Macronie : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ! »

Publié par le 10 Avr, 2019 dans Blog | 3 commentaires

Macronie : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ! »

La République en marche donne des leçons
de morale politique plus qu’à son tour !

Elle prétend avoir révolutionné la politique en passant de l’Ancien Monde (corrompu) au Nouveau Monde macronien (exemplaire) grâce à un dégagisme forcené.

Emmanuel Macron a fait voter une loi anti-fake news qui lui permettra de faire taire une partie de son opposition.

D’ailleurs, l’exemplarité n’est pas une qualité première de la Macronie notamment dans le domaine de la communication, et tout particulièrement dans l’utilisation des réseaux sociaux.

Un exemple frappant est donné sur le site  Sputniknews.com (la bête noire de la macronie) dans un article qui reprend des infos révélées par Mediapart :

Malgré le fait qu’Emmanuel Macron lui-même a souhaité mi-janvier, lors du Grand débat, « une levée progressive de toute forme d’anonymat » sur internet, Mediapart conclut à l’issue d’une enquête qu’une « communauté » de comptes anonymes « formée autour de LREM » intensifie ses échanges de messages à l’approche des élections européennes.

Analysant l’activité de certains comptes Twitter dont les titulaires soutiennent activement LREM entre le vendredi 29 mars et le matin du 1er avril, jours qui ont été marqué par l’acte 20 des Gilets jaunes, le lancement de la campagne LREM pour les élections européennes et un remaniement ministériel le chercheur indépendant Baptiste Robert a conclu que « la communauté LREM, très active sur Twitter» reposait sur «la suractivité de quelques centaines de comptes. En grande majorité anonymes ».

Les détails de cette étude sont publiés par Mediapart qui donne des exemples de «l’activité débordante» de certains comptes anonymes qui soutiennent LREM. Ainsi, depuis sa création en février 2017, le compte @MamaMimi161820, qui n’a que 264 abonnés, a publié près de 54.000 tweets. Ce qui est le plus étonnant, c’est qu’au cours de la journée du 28 mars, la personne qui a envoyé les messages depuis le compte en question s’appelait soit Mireille, soit Sophie.

Dans le cadre de son étude, Baptiste Robert a calculé le coefficient de manipulation de trafic développé à l’Oxford Internet Institute. Ainsi, partant du fait que le coefficient de la communauté LREM est de 16, ce qui dépasse la moyenne observée dans le cas d’une activité normale, M.Robert, toujours cité par Mediapart, constate «une tentative de manipulation du trafic de la part de cette communauté». À titre d’exemple, précise le site, l’étude de l’activité autour de mots-clés banals, sans signification particulière, comme #vendredi ou #mercredi, donne un coefficient situé entre 8 et 10.

Toute en rappelant qu’au mois de novembre, le Président appelait à mettre la fin à l’«anonymat devenu problématique» sur les réseaux sociaux, Mediapart s’interroge sur le fait de savoir «comment LREM peut-elle imposer à la société une transparence dont elle se joue elle-même sur les réseaux?».«Depuis la présidentielle, l’exemple vient du sommet de la Macronie. Les données du chercheur Baptiste Robert viennent confirmer que l’anonymat a infusé dans toutes les strates du mouvement. Au petit jeu du qui retweete qui et qui répond à qui, la visualisation des interactions entre les comptes permet de dessiner des communautés, des « ensembles de personnes qui interagissent énormément entre elles « , dont la plus active est, dans notre étude, la communauté formée autour de LREM», écrit le site.

En complément à cet article, régalez-vous en regardant Marlène Schiappa se débattre laborieusement face à un journaliste qui lui demande si ce sont des membres de son propre cabinet qui tweete eux-mêmes dans un compte privé de soutien à LaREM :

La conclusion s’impose : le « Nouveau monde » n’est pas meilleur que l’ancien !






3 Réponses à “Macronie : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ! »”

  1. Le nouveau monde est la continuité de la pourritures des élites qui veulent l’imposer aux detriment meme de l’huamnité.
    En voici les preuves de ses élites criminels qui nous empoisonnent reellement a petit feu et aux ordres de Bilderberg, ( vu a la TV ) denoncé par des politiciens…

    Voir cette video:

    Attention – Message aux Français

    https://www.youtube.com/watch?v=ohhBMLb35dE

    A voir absolument.

  2. Une video interessante sur le desinteret des politique de proteger la femme en France :

    https://www.youtube.com/watch?v=QWLioE4Fuzo

  3. Il y a autant de chômage dans les banlieues qu’au bled mais l’aide sociale tombe du ciel, les fringues et i-phones du camion et les billets des poches des drogués du coin.
    Les keufs en ont ras la casquette et la justice ne les incarcère meme plus, les cousins, restés au bled veulent la même chose, alors ils manifestent et traverseront la méditerranée s’ils n’obtiennent pas gain de cause.

    Il faut un signal fort, via le populisme pour changer de braquet en matière de flux migratoire, cela nous coûte un pognon de dingue caché par L’opacité sur la réelle utilisation des prélèvements obligatoires et c’est bien la cause du concours Lépine des taxes sur tout ce qui est nocif pour notre santé et pour sauver la planète.
    Je ne m’attarderais pas sur les réformes des methodes de calcul du chômage et l’espacement du compte rendu des chiffres dont on ne parle même plus car les « gilets jaunes » focalisent l’info tout en étant responsables de tous les échecs du pouvoir.
    Voilà aussi pourquoi « Manu » veut tout vendre, et réduire les services publics, en effet, pour financer le coût de l’immigration massive, on ferme les classes, ecoles, hopitaux,…, etc. Tout ce qui a mis des actifs et des retraités sur des rond-points vetus d’un gilet jaune.

    Il ne voulaient pas 10 milliards pour toujours les mêmes, ils voulaient juste savoir ce que « Manu » et ses prédécesseurs avaient fait du pognon taxé à tout va et pourquoi toujours moins de services publics dans le même temps.

    Les revendications se sont gauchisées et cela a permis au gouvernement d’évacuer via le « grand debat » les questions qui fâcheuses et le maintien en toute opacité de la réelle dépense publique en matière d’immigration mais aussi les ciffres du flux migratoire en Europe comme en France.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *