Les mots me manquent devant tant d’ignominie !

Publié par le 13 Jan, 2020 dans Blog | 14 commentaires

Les mots me manquent devant tant d’ignominie !

Jamais la radio du service public de l’audiovisuel, France Inter, n’aura à ce point mérité son surnom de

France Sphincter.

La radio aura en effet touché le fond en laissant diffuser sur ses ondes la diarrhée verbale  de son chansonnier « vedette » : Frédéric Fromet.

Une diarrhée verbale qui justifie pleinement le surnom de la station ! Jugez-en par vous-même :

Jésus, Jésus, Jésus est pédé, membre de la LGBT, du haut de la croix pourquoi l’avoir cloué, pourquoi l’avoir pas enculé.

J’ai rompu avec la religion catholique depuis des décennies mais ça ne m’empêche pas d’être scandalisé par ce genre de propos. Et ceci pour plusieurs raisons.

D’abord, je suis prêt accepter beaucoup de choses, même jusqu’au blasphème, pour servir une juste cause (lutter contre la pédophilie dans l’Eglise et ailleurs) ou bien simplement pour cause d’humour. Mais dans le cas présent, on cherchera en vain la moindre cause à défendre et surtout la moindre trace d’humour.

C’est juste de la méchanceté gratuite !

Charline Vanhoenacker, autre « humoriste » de la radio « anale » sentant que sans doute les paroles pourraient choquer s’est empressée de revendiquer « le droit au blasphème » et n’a pas hésité à citer Charlie:

Rappelons que le droit au blasphème est un droit, que si on ne l’utilise pas il s’use, et qu’on est Charlie.

D’abord, je dénie à France Inter le droit de citer Charlie, tant cette station constitue l’anti-modèle de la liberté d’expression et du respect de toutes les opinions. On y entend qu’une seule voix, celle du gauchisme progressiste !

Quant au droit au blasphème, on pourrait leur en faire crédit si la station « excrémentale » ne limitait son champ de blasphème à la seule religion catholique, en épargnant l’islam que la gauche nous décrit comme « une religion de paix et de lumière » mais au nom de laquelle on décapite, on trucide et on extermine les mécréants.

Pour revenir à l’humour dont ce chansonnier est totalement dépourvu, la victime de cette « courante » verbale, Frédéric Fromet avait déjà choqué au lendemain de l’incendie dramatique de Notre-Dame de Paris en pastichant une célèbre comédie musicale :

Il est fini le temps de la cathédrale si ça pouvait signifier aussi la fin des curés.

Ce qui m’insupporte le plus, c’est que je finance cette incontinence verbale avec mes impôts !

Mais que fait Delphine Ernotte, la patronne de ces saltimbanques ratés ?

Ah oui, elle est trop occupée à compter sur ses antennes les mâles blancs, hétérosexuels, chrétiens de plus de 50 ans !

Avant de vous livrer la vidéo de ce triste sire, je relaye un tweet du pourfendeur quotidien de France Sphincter, Gilles-William Goldnadel :

 

Nota : pour en savoir plus sur l’origine de la chanson, lire cet article de Valeurs actuelles.

Merci de tweeter cet article :





14 Réponses à “Les mots me manquent devant tant d’ignominie !”

  1. La cathophobie est un des marqueurs de la République depuis ses origines, donc rien d’étonnant à ce que la radio officielle en fasse un de ses chevaux de bataille.

  2. Vas-y ducon, refait nous la même chose mais avec Mahomet, cette fois !

    Pour voir, si en plus d’être con, tu possèdes aussi des couilles au cul 😉

  3. maria-miguel Bechet dit:

    Ignoble et surtout en toute inpunité. Nous attendons les réactions des pouvoirs publics. a mon sens cela va prendre un certain temps….

  4. Débilité consternante.. Tellement peu drôle qu’on est obligé de payer des lourdingues pour ricaner derrière! C’est dire!

  5. La « liberté d’expression » et l' »indépendance intellectuelle de l’artiste » vont nous être balancés en pleine gueule, et on aura juste réussi à satisfaire l’ego de cette bandes de minables rebelles en parlant d’eux.

  6. D’autres feraient la même qu’ils seraient accusés d’homophobie pour avoir prononcé pédé, mais lui il a la carte.
    Le plus grave, ce n’est pas le mauvais goût, c’est juste que c’est nul.
    Et que nos impôts paient ça.
    Je bien rigolé en lisant les interviews multiples de Beigbeder ces derniers temps sur son passage à Inter, où il crache dans la soupe qu’on lui servait encore il y a peu. C’est plein de mauvaise foi et de ressentiment, mais ses expressions sur les rebelles instutionnels et subventionnés sont excellentes et tellement vraies…

    Cela me vaut des débats réguliers avec ma femme qui est une francinteriste confirmée. J’ai du subir l’autre jour en voiture une émission humoristique pas drôle et sans arrêt moralisante (un coup de climat, un coup de migrants, une petite blague sur la droite, en convoquant même feu Edouard Balladur,…). La vie de couple oblige parfois à de durs compromis.
    😉

  7. Que fait le gouvernement et le csa ?

  8. ce n’est pas drôle du tout, mal chanté en plus, je suis chrétienne mais ne pratique pas, mais j’essaie dans ma vie de tous les jours de vivre auprès des autres sans les juger, de les aider lorsqu’ils sont accablés et là c’est d’un débile où allons nous

  9. Virez moi ce « mal au trou », réintégrez Tex bien plus drôle que ce minable !!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *