Mieux vaut s’appeler Conrad que Zemmour !

Publié par le 19 Nov, 2019 dans Blog | 8 commentaires

Mieux vaut s’appeler Conrad que Zemmour !

Mais qu’est devenue la Justice ?

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une décision de justice ne soulève l’indignation.

Dans les milieux progressifs et à gauche, on se félicite peut-être du deux poids, deux mesures qui frappe toujours à droite, mais dans les milieux populaires, l’image de la Justice ne cesse de se dégrader.

Devant la justice, il vaut mieux se présenter comme rappeur que comme polémiste de droite !

 

Nous en avons eu encore la preuve tout récemment en voyant une plainte déposée contre la rappeur Conrad classée sans suite par le Parquet.

Le rappeur avait une nouvelle fois fait polémique au printemps dernier avec son titre « Doux Pays » dans lequel il déclamait :

« Je baise la France, jusqu’à l’agonie ! »

Une enquête avait été ouverte à la suite d’un signalement de Christophe Castaner. Pour ce dernier, il s’agissait d’un « appel à la haine de notre pays et à la violence ».

Malgré ce signalement et la mobilisation de la plateforme policière Pharos, l’enquête menée par la brigade de répression de la délinquance contre la personnes (BRDP) n’a rien donné et la procédure a été classée sans suite !

Tenez vous bien en écoutant les motifs invoqués par le Parquet : 

« Les faits n’étaient pas clairement établis » et les preuves étaient « insuffisantes pour que l’infraction soit constituée ». Il suffit pourtant d’écouter Conrad éructer son rap pour établir les faits et constituer l’infraction !

Les paroles de Doux pays sont pourtant édifiantes :

Je baise la France, baise la France jusqu’à l’agonie. Je brûle la France,
Cet hexagone, j’l’encule sa grand-mère, j’vais poser une bombe sous son Panthéon,
Que dit l’autre con de Charles Trenet ? N’a jamais été doux, le pays !

Conrad, un multirécidiviste …

Le rappeur avait déjà été condamné à 5 000 euros d’amende (avec sursis rassurez-vous !) pour avoir chanté :

« Pendez les Blancs !  »

A côté, Eric Zemmour joue petit bras !

A côté de ces appels à la haine et au meurtre, ce qu’on reproche à Eric Zemmour est ridicule et ne se justifie que par une volonté idéologique de frapper la droite.

En septembre 2019, Eric Zemmour a été définitivement condamné à 3 000 euros d’amende (ferme cette fois-ci !) pour la déclaration suivante :

Il faut donner aux musulmans le choix entre l’islam et la France. La France vit, depuis trente ans une invasion. Dans d’innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées, se joue une lutte pour islamiser un territoire, un djihad.

C’est certes une opinion qu’on peut ne pas partager, mais de là à le condamner pour provocation à la haine raciale, il y a un gouffre ! Par contre poser une bombe sous le Panthéon, baiser la France jusqu’à l’agonie, n’appelleraint pas à la haine du Blanc !!!

En 2011, Eric Zemmour avait déjà été condamné pour avoir déclaré :

« Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… c’est comme ça, c’est un fait »

Eric Zemmour se référait à une statistique qui dit que 70 % des personnes emprisonnées sont issues de l’immigration.

Ce qui est savoureux dans le jugement, c’est que le tribunal a abandonné l’accusation de diffamation tout en maintenant celle de discrimination raciale. On doit donc comprendre qu’Eric Zemmour avait énoncé une vérité mais une vérité pas bonne à dire car discriminante !

L’institutionnalisation totale du politiquement correct !

En complément cet article avec une interview de Jean-Yves Le Gallou :

« Affaire Nick Conrad : en matière de liberté d’expression, c’est le deux poids deux mesures ! »

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “Mieux vaut s’appeler Conrad que Zemmour !”

  1. Richard Mauden dit:

    « Sale blanc de Français » : pour Sopo et SOS racisme, ce n’est pas du racisme anti-blanc
    Que dire de plus ? Rien. On peut juste accumuler les contre-exemples pour lui mettre un peu plus la honte, mais un seul contre-exemple suffit déjà à détruire la vérité de sa proposition universelle. Si encore Sopo avait dit « le racisme anti-blanc existe très peu », l’argumentation aurait plus dure, voire impossible en l’absence de statistiques ethniques en France. (Julien Martel, Résistance républicaine)

  2. Que de fois dans ce blog j’ai pesté contre ces juges ignobles parce que non justes !

    Mais à chaque fois, ils se surpassent et m’étonnent par leur manque d’honnêteté et d’honneur.

    Il devient impératif de responsabiliser enfin ces crétins pyromanes !

    • jacques boudet dit:

      @ Christian 54

      L’Histoire repasse les plats.

      Dédié à M. Eric ZEMOUR :

      « Il paraît qu’on est maintenant dans les façons, la rédemption, les bonnes manières, la vraie vertu. Faudra surveiller son langage.
      Y a des décrets aussi pour ça. Je suis passé en Correctionnelle, faut pas que ça recommence ! Surtout ne dénommons personne ! Rien que des idées générales ! C’est l’astuce !
      Parfaitement seul ! Je suis bourrelé de mots secrets. Je m’occulte. Et encore tout à fait prudent ! Tout devient des plus épineux.
      Y a des censeurs, des délateurs dans tous les coins… Je sais plus où me mettre…
      Châtions, châtions nos expressions !…

      Le Fiel est Roi ! »

      Copyright Les Beaux Draps 1941 dont qlq caviardages de mon fait.

  3. Selon moi, de nombreux magistrats ne rendent plus la Justice au nom du peuple français, mais selon leurs orientations politiques et ou personnelles.

    Mais vous lisez les infos comme moi! Alors je ne vous apprends rien!

  4. pauvres de vous …

  5. Le ministre peut causer… la « justice » condamnera qui elle voudra, comme elle voudra…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *