Les meilleurs voeux de Nadine

Publié par le 1 Jan, 2019 dans Blog | 8 commentaires

Les meilleurs voeux de Nadine

Dans ce blog, j’ai relayé de nombreuses personnalités comme Alain Finkielkraut, Gilles Kepel, Chantal Delsol ou Georges Bensoussan, des éditorialistes et des polémistes comme Eric Zemmour.

J’ai fait aussi une large place à des jeunes femmes d’origine musulmane telles que Lydia Guirous, qui, défendent comme personne l’identité française.

Je m’aperçois avec confusion qu’il y a une grande absente dans ce blog ! Il s’agit de Nadine Morano, cette parole unique de la droite française. Une personnalité entière, directe qui ignore tout de la langue de bois, et qu’on adore malgré ses excès … Je dirais même qu’on aime … à cause de ses excès !

A l’occasion de la nouvelle année, je lui laisse la parole pour vous souhaiter une excellente année 2019 :

En voici le texte intégral :

Chers Amis,

Je vous adresse mes vœux les plus chaleureux de bonheur, de santé, de prospérité pour vous-même et tous ceux que vous aimez. Que cette nouvelle année vous apporte le meilleur ! Et le meilleur pour nous tous ensemble, pour notre destin commun. 2019 sera cruciale pour notre avenir, celui de nos enfants et de nos petits-enfants.

A 55 ans et aujourd’hui grand-mère, je mesure la chance d’appartenir à la première génération qui n’a pas connu la guerre. En 70 ans, grâce à la volonté des pères fondateurs de l’Union Européenne, pierre après pierre, génération après génération, nous avons bâti un territoire de 500 millions d’habitants qui vivent aujourd’hui en paix. Cela nous parait normal, évident. Pourtant dans un monde en proie à de terribles conflits, c’est d’abord un véritable exploit et quoi qu’on en dise une réussite politique.

C’est vrai tout est loin d’être parfait et idyllique ! Je ne suis ni une eurobéate, ni une eurosceptique mais une eurolucide. Pour nos enfants, notre devoir est de transformer l’Europe, de l’améliorer, pas de chercher à la détruire. Gardons-nous des discours simplistes qui consistent à faire porter à l’Union Européenne nos échecs, notre fiscalité délirante, bref nos insuffisances franco-françaises. Il suffit de regarder chez nos voisins pour comprendre que ce sont nos mauvaises politiques économiques qui donnent en France de mauvais résultats !

Mais, si je revendique mon attachement à l’Union Européenne, à une Europe forte de ses Nations, à sa civilisation, à ses racines chrétiennes, à ses 24 langues parlées, je revendique aussi le droit de ne pas subir une vague migratoire, le droit de faire respecter les frontières de la France, le droit de refuser, sans être traitée de xénophobe, une immigration de masse dont les Français ne veulent pas et dont ils sont excédés d’assumer la charge financière de plus en plus lourde. Le droit aussi de refuser un multiculturalisme forcé qui est un poison destructeur de notre civilisation. Le droit d’exiger la responsabilisation de l’Union Africaine face au désastre migratoire et de conditionner nos aides financières au développement réel de l’Afrique. Le droit d’exiger que l’Union Européenne se protège mieux de la concurrence déloyale et s’oblige à la réciprocité commerciale notamment en matière de marchés publics.

Je souhaite que nous ayons un débat sans tabou, sans caricature sur la place et le rôle de la France en Europe. De votre bulletin de vote dépendra le poids politique des délégations françaises au Parlement européen. Soit la France reprendra la main sur le destin européen comme le proposent Les Républicains, soit elle se noiera dans le fédéralisme voulu par Emmanuel Macron, soit elle sera en danger, par la destruction voulue par les extrêmes.

Je ne crois ni à cette mode ridicule du jeunisme, ni à ce nouveau monde qu’on nous a vanté comme porteur d’espérance et nous entraîne au final vers le chaos. je crois simplement en vous, à nos valeurs, à l’obligation de résultats que nous vous devons.

Belle année à vous, à la France et à l’Europe !

Fidèlement à vous.

Nadine MORANO
Ancienne ministre
Députée européenne

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “Les meilleurs voeux de Nadine”

  1. Une parole de droite que nous aimerions entendre plus souvent.

    • Et oui, ils ont tous la trouille d’être catalogués de droite/droite. Ils ont HONTE d’être de droite. Ça m’énerve. La droite est morte. Mais heureusement il reste Mme Morano entre autre. Les autres se taisent.

  2. maria-miguel Bechet dit:

    Meilleurs voeux à vous aussi Madame Morano et à À droite fièrement qui nous permet d’entendre la meilleure analyse sur l’état de l’Europe et de notre pays.

  3. Je profite de ce sujet pour vous souhaiter à toutes et à tous mes vœux les plus sincères de santé, bonheur, prospérité et futures victoires électorales.
    J’ai déjà vécu un moment très agréable et gratifiant, en cette nouvelle année, en découvrant que ma dernière intervention avait été mise en avant par ce cher Christian. Merci à lui de m’avoir permis, à travers ce double blog, d’évacuer tant de frustrations d’opposant et de découvrir des blogueurs formidables bien décidés à défendre becs et ongles leurs idées qui bien souvent convergent avec les miennes.

    Je suis aussi bien souvent en adéquation avec Mme. Morano et je lui reconnais bien des qualités dont la plus grande est sa fidélité en politique comme pourrait en témoigner Nicolas Sarkozy (qui fût un bien meilleur Président que les deux truffes qui lui ont succédé).

    Mais je ne peux pas croire en la sincérité de la promesse de son camp d’une « autre Europe » que celle qui déconstruit chaque jour un peu plus la Nation française.
    En effet, l’Europe doit sa force destructrice en partie grace au cocufiage des majoritaires du « non » lors du référendum pour une constitution européenne.
    Les français avaient répondu « stop » à une évolution vers une Europe fédéraliste et le Président Sarkozy avait cru pouvoir faire passer en force une version édulcorée, qui fût pourtant un tournant néfaste à notre démocratie et le début de l’extrême méfiance des électeurs envers la représentation nationale.
    Moi-même, j’avais exprimé un « non » par peur d’une perte de souveraineté militaire que sous-entendait le volet sur la « Défense européenne » en matière de choix stratégiques et d’équipements.
    Attention, « Manu » à évoqué à son tour une défense européenne, comme s’il voulait finir le passager en force ébauché par « Sarko ».
    Tenant compte des divergences actuelles en matière économique et de l’isolement « européen » de la France dans les opérations extérieures, il est utopique de vouloir construire plus qu’une suffisante coopération militaire.

    C’est pour ce manque de clarté et de méa-culpa sur ce déni de démocratie que mon intention de vote ne sera pas pour cette liste là lors des Européennes, à moins que la campagne soit très convaincante…

  4. En parlant d’élections européennes, j’ai du mal à me positionner. Je reconnais certains avantages à cette Europe, quoique quand on nous dit qu’elle a évité des guerres, en France et dans certains pays, mais malheureusement pas dans tous les pays qui gravitent autour de nous. Pas calculer de change en allant dans nos pays voisins, mais pouvoir faire la comparaison des coûts de la vie ailleurs. Pas bloqué aux frontières, mais portes ouvertes à tous vents. Des normes imposées qui conviennent à certains mais contrarient d’autres. Et surtout, des soi-disant gens trèèèèès intelligents qui décident pour nous ce qui est bon ou mauvais!!!!!!!De la longueur des concombres à la couleur des pommes, des formes des tomates …. au déficit national!!!!!!
    Je veux être française avant d’être européenne et terrienne!

    • Moi, ce sera clair.
      Je ferais comme mes voisins, mes amis, mes connaissances, toujours plus nombreuses à le dire et l’affirmer, à savoir utiliser ces élections comme un référendum contre macron.

      Plusieurs de ces amis m’ont dit : nous ne pouvons rien faire de constructifs. Nous sommes niés, méprisés, nous les campagnards; nous les villageois.
      Eh bien nous allons nous venger.

      « Se venger » = oui, deux fois en une demi journée, par des gens qui ne se connaissent ps et habitent à plus de 100km l’un de l’autre)

      Sachant que mes amis et connaissances sont de gauche ou de droite non « extrême », j’ignore leur choix. ( je ne leur ai pas demandé.
      En tous cas, sûr, ils soutiennent les GJ mais ne voteront pas pour une liste GJ tant ils ont peur que cela favorise macron.

      Je pense que je voterai pour un anti UE (telle qu’elle est actuellement).
      NDA me plait bien, Frédéric Poisson aussi…

      Je verrais sur le moment lesquels se présenteront.

      Quant à Mme Morano, que je trouvais intéressante, fût un moment, je trouve qu’elle a trop viré « centre mou à tendance gaucho/Juppéiste »

      Moi aussi, comme vous, non seulement je veux rester française, mais je suis française avant tout, moi la française de deuxième génération du côté paternel.

      Et je veux que la France reste la France et non un mélange de Médina, de marché aux puces, remplie de quartiers transformés en zone de non droits, de camp de toiles remplis de rats, (je parle des bestioles,des muridés, des ruttus ), habitée par des sociétés sans culture, sans foi et avec des lois sans éthique, sans morale.

      • Tout à fait d’accord avec Suzanne car le ventre mou se demasquera en s’alliant à « Manu » comme le présageait ce repas organisé à l’Élysée avec ces potentiels colistiers d’une alliance européiste des heureux de la mondialisation et de l’immigration massive.

        Il parlait des années 30, de peste brune, préparait une campagne européenne manichéenne.
        Les pouvoirs d’influence sont actuellement « en marche » derrière le camp du « bien ».
        Ils chiffrent les pertes et les casses des « gilets jaunes » dans un amalgame que l’on ne fait jamais dans d’autres cas, notons que l’on ne calcule plus la note de la St Sylvestre dans les zones de non-droit…
        Ils nous racontent que le pouvoir d’achat des français augmentera de 3% en 2019 alors que ce n’est qu’une diminution d’un « manque pour vivre » pour les plus démunis…
        Les chaînes info opposent maintenant les gilets jaunes aux commerçants des centres des grandes villes qui ont perdu 25% depuis bientôt 2 mois mais qui gagneraient bien plus si l’état décidait d’allouer des dépenses inutiles vers un vrai pouvoir d’achat des français moyens auxquels ils ont fait les poches depuis trop longtemps sans se soucier de la croissance que cela aurait créé…
        Le gouvernement fait la chasse aux augmentations tarifaires pour favoriser le pouvoir d’achat des français et affirme avoir mis tout le paquet sur la table (si petit soit-il)…

        Bref, le pouvoir en place est aux abois et concentre ses efforts à combattre la frange des gilets jaunes qui continue de mettre à l’index son incompétence et sa soumission à la mafia junkero-européiste. À contrario, il favorise leur structuration en un parti néo-utopiste destiné à diluer un peu plus le camp du mal.
        J’invite les représentants de l’opposition, la vraie, de préparer une riposte consistant à sortir un programme basé sur la transformation de cette Europe caricaturale, sur un vrai assainissement économique de cette République des subventions et des financement de plans inutiles et sur une relance par le « vrai pouvoir d’achat ».
        Enfin, décider d’une vraie politique de maîtrise de l’immigration opposée à la politique de submersion de « Manu » qui consiste à ouvrir le robinet espagnol, fermer la soupape britannique en patrouillant en Manche pour récupérer les candidats à la conquête du Royaume Uni.

        À tous, aux urnes !!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *