LR = Le Renoncement !

Publié par le 21 Juin, 2020 dans Blog | 10 commentaires

LR = Le Renoncement !

Il y a six mois, je renvoyai au siège des Républicains ma carte d’adhérent que j’avais depuis la campagne présidentielle qui avait vu la victoire de Nicolas Sarkozy.

Et depuis, il ne se passe pas une semaine sans que j’ai l’occasion de me féliciter de cette rupture.

J’ai l’impression que le parti des Républicains est aux abonnés absents ! Mis à part Nadine Morano et Eric Ciotti, ce parti est totalement inaudible et laisse, de fait, la place d’opposant au Rassemblement national.

Comment se fait-il que, depuis le scandale déclenché par l’ex-procureur du Parquet National Financier, les plateaux télé ne soient pas envahis de responsables des Républicains demandant la tête (judiciaire) de François Hollande et d’Emmanuel Macron, respectivement responsable et bénéficiaire du complot politico-judiciaire qui a tué leur candidat ?

Les Républicains ont rendu les armes sans combattre et poussent leurs derniers sympathisants vers les extrêmes !

Les renoncements se font à tous les niveaux et Boulevard Voltaire dans un article écrit par un député européen du Rassemblement national nous raconte les lâchetés successives d’un maire LR :

Jean Rottner (LR) ne voulait pas d’un lycée Beltrame.
Il débaptise le lycée Colbert pour l’appeler Rosa-Parks * !

Baptiser un lycée de la région Grand Est Arnaud-Beltrame, non. Mais Rosa-Parks, oui ! Quand la majorité LR abdique et promeut les revendications des racialistes…

Quel choc, quand nous avons découvert que la région Grand Est, lors de la commission permanente du 19 juin 2020, mettait aux voix un dossier de changement de dénomination des lycées Colbert et Sophie-Germain, à Thionville (Moselle), en Rosa-Parks !

Jean Rottner, la honte de la droite

Quelle déception quand, il y a deux ans, lors de la plénière de juin 2018, nous avions proposé une motion au président LR Jean Rottner de baptiser un lycée à la mémoire d’, mort pour la France en se substituant à un otage au cours d’une attaque terroriste islamiste à Trèbes, et qu’il l’a balayée d’un revers de la main !

À peine sortis d’une crise sanitaire sans précèdent, et à l’aube d’une crise économique historique, nous avons tous été rattrapés par un autre virus : « l’antiracisme ». Il aura fallu un drame aux États-Unis pour que, d’un coup, dans tous les médias, on nous tartine toute la journée de racisme dans la police ou pour avancer l’idée que la France serait raciste.

Les Traoré en tête de gondole soutenus par des activistes indigénistes, le tout supporté par une extrême gauche en mal de retrouver un électorat, sont un beau combo qui a presque su nous faire oublier nos trois mois enfermés dans un 4-pièces et les files d’attente sur les parkings de supermarché avec notre autorisation de sortie bien remplie.

Comme tous les virus, celui-ci s’est propagé de manière fulgurante mais il a la particularité de ne pas faire de chichis avec le « pas d’amalgame » et la fameuse « stigmatisation ». Tous les policiers sont donc violents et racistes et le racisme anti-blanc n’existe pas. La région Grand Est aurait donc, elle aussi, cédé à la dictature de l’émotion ? Une émotion, somme toute, relative puisqu’elle avait refusé notre proposition de baptiser un lycée Arnaud-Beltrame, cet officier de gendarmerie mort en héros.

Que Castaner lâche ses troupes et que Macron ignore le principe démocratique de séparation des pouvoirs pour déconstruire la France en participant à la réécriture de l’Histoire et en inversant les valeurs n’est pas étonnant, mais quid des LR, de cette droite de plus en plus molle et sans colonne vertébrale ? L’acceptation par la majorité régionale LR-UDI-MoDem de changer le nom du lycée en pleine campagne de revendications des activistes décoloniaux qui veulent déboulonner nos statues est une lâcheté de leur part.

La région Grand Est, présidée par Jean Rottner, a donc décidé d’effacer les noms de , ancien ministre de Louis XIV, et de Sophie Germain, grande mathématicienne et philosophe française, au profit d’une personnalité qui n’a aucune attache directe avec notre territoire français et avec notre Histoire.

LR est un parti à l’agonie qui accompagne Mélenchon dans l’opportunisme électoral en choisissant la soumission.

LR = Le Renoncement.

Virginie Joron pour Boulevard Voltaire.

Virginie Joron est député européen, présidente du Groupe RN au conseil régional Grand Est.

* Rosa-Parks : Rosa Louise McCauley Parks, dite Rosa Parks, née le 4 février 1913 à Tuskegee en Alabama et morte le 24 octobre 2005 à Détroit dans le Michigan, est une femme afro-américaine, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis, surnommée « mère du mouvement des droits civiques » par le Congrès américain.

Personnellement, je n’aurais aucune remarque à faire si, à la création d’un nouveau lycée, on choisissait  le nom de Rosa-Parks. Par contre, débaptiser un lycée, qui plus est, pour se plier aux diktats de militants racialistes, est insupportable et impardonnable.

De plus l’avoir fait après avoir refusé d’honorer Arnaud Beltrame, un héros national, relève de la forfaiture !

Merci de tweeter cet article :





10 Réponses à “LR = Le Renoncement !”

  1. maria-miguel Bechet dit:

    Que dire. IL n’y a plus de mots. Sinon que les LR ce sont des misérables, des vendus et j’en passe. Pour eux, il faut tout faire pour garder son poste, Même s’il si cela les conduit au déshonneur. et à la honte.Ce qui ne dérange absolument pas M. Jean Rothner et un grand nombre de ses collègues. Les LR ont cessé d’exister.

  2. Il se passe exactement ce que j’avais prédit dans mon commentaire qui a été repris par Christian.
    Sous l’écran de fumée projeté par Macron, en sous-marin tout ce que la France compte de progressistes s’attache à rebaptiser rues, écoles,… et le pire c’est que cela vient même de ceux qui sont censés être « conservateurs ».
    Et visiblement ça ne les gêne même pas d’effacer une femme de sciences française, au-delà de l’horrible machiste-cisgenre Colbert.
    La partie est perdue d’avance.

    Quant à Macron, c’est bien beau de célébrer le 18 juin, de recevoir Poutine à Versailles dans la galerie des Batailles, ou Trump à la Tour Eiffel. Mais il ne reste plus que l’écorce, puisqu’il laisse ses termites se repaître de chêne France.

  3. cruellement vrai, hélas !

  4. les LR sont des traîtres on peut pas leur faire confiance, rappelons nous, Le Maire qui n’avait pas de mots assez durs pour critiquer macron et qui est accouru au premier coup de sifflet, Darmanin, Philippe, et tant d’autres qui sont devenus macronistes pour un maroquin ou une bonne place ainsi que tous ceux qui s’affichent chez « agir » Pécresse pour ne citer qu’elle, qui font croire qu’ils ne sont pas macronistes, alors que ce parti n’a été créé que dans le but d’être un soutien électorale à macron.
    Ecoeurement total.
    Qui pour nous représenter aux prochaines élections ? Il faut à tout pris éviter le duo macron Le Pen, il faut virer macron dés le 1er tour sinon on est cuit. Il faut une personne d’autorité qui ne fera du « en même temps » sa devise pour gouverne.
    La France c’est la chienlit depuis 3 ans tout va à vau l’eau, que ce soit sur la sécurité, le civisme, l’économie.
    Ce quinquennat n’a été qu’arrogance et mépris pour tout ce qui n’est de la caste de macron. Depuis l’affaire Benalla (dont on sait toujours ce que sont devenus les coffres forts), rien ne va plus. chaque jour on découvre une nouvelle affaire concernant un ministre, Darmanin, Delevoye, Flessel, Goulard, Saal, Avia, El guerrab, De Rugy, Ferrand, Castaner, Solère, De sarnez Bayrou, Pénicaud, kohler, etc…
    la liste n’est pas exhaustive il y a largement de quoi la compléter

    • Je vus cite:
      La France c’est la chienlit depuis 3 ans tout va à vau l’eau, que ce soit sur la sécurité, le civisme, l’économie.

      C’est plutôt depuis huit ans…

      Sans compter les merdias depuis + de 25 ans, et la pseudo justice qui modifient la donne pour les élections.

  5. Désolé pour les fautes je ne me suis pas relu

  6. Comme quoi les partis politique font semblant de travailler pour le peuple, si le LR renonce, c’est que certainement nombre d’entre eux aux poste clées ont des casseroles serieuses, pret a sortir, et sont tenu ainsi par la gauche et sa justice a ses ordres a devoir renoncer.

  7. Je pense qu’il ne faut pas se tromper d’adversaires et même s’il m’arrive d’être déçue par certains des LR, ce n’est pas sur eux que se cristallise ma colère!
    Depuis l’élection du gamin, j’ai vraiment la sensation de vivre un cauchemar: entre l’immigration qui ne cesse pas, les mesures liberticides, la gestion catastrophique de la crise du coronavirus, les lois soi-disant « bioéthiques », les rétro-pédalages constants, les couacs au gouvernement, les nominations scandaleuses des copains, la libération de détenus.. et dernièrement les manifestations interdites autorisées, les propositions écolo-affligeantes de 150 citoyens soi-disant tirés au sort (mais dont on sait qu’ils ont été coachés par des « experts »), des députés godillots incapables de la moindre réflexion et des médias béats d’admiration devant le gourou de l’Elysée qui ment comme il respire et qui sont en train d’essayer de nous refourguer E. Philippe, X. Bertrand ou Baroin.. on a envie que tout ce cirque se termine une bonne fois pour toutes!
    Alors, désolée, mais je ne crierai pas « haro sur le baudet » en l’occurrence sur les LR! Je préfère et de loin, la gestion d’une droite conservatrice et je garde confiance en Bruno Retailleau, FX Bellamy, Valérie Boyer, Julien Aubert, David Lisnard et Eric Ciotti. Robert Ménard a fort raison de penser que MLP n’a aucune chance pour les élections futures: elle n’est pas la solution!
    Il me semble préférable de faire bloc autour des personnalités citées plus haut et de les assurer de notre soutien. Ils ont autant besoin de nous que nous, d’eux.

    • Vous avez raison ça fait 8 ans, mais ces 3 dernières années sont les pires
      Je vous rejoins sur Bruno Retailleau, Fx Bellamy, Valérie Boyer, Julien Aubert, David Lisnard et Eric Ciotti, je rajouterai N. Morano.
      Hier un sondage bien orchestré testait bertrand et baroin
      ce qui prouve qu’on essaie de nous refourguer 3 macro compatibles Bertrand, Baroin et surtout Philippe, tout en sachant que ces 3 là n’ont aucune chance et s’effaceront pour laisser la place à macron.

    • Désolé, mais ça me fait râler de voir que LR n’a pas de chef digne de ce nom, un « chef qui sache cheffer », comme disait Chirac, un homme d’état, capable d’incarner les espoirs de l’électorat de droite.
      Et notre soutien, ils l’ont eu depuis des années, tout ça pour finir par une opposition inaudible et mollassonne, quand ce n’est pas de la collaboration vile et basse …
      Alors non, je refuse de continuer de jouer à ce jeux de dupes.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *