Mais qui le fera taire ?

Publié par le 26 Avr, 2018 dans Blog | 12 commentaires

Mais qui le fera taire ?

Ce matin, je suis pris d’une furieuse envie !

Relancer mon premier blog, rendu obsolète par Macron :

« Je suis stupide, j’ai voté Hollande *»

Retenez-moi ! Où je m’exécute ! Car trop c’est trop !

Le président « (A)normal, 1 er du nom » avait pourtant promis d’adopter une attitude mesurée et discrète pour ne pas – disait-il – « gêner le quinquennat d’Emmanuel Macron » …

Mais ce pervers narcissique, qui restera dans les annales de la République, comme un accident de l’histoire, n’aura pu tenir sa langue plus de quelques mois !

C’est plus fort que lui, dans l’émission Quotidien de Yann Barthès, il n’a pu s’empêcher de tacler sévèrement son successeur, évidemment sous la forme d’une boutade qui rappelle son addiction pour les (mauvaises) « petites blagues ».

Le syndrome Frankenstein

Que nous dit Wikipédia à propos de Frankenstein ?

Frankenstein relate la création par un jeune savant suisse, Victor Frankenstein, d’un être vivant assemblé avec des parties de chairs mortes. Horrifié par l’aspect hideux de l’être auquel il a donné la vie, Frankenstein abandonne son « monstre ». Mais ce dernier, doué d’intelligence, se venge par la suite d’avoir été rejeté par son créateur et persécuté par la société.

Que l’on pourrait actualiser de la sorte :

Hollandenstein relate la création par un politicien français, François Hollandenstein, d’un être vivant assemblé à partir d’un technocrate formé à l’ENA et d’un banquier d’affaires. Horrifié par l’aspect hideux de l’être qu’il a fabriqué de toutes pièces, Hollandenstein rejette son « monstre ». Mais ce dernier, doué d’intelligence, se venge par la suite d’avoir été rejeté par son créateur et prend sa place après l’avoir tué politiquement.

Evidemment, quand on se fait conseiller des mois durant par un ancien banquier d’affaire, et qu’on lui met le pied à l’étrier en le nommant comme ministre de l’économie, on prend des risques !

D’ailleurs, si Hollande est bien un pervers narcissique, il a manqué à la règle fondamentale que suivent habituellement tous les médiocres atteignant des postes de direction :

« Ne s’entourer que de collaborateurs encore plus médiocres que soi ! »

A chaque intervention d’Emmanuel Macron, on peut mesurer le gouffre intellectuel qui sépare le créateur de sa créature ! A côté de la diarrhée verbale que nous servait Normal 1 er dans ses longues et ennuyeuses conférence de presse à l’Elysée, les interventions de son successeur apparaissent comme structurées, claires et percutantes.

[ ……………………..  Je laisse un blanc pour que les anti-Macron, lecteurs de ce blog, puissent fulminer à leur aise contre ce qui précède ………………… ]

La médiocrité pour seule légitimité …

François Hollande n’aura finalement été que le commentateur de sa propre (in)action ! Son livre « Un président ne devrait pas dire ça  » aura été le point d’orgue de son quinquennat avec un déluge de révélations scandaleuses et déplacées. Le titre du livre suffit presque à le résumer ! Comment un président, aussi cul et chemise, avec les journalistes du Monde, auteurs du livre, at-il pu laisser passer un tel titre ?

Irresponsabilité ou désir enfoui d’un suicide politique ?

Quand on se rappelle toutes les indignités (notamment « scootérisées  »), qui ont émaillé son quinquennat, tous les scandales qui ont compromis beaucoup de ses ministres, son total échec à « inverser la courbe du chômage », une seule ligne de conduite devrait guider aujourd’hui Hollande : raser les murs et se faire oublier !

Au lieu de cela, il écrit un livre « Les leçons du pouvoir », faisant tout sauf tirer les leçons de son quinquennat et plastronne sur tous les plateaux de télé !

Mais l’intéressé souffre d’un tel surdimensionnement de son égo, qu’au fond du trou, il continue à creuser …

* Je rappelle que contrairement au titre de ce précédent blog, je n’avais pas moi-même voté Hollande. Dieu m’en préserve ! Si Hollande traite aujourd’hui son successeur de président des très riches, quand je pense à ces électeurs qui ont élu Hollande pour faire obstacle à Nicolas Sarkozy, j’ai envie de qualifier Hollande de : président des très c…ns !

Oui je suis colère ne matin !






12 Réponses à “Mais qui le fera taire ?”

  1. L’ami des très riches vu par l’ami des sans dents!

  2. Excellente comparaison avec Frankenstein.Plus sérieusement,les électeurs vont encore payer longtemps d’avoir cru à la longue imprécation: »Moi,président »,le seul
    moment de son existence où Hollande fut convaincant.

  3. Un socialiste,un hollande, un communistre, un melanchoniste, un frankenstein, tout ca c’est du pareil au meme pour moi…

    Pourquoi hollande ( le normal 1 er, parait ‘il) ne se tait pas ?
    simplement parce que comme toute la goche, la mediocrité est une chose normale, a des niveau divers selon ces personnes…

    Avec le temps la goche revelera un peu plus ses faiblesses qui n’iront qu’a s’accentuer, hollande est un exemple seulement en avance sur les autres.

    Pour vous faire une idée, il suffit de voir les militants de goche journaleux pour avoir une idée de l »homme » de demain,a la goche.

    A quand le concours du plus con a goche, pour passer president, avec l’aide des medias…

  4. Le [blanc] est parfait pour que je fulmine!
    Les Golem, o,n peut en venir à bout… comme de n’importe quel sortilège!!!! (hihihihi).

    Alors, certes, Hollande était plus que médiocre.

    Mais macron (désolée, mais même si un jour je dois m’adresser à lui, jamais, vous entendez, jamais je pourrais le nommer « Monsieur le président »… A la rigueur Monsieur macron, tout en refusant de lui serrer la main!)est pire.

    Car il est médiocre dans ce qu’il fait.
    Un vrai camelot : bon pour ameuter le client. Mais vendant des produits mal faits et dangereux!

    Et oui, Hollande s’est entouré de plus médiocres que lui, dont macron. Le problème est que certains médiocres, par contre doués pour le théâtre et très bien cornaqués par leur mère, sont encore plus dangereux!

    J’en suis à me demander tous les jours, si finalement flanby le roi des fraises des bois n’était pas « moins pire », car, malgré sa médiocrité, son narcissisme, son irresponsabilité, équivalents à ceux de micron, j’en arrive à penser qu’il est moins pervers (parce que plus crétin?)que ce pauvre jupiter qui ferait honte à tous les dieux de l’olympe, si seulement celle-ci existait!.

    De plus, si il arrive à flamber (pour un flanby, ce serait génial) micronimus définitivement, je serais capable de lui envoyer un gâteau d’un excellent pâtissier parisien accompagné d’un bouquet de fleurs pour Julie, tant je serais heureuse de ne plus entendre parler, ni voir celui qui nous sert actuellement de -petit- président prétencieux et minable , ainsi que de sa Jocaste, toujours plus mochetouille chaque jour qui passe, et qui se mêle -à nos frais- de ce qui ne la regarde pas!

    Et si, je cite : Hollande est : président des très c…ns, je pense vraiment que macron est : président des super c…ns

    Encore merci pour ce [blanc] qui m’a permis d’exprimer mon dégout pour ce type (le type actuel de l’Élysée) qui se prend pour le nombril du monde, en marchant sur l’eau…. « parce que la politique est mystique »….et que « président » sonne bien pour un freluquet continuellement accompagné de sa maman.

    Tous mes souhaits pour que Flanby réussisse son entreprise de démolition de cet individu et de ses godillots.

  5. Cette démolition en règle de Macron me désole,même si l’honnêteté intellectuelle de Christian me rassure.Hollande devrait apprendre à Macron à mettre un casque à 5 heures du matin pour aller porter des croissants à sa maîtresse et surtout comment on passe,en si peu de temps de Ségolène à Gayet(via Trierweiller).

    • Franchement, ne voyant strictement rien de constructif chez ce personnage plus proche d’un serpent (« Kaa dans le livre de la jungle : « aie confiance, crois en moi… »), il me semble « normal » d’espérer que quelqu’un, fût il « une fraise des bois », nous débarrasse de cet arriviste narcissique et méprisant…

      Votre idée, nous permettrait, peut être, d’avoir une « première dame » qui ne montre pas sa culotte en croisant ses jambes, un jour d’enterrement?
      (je passe sur ses gouts vestimentaires… j’en suis horrifiée, mais sur ce point, n’est ce pas : « chacun ses gouts, …a le sien » vous connaissez la suite)

  6. Un commentaire qui vole bien bas!

    • Sans doute. Je le reconnais, je ne suis, en ce moment, pas constructive, je vous l’accorde.

      De plus, ce personnage me donnant tellement la nausée, que je n’arrive pas, avec la meilleure volonté qui soit, à lui trouver un seul point positif.

      Que voulez vous!

      Je déplorais Bachelot, j’ai vu pire avec Touraine… et c’est le summum avec Buzyn.

      Je déplorais Hollande, ne pensant pas que l’on pouvait trouver pire.

      Eh bien si..
      Comme quoi, comme le disait mon père, « on sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qui va le remplacer »

      Mais dommage aussi que nos gouvernants volent si haut, sans se préoccuper des gens de rien, ceux qui volent bien bas, ces illettrés qui ne savent même pas lire ni écrire, ni même « épeler » (définition d’illettré, textuellement : « qui ne connait pas ses lettres » afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté sur mes écrits….)

      Voyez vous, je côtoie tous les jours les gens d’en bas, je vois (et je vis) les problèmes qui s’accumulent de jours en jours, je dirais « aujourd’hui plus qu’hier et (hélas) bien moins que demain ».

      Mes collègues ne peuvent plus faire face… en ayant eu la surprise de voir que « l’augmentation » (sic) de salaire avait été mangée par des augmentations de taxe… et que, le coût de la vie étant ce qu’il était (en partie à cause des taxes, contributions et autres joyeusetés), elles/ils ne pouvaient plus faire face…
      Sans compter celles qui se sont fait dire par Buzyn qu’elles pouvaient « faire plus avec moins de moyens », et qui, pourtant sont proches du burn-out!

      J’entends tous les jours, les petits retraités se demandant comment finir les fins de mois (alors qu’on leur demande de faire du bénévolat).

      Nous même, nous avons vu notre train de vie diminuer (nous sommes trop riches pour être exemptés de l’augmentation de CSG, mais trop pauvres pour être dans la tranche de ceux qui peuvent en déduire une partie…)
      Touchés par du vandalisme, nous avons eu une fin de non recevoir d’aides de l’état (les assurances ne couvrant pas ce type de vandalisme)…

      A côté de cela, nous voyons les « grands » (ou plutôt ceux se prenant pour des grands), se montrer en spectacles, souvent ridicules, les mises en scène étant payées par nos contributions variées au budget de l’état.

      Oh, ne croyez pas que je sois jalouse : pour rien au monde je voudrais pas être à la place de celle qui joue les 1eres dames en disant qu’elle ne se sent pas 1ere dame (heureusement d’ailleurs, car le statut de 1ere dame n’existe pas en France), mais qui raffole des vêtements de ses amis de LVMH, en choisissant pour ses manteaux des couleurs aimées par la Reine d’Angleterre , sans en avoir seulement une once de Sa Majesté. (et je suis gentille!!!)

      Je ne voudrais pas être à la place de son freluquet, car je n’en n’ai ni les compétences, ni le désir. (lui, il en a le désir, mais pas les compétences).

      Je sais qu’actuellement il n’y a personne, ni à droite, ni à gauche, pour nous sortir de là.
      j’espère pourtant…

      Il faudrait pour cela un séisme, le départ de ce « machin qui marche sur l’eau », et peut être verrions nous surgir quelqu’un avec de vraies valeurs morales, qui ne dit pas l’inverse de ce qu’il fait, quelqu’un qui soit au service du peuple et non pas qui prenne le peuple pour ses esclaves, quelqu’un de compétent, et qui ait de la classe et des capacités à l’internationale, plutôt que de se la jouer « djeun » parlant franglais et disant tout et son contraire suivant les pays où il va.

      De toute ma vie, j’ai méprisé les méprisants.
      Sans doute un trait de caractère qui n’est pas conforme à la modernité.

      Que voulez vous.
      je rencontre, à l’heure actuelle, bien plus de gens « intelligents », c’est à dire avec de la réflexion, doublée de l’intelligence du cœur, chez les « petits » que méprise ce roitelet, que chez ceux qui se prennent pour des dieux (fussent-ils de l’Olympe ou d’autres cieux et écoles…)

      Je vous prie de recevoir mes excuses pour ce point de vue, qui n’engage que moi et mon entourage familial, d’amis, voisins, collègues d’associations caritatives ou non, rencontres sur les quais de gare…

      • Vous êtes toute excusée sauf de nous dire que Buzyn est pire que Touraine ou Bachelot.Oui,
        madame,des ministres macronistes pire que des ministres hollandistes,il y en a,mais de grâce,n’y mettez ni Buzyn,ni Blancard,ni même notre ministre du travail où il aurait pu mettre Hidalgo ou Filoche.Avec la ministre de la culture ou celle des transports,ou même Collomb nous avons déjà notre lot de nullités.Quant à Édouard Philippe,je lui trouve une pointure au-dessus de Manuel Valls.A chacun ses goûts!

        • A chacun ses goûts, effectivement…

          Mais aussi, à chacun son ministre.
          Voyez vous, je fus de ceux qui mirent en place la campagne contre le HN1V, puis celle consistant à récupérer
          matériel non utilisé, vaccins périmés…

          J’ai vécu, toujours en tant que professionnelle, les sottises de Mme Touraine, (les fusions hospitalières… un bonheur…) que les plus gentils -dont je faisais partie-appelaient Marisotte, mais que la majorité surnommait MST (maladie sexuellement transmissible)

          J’ai vécu le début de Buzyn (quelquefois surnommée Bouzin, par les moins gentils d’entre nous…)et je continue à le vivre par l’intermédiaire de mes anciens collègue…

          Entre les craques sur le Lévothyrox, l’absurdité des 11 vaccins obligatoires chez les bébés, les phrases à l’emporte pièce comme celle que je vous ai citée plus haut(« vous pouvez faire plus avec moins de moyens, il ne s’agit pas de manque de manque de moyens financiers ou de personnel, mais un mauvais management des équipes »)…
          … La volonté de continuer la casse du service hospitalier commencé par Marisotte, avec 1 hôpital…par département…

          Et j’en passe et des meilleures, cela tiendrait des pages…

          Tout cela pour enrichir labos, copains, copines… sans compter les confits d’intérêt familiaux (qu’on aurait monté en épingle s’il s’était agit d’une ministre d’un gouvernement de droite).

          Personne surdiplômée, mais n’ayant quasiment jamais fait de terrain (trop salissant de travailler avec des riens illettrés sans doute), se croyant au dessus de ceux qui volent trop bas pour elle?

          Venez donc travailler dans nos petits hôpitaux, nos ehpad, nos cliniques , même…dans nos pauvres provinces, visitées à grands frais par nos ministres, au prétexte de nous rencontrer, nous, bouseux…afin de nos promettre monts et merveilles, et, en même tems, de nous donner des leçons d’économie, de  »management », que sais-je..

          Quant à M Philippe, tant mieux pour vous si la « petite « contribution demandée pour transformer une entreprise d’état en une société à capitaux d’état ne vous est pas difficile… moi si… et mes collègues aussi… entre autre..

          Malheureusement, nous, petits riens, n’avons pas le droit de critiquer ces « grands » qui se prennent pour le nombril du monde pour un diplôme, une fonction et surtout beaucoup d’orgueil…sans beaucoup de compétence…
          En effet, nous ne comprenons rien et ne sommes pas constructifs.

          J’assume ma bêtise…Et je m’en excuse à nouveau… Je suis trop au ras des pâquerettes… tout en étant intolérante, par exemple, aux raisons (taxes, contributions….) de la baisse de la croissance du 1 trim 2018, baisse qui est forcément une fake news avec un Jupiter et des ministres, aussi compétents au sommet de l’état.

          Bonne soirée et merci de m’avoir lue, malgré nos incompréhensions mutuelles.

        • Vous parlez de la « chose » du « petit empereur » de forme cylindrique très allongée choisie par sa ressemblance morphologique à un fusible barbu.Edouard Philippe choisi aussi pour hypnotiser l’électorat « mouton » de droite qui a donné une majorité trop large et bien trop soumise au petit empereur qu’il avait précédemment mis sur le trône en se rendant coupable de complicité lors du plus grand hold-up électoral.
          Il prendra conscience de sa fusibilité que lorsqu’il aura SAUTE pour « excès » de zèle sur une loi vitesse jugée « insuffisante » par la communauté des usagers de la route. 80Km/h, c’est sa création, son bébé et comme hollandestein, sa créature va le conduire à sa fin.
          Tout usager de la route amateur d’échec a bien vu la stratégie mise en place par le gouvernement:
          -privatiser des véhicules flasheurs
          -augmenter le nombre à plus de 400 véhicules
          -décréter une loi « inutile » mais « fructueuse »
          -offrir, par cette même loi, les routes les
          plus propices au racket mis en place.
          Spagiari était un « Mickey de foire » à côté de ce duo de gangsters!!!!

  7. AH ces socialos, donneurs de leçons, c’est plus fort qu’eux

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *