Merci à vous Christine Kelly …. et bravo !

Publié par le 20 Nov, 2020 dans Blog | 22 commentaires

Merci à vous Christine Kelly …. et bravo !

Les chiens aboient et la caravane passe …

Les chiens, ce sont les politiques de gauche qui crient haro sur CNewss, la chaine d’extrême droite (comme ici).

Les chiens, ce sont les autres médias qui conspuent cette chaine trop différente, trop à droite ! C’est France Inter qui demande au CSA la tête de Zemmour. C’est Marc-Olivier Fogiel qui crie à la chaine d’opinion qui ose ne pas servir Macron comme le fait si bien la sienne !

La lecture de la rubrique CNews de Wikipedia est instructive et montre à quel point la chaine rassemble tant de médias et autant de haine contre elle !

La caravane, c’est toute l’équipe de CNews qui trace sa route, impassible, sourde aux injonctions. En tête de la caravane marchent les dirigeants de la chaine, Vincent Bolloré en tête, et le directeur de la chaine, Serge Nadjar qui ont su résister à toutes les pressions anti-zemmour, notamment celles des annonceurs, encouragé par les Sleeping Giants (voir ici).

Et suivent, tous les « guerriers » de l’antenne ! ‘est Pascal Praud, qui n’a pas la langue dans sa poche, et ne pratique pas le politiquement correct et bien sûr c’est Christine Kelly à la tête du vaisseau amiral Face à l’info, dont l’audience ne cesse de monter.

Je veux rendre aujourd’hui hommage tout particulièrement à Christine Kelly.

Tout d’abord par la composition de l’équipe qu’elle réunit autour d’elle. Aux côtés d’Eric Zemmour, on trouve Eric de Riedmatten pour l’économie, Régis le Sommier (directeur adjoint de Paris Match) et Harold Hyman pour l’étranger, Marc Menant pour l’Histoire, et d’autres comme le jeune Dimitri Pavlenko ou Jean-Sébastien Ferjou (fondateur d’Atlantico).

Le rythme de l’émission est aussi très novateur avec seulement 4 ou 5 sujets traités en un peu plus d’une heure.

Christine Kelly anime tout ce petit monde avec intelligence et finesse. J’adore ses petites remarques qui tentent parfois de tempérer les débordements par trop droitiers d’Eric Zemmour. Je l’admire d’autant plus que visiblement elle serait plutôt d’une sensibilité de centre gauche.

C’est si rare une journaliste qui sait ne pas laisser transparaitre ses propres opinions !

Sur le plan intellectuel, Face à l’info est un vrai régal ! Sur le plan historique, on apprend énormément de choses car Eric Zemmour explique souvent les événements actuels en les remettant dans le fil de l’Histoire. Sa culture historique est époustouflante.

Les débats entre Eric Zemmour et des personnalités telles que le philosophe Michel Onfray ou le sociologue Michel Maffesoli sont passionnants et très rares sur les autres chaines d’infos.

Et Marc Menant apporte, lui aussi, sa personnalité attachante et sa capacité exceptionnelle à raconter l’Histoire et à capter notre attention.

Pour terminer, voici un moment de grâce assez incroyable que nous avons vécu hier soir à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Frantz Schubert :

Merci de tweeter cet article :





22 Réponses à “Merci à vous Christine Kelly …. et bravo !”

  1. Bravo !

  2. Quel que soit le sujet de l’actualité ou l’anniversaire de l’Histoire, il est passionnant et instructif de suivre cette émission. Pour sûr, quand on est de sensibilité de droite, on est plus enclin à écouter EZ, mais la contradiction portée par ses collègues est toujours respectueuse, contrairement à d’autres émissions dont je lis les commentaires, ne les regardant pas.

  3. En effet « Face à l’info » est un régal! On comprend que chacun a étudié son dossier et l’a fait de façon méthodique. L’émission est manifestement travaillée en amont, ce qui évite à chacun de parler à tort et à travers, comme dans l’émission de Pascal Praud qui succède à « Face à l’info ». Christine Kelly est suffisamment rigoureuse pour que les propos des intervenants soient cadrés et ne se « chevauchent » pas et surtout elle évite de se propulser à l’avant-scène sans perdre de son autorité. Enfin, l’ambiance est à la bonne humeur, les éclats de rire nombreux, et on a le sentiment d’un respect mutuel chez chacun des compères de l’émission. Sans compter, comme le dit notre hôte, le côté instructif des sujets traités.
    Merci à toute cette équipe!

  4. La liberté d’expression, c’est aussi CNews !!!

    Quel intérêt d’avoir un panel de chaines info pour entendre les mêmes informations, les mêmes analyses et pour en tirer les mêmes conclusions.

    Je pense d’ailleurs que bien des sujets traités sur CNews et ignorés des autres chaînes, il y a des mois, sont devenues des « priorités blablatiques » pour le gouvernement de « Manu ».

    S’il s’avisait de remettre sous le tapis la poussière qu’il avait ignoré lors du « grand déblabla » sensé mettre fin à la crise des gilets jaunes, il pourrait bien s’interdire de figurer au second tour de la prochaine présidentielle.

    Attention, je ne suis pas naïf, cela reste du « en même temps », permettant de paraître aux yeux de la partie « molle » de l’ex-électorat LR et l’enfant-roi ne fait que gagner du temps afin d’éviter une crise sociale et sécuritaire « en même temps » que la crise sanitaire.

    En 2022, il tentera, par le socle qu’il coule en ce moment, de rallier les udi, agir, libres et autres europhiles, pour modem c’est déjà fait depuis 2017 d’où la lenteur de la justice sur les affaires des attachés parlementaires.

    Le « en même temps » empêche la montée d’un candidat ex-PS (le defenseur du made in France, Montebourg, par exemple) et d’une candidate ex-LR (l’ennemie de Wauquiez, Pecresse, par exemple).

    S’il ne tient pas cette ligne de crête du « en même temps », il pourrait bien être le troisième du 1er tour et bien des Bloggeurs se rejouiraient de son départ tant attendu.

    Mais, ne disait on pas que l’on ne pouvait que trouver mieux que « normal 1er » ???

  5. J’oubliais les 2 infos des chaînes et stations info du 20 novembre 2020.

    Un décret est sorti pour autoriser la vente de sapin de Noël. Les boules et guirlandes ne figurant pas sur le décret, il est dur d’avoir 20 ans, mais pas que…

    Élisabeth Borne, ministre de ce gouvernement de guerre, invite les entreprises des stations de ski (hotels, restaurants, magasins et autres) à embaucher les travailleurs saisonniers pour les mettre directement en chômage partiel !!!

    Ils sont exceptionnels d’inventivité !!!

  6. Malheureusement je n’ai pas accès à cette chaine. Mon compagnon aime l’émission c’est à dire (france2 je crois). Avant je regardais aussi mais c’est de pire en pire. C’est comme si le journalistes (et les autres invités) n’avaient plus aucun esprit critique, étaient incapables d’analyser une situation. A la question d’un téléspectateur « est-ce que le livre d’Obama sort maintenant pour mettre la pression sur Trump? » La réponse est non, d’ailleurs Obama l’a dit lui même bla bla bla … Donc l’argument est Obama a dit que ce n’est pas vrai. Ou encore Trump conteste le programme de comptage des voix et là encore l’argument est que (le directeur de la société qui le commercialise) a dit que ce n’était pas possible. Ah, si c’est le directeur qui le dit alors c’est comme ça. De l’autre côté ils utilisent des arguments infantiles, Trump est têtu, Dr. Raoult est jaloux, … Mais bon sang, faites votre boulot! Allez faire les recherches, posez des questions pertinentes aux gens, analysez, réfléchissez à qui profite la situation qui gagne et qui perd. Là on va peut être commencer à vous écouter.
    Autre chose, il faut pouvoir débattre de tout. IVG, peine de mort, immigration, système politique, holocauste, religions, solidarité … on doit pouvoir tout remettre en question. Pour deux raison: 1 débattre développe l’esprit critique. 2 Les jeunes (et pas si jeunes que ça) n’étaient pas présents quand certaines choses, qui ont conduit à certaines décisions, se sont passées. Donc il faut leur expliquer, argumenter, répondre à leurs questions pour qu’ils comprennent comment on en est arrivés là. (Dire c’est comme ça et puis c’est tout n’a jamais convaincu personne). Il faut aussi prendre le risque de ne pas convaincre. Donner la possibilité aux autres d’avoir une autre opinion, car leur vécu, leurs expériences sont différentes. Il faut aussi accepter que les choses changent, que les arguments qui étaient valides et acceptables il y a 50 ans ne le sont plus aujourd’hui. Rien n’est plus pathétique qu’un vieux qui veut imposer ses principes aux jeunes car il sait qu’il a raison. Sauf un jeune qui foule aux pieds les principes des vieux parce que c’est cool d’être contre.

    • 1/ Le principe des journaleux, depuis longtemps, n’est pas de faire leur boulot, mais de faire ce qui leur convient…

      2/ La goche aime la simplicité, ( et surtout la betise), le manque d’honneteté, le manque de deontologie sur lequel elle s’assoids dessus ou l’utilise comme paillasson…

      3/ Ne vous focalisez pas sur le mot journaliste, ca ne sert plus a rien et ca ne veut plus rien dire, focalisez vous sur ce que vaut la personne…

      Le reste c’est du bla bla.

    • Il faut forcer le compagnon de Nat à regarder en replay son émission fabriquée grace à nos contributions.

      Il faut négocier, c’est « face à l’info » et moi ou « c’est à dire » sans moi…

      Depuis cette annonce, je ne regarde que Cnews, même quand il n’y a rien d’interessant, je coupe la télé et laisse le décodeur allumé sur Cnews, cela profitera à d’autres annonceurs bien moins soumis

      « Je ne serai plus décadence-athlon »
      « Je ne serai plus auchan du deshonneur »

  7. Desolé de vous contredire tous!

    Je vous cite:

    C’est si rare une journaliste qui sait ne pas laisser transparaitre ses propres opinions !

    Helas ce n’est pas tout a fait vrai…

    Le debat cambadelis contre E Zemmour l’a prouvé.

    cambadelis est socialiste, pas lrem, la christine kelly a retrouvée ses habitudes anciennes d’avec les socialistes, ( comme pour la plupart des journalistes qui paraissent maintenant plus modérés, car les socialos disparaissent du paysage mediatique, petit a petit).

    Elle bloque plus souvent E Zemmour par diverses mrthodes, lui coupe souvent la parole par des paroles totalement inutiles, invite E Zemmour a faire court,
    elle le presse de terminer…

    Tout ces petits truc qui ont changés lorsque la goche revient sur le plateau…

    Ce n’est plus le cas lorsque E Zemmour condammne la société actuellement « gouverné » par lrem, pour elle, ils sont de droite donc pas de problemes… E Zemmour peut y aller…

    Elle n’est pas la seule, bien d’autre journalistes ont parfois des mots pas tres tendre envers le gouvernement, mais seulement parce que lrem n’est pas socialos, les journalistes si…

    Un socialo reste un socialo, si un journaliste evolue ( en apparence), c’est parce qu’il ne s’attaque pas aux socialos.

    Les journalistes ont ete bien choisis pour leur manque de deontologie, leur caracteres sectaire, leur egoisme sans nom…

    A des degré variable c kelly est du meme tonneau.

    Ca fait plus de 25 ans que je surveille les journaleux, je commence a les connaitre.

    Ce genre de journaliste trahira toujours la confiance des gens… Elle est de goche avant tout. Le reste c’est du bla bla inutile.
    Elle mene le jeu contre lrem pas contre la goche…

    Marc Menant apporte sa touche de culture et d’histoire bien sympathique, comme E Zemmour ayant une connaissance epoustouflante.

    • J’ai comme l’impression que vous n’aimez pas les journalistes lol!
      Sérieusement, j’en connais un paquet des journalistes, je travaille avec. La plupart c’est des personnes adorables. Le problème vient du fait qu’ils se sentent investis d’une mission, de rendre le monde meilleur. Ce monde meilleur est très semblable, pour ne pas dire le même, d’un journaliste à l’autre (faudrait peut-être chercher l’explication dans les écoles de journalisme). C’est évidement un monde utopique mais comme apparemment on leur apprend à rêver au lieu de réfléchir (toujours dans ces mêmes écoles) ils y croient à fond. Guerre c’est mal, immigration c’est bien, Trump c’est mal, Macron c’est bien, terrorisme c’est mal, islam c’est bien etc. Simple, binaire, il n’y a pas de nuances. C’est plus simple comme ça.
      Il va t’expliquer son point de vue. Si tu n’est pas d’accord, il va te l’expliquer encore une fois (t’as surement pas fait attention à ce qu’il disait). Si t’es toujours pas d’accord il va te l’expliquer en parlant plus fort (t’as surement pas bien entendu). Et si t’est toujours pas d’accord c’est que t’es un con, tu comprends rien et il ne peut pas t’aider.
      Étant une immigrée en Belgique j’ai demandé une fois à un collègue pourquoi Vlaams Belaang serait le mal absolu (moi étrangère, n’y connais rien à la politique ni à l’histoire belge, je pose une simple question). Inutile de dire que je n’ai pas eu de réponse. (enfin si, comme d’habitude, ils vont abolir la démocratie, ils vont expulser tous les étrangers, les femmes seront obligés à rester à la maison et faire des enfants (je le jure, c’est ce qu’il a dit!), la religion sera interdite, bref, la fin du monde, quoi) L’argument est: C’est comme ça, ça a toujours été comme ça et on ne demande pas pourquoi c’est comme ça parce que c’est évident que c’est comme ça! Si tu ne comprends pas c’est que t’as pas les capacités intellectuelles pour, donc tais-toi et laisse nous faire car on le fait pour un monde meilleur.

      • Il faudrait repondre aux journaleux qu’il faut qu’ils affinent leur intellect en ajoutant des nuances, comme l’ont fait autrefois de vrais journalistes.

        On ne construit pas un monde, meme le meilleur avec des gens qui n’ont pas de nuance, et n’ont pas devellopés suffisamment leur intellect,
        sinon on va vers les dictatures.

        • – « Il faudrait repondre aux journaleux qu’il faut qu’ils affinent leur intellect en ajoutant des nuances, comme l’ont fait autrefois de vrais journalistes. » –
          On pourrait en effet. Mais vous vous en doutez bien que ça ne servirait à rien.

          – « On ne construit pas un monde, meme le meilleur avec des gens qui n’ont pas de nuance, et n’ont pas devellopés suffisamment leur intellect, » –
          Je dirais même que les pires des mondes de notre histoire ont été construits par des gens qui voulaient imposer leur idée du monde meilleur aux autres, ils étaient tous investis par un sentiment de supériorité morale et le devoir de rendre les autres plus heureux. A leur manière. (dans mon pays on a un dicton: les erreurs des infaillibles sont toujours fatales)

          – « sinon on va vers les dictatures. » –
          Ça compte si le dictateur est un groupe de personnes? Si oui, je crains qu’on n’y soit déjà

          • Le probleme de la goche et des journaleux ( de goche) c’est qu’ils pensent qu’ils ont toujours raison… ( en general).

            La plupart n’ont pas vecu les difficultées de la vie telle que le peuple le vit,
            au lieu d’essayer de les comprendre, de faire de efforts pour imaginer, ce mettre a la place de ces gens,
            le gochiste et journaleux de goche reste dans sa vision restreinte dans toutes choses.

            Cette vision est celle souvent d’un enfant, ou etudiant ou d’un idealiste qui n’a pas ete au feu de la vie.

            Malgres cela, ces journaleux ne sont pas capables ou refusent d’experimenter ce que vit le peuple ou de l’ecouter…

            Quand certains vrais journalistes montre la realité, des faits, des verités, ces pseudo journalistes preferent regarder ailleurs.

            On a affaire a des abrutis ou a des jeunes imbeciles qui clament haut et fort qu’ils ont la verité, et qu’il connaissent la vraie morale.

            Ces journaleux n’ont aucun arguments realistes car ils vivent souvent dans la lune, comme les partis de goche avec leurs utopies.

            Du haut de leurs verités, ces eternels etudiants ( souvent), ils empechent le peuple de parler…

            Ils y a chez eux une arrogance sans limite, ils ne sont pas capable d’accepter autre chose que leurs verités, leurs doctrine.

            Ce manque d’ecoute permanent est une preuve de manque d’intelligence, et une preuve de leurs sectarisme.

            Ces gens vivent sur une autre planete, leurs vraie place est dans la lune ou en russie.

  8. Le gros probleme des journalistes c’est qu’ils ne veulent pas comprendre, savoir, que d’autres ont deja reflechi aux problemes qui plombent la France…
    et le reste du monde,
    qu’ il devront aller chez les autres pour apprendre d’abord, observer, experimenter, analyser, puis apporter leurs aides une fois bien compris les problemes.

    Or, comme d’habitude, ils n’ont que la theorie a presenter, sans avoir approfondi et connu suffisamment les problemes sous divers angles.

    Le seul angle qu’ils connaissent c’est ce qu’on leur a racontés, ce sont d’eternel etudiants, qui ne sont pas fini, des reveurs… qui donnent des leçons a tout le monde.

    Seul certains journalistes sont differents, ils ont ete confrontés aux vrais difficultées de la vie, sans mettre d’ideologie contrairement a ces eternels etudiants.

    Il n’ a que les cons, qui imposent leurs verités, a tout le monde, et meme a des personnes tres experimentés.

    Comme les ecolos : dit une connerie par jours… C’est pareil ces journaleux.

    Seuls certains journalistes sont valables… Ceux qui ont muri, les autres sont restés dans l’enfance.

  9. Je vous cite:

    ils étaient tous investis par un sentiment de supériorité morale et le devoir de rendre les autres plus heureux. A leur manière. (dans mon pays on a un dicton: les erreurs des infaillibles sont toujours fatales)

    Je ne suis pas d’accord avec vous, des gens comme staline se foutait eperduement de son peuple, seul comptait pour lui le pouvoir, comme pour beaucoup d’autre de goche principalement qui voulait le bien de leur peuple.

    Pour obtenir le pouvoir ces gens sont prets a raconter n’importe quoi, qui plaisent au peuple.

    Sylvie Vartan qui a vecu dans un pays communiste disait que les cocos ( communistes) obligeait de mettre des portrait de staline sur les balcons des maisons…

    Preuve que la folie du pouvoir existe aussi, se sont souvent des gens qui soi disant aiment le peuple.

    La goche c’est l’endoctrinement par tous les moyens, et par toutes les methodes adaptés a chaque pays.

    Les journaleux font aussi de la propagande, ( ils endoctrinent) … toujours pour le bien du peuple…

    • Mais c’est pas Staline à lui tout seul qui terrorisait 150 millions de personnes. C’est pas Hitler qui à massacré 50 millions lors de la DGM. Ce n’est jamais une seule personne qui fait la dictature mais les millions d’endoctrinés fanatiques qui sont prêts à tuer les gens pour leur bien. S’est tout le système derrière qui leur sert de support qui est dangereux. Dans une période normale, Hitler n’aurait été qu’un clown qui amuserait la galerie, mais dans l’Allemagne des années 20-30 le sol était fertile pour faire pousser une telle folie, car à l’époque les Allemands étaient à genoux, le pays était en faillite et ils étaient humiliés. Hitler avait un plan pour leur rendre l’autonomie économique et alimentaire et aussi leur fierté. C’était ça la raison de la guerre, pas le fait d’un fou méchant qui détestait les juifs.
      Pourquoi voulaient-ils le pouvoir? Ils avaient surtout un besoin maladif d’être aimés adulés voire vénérés par leur peuple donc si, ils voulaient le bien de leur peuple. Le malheur voulait qu’ils n’avaient pour la plupart des cas la moindre idée de ce dont le peuple avait besoin. Mais bon. Quand Tito est mort en Yougoslavie des dizaines des milliers de personnes pleuraient dans les rues et certaines le regrettent encore aujourd’hui. Le problème n’est pas le communisme ou le capitalisme ou la démocratie ni même la dictature. Le problème c’est la nature humaine qui arrivera toujours à pervertir le meilleur des systèmes. La preuve c’est la saloperie qui est devenue la démocratie dans le monde occidental.

      • Bien entendu, c’est pas staline qui a pu tout faire, c’est grace a un systeme politique : le communisme, qui s’est presenté comme le bienfaiteur du peuple,
        apres avoir ecrasé l’ancien systeme.

        Le communisme a ensuite endoctriné les gens pour avoir des moutons obesissants.

        Ce sont les faits.

        Ensuite la nature humaine:
        elle depend du milieu et de son environnement
        elle depend de l’education, ou de son manque,
        de l’intellect,
        de la capacité a raisonner,
        de la capacité a observer,
        de la capacité a analyser,
        de la capacité a l’emotion,

        cet ensemble est une base pour chaque humain.

        Ensuite il faut bien se dire que se qui se rapproche du pouvoir, ont quand meme une ambition plus ou moins personnelle..

        Rare sont les personnes au pouvoir qui soit assez honnetes pour rester assez « pur ».

        L’environnement politique et du pouvoir dans lequel va evoluer la personne peut la changer completement.

        Tout emprise du pouvoir conduit a la perversion tôt ou tard, quelques soit le systeme, s’il n’y a pas de contrepouvoir.

        Tout systeme a un bon et un mauvais coté, cela depend de ce qu’en fait l’humain.

        Tito protegeait son peuple, les autres dirigeant communistes, non.

        Erratum:
        Hitler n’a pas massacré 50 millions de personne, mais six millions, les autres c’est la guerre.
        Les livres non encore gochisé donnent ce chiffre.

        Par contre le communisme a massacré + de 120 millions de gens dans le monde, avec sa politique.
        Et ca, aucun livre ne le demontre… L’emprise intellect de goche empeche cette simple verité.

        La democratie s’est completement pervertie car le contre pouvoir s’est affaibli puis est devenue inexistant.

        Cela tient a l’humain evidement.

        • -Bien entendu, c’est pas staline qui a pu tout faire, c’est grace a un systeme politique : le communisme, qui s’est presenté comme le bienfaiteur du peuple,
          apres avoir ecrasé l’ancien systeme.-

          Évidemment. Mais je ne crois pas que les communistes se sont dit on va faire semblant d’être gentils et une fois qu’on est au pouvoir on va massacrer le peuple. Les intentions au départ sont toujours louables. La monarchie qui vivait totalement déconnectée du peuple n’a même pas remarqué qu’ils étaient en train de crever la gueule ouverte. L’idée du communisme est tout appartient à la communauté, chacun contribue du mieux qu’il peut et chacun reçoit ce dont il a besoin. En théorie c’est magnifique. Mais en pratique l’être humain est égoïste, stupide et paresseux. Tout le monde essayait de profiter des autres et le système s’effondrait. Pour sauver le système il fallait éduquer le peuple, d’où la naissance de goulags.

          -Le communisme a ensuite endoctriné les gens pour avoir des moutons obesissants.
          Ce sont les faits.-

          Bah oui, tout système politique fabrique des moutons obéissants, sinon c’est ingouvernable. Comme c’est le cas en Afrique ou chaque tribu est en guerre contre toutes les autres tribus. Encore une fois, les gens sont égoïstes, chacun veut des privilèges et des avantages pour lui même et ils n’en ont rien a f**tre du bien commun. Si le pouvoir ne fait rien pour obliger les gens d’aller tous dans la même direction on se retrouve avec plein de petits groupes qui tirent chacun de son côté. (c’est en effet ce qui se passe en occident)

          -Ensuite la nature humaine:
          elle depend du milieu et de son environnement
          elle depend de l’education, ou de son manque,
          de l’intellect,
          de la capacité a raisonner,
          de la capacité a observer,
          de la capacité a analyser,
          de la capacité a l’emotion,

          cet ensemble est une base pour chaque humain. –

          Mon point de vue est légèrement différent. La nature humaine est ce qu’elle est. Stupide. Égoïste. Paresseux. Tout ce que vous avez noté, il faut apprendre. Cela se fait d’abord dans la famille, puis l’école, puis en intéraction avec la société dans laquelle on vit. Mais pour faire l’effort d’apprendre il faut croire que cela augmentera la qualité de vie à long terme. Autrement dit, les parents apprennent aux enfants à être gentils avec les autres. Cela leur assurera une place dans la société, ce qui promet une vie meilleure que d’en être exclu. (je sais, c’est très simpliste mais le concept y est)Maintenant on ne pense plus à ça, on parle de la culture, de la religion, d’un héritage … mais au départ il y avait une raison pratique pourquoi on a choisi de diminuer l’impact de la nature humaine dans le comportement des gens. D’ailleurs, on voit bien ce que ça donne quand on a failli à la suppression de la nature (peu ou pas d’éducation) et celle ci prédomine sur l’éducation. Suffit d’aller faire un tour dans certaines cités.

          – Ensuite il faut bien se dire que se qui se rapproche du pouvoir, ont quand meme une ambition plus ou moins personnelle.. –

          Certes, tout ce que je dis c’est que cette ambition n’est pas nécessairement négative. Poursuivre ses ambitions ne doit pas nécessairement se faire au détriment du travail bien fait.

          – Rare sont les personnes au pouvoir qui soit assez honnetes pour rester assez « pur ».

          L’environnement politique et du pouvoir dans lequel va evoluer la personne peut la changer completement.

          Tout emprise du pouvoir conduit a la perversion tôt ou tard, quelques soit le systeme, s’il n’y a pas de contrepouvoir.

          Tout systeme a un bon et un mauvais coté, cela depend de ce qu’en fait l’humain. –

          C’est le dilemme. Est-ce le pouvoir qui pervertit des personnes bien ou ce sont des personnes sans scrupules qui arrivent toujours au pouvoir parce qu’elles n’hésitent pas à écraser les autres pour atteindre leurs objectifs? Je penche plutôt pour la deuxième option même s’il y a à chaque fois un peu des deux. J’ai entendu une fois un député qui expliquait comment cela se faisait dans les partis. Quand un jeune arrive dans un parti, tout frais, enthousiaste, plein énergie et de bons sentiments il est juste bon pour distribuer des tracts. S’il veut avancer dans la hiérarchie, on va lui demander de faire des trucs pas trop nets. S’il refuse, bah il faut toujours des gars pour distribuer les tracts. Si à un moment donné dans son ascension il voit des choses avec lesquelles il n’est pas d’accord et qu’il veut dénoncer, on va tout de suite lui ressortir ses casseroles. Ou en fabriquer d’autres, peu importe. Ils vont le discréditer avant même qu’il soit connu par le public. A ce moment, le choix qui se pose est suivant: tu veux remuer la me*de, on va te détruire. Tu joues bien le jeu, tu pourras avoir une très belle carrière. Je pense que les gens honnêtes se retirent et les autres se disent de toute façon les dés sont pipés, autant en profiter soi même.

          – Tito protegeait son peuple, les autres dirigeant communistes, non. –

          Il les protégeait de qui? Les peuples de la Yougoslavie se sont retournés les uns contre les autres 10 ans après sa mort. Ca veut dire que pendant toutes les années quand il était au pouvoir il limitait la liberté de son peuple pour empêcher la guerre civile. Ca fait de lui un dictateur ou un bon dirigeant?

          -Erratum:
          Hitler n’a pas massacré 50 millions de personne, mais six millions, les autres c’est la guerre.
          Les livres non encore gochisé donnent ce chiffre.-

          Hitler n’a massacré personne, ou peut-être bien, je ne sais pas. Mais surement pas 6 millions. C’est une suite logique des événements combinés à cette nature humaine et à l’éducation qui la peaufinait qui ont donné ce résultat. C’est tellement plus simple de dire que c’est un homme qui est responsable de tout, ça nous évite de trop réfléchir et analyser un situation très, très complexe. Le comportement des particuliers, d’une société entière, les raisons et les motivation … Mais c’est tellement plus rassurant de dire c’est la faute à Hitler. Ou c’est la faute à Trump. Ou c’est la faute à Macron. Mon propos était, les choses ne sont jamais aussi simples que ce qu’on veut nous faire croire. C’est à nous de faire l’effort et comprendre le pourquoi du comment des choses. C’est en comprenant l’histoire qu’on comprendra le présent.

          – Par contre le communisme a massacré + de 120 millions de gens dans le monde, avec sa politique.
          Et ca, aucun livre ne le demontre… L’emprise intellect de goche empeche cette simple verité. –

          Les démocraties aussi ont quelques guerres à leurs actifs, les religions, n’en parlons pas. En gros, l’homme massacre les autres hommes depuis la nuit des temps. On trouvera toujours une bonne raison pour tuer celui qui nous emm***de. Le capitalisme semble être le seul à comprendre que l’homme est plus utile vivant (tant qu’il travaille et consomme) que mort.

          – La democratie s’est completement pervertie car le contre pouvoir s’est affaibli puis est devenue inexistant. –

          Encore une fois, mon opinion diverge légèrement. La démocratie s’est pervertie car le contre pouvoir a pris le pouvoir.
          Il est clair que la démocratie, où la majorité décide comment on va vivre n’est pas acceptable pour les élites. Ils font tout ce qu’il peuvent pour la contourner, diminuer, abolir. Certains ne s’en cachent pas comme Junker qui s’exclamait La démocratie n’est pas au dessus des traités! (ou un truc pareil). Après, les Deep State, Franc Maçons, Illuminati … je ne sais pas si ça existe et s’ils sont plus influents que lu club de lecture dans ma ville. Mais je suis certaine d’une chose: Si 1 c’est faisable, 2 ça rapporte un quelconque bénéfice à une personne et/ou groupe et 3 ça coute pas cher et ne comporte pas (ou peu) de risque, ce sera fait.

          – Cela tient a l’humain evidement. –

          Amen

          • L’humain est capable de tout, du pire et du meilleur.

            Entre ces deux aspects, les nuances sont multiples.

            L’avantage de la democratie, lorsque elle existe reellement, c’est que la meritocratie pousse les gens,
            tandis que dans le systeme communiste, par principe tous les citoyens sont egaux, et la meritocratie est beaucoup moins prise en exemple, voire pas du tout.

            Ce qui fait que l’etre humain devient plutot paresseux.

            Dans un systeme ou la meritocratie est mise en avant, ( monde occidental), les individus doivent se responsabiliser un minimum, ils apprennent a leur niveau.

            L’avantage d’un tel systeme, c’est que l’individu se devellope, grandit, le contraire dans un monde ou tout le monde est egaux.

  10. Une idée de l’incoherence de la goche :

    Agressée ( par les migrants), la réalisatrice à migrants Jeanne Labrune appelle au secours !
    https://ripostelaique.com/agressee-la-realisatrice-a-migrants-jeanne-labrune-appelle-au-secours.html

  11. Elle quittera le quartier tout en niant le grand remplacement, pourtant progressivement, son quartier deviendra une enclave dans ce qui reste de la republique française, véritablement une zone de non-droit que nient ses paires à la télévision, sur les radios…

    Elle viendra finir ses jours en province, comme les autres en admirant son oeuvre partagée par ceux qui font la pluie et le beau temps dans ce pays, appellent à l’aide lorsque la tempête les touche et fuient les zones de non-droit en abandonnant leurs concitoyens qui n’ont pas les moyens de fuir mais qui ont, pourtant, adhérè au système de redistribution sans limite et surtout sans frontière du monde des bisounours.

  12. Le comunisme, c’est d’emblée la confiscation du pouvoir et qui ne tolere aucune opposition de partis politique.

    C’est le totalitarisme absolue, mais pour ce faire accepter ce presente sous une belle façade.

    C’est d’emblé le regime le plus meurtrier de l’histoire, mené par des hommes hors du commun ou l’humanité ne compte pas pour eux, fusillants, déportants, dès que le regime est en place ceux qui les genent.

    Dès les toutes premieres années, lenine a accordé la liberté aux prisonniers qui devaient etre rapidement liberés, juste avant la date de liberation, les 150 000 prisonniers concernés ont tous été fusillés.

    Voila le genre d’humanité de lenine et bien entendu de toute sa clique d’assassins qui ne valaient pas mieux que lui.

    Ils ce sont servit du peuple pour arriver aux pouvoir par des propagandes bienveillantes, mais leur reel dessein était noir, une fois en place cela a été un meurtre de masse tel que le monde n’a jamais connu, avec un mensonge permanent dès le debut et un niveau de délation monté en systeme.

    Non, ce n’etait pas des innocents dont les brides ont été entachés, c’etait d’emblé leur politique pour tenir le pouvoir d’une main de fer.

    Il ne faut pas croire que ceux qui veulent le pouvoir, le font forcement pour le bien du peuple, de meme pour hitler.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *