Les fausses victimes

Publié par le 16 Nov, 2019 dans Blog | 4 commentaires

Les fausses victimes

Eric Zemmour et bien d’autres dénoncent la tyrannie des minorités ! La victimisation constitue une des armes favorites de ces minorités.

L’islamisme radical a fait, de la victimisation, son cheval de bataille dans son offensive en France. Il a même inventé et imposé à une certaine gauche complaisante et aux médias le terme mensonger d’islamophobie.

La manifestation de dimanche dernier, Stop à l’islamophobie, a largement utilisé la tactique de la victimisation allant jusqu’à ce que certains portent l’étoile jaune et tentent de démontrer que les musulmans sont les juifs d’aujourd’hui ! Un pur scandale !

Guillaume Roquette, dans son édito du Fig Mag, dénonce cette victimisation abusive :

Dans notre siècle désabusé, mieux vaut faire pitié qu’envie.

« Le seul héros, à présent, c’est la victime : nos sociétés sont devenues des machines à plaindre », affirme avec justesse la philosophe Chantal Delsol. Ayant tout compris à l’époque, les musulmans qui manifestaient dimanche dernier se sont habilement posés en persécutés. Certains osaient se comparer aux juifs pendant l’Occupation et tous défilaient derrière une bannière qui proclamait: « L’islamophobie tue ».

Cette affirmation fait d’abord peu de cas des 263 victimes d’attentats islamistes perpétrés sur le sol français depuis 2012. A ce qu’on sache, elles n’ont pas été tuées par l’ islamophobie. Et ce terme même est éminemment contestable: pour rester dans les chiffres, on dénombrait l’année dernière dix fois plus d’actes antichrétiens et cinq fois plus d’actes antisémites que d’actes antimusulmans. Et le nombre de ces derniers était en baisse, ce dont on ne peut que se réjouir.

« Oui, mais il y a la polémique autour du voile », rétorqueront les tenants de cette victimisation. Et jamais en effet ce signe extérieur d’appartenance religieuse n’a été aussi décrié. Mais cette critique n’est pas celle de l’ islam, seulement celle de sa conquête de l’espace public, ce qui n’est pas du tout la même chose. Une large majorité de Français (si l’on en croit les sondages) rejette effectivement l’offensive de ceux qui voudraient vivre en France comme dans un pays musulman. Notre pays n’est pas devenu islamophobe, mais il s’inquiète – à juste titre – de la montée des revendications islamiques. Il constate ainsi avec appréhension la progression de ce qu’on appelle pudiquement « le fait religieux » dans l’entreprise, sans doute pour ne stigmatiser personne (il y a quelques jours, un grand média illustrait même ce sujet … avec un crucifix, comme si les catholiques avaient l’habitude de réciter le rosaire pendant les heures de bureau). Les Français ne sont pas islamophobes, mais ils refusent l’avènement d’une société multiculturelle, malgré les injonctions d’élites médiatiques et culturelles ralliées à cet idéal diversitaire.

Revenons-en au voile. Les femmes qui le portent affirment s’en recouvrir sans y être contraintes, mais alors, pourquoi n’usent-elles pas de leur liberté pour le retirer lorsque ce signe religieux est susceptible de choquer ceux qu’elles côtoient ? Ce ne sont pas les musulmans qui sont rejetés par la société française, mais celles de leurs pratiques qui les éloignent de notre mode de vie commun. Ce rejet est d’abord un appel à ce qu’ils soient des Français comme les autres. Qu’ils résistent au séparatisme dénoncé à juste titre par Emmanuel Macron.

PS : l’aggiornamento de l’islam passe d’abord par une lecture critique du Coran. Une équipe d’ universitaires s’est attelée à cet immense chantier: nous lui consacrons notre dossier de cette semaine dans Le Figaro Magazine.

Guillaume Roquette pour Le Figaro Magazine.

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Les fausses victimes”

  1. Ce n’est que le début………….le meilleur reste à venir en raison de toute cette bande qui a pour mission de nous anéantir!………
    Ce type est pressenti pour remplacé Federica Mogherini!
    C’est dire!
    Josep Borrell Fontelles (futur haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères) : « Seule la migration sauvera l’Europe du déclin »

  2. Islamophobie… les francais serait tous des racistes…

    Les musulmans sont les premieres victimes des radicalistes, entend t’on dans les merdias :
    qui explique que dans le monde entier le nombre de musulman mort est assez important, d’ou ce constat des pseudo medias…

    Ce que les merdias oublie de preciser, c’est que c’est dans le monde arabe que se font aussi des attaquèes terroristes.. d’ou un nombre important de muslmans tué…

    Mais les merdias utilise la confusion des chiffres pour faire croire qu’en france, seul les musulmans serait specialement dans le collimateur des extremistes radicalisés musulmans…
    Hors, c’est un mensonge de plus des merdias…
    la preuve : le nombre de morts en france les plus nombreux sont blancs et catholiques souvent…

    L’essentiel ( pres de 100¨%) des attaques sont faites contre des blancs jugés par ces debiles radicalisés : catholiques et infidele d’apres leur religion…

    Les tactique employés sont comme d’habitude presque du niveau du caniveau, par les medias…

    • L’utilisation de l’etoile juive pour montrer combien ces musulmans sont des victimes est des plus odieux aux regard de l’histoire vecu par des juifs…

      L’ultra politisation de cette victimisation, ( une fois de plus), demontre depuis un certain temps, un scenario tactique bien mis au point, et bien reglé…

      • jacques boudet dit:

        40-45 Humour Noir des juifs allemand:
        les pessimistes sont en Amérique
        les optimistes à Dachau

        La mémoire perpétuelle d’Internet traque la vermine!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *