L’hystérie écolo dans toute son horreur

Publié par le 7 Mai, 2019 dans Blog | 12 commentaires

L’hystérie écolo dans toute son horreur

La France bat, ces derniers jours, des records de froid pour un mois de mai, alors que l’on nous bassine avec le réchauffement climatique.

Les viticulteurs doivent prier pour l’aggravation du réchauffement climatique, eux qui sont obligés de faire du feu dans leurs vignes menacées par le gel.

D’ailleurs, les ayatollahs du réchauffement climatique ont d’ailleurs récemment procédé à une modification sémantique de leur discours en parlant désormais de dérèglement climatique ce qui permet de repousser, de manière peu scientifique, l’argument des climatologues-sceptiques qui ne comprennent pas pourquoi on peut battre des records de froid en plein réchauffement du climat.

Ce qui est terrible, à notre époque, c’est que les élites sont tellement dévalorisées et décrédibilisées que certaines affirmations scientifiques sont mises en doute à priori comme cette hypothèse du réchauffement climatique.

La presse est en partie responsable de cet état de fait quand elle relaye uniquement la parole officielle. Les climatosceptiques sont systématiquement écartés des débats comme l’ont été certains experts mettant en doute l’hypothèse accidentelle de l’incendie de Notre Dame.

Par ailleurs, certains écolos se conduisent sur les plateaux télé de façon si sectaire que cela renforce encore le doute du peuple. La Lettre patriote nous en donne un exemple frappant dans cet article montrant l’écologiste Claire Nouvian en plein délire sectaire :

L’écologiste Claire Nouvian perd les pédales en direct sur CNEWS

Puisque le fameux “réchauffement climatique” se solde par des températures hivernales en France au mois de mai (!), les climatolâtres ont changé leur fusil d’épaule : ils nous ordonnent désormais de parler de “dérèglement climatique”. Claire Nouvian, l’une des prêtresses de cette nouvelle religion obligatoire, confrontée à l’humour de la délicieuse Elisabeth Levy, a vite tombé le masque ; au programme : mépris, rire hystérique et incapacité totale de dialoguer. Cerise sur le gâteau, Claire Nouvian est présente sur la liste moribonde du Parti Socialiste pour les élections européennes.

Fascinant, non ?

Dernière minute :

Tenez vous bien ! 90 militantes écolos ont porté plainte devant le CSA pour « humiliation » de l’hystérique Claire Nouvian comme en atteste ce tweet de Gilles-William Goldnadel :

Elisabeth Lévy a réagi à cette victimisation dans cette interview par téléphone.

Merci de tweeter cet article :





12 Réponses à “L’hystérie écolo dans toute son horreur”

  1. Hamon propose bien de créer un tribunal pénal international pour juger les atteintes à Gaïa, ce qui prouve que le délire écolo ne fait que commencer. Vous adorerez les khmers verts qui seront aussi nocifs que les rouges.

  2. des fous, de dangereux illuminés, mais surtout de vrais dictateurs, intolérants !

  3. Je voudrais que ces fous furieux dictatoriaux nous expliquent comment avec des taxes et impôts les milliards drainés vont pouvoir changer les cycles du climat de la terre!
    Qu’ils commencent par faire cesser la déforestation………..

    Je voyais hier en France des hélicoptères qui survolaient les vignes pour éviter que le gel n’abime la vigne……..

    Ces dictateurs de la vie des gens nous imposent des immigrés illégaux mais loin de chez eux tous comme les éoliennes qui sont un scandale, une imposture.
    Ce sont nous pauvres cloches qui payons sur notre facture d’électricité le cout du rachat de l’électricité produite par les éoliennes ou les panneaux solaires.
    Qui va me dire que je me trompe!!!!!!!!!!!!
    Ce qui signifie que l’energie va nous couter encore plus cher dans un proche avenir!!!!!Ha elle est belle la transition avec notre pognon!

  4. Le rechauffement climatique a bond dos, c’est une affaire d’argent.

    http://www.wikistrike.com/2018/01/32-000-scientifiques-americains-signent-une-petition-qui-denonce-la-theorie-du-rechauffement-climatique-comme-etant-un-canular.html

    Liste de scientifiques sceptiques sur le réchauffement climatique
    De Wikiberal
    https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

    Voici les plus grands mensonges sur le changement climatique et le réchauffement de la planète
    http://www.wikistrike.com/2019/05/voici-les-plus-grands-mensonges-sur-le-changement-climatique-et-le-rechauffement-de-la-planete.html

    Réflexions sur le gouvernement mondial et l’éco-tyrannie

    De nombreuses personnes, généralement issues de l’ancien bloc de l’Est, se sont laissé séduire par l’idée que la résolution de nos problèmes environnementaux serait celle de la gouvernance mondiale. À bien des égards, l’écologisme est une sorte de communisme du 21ème siècle. De la même manière que l’islamisme, il occupe la place laissée vacante par le déclin nationalisme arabe. Je remarque d’ailleurs que nous avons déjà l’équivalent, à une moindre échelle, du « califat écologique mondial ». Je pense à l’Union européenne, qui nous donne un avant-goût de la gouvernance bureaucratique, globale et totalitaire que l’ONU cherche manifestement à mettre en place.

    Puisque nous parlons de mondialisation, envisagée sous son aspect politique, de la perspective d’un gouvernement mondial, mais également sous son aspect économique et, disons, informationnel – la mise en réseau, parfois instantanée, d’êtres humains, de biens et d’idées -, je voudrais signaler un possible effet pervers. À mesure que les cultures et les mentalités se mêlent, la religion écologiste (ou gaianiste) des Occidentaux, ainsi que leur penchant pour la repentance, semblent même toucher certains des peuples asiatiques. Le Japon, qui est sorti spirituellement émasculé de la Seconde Guerre Mondiale, est plus enclin à se laisser envahir par cette sanctification occidentale du renoncement à soi de l’écologisme.
    L’agenda mondial de dépopulation

    L’accord de la COP 21 de Paris n’a pas été signé pour sauver la planète et nous empêcher de rôtir à cause d’une augmentation imaginaire de la température de + 2 ° C. Derrière toute cette mascarade se cache, comme toujours, la face laide du pouvoir, de la cupidité et du profit. Tous les industriels qui sont favorables à cet engagement, qui ruinera l’Europe et appauvrira énormément ses citoyens, le font pour la bonne raison qu’ils y trouvent une source de revenus énorme et facile. Quant aux ONG, lorsqu’elles ne sont pas simplement motivées par la cupidité, leur motivation réside dans une idéologie résolument malthusienne. Leur objectif est de ramener le monde à une très petite population, de l’ordre de quelques centaines de millions de personnes. Pour ce faire, ils appauvrissent le monde, suppriment le pouvoir des énergies fossiles et garantissent ainsi une augmentation du nombre de décès.

    Un pionnier de Greenpeace : « Le changement climatique n’est ni dangereux ni d’origine humaine. »
    Voir video
    Publié par wikistrike.com sur 16 Avril 2019, 09:00am
    http://www.wikistrike.com/2019/04/un-pionnier-de-greenpeace-le-changement-climatique-n-est-ni-dangereux-ni-d-origine-humaine.html

  5. Richard Mauden dit:

    La déglingo-écologiste Claire Nouvian en pleine bêtise sectaire perd les pédales en direct à propos de la nouvelle religion du fameux “réchauffement climatique” qui se solde par les taxes insupportables de Macron l’incompétent au profit idéologique des climatolâtres en France mais qui ont changé d’attribution au profit des migrants et de la lutte contre la tuberculose importée en région parisienne. La tuberculose comme conséquence du “dérèglement climatique” à l’origine de l’invasion des migrants venus d’Afrique ! Claire Nouvian, l’une des prêtresses de cette nouvelle religion terroriste a tombé le masque : mépris, rire hystérique et incapacité totale de dialoguer. Claire Nouvian est sur la liste de la place publique socialiste moribonde de Glucksmann-Taubira pour leur éviction lors des européennes.

  6. Il faut voir aussi combien elle est condescente envers ceux qui ne pense pas comme elle… ce que l’on peut voir chez les gens de goche.

  7. Vicento80 dit:

    L’Ecologie est une chose trop grave pour être confiée aux écologistes politiques.
    Les uns sont juste un recyclage malheureux de l’extrême-gauche marxiste, et qui, n’ayant pu abattre le capitalisme honni par la révolution, rêvent de revanche en imposant une nouvelle religion éco-marxiste. Mais là où le communisme promettait – à tort – l’abondance, l’écologie politique marxiste n’apportera que la misère pour tous.
    D’autres, tels notre président, sont simplement des opportunistes qui y voient l’occasion d’enfourcher un grand sujet « pour l’Histoire », surtout pour se faire réélire en surfant sur cette nouvelle pensée unique, mais sans pour réaliser grand-chose de concret. Par contre, ils n’oublieront pas de favoriser quelques intérêts amis au passage (lobbies divers, finance « verte », associations, …), et bien sûr justifieront sur ce prétexte d’ajouter toujours plus de taxes afin de nourrir le Léviathan de l’Etat nounou qui sera censé nous protéger contre la fin du monde. Ils ont trop investi sur ce créneau politique pour faire marche arrière.
    Les associations, on sait ce qu’il en est. Leurs objectifs peuvent être nobles, justes, utiles, … mais il n’en est pas moins vrai qu’elles prospèrent aussi sur la cause qu’elles défendent, et qu’elles meurent si la cause s’arrête. Certaines n’y verraient pas de problème, d’autres sont moins philanthropes qu’il n’y paraît. Et il y a de toute façon une concurrence pour le business des dons, subventions, … donc chacun à intérêt à dramatiser la cause qu’il défend. Et plein de gens font par ailleurs commerce du catastrophisme.
    Quant aux scientifiques, nourris à la rationalité critique, on devrait en espérer mieux en théorie. Mais là aussi l’argent, les subventions, l’exposition médiatique, les publications, etc, sont le nerf de la guerre. Le climatologue, issue d’une obscure discipline qui n’intéressait naguère que peu de monde, et qui se retrouve sur le devant de la scène, se retrouvera de nouveau oublié si demain la théorie anthropique du réchauffement venait à être invalidée. Il n’y a personnellement aucun intérêt. D’où le chemin de croix de scientifiques sérieux travaillant sur des thèses venant potentiellement modérer, relativiser, voire infirmer le facteur anthropique, et qui devraient toute possibilité d’exposer leurs travaux, d’en débattre quitte à être réfutés SCIENTIFIQUEMENT. Ce qui est essentiel tant l’enjeu – où et comment mobiliser des milliers de milliards de dollars – est important. Mais ceux-ci sont considérés comme « non-conformes », taxés de « négationnisme », et excommuniés par la nouvelle religion. Qui ne manque pas d’exposer les par-ailleurs inévitables charlatans afin de discréditer tous travaux déviants.
    Je ne trancherai pas ici sur le Réchauffement – ou changement -Climatique, ses causes anthropiques ou non, qui a raison / tort, etc… Je suis comme 99,9% de la population condamné à faire confiance (à qui ? c’est bien là le problème) en essayant de me forger ma propre opinion sur la base de ce que je vois (la Mer de Glace qui fond d’année en année), de ce que l’on me montre (la banquise qui fond. Je n’ai pas les moyens de me payer une croisière Ponant pour aller vérifier de moi-même), et de ce que je lis, j’entends,… Sans savoir ce que l’on peut par ailleurs ne pas me dire.
    Le Réchauffement, si tel est effectivement le cas, et quelles qu’en soient ses causes (l’Homme, l’activité solaire, …), va profondément changer certaines données par rapport à la vie sur Terre. Certaines zones vont devenir non habitables, d’autres au contraire aujourd’hui peu hospitalières (Sibérie, Grand Nord Canadien, …) pourraient le devenir.
    Les montants en jeu étant astronomiques, et les conséquences sociales et économiques gigantesques, il est absolument vital de laisser un débat scientifique non biaisé entre gens honnêtes se dérouler. Peut-on lutter contre le changement, ou se bat-on contre des moulins à vents ? Vaut-il mieux allouer ces milliers de milliards à l’adaptation au changement, plutôt qu’à lutter en pure perte ? (typiquement si la cause solaire venait à dépasser la cause anthropique).
    Toujours est-il que l’on nous sert une fable avec cette histoire de croissance verte. On ne pourra pas concilier développement et réduction par 8 des émissions de CO2 en 30 ans, sauf scénario de science-fiction.
    Je soutiens tout ce qui contribue à réduire de façon intelligente à réduire notre impact sur la nature, et en particulier la consommation d’énergies fossiles qui vont un jour se raréfier et que l’on achète à des pays qui ne nous veulent pas plus de bien que ça. Mais pas au prix de tout saborder (notre industrie, notre niveau de vie, et au final nos libertés, …) quand par ailleurs les Chinois en profiteront pour ramasser la mise.
    L’équation de Kaya (un scientifique japonais) établit la relation simple suivante :
    CO2 = (CO2/énergie) * (énergie/PIB) * (PIB/Population) * Population
    Si on regarde pour la France d’ici 2050, la population va croître d’environ 7 à 8 M d’habitants. Le premier facteur (CO2 / Energie) soit l’intensité carbone de notre mix-énergie s’est amélioré de 1% par an en moyenne depuis 30 ans grâce au NUCLEAIRE (que nos khmers Verts veulent supprimer). Idem pour le ratio Energie / PIB.
    Si l’on garde les mêmes tendances et que l’on veut tenir la promesse d’une division par 8 de MM. Macron et de Rugy, un simple calcul établit pour le dernier facteur PIB/population qu’il faudra … le diviser par 4 ! Oui, vous avez bien lu. Ramener notre richesse par habitant au niveau de l’Albanie. Ou l’équivalent d’une récession à la grecque pendant 30 années de suite. Et il ne suffira pas de faire payer « les riches » pour faire passer tout ça.
    https://www.contrepoints.org/2019/02/18/337392-de-rugy-prepare-une-monstruosite-legislative
    Donc y arriver suppose une rupture technologique gigantesque, pour gagner sur les 2 premiers facteurs. Sachant qu’elle n’a de chance d’arriver que dans des pays … où le PIB/habitant est élevé ! Etrangement, on citera les USA, le Japon, la Corée, le Canada, voire la Suisse, Israël, et pas l’Albanie, le Pakistan, ou l’Equateur… La CHINE étant l’exception notable. Et l’Europe : ???
    Et pour commencer il faudrait déjà ne pas partir bille en tête sur les solutions symboliques les plus mauvaises, type éoliennes, en sacrifiant notre avance dans le nucléaire. Conséquences sociales fortes (prix de l’énergie), gain environnemental douteux. J’ai de grosses craintes par ailleurs pour notre industrie auto et ses millions d’emplois en Europe avec le choix forcé de la migration vers l’électrique, qui pourrait se simplement déplacer le problème de l’utilisation à la production. Lire les fortes réserves exprimées par C. Tavares le PDG de PSA.
    Maintenant allez expliquer tout ça à ces cohortes de jeunes à qui l’on inculque la pensée binaire (et qui n’ont jamais pensé à l’impact de leur smartphone chéri). On va formater des générations de nouveaux talibans ou khmers rouges. Quand je vois la gamine suédoise manipulée ça me donne froid dans le dos. Et on va tout droit vers l’apparition de groupes extrémistes verts qui n’hésiteront pas à employer des moyens terroristes (on le voit déjà avec la mouvance végane).
    Désolé si j’ai plombé l’ambiance avec ma contribution fleuve. Notre Terre est belle et il faut absolument la préserver. Mais de grâce ne laissons pas nos choix être guidés par l’idéologie !

    • Bonjour,
      Il pleut des cordes ce matin sur mon jardin, le temps et le temps que je vous écris.

      simplement pour vous donner le site des climato-réalistes : http://www.skyfall.fr/

      Vous y trouverez les argumentations qui paraissent scientifiques, des liens vers des cartes montrant à l »instant t la surface des glaces des pôles et elur densité…

      Il est alors indéniable que l’on nous mène en bateau.

      Alors, vu de mon jardin, oui le climat semble se dérégler.(très froid la nuit l’été, chaud dans la journée -sans excès par rapport à certaines années- manque de pluies, décalage des saisons…)

      Maintenant, dans les années 65 (oui, oui, au siècle dernier), je me souviens de ma grand tante qui disait : « on n’a plus de saisons, le climat se dérègle, c’est la faute aux pousseniquse » (pour spoutniks)

      Ma mère me parlait des années 1947, où, réfugiée en Bretagne pour ses vacances dans la famille, elle n’avait jamais eu aussi chaud!

      Alors oui, il faut=
      ** combattre la pollution lorsque l’on a des alternatives,
      **faire attention à l’eau que l’on consomme,
      **jardiner autant que faire se peut de façon biologique,
      **militer pour « les coquelicots »,
      **l’arrêt du maïs en France, maïs mangeur d’eau à l’extrême et qui pourtant remplace les céréales poussant bien chez nous (tout cela pour faire du « plastic qui ne tient pas, non réutilisable et donc polluant même si on peut le composter)

      ** militer (à mon sens) pour l’arrêt des éoliennes : elles tuent les migrateur, changent le climat autour d’elles (micro climat), elles sont polluantes à la construction, polluantes lors du trajet (la seule usine française ayant fermé, sauf nouveauté), polluantes à la mise en place (bétonnage massif et lors de remplacement, bétonnage à côté sans dé-bétonnage de la précédente), utilisation de métaux toxiques pour fabriquer le mécanisme

      ** militer (à mon sens) pour l’arrêt des panneaux solaires : polluants à la fabrication, utilisation de métaux rares et/ou polluants, polluants à la destruction, durée de vie très courte…

      etc, etc…mais arrêter aussi de délirer et redevenir réaliste en regardant le thermomètre plutôt que la télé si on veut voir véritablement les températures et ouvrir la fenêtre pour voir le temps qu’il fait!.

      Nos écolos fourmillent d’idées toutes aussi stupides les unes que les autres, et, à mon avis (cela n’engage que moi), subventionnés par de grands groupes « économiques » qui tirent profit de la bêtise humaine.

  8. Les saisons que les moins de 20 ans ….. ah non les moins de 50 ans et plus!!!!!!! Comment va-t-on nous expliquer les périodes de sécheresse ou de grand froid que la terre a connu dans les siècles passés? Par les flatulences des bisons ou les soucoupes des extra-terrestres?????

  9. Un ex directeur de greenpeace a dit que la plupart des rapport sur le climat sont orientés, ce que certains retraités scientifique denonce.

    L’ecologie une manne pour certains lobby transformé en religion de l’ecologie pour se garantir du pognon, et aidé par les idiots utile de la « bien pensance ».

    De l’ecologie oui, de l’ideologie non.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Délit de blasphème pour Pascal Praud :a t-on encore le droit de débattre ? | A droite fièrement ! - […] Je me sens obligé de revenir sur l’affaire Claire Nouvian au risque de faire une publicité coupable à cet…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *