Les vieux totems de Hollande

Publié par le 22 Oct, 2017 dans Blog | 6 commentaires

Les vieux totems de Hollande

– Hollande, le plus mauvais président de la République,

– Hollande, l’auteur du plus grand hold-up fiscal,

– Hollande, qui désarma la Justice avec la sectaire Taubira,

– Hollande, qui déconstruisit l’école avec la nocive Najat,

– Hollande, et son cabinet noir anti-Sarko,

– Hollande, le livreur de croissants de la rue du Cirque …

C’est ce même Hollande qui s’érige aujourd’hui en donneur de leçons. Une imposture que dénonce Guillaume Roquette dans son édito paru ce week-end dans le Figaro Magazine :

Coucou le revoilà !

Après quelques mois de diète médiatique, François Hollande vient de se rappeler au bon souvenir des Français. Avant de partir à Séoul donner une conférence au Forum mondial du savoir (espérons que ce n’était pas pour y vanter les réformes de Najat Vallaud- Belkacem), l’homme qui n’aimait pas les riches a qualifié de « brutale » la politique successeur. Convenons que le qualificatif est un peu croquignolet, pour reprendre un mot à la mode cette semaine : on n’avait pas le souvenir d’un François Hollande si sensible durant son quinquennat, quand il matraquait fiscalement les classes moyennes ou faisait matraquer (au sens propre cette fois) les familles qui manifestaient contre le Mariage pour tous.

Mais revenons aux états d’âme présents de l’ancien président

Guillaume Roquette

Il critique sans ménagement la suppression des emplois aidés et, plus largement, la politique sociale et fiscale de son successeur qu’il juge inéquitable. L’attaque ne brille pas par son originalité, mais elle est surtout à côté de la plaque. Car s’il y a une brutalité dans la France de 2017, elle est moins sociale ou fiscale qu’économique. Ce qui est brutal, et se produit chaque jour sous nos yeux, c’est la fameuse destruction créatrice théorisée par l’économiste Schumpeter, ce « nouveau qui naît à côté de l’ancien et lui fait concurrence jusqu’à le tuer ». Ce sont les usines qui ferment, les métiers qui disparaissent, les pans entiers de notre économie sapés par l’ubérisation du monde. C’est cette brutalité qu’Emmanuel Macron s’efforce de contrer en faisant émerger une France plus compétitive, plus réactive et plus favorable aux investisseurs. Laissons- lui sa chance.

On peut toujours regretter le temps …

… le temps où l’on promenait la tête des privilégiés au bout d’une pique, mais c’est un peu anachronique au XXI ème siècle. D’autant que, même si une poignée de super-riches va profiter du reformatage de l’ISF, les moyen-riches continuent à être très lourdement taxés en France.

On ne rappellera jamais assez que 40 % de l’impôt sur
le revenu est payé par les 2 % de foyers les plus aisés,

tandis que plus de la moitié des ménages – jamais ils n ‘ont été aussi nombreux – ne débourse pas un centime. L’injustice n’est pas toujours là où on le croit.

Nonobstant les cris d’orfraie de François Hollande …

… le libéralisme insufflé par le nouveau pouvoir est des plus tempérés. Il ne remet en cause ni les 35 heures, ni le RSA, ni le SMIC ni aucun autre totem de notre modèle social. En réalité, le seul vrai danger du macronisme est d’ériger la liberté individuelle en norme de référence non seulement de l’économie (ce qui est souhaitable), mais de la société tout entière, au détriment des valeurs comme la famille, la culture ou les frontières, tout ce patrimoine commun qui coalise une nation. Et sur ces registres, Emmanuel Macron n’a pas rassuré les Français dimanche dernier.

Guillaume Roquette pour le Figaro Magazine.






6 Réponses à “Les vieux totems de Hollande”

  1. Entierement d’accord avec ce commentaire.

  2. Vous oubliez que Hollande a armé et financé les djihadistes en syrie donc sans doute l’EI

  3. s’il y a une brutalité dans la France de 2017, elle est moins sociale ou fiscale qu’économique

    Ah oui?
    On voit qu’il n’est pas un petit retraité gagnant juste un peu plus que 1200€par mois (1800€ pour un couple)… avec une petite maison payée avec son sang et sa sueur pendant de nombreuses années, années où ce petit retraité a payé moult cotisations pour ses parents (et pour les chômeurs) tout en aidant ses enfants… et qui vont devoir payer une Taxe foncière augmentée (d’environ le montant de la taxe locative qu’on leur supprimera dans 2 ans), une CSG augmentée d’un point 7 (soit environ 26%), avec un prélèvement de 30ù sur les intérêts de leur assurance vie et autres économies… Tout ça pour payer le maquillage de Jupiter…

    Remarquez qu’on appelle peut être ça de l’économie… Avec la nouvelle langue, moi la vieille retraitée (gagnant moins de 1200€!!!! après 37 ans de cotisations et arrête pour élever mes enfants… Hélas, je suis genrée femme ..)

    Je ne supporte plus ces CON-structifs qui veulent nous envelopper le racket de ce type (Micronimus premier, Roi du vol organisé de ceux qui ne peuvent pas se défendre)

    Lorsqu’en plus, on peut lire, aujourd’hui que ce grand minus narcissique a taxé Flanby-le-magnifique-pédalomane de “zigoto”, j’en arrive à regretter notre « fraise des bois » nationale!!!!

    Je n’imaginais pas qu’après moins de 6 mois de gouvernance jupitérienne je puisse regretter notre « pays-bas ».
    Nous continuons à creuser, creuser encore…

    Débilité, mépris, méchanceté, vol, racket, tout ça grâce à une dictature qui se cache de moins en moins..

    Et M de Roquette arrive encore à trouver des qualités à Monsieur 44% du corps électoral, allant jusqu’à écrire que « le seul vrai danger du macronisme est d’ériger la liberté individuelle en norme de référence de l’économie (ce qui est souhaitable) » et trouver drôle de qualifier son prédécesseur de « croquignolet », mot méprisant à souhait, employé par celui qui marche sur l’eau, qui se prétend être le chef de fainéants, illettrés, ne sachant que foutre le bordel??

    (tout en critiquant, il est vrai « la liberté individuelle en norme de référence de la société tout entière, au détriment des valeurs comme la famille, la culture ou les frontières »… Un effort pour plaire aux français dépouillés de leur culture et de leurs économies?)

  4. Suzanne je plussoie

    Hollande a été le plus mauvais président de la 5ème ok , mais il ne restera pas le seul, Macron l’est déjà tout autant.

    Hollande est fourbe, sournois lourdaud, niais, il louvoyait constamment

    Macron est cynique, méprisant, arrogant, prétentieux, cassant

    Macron sa devise diviser pour régner
    il fait tout pour monter les gens les uns contre les autres

  5. Nous venons de recevoir la taxe d’habitation et notre échéance a doublé. Nous faisons partie hélas de ceux qui sont considérés comme riches en France alors qu’en réalité avec nos 3 enfants, notre budget est amputé de frais de garde, et autres et que nous ne recevons aucune aide. n
    Nous devons payer le max pour la crèche, la cantine, le centre de loisirs là où d’autres ne payent pratiquement rien.
    Merci Macron pour ton super projet de permettre à 80% de la population de ne pas payer et aux 20% restant de devoir compenser.

  6. Avec 3000 euros de retraite à 2, nous faisons partie des privilégiés!!! Mais les fins de mois sont de plus en plus difficiles, à force de taper dans les petites réserves, il ne reste plus grand chose.
    Les retenues sur les remboursements maladie, les augmentations des cotisations mutuelle, la hausse des prix des produits de base mais le gel des retraites, comment peut-on dire que les retraités sont des privilégiés. Il est vrai que quand on lit les retraites des politiques et leurs avantages, eux n’ont pas de souci à se faire.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *