« Moi, les hommes, je les déteste ! »

Publié par le 2 Oct, 2020 dans Blog | 14 commentaires

« Moi, les hommes, je les déteste ! »

Les féministes, c’est comme les écolos !

Donnez leur une petite notoriété, et ils se lâchent adonf !

Prenez les nouveaux maires écolos récemment élus dans quelques grandes villes :
– A Bordeaux, ils déprogrammnte les sapins de Noël.
– A Lyon, ils boycottent la messe des Echevins mais inaugure une mosquée.
– Et a Grenoble, ils bloqunte la 5G pour « qu’on ne puisse pas regarder de film porno dans les ascenseurs » !

C’est la même chose du côté des lesbiennes néoféministes !

Alice Coffin, la pasionaria lesbienne anti-hommes – qui ne se marie pas pour ne pas être violée –  (voir cet article) fait des émules !

Je tombe ce matin sur le compte Twitter de Pauline H. (@aPaulineR) dans lequel elle fait la promotion de son livre :

On voit tout de suite quelle est la cible de Pauline !

Mais où ça devient passionnant, c’est dans ce dernier post hébergé sur le site de Libé, où elle livre le fond de sa pensée :

En lisant le texte, j’ai tout de suite pensé au lynchage médiatique d’Eric Zemmour après ses propos sur les mineurs étrangers isolés.

Tous les lyncheurs en ont fait moins contre le mineur étranger isolé qui a failli tuer deux jeunes femmes à coup de hachoir devant les lieux du massacre de Charlie Hebdo ! Mais évidemment, ce mineur est une pauvre victime tandis qu’Eric Zemmour est un abominable fasciste !

Pour l’instant, le texte de Pauline ne semble pas faire scandale et les modérateurs de Libé ont validé sa publication.

On pourrait s’amuser à transposer ce texte en prenant pour cible d’autres populations.

Par exemple, au hasard, les musulmans :

Détester les musulmans et tout ce qu’ils représentent est notre droit le plus strict. C’est aussi une fête. Qui aurait cru qu’il y aurait autant de joie dans la « misislamie » ?

ou bien les homosexuels :

Détester les homos et tout ce qu’ils représentent est notre droit le plus strict. C’est aussi une fête. Qui aurait cru qu’il y aurait autant de joie dans l’homophobie ?

Combien de temps, à votre avis, ces propos – que je condamne fermement (il faut être prudent) – s’afficheraient-ils sur le Net avant qu’une des associations soi-disant antiracistes ne portent plainte ?

Tout ça est assez affligeant et même désespérant !

NB : vous savez Pauline, nous les hommes, on adore que vous nous détestiez !

Surtout ne nous aimez pas !

J’ajoute un tweet plus récent qui résume parfaitement ma pensée :

A lire aussi sur Boulevard Voltaire : Misandre et fière de l’être ?

Merci de tweeter cet article :





14 Réponses à “« Moi, les hommes, je les déteste ! »”

  1. Christian 54 dit:

    Peut être les déteste t’elle parce qu’elle n’en attire aucun ?

  2. Richard Mauden dit:

    Les féministes, c’est comme les indigénistes ! Des étrangers à la civilisation !

  3. Richard Mauden dit:

    Version Tontons flingueurs :
    Moi, les connes, je les déteste !

  4. Kobus van Cleef dit:

    Le mieux pour elle,si elle est cohérente, c’est de s’abstenir de manger, de se déplacer et de se vêtir, tant il est vrai que les moissons sont récoltées par des mâles, les moyens de locomotion sont assemblés par des mâles et les fibres textiles naturelles sont aussi récoltées par des mâles

  5. Un vieux philosophe conseillait, devant une pensée, de se demander quel était le corps qui l’avait énoncée.
    Il avait bien raison.

  6. Seule femme sur ce fil à ce moment précis, femme XX qui se revendique femme cis, non dérangée, pardon, non dégenrée, j’affirme que j’adore les hommes!

    Les vrais, hein, les XY cis, non barbares, nos gauchos, non écolos, cultivés (culture gréco-judéo- chrétienne de préférence) et sympas (genre qui tiennent la porte lorsque je rentre, qui portent ma valise si elle est trop lourde, qui m’offrent des fleurs de temps en temps….)

    Aussi, je me dis, vu la tête de la dite Pauline sur la photo, je comprends qu’elle soit frustrée…
    Elle nous fait honte à nous les femmes !

    De même, je trouve honteux ce lynchage de Zemmour, mais, à notre époque de décadence monstrueuse, la chanson de Guy Béart est véritablement d’actualité :
    « Celui qui a dit la vérité, il doit être exécuté »!
    Hélas!

    Messieurs : Bisous à tous de ma part.
    (mon mari est OK, hihihihi)

    • Merci Suzanne,

      Nous les hommes, honteusement cis genre, malheureusement hétérosexuel et pour aggraver le tout, blanc, nous vous remercions de ne pas nous détester …

      Christian

  7. Les pseudo feministes, adore detester les hommes, mais aiment l’islam qui ne veut pas d’egalitée homme femme, vue que pour eux la femme est inferieure a l’homme…

    Seule la haine tient lieu d’argument pour ces zozo pseudo feministe, aucune philosophie seulement de la haine et de l’incitation a la haine et au racisme…

    Que fait la pseudo justice au sujet de cette haine…
    Le deux poids deux mesure comme toujours.

    Elles ( ? ) apporteront la pierre necessaire au developpement de l’islam, qui privera toutes ces haineuses et toutes les femmes de libertée.

    Ce racisme basique et debile, soutenu par la goche, ( comme toujours, s’il vient des pseudo « intellectuels de goche)
    n’est pas condamnée par la pseudo justice,
    mais qu’une verité soi dites, ( sans haine et racisme) et prononcée aussi par des experts, peut faire condamner un E Zemmour…

    Eternel deux poids deux mesure dans lequels s’amuse ces gogos de pseudo justice.

    Ces gogos de pseudo justice racontent ce qu’il veulent, pour faire pseudo justice sur tout citoyen qui ne pensent pas comme elles.

    • J’ai l’absolue conviction qu’une des raisons majeures du succès de l’islam radical auprès d’une part croissante de la population musulmane implantée en occident est justement cette folle dérive du « progressisme », ces théories du genre, etc qui heurtent leurs valeurs fondamentalement conservatrices. Les intégristes n’ont plus qu’à ramasser la mise en présentant tout cela comme une décadence généralisées des moeurs occidentales.

    • à défaut de ne pas être dans la mesure (en miroir d’ailleurs de ce que vous dénoncez), mesurez mieux votre orthographe, il y a peut-être des élèves qui vous lisent !

  8. Finalement quelqu’un ose défendre publiquement ce droit encore plus important, plus intime que le droit de s’exprimer – Le droit de détester. Dans le temps ou on condamne le « crime » de haine à tout va, dans le monde où le moindre regard qui n’est pas adorateur vous faut un suffixe -phobe. Donc je vous rejoigne madame Pauline dans votre combat pour défendre le droit de détester qui on veut. Les homos et compagnie, les noirs, arabes et asiatiques, les juifs et musulmans, les délinquants, les hommes et femmes politiques, mon voisin qui vit des allocations et qui fait la fête jusqu’à 3h du mat en semaine, le petit gamin de m**de qui terrorise ma fille à l’école, le connard de mon ex …
    A bas la dictature de la gentillesse, vive le droit de haïr!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *