Les trois fléaux qui accablent
les Français et les Européens

Publié par le 12 Déc, 2018 dans Blog | 8 commentaires

Les trois fléaux qui accablent les Français et les Européens

La France va mal.

Elle est victime de trois fléaux issus directement de l’idéologie politiquement correcte qui s’impose à elle depuis quelques décennies.
– Une idéologie qui provoque le chômage de masse,
– la destruction de nos valeurs,
– une immigration de peuplement massive et incontrôlée.

Aussi les dirigeants du Système qui, malgré ces résultats calamiteux, continuent de mettre en œuvre cette idéologie, sont-ils directement responsables de la situation dans laquelle elle place notre pays. Une situation désastreuse mais qui ne relève pas de la fatalité puisqu’elle a été créée par des chefs politiques déloyaux que l’on pourrait chasser.

C’était l’introduction d’un article paru dans LIGNE ¦ DROITE, un Think tank de droite dont je relaye désormais régulièrement les publications :

Le fléau de l’ultralibéralisme international

Les difficultés auxquelles est confrontée notre nation sont en effet directement liées à cette idéologie politiquement correcte qui domine la vie nationale. Sa composante ultralibérale soumet notre économie à la concurrence sauvage des pays émergents. Or, ne respectant aucune de nos règles sociales, fiscales ou écologiques, ceux-ci peuvent organiser un transfert de substance économique à leur profit qui se traduit pour la France par la désindustrialisation et le chômage de masse. Malgré la tentative de nos dirigeants d’atténuer les conséquences catastrophiques de ce phénomène par le recours massif à l’emprunt, cet ultralibéralisme conduit à un appauvrissement du pays qui ira croissant.

Le fléau de la déconstruction des valeurs

Parallèlement, les Français sont victimes du volet déconstructiviste de l’idéologie officielle qui s’en prend délibérément à nos valeurs fondatrices. Mise en œuvre au nom d’un prétendu état de droit qui pénalise les discriminations et professe un relativisme généralisé, elle cherche à supprimer les inégalités et surtout à gommer les différences. Ce faisant, elle s’en prend à tout ce qui structure notre société, comme la famille, la nation, le mariage ou encore le mérite, la préférence, l’autorité. Se met ainsi en place une société indifférenciée où ce sont les minorités qui dominent et où les repères traditionnels sont oubliés ou dénigrés, plongeant ainsi les Français dans un univers de moins en moins protecteur.

Le fléau du mondialisme migratoire

À cela s’ajoute le mondialisme, la composante la plus néfaste de l’idéologie officielle, celle qui provoque un phénomène d’immigration massive très semblable à une invasion suivie d’une colonisation à rebours. Car les immigrés qui s’installent en France le font la plupart du temps sans notre accord et ne cherchent nullement à se fondre dans notre peuple mais s’efforcent au contraire d’y promouvoir leurs mœurs et leurs traditions. Avec leur religion, ils ont même engagé un processus d’islamisation de notre pays qui vient bafouer des valeurs essentielles de notre civilisation. Atteignant des seuils critiques dans certaines portions du territoire, ce processus d’implantation étrangère qui dure depuis plusieurs décennies s’amplifie d’année en année, porté par les règles implacables de la démographie. Demain, si rien ne vient inverser le phénomène, les Français de souche ne seront plus majoritaires chez eux et notre civilisation aura cédé la place à une autre.

Le Système, porteur de l’idéologie ultralibérale, mondialiste et déconstructiviste

Une perspective d’autant plus préoccupante que l’idéologie responsable de tous ces fléaux est portée et mise en œuvre par l’oligarchie qui dirige notre pays. Composée des grands patrons, des hauts fonctionnaires, des politiques, des journalistes et des eurocrates, elle s’est érigée en un Système qui verrouille la vie nationale, imposant à tous cette idéologie ultralibérale, mondialiste et déconstructiviste qui s’affirme comme une pensée unique.

Désireux d’aller vers un marché sans frontières où les grandes entreprises transnationales pourraient commercer en toute liberté sous la houlette d’un gouvernement mondial, ce Système ne jure que par le libre-échangisme dont il persiste à vanter les mérites. Mais il est favorable aussi à l’immigration massive et à la déconstruction des valeurs car l’une et l’autre détruisent la nation considérée comme le principal obstacle à l’avènement du monde globalisé qu’il appelle de ses vœux. Dans le même esprit, il s’appuie sur l’organisation bruxelloise qui a fait de l’Union européenne un instrument de dissolution et d’assujettissement des nations fonctionnant comme si Bruxelles n’était qu’une étape sur le chemin de la globalisation.

Les dirigeants de la France, responsables des fléaux qui la détruisent

Les fléaux qui accablent les Français ne sont donc pas le fruit d’une fatalité, ils sont voulus par les hommes du Système qui gouvernent notre pays à Paris comme à Bruxelles. Plus grave encore, les épreuves que rencontre notre nation constituent pour eux autant d’évolutions favorables à leur dessein. Aussi n’est-il pas étonnant que la France comme l’Europe restent paralysées face aux dangers qui les menacent : leurs dirigeants ne cherchent pas à les combattre.

Devant cette situation aussi paradoxale que scandaleuse, Ligne droite estime qu’il n’y a cependant pas de raison de désespérer car la situation ne relève pas de la fatalité. Notre pays n’est pas frappé par une épidémie contre laquelle aucun remède ne serait efficace. Il est victime d’un projet conçu par des êtres humains et, ce que des hommes veulent et s’efforcent de réaliser, d’autres hommes peuvent s’y opposer et le défaire.

LIGNE ¦ DROITE

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “Les trois fléaux qui accablent
les Français et les Européens”

  1. Je n’ai pas été plus loin que le premier paragraphe. Dire que l’ultra-libéralisme est responsable de nos maux dans un pays où l’Etat absorbe 57% du PIB est d’une stupidité sans nom. D’autres pays s’en sortent fort bien. Ce qui nous tue est un excès de socialisme, pas autre chose.

      • Pareil. Toutefois j’ai bien peur que la France combine le pire de chaque système : semi communisme par le poids de l’Etat, le niveau des prélèvements et de la redistribution, et en parallèle quasi-sécession de certaines élites économiques qui font leurs affaires (et délocalisent) à l’étranger (et y paient leurs impôts). Et savent parfaitement trouver la France et le contribuable quand ils en ont besoin (socialisation des pertes, privatisation des profits, exemple des banques).
        Du coup le poids qui pèse sur les classes moyennes et moyennes supérieures, PME et ETI est excessif et les paupérise ou bride leur développement.
        On est loin du couple liberté / responsabilité qui devrait caractériser un libéralisme économique sain.

  2. Le site Ligne droite, est bien rédigé, bien structuré,il présente des idées forces très cohérentes et d’un vrai logiciel de droite.Je m’interroge cependant sur sa vision économique de la France moins d’état contrairement au socialiste Macron?, plus de libéralisme ? moins de dettes, moins de dépenses publiques ?
    Je regrette un peu qu’il se cantonne à de la réflexion/communication plutôt que de la critique/proposition concrète notamment avec l’actualité.
    Selon Valeurs actuelles, Bruno Megret (ex FN)serait derrière ….

  3. L’article bien redigé, demontre bien le system anti national.

    Bien des verités sont dites, quand a la « fatalitée » de l’immigration, invention crée par les politique pour se couvrir, peut etre defaites si l’etat ou les dirigeant « veritablement francais » le veulent bien.

  4. Vous pouvez ajoutez ce probleme prevu pour 2022.

    Au secours, l’art. 16 prévoit la fin de l’argent liquide dès 2022 !

    Par Guy, l’investisseur sans costume
    https://www.mesopinions.com/petition/politique/secours-art-16-prevoit-fin-argent/51056
    Madame, Monsieur,

    Le Comité d’Action Publique 2022 (CAP 2022) déclare à l’article 16 de son récent rapport :
    « Aller vers une société « zéro cash » pour simplifier les paiements tout en luttant mieux contre la fraude fiscale. »

    Ce comité de 34 apparatchiks représentant les banques (Rothschild), le big data et l’État —mais pas vous— a décidé dans votre dos de vous priver d’argent liquide dès 2022.

    Si ce n’est pas encore une loi, c’est en tout cas l’objectif de ce comité réuni par le premier ministre Édouard Philippe.

    Alors ils vous disent qu’ils veulent « simplifier les paiements » mais :

    Comment faire quand une catastrophe naturelle vous prive d’Internet et donc de votre carte bleue et de votre téléphone? Demandez aux Guadeloupéens…

    Comment faire quand vous voulez aider un SDF ou un mendiant ?

    Comment faire pour donner un peu d’argent de poche à vos enfants et petits enfants sans leur mettre une laisse électronique autour du cou ?

    Comment faire si vous êtes dépensiez et que vous avez besoin de voir votre argent pour éviter de dépenser sans compter ?

    Comment faire si vous êtes retraité, que vous avez vécu toute votre vie avec de l’argent liquide et que vous devenez vulnérables face aux escrocs du digital ?

    Bien sûr, ils n’y ont pas pensé ce comité des 34…

    Eux ce qu’ils veulent c’est se faciliter les paiements pour eux, c’est s’assurer de tout savoir de vous pour mieux vous manipuler et mieux vous contrôler.

    Ils vous disent également qu’ils veulent « lutter contre la fraude », mais l’Allemagne qui utilise 3 fois plus d’argent liquide que nous n’a pas plus de fraude !

    Même la Suède, systématiquement citée en exemplaire comme l’un des pays les plus en avances dans l’interdiction de l’argent liquide, vient de tirer la sonnette d’alarme dans l’indifférence générale.

    Peu importe.

    La réalité, est qu’ils obéissent à un plan soigneusement préparé.

    LA TRAHISON DE CEUX QUI NOUS GOUVERNENT

    Un rapport du FMI publié en mars 2017 a émis des recommandations scandaleuses de la part d’un organisme supra-national financé par des pays souverains. voilà ce que vous pouvez lire dans ce rapport :

    « Il semble préférable que la fin des paiements en liquide viennent du secteur privé et non du secteur public. D’un côté, il s’agit simplement de vendre plus facilement un café alors que de l’autre, il s’agit d’un choix politique contestable avec des arguments valides. »

    Ce rapport officiel d’un organisme public est inacceptable d’autant qu’il pointe lui-même« le grand attachement des populations à l’argent liquide » et « les risques de pannes ou attaques informatiques, voire de cyber guerres. »

    VISA : LE GRAND GAGNANT QUI MÈNE LA GUERRE

    Cela est d’autant plus grave qu’en parallèle dans une réunion avec ses actionnaires, le directeur général de la société Visa, Monsieur Alfred Kelly a affirmé : « Notre objectif est de supprimer l’argent liquide ».

    Visa émet les 2/3 des cartes de paiement en circulation en France : C’est une situation de quasi monopole.

    Il est certain que l’interdiction de l’argent liquide leur serait extrêmement profitable.

    + D’ARGENT POUR LES BANQUES, APPLE ET AMAZON

    Mais l’interdiction de l’argent liquide sert aussi les banques qui vont économiser leur frais tout en collectant encore plus d’informations sur vous. Et aujourd’hui, vos données valent une petite fortune !

    Savez-vous que les banques sont aujourd’hui capable de vous reconnaître simplement selon votre manière de taper sur un clavier d’ordinateur ! Elles ont bien sûr développer ces technologies pour votre sécurité mais maintenant qu’elles sont en concurrence avec Apple, Amazon et Facebook que croyez-vous qu’elles vont faire de la mine d’or de vos données ?

    + D’ARGENT POUR L’ÉTAT

    L’interdiction de l’argent liquide va mécaniquement augmenter les recettes déjà astronomique de l’État (plus de 1 000 milliards d’euros en France).

    Mais en plus de cela, en vous bloquant à l’intérieur des banque l’État pour également taxer directement votre compte en banque sans risquer que vous tentiez de retirer votre argent en liquide.

    C’est ce que l’économiste Kenneth Rogoff appelle l’impôt ultime… Et il s’en réjouit.

    C’EST ENCORE VOUS QUI PAYEZ L’ADDITION !

    Dans cette affaire, cela fait plus d’argent pour l’État, les banques, les grandes corporations mondialisées… Mais qui donc paie la facture ? C’EST VOUS.

    D’ailleurs qu’on ne s’y trompe même si, en toute logique, le nombre de paiements dématérialisés augmente, la demande pour l’argent liquide n’a jamais été aussi forte !

    Les euros en circulation ont été multipliés par 2 en dix ans !! Nous n’avons jamais eu besoin d’autant d’argent liquide que maintenant.

    Et ce n’est pas paradoxal, il est bien évidemment normal que d’utiliser son téléphone ou sa carte bleue pour leur facilité et il l’est tout autant de garder une partie de sont épargne en liquide afin de se protéger.

    Faut-il rappeler que la crise de 2008 est venue de ceux-là même qui estime aujourd’hui que vous devez leur faire une confiance aveugle.

    PROTÉGEONS NOTRE BIEN COMMUN

    L’argent est un bien commun : la valeur de notre monnaie repose entièrement sur la confiance commune que nous lui accordons.

    En détruisant la confiance, c’est notre monnaie commune qu’ils détruisent aujourd’hui.

    Pourtant, le FMI continue la bataille et annonce même dans le titre d’un nouveau rapport : « cash is dead », l’argent liquide est mort !

    C’est criminel.

    Il sont devenus fous et nous devons à tout prix les empêcher de détourné et détruire notre bien commun à leur profit.

    Guy, l’investisseur sans costume

  5. Belles paroles pour nous endormir.

    Aucun parti ne défend réellement la cause du peuple.

    On le voit, ils détruisent notre pays, par le grand remplacement, puis, par l’immigration super massive pour achever nos pays et l’Europe avec seulement pour ces 3 pays, la France, l’Espagne et l’Allemagne, plus d’un milliards d’immigrés prévus, depuis 2009.

    Ce n’est pas une plaisanterie, ni une erreur.

    https://www.youtube.com/watch?v=m5gXkLdd3Ro

    ou de Mélanchon à l’extrême droite, avec Marion Maréchal, ne nous défendent.

    On le voit aussi avec l’ancienne théorie du gender, puis loi schappia favorisant l’impunité des pédophiles.

    https://www.youtube.com/watch?v=moPIngkreks

    Par le racket social ou seulement le peuple paie de trop, et pour l’étranger aussi qui reçoit tout automatiquement, sans effort.

    Par les medias qui travaillent contre nous.
    De même les politiques, et Bruxelles aussi, qui favorisent notre perte.

    Aucun ne mérite de diriger notre pays, c’est tout le systeme qu’il faut renverser, il faut changer de societé pour un horizon égalitaire qui sert vraiment le peuple, mais qui ne soit pas politique…

  6. L’etat prend pretexte d’écologie pour faire payer le peuple, voici ce que l’on peut faire pour nous et economiser, tous s’en porterons mieux:

    https://www.youtube.com/watch?v=qoi8_9r0WI8

    Énergie Libre Comment obtenir de l’électricité gratuite et infinie.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *