Les socialistes et l’Europe : la grande imposture

Publié par le 28 Oct, 2017 dans Blog | 1 commentaire

Les socialistes et l’Europe : la grande imposture

Les socialistes français ont une vue très particulière de l’économie. Une vue qui n’est pas partagée par l’écrasante majorité des pays qui forment l’Europe.

J’ai toujours pensé que l’adhésion des socialistes au projet européen était au mieux une incohérence vis-à-vis de leur doctrine, au pire une véritable imposture.

Cette imposture avait été mise en lumière au sein même du parti socialiste, quand il s’était scindé en deux, lors de la campagne du référendum sur la Constitution européenne en mai 2005.

Après le rejet de ce traité par l’ensemble des Français (55 % de voix contre), les socialistes avaient rapidement poussé la poussière sous le tapis et l’imposture s’était poursuivie !

Je viens de trouver sur le site Fawkes News, une excellente vidéo compilant de nombreuses déclarations des dirigeants socialistes depuis une quarantaine d’années sur  « l’arlésienne » de l’Europe :

L’Europe sociale !

Voici cette vidéo accablante pour les socialistes :

Le pire dans le domaine fut François Hollande qui se fit élire sur l’affirmation que la finance était son ennemi et sur la promesse que dès son entrée à l’Elysée, il courrait à Bruxelles pour renégocier le traité européen …

Il courut non pas à Bruxelles mais à Berlin ! Il entra dans le bureau d’Angela Merkel avec ses idées et en ressortit avec celles de la chancelière …

Et l’imposture perdura …

En épilogue, je vous livre une diatribe anti-socialiste laissée en commentaire de la vidéo sur le site Fawkes News :

Dans la hiérarchie des fléaux de l’humanité , le socialisme est en bonne place.

Initié par une secte satanique, dans le but d’anéantir notre civilisation multiséculaire, par la mise en place d’une véritable dictature intellectuelle totalement hystérique, une obsession idéologique nécrosée et mortifère qui se pare des vertus de l’humanisme en usurpant les valeurs évangéliques, afin de remplacer le Créateur au profit de la créature.

C’est une imposture redoutable, qui est prés d’aboutir, tant nos sociétés sont à un stade de déliquescence avancé ; et cette imposture a trahi l’idéal de Jaurès, homme juste, profondément généreux, et qui incarnait le véritable socialisme, celui qui prospérait dans l’injustice de la condition ouvrière.

Le socialisme contemporain s’incarne plutôt dans l’ostentation méprisante d’oligarchies financières et occultes qui promeuvent un libéralisme destructeur, une totale inversion des valeurs et participe de l’abêtissement du peuple, vautré dans un consumérisme dégradant au profit d’un capitalisme ignoble.

perdrel21 dans Fawkes News.






Une réponse à “Les socialistes et l’Europe : la grande imposture”

  1. C’est tellement vrai.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *