas, pourquoi ce cachaient-ils et agissaient dans l’ombre ?

    Et puisqu’ils étaient aussi puissants, pourquoi cela ne perdurerait pas jusqu’a a nos jours, quand on apprend qu’un president n’est qu’un valet entre leur mains ?

    ( Vu dans un doc TV sur canal satellite.)

    Pourquoi Macron, dans sa volonté de reduire le nombre de parlementaires, ferait que l’on n’y trouverait plus que des francs maçons ?

    Seul celui qui ce cache ainsi a mauvaise intention, quand au veritable pouvoir, il est dans l’ombre et la façade de democratie, monté par les franc maçons depuis la revolution pour agir a leur guise, n’est qu’une vaste mascarade pendant qu’ils avancent leur pions, rejetent le catholicisme pour le preferer a la laicité, puis voulaient imposer l’ignoble gender, deja en partie établit en europe, bref, ce qui detruit le socle familial, celle de la nation, diminue nos droits, nous force a l’immigration en masse, impose une politique laxciste, en verité bien reflechit, pour bien faire passer des lois inadapté ou incomplete et laisser ce developper la violence et le terrorisme, etc…

    ( Vu dans un site, mais me rappelle plus lequel ? )

    Il faut savoir qu’ils ont provoqué la revolution, la mort du roi, 100 000 guillotinés, lancés les guerres et provoqués des millions de morts avec la poursuite des guerres.

    Comme on dit, on juge l’arbre a ses fruits, et cet arbre devrait etre coupé.

    Quand a l’attitude de macron, suspecte, et qui compte favoriser et renforcer le pouvoir maçonnique au parlement, j’attend la suite des évenements…

    Une hypocrisie de plus et de la poudre aux yeux…

  4. Oui, on peut penser que Macron caresse dans le sens du poli l’electorat catholique, et les curés.

    Ce rapprochement est une bonne chose, s’il est sincere.

    Je recommande a toute la goche,dont melanchon, benoit hammon, peillon, etc… d’etre plus « pret » des curés, de les ecouter d’avantage,
    je suis sur qu’a la fin de l’année, ils changeront d’habit et se feront moines.

    Plus serieusement :
    je cite les delires de melanchon:
    En plein delire metaphysique, Insupportable, on attend un president, on entend ou sous curé…

    Quand il y a un attentat terroriste, on l’entend pas, ou si peu… de meme toute la goche.
    Apparement c’est plus insupportable pour un melanchon qu’un president aille vers les catholiques, que lors des attentat, lorsqu’on note ses reactions vis a vis des attentats… Me trompe je ?

    La goche si fiere d’elle, si hautaine, donnant des lecons a tout le monde, mais qui n’en accepte aucune, continue dans la laïcité… a sens unique : tout pour certain et rien pour les autres.

    Tout comme ils ont imposé une loi debile, sans concertation, ils impose leur « democratie populaire » a tout va.

    • je n’ai pas souvenir d’une réaction de compassion de la part de Mélenchon, ni des socialos cités, lorsqu’un prêtre, le Père Hamel, a été égorgé !

  5. Désolée, mais je ne lis que du charabia de camelot de foire!

    Je suis chrétienne non catholique .. ET donc, M Macron n’y connaissant strictement rien, m’a oubliée tout comme il a oublié de nombreux autres chrétiens non catholiques (protestants, orthodoxes, évangélistes…)

    J’espère que mes amis catholiques ne se laisseront pas avoir par ce faux discours, très taqîya, en fait, ne servant qu’à obtenir leurs voix aux prochaines élections.

    Si ce monsieur respectait vraiment les chrétiens, il aurait souhaité de bonnes fêtes de Pâques .
    Mais non : il veut que « la sève catholique [doit]contribue[r] encore et toujours à faire vivre notre nation ».

    Mais bien sur:
    — sans fêtes saintes, (sauf si elles permettent d’acheter des objets connectés, avec TVA, bien évidemment)
    — sans crèches (c’est dangereux une crèche, on en voit tous les jours qui se précipitent sur des athées, ou d’autres personnes enrichissantes, afin de les écraser et d’en tuer un maximum… Les crèches, c’est pire que des camions fous!!!)
    — sans croix
    — avec PMA pour tous.tes
    — Avec Avortement obligatoire (même inscrit dans la constitution..), sauf pour les minorités
    — Avec euthanasie sans accord, ni du patient, ni de la famille (voir les suites données à Vincent Lambert, sans un seul mot apaisant de ce méprisable président)
    — Avec le « dégenrage » qui, en fait contredit la Genèse..
    — et le mariage pour tous,
    — sans compter le marché aux enfants (« Qui veut un petit blond aux yeux noirs…. 15 000€, Qui dit mieux… Allez, regardez comme il est beau… Élevage garanti en fermes agrées bio… et hygiène parfaite des porteuses… » Allez, allez, qui veut ce petit »!!! garantie 10 ans…, 15 ans en payant une extension de garantie.. )
    — etc, etc…

    Tout cela en souhaitant un bon ramadan à nos amis musulmans, mais en refusant d’utiliser le goupillon pour bénir le cercueil de Johnny, et, en même temps, en portant la kippa pour l’enterrement de cette pauvre femme juive égorgée par ceux qui vont passer un bon ramadan!

    Alors que l’on soit contre les principes de base du catholicisme et de la chrétienté, pourquoi pas!
    Chacun est libre de croire ce qu’il veut (« ne pas croire » est en fait croire que certaines choses ou actes n’existent pas…)

    Mais que l’on mente à longueurs de discours pour emberlificoter les électeurs, non, cent fois non!

    Aussi, franchement, je suis terriblement déçue par ceux qui défendent la mascarade de ce pauvre type!

    Ce faux jeton me dégoute tous les jours un peu plus, aujourd’hui plus qu’hier et (vraisemblablement) moins que demain!

    • Je partage complètement votre avis !

    • Il me semble que Macron s’est déjà adressé aux protestants, lors des 500 ans de la Réforme. Après, oui, on peut dire qu’il fait son VRP, maisau moins il ne méprise pas ouvertement la Chrétienté comme le Flamby !

      • Pas convaincue.
        Entre les mots d’un discours écrit par un « larbin » de Jupiter, et les actes (refus du goupillon, pas un mot pour le début du Carême ou de Pâques, pas de prises de positions réelle sur la PMA pour toutes et pour la GPA pour tous, pas un mot sur l’avortement à mettre dans la constitution demandée par l’extrême gauche), la différence est telle que je me sens méprisée par ce type méprisable!

        Effectivement c’est un ressenti….

        Comme le ressenti du vrai-faux réchauffement climatique, d’ailleurs par mes semis de tomates et autres plantes qui ne seront dans mon jardin qu’avec un mois de retard
        (le 3emme pour notre région, le 5eme pour la Région d’à côté… que M macron et son fou du roi Hulot ne vont pas visiter, bien évidemment… C’est trop plouc)

        Je ne suis pas anti FM au point de certains contributeurs de ce blog, mais, à voir comment ce type met en scène ses cérémonies et autres « apparitions », je ne vois là que de l’enfumage, de l’entubage (je peux vous fournir de la vaseline stérile, si vous voulez… Il y en à l’hôpital..), et oui, du mépris pour les chrétiens, ne vous en déplaise.

        Cordialement , soyez en certain, d’autant que j’adore vos interventions chez H16 :
        Nous sommes dans la discussion et non dans la polémique .

  6. Merci Suzanne de votre commentaire auquel je souscris totalement.
    Macron fait du racolage auprès de toutes les communautés quelles qu’elles soient. Il flatte et cajole chacun dans le sens du poil et dit à chaque interlocuteur ce qu’il veut entendre: comment croire une seconde à sa sincérité? Les actes chez lui démentent systématiquement les propos. A-t-il évoqué la foi du colonel Beltrame lors de son discours? Pourtant un bel engagement de chrétien. A-t-il souhaité de joyeuses Pâques aux chrétiens, quand il partage l’Iftar avec les musulmans? (Non a dit l’Elysée parce que ce n’est pas une tradition républicaine, faut-il en conclure que l’Iftar en est une?)
    Ne s’entoure-t-il pas de musulmans plus ou moins recommandables selon les valeurs de notre République? Ignore-t-il ou fait-il semblant d’oublier que toutes les religions ne se valent pas et que l’Islam ne sépare pas ses préceptes de l’organisation de la société et donc de ses lois?
    Cet homme joue sur tous les tableaux, sans scrupule et avec cynisme, car il compte bien flouer tous les cathos avec ses lois sur la bioéthique, qu’il nous vendra comme promesse de campagne.
    Loin de m’être ébaudie sur son discours, je n’en ai eu que plus de méfiance encore à son égard.

  7. Tout à fait d’accord avec l’analyse de Suzanne et la votre.J’ai sursauté en voyant le président « se rapprocher des évêques catholiques ». Mais qui croit il duper?
    je suis catholique et fière de l’être , cela ne signifie pas etre aveugle , sourde et décérebrée.
    (au fait, j’attends encore les vœux de bonnes Pâques de Micron aux catholiques, ah oui mais non, suis je bete, il parait que « ce n’est pas dans la tradition que le chef d’etat fasse cela » … )
    il a moins de scrupules avec d’autres religions.
    En ce qui me concerne, il peut faire appel autant qu’il veut aux catholiques (comme si on l’avait attendu pour s’investir en politique !), son entreprise de « racolage » ne prend pas et je boycotterai toutes ses interventions à la television.Il nous prend vraiment pour des imbeciles, sa comm.peut prendre encore aupres de certains mais pas de moi.
    Tout est à revoir dans sa politique et ce n’est pas ses « operations charme » qui vont lui rapporter des voix supplementaires.
    Les français sont inquiets pour leur securité, pour leur quotidien dont les depenses sont de plus en plus reduites alors qu’on vient d’augmenter de 20°/°les salaires des cabinets ministeriels (je sais maintenant ou passe ma CSG) et il vient , la bouche en coeur,nous faire la leçon du civisme version catholique!

  8. 100% d’accord avec Suzanne (comme d’habitude), n’oubliez pas qu’il est le roi du contre-pied, du « EN MÊME TEMPS » et donc, quand il dit « zig », il se dirige vers le « zag » et vous assène une contre-mesure.

    Pour les catholiques convaincus, dites vous qu’il est en train de vous passer l’extrême onction, ça sent l’estocade, il va dégainer un mauvais coup…

    Hollande, « Flamby », était le Président de la synthèse, Macron, « l’Empereur », est la synthèse des Présidents et là il vient d’envoyer aux catholiques un solennel:

    « JE VOUS AI COMPRIS… »

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *