« Non à un retour à la normale… »
Et si on commençait par les artistes !

Publié par le 9 Mai, 2020 dans Blog | 5 commentaires

« Non à un retour à la normale… » Et si on commençait par les artistes !

La race des signeurs !

Il y a quelques décennies, c’étaient les pétitions qui étaient à la mode dans le monde des « people » …

Tout le petit monde culturel, donc bien ancré à gauche – avec son coeur, mais pas avec son porte-feuille ! – signait à tour de bras des pétitions contre la guerre du Vietnam, contre le nucléaire, contre le fascisme et pour la paix dans le monde, etc ….

Avec un certain humour, c’est André Perrin, dans la Revue Littéraire, qui les avait qualifiés de :

Race des signeurs !

Aujourd’hui, la mode est plutôt aux tribunes ! 

200 artistes et scientifiques viennent de nous faire la leçon dans une nouvelle tribune parue dans le Monde. C’est l’idéal le Monde pour les tribunes ! Ça fait sérieux !

Je vous livre la conclusion de la tribune :

Le consumérisme nous a conduits à nier la vie en elle-même : celle des végétaux, celle des animaux et celle d’un grand nombre d’humains. La pollution, le réchauffement et la destruction des espaces naturels mènent le monde à un point de rupture.

Pour ces raisons, jointes aux inégalités sociales toujours croissantes, il nous semble inenvisageable de « revenir à la normale ».

La transformation radicale qui s’impose – à tous les niveaux – exige audace et courage. Elle n’aura pas lieu sans un engagement massif et déterminé. A quand les actes ? C’est une question de survie, autant que de dignité et de cohérence.

Mais, j’ai envie de leur crier : C’est celui qui dit qui l’est !

S’il vous plait, messieurs et mesdames les donneurs de leçons, les dénonceurs d’inégalité, les apôtres de la décroissance, commencez vous-mêmes en nous donnant l’exemple !

Commencez donc à décroitre vous mêmes !

Honneur aux dames !

Honneur, oui, à Juliette Binoche qui est à l’origine, avec Aurélien Barrau, de cette tribune !

Comment ose t-elle  parler d’inégalités sociales toujours croissantes quand en 2020, elle aura gagné plusieurs millions d’euros en cachets ? En 2017, elle soutenait pourtant Benoit Hamon !

N’oublions pas Marion Cotillard qui, la pauvre,  doit s’abaisser à faire des pubs :

Et vous, Robert de Niro, que j’adore par ailleurs, comment pouvez-vous signer cette tribune et prendre 775 000 $ par épisodes de série TV ?

Dans le besoin, vous devez même faire de la pub pour une marque de voiture :

Tout est dit dans ce tweet :

Et vous acteurs Globetrotters …

Vous qui prenez l’avion comme nous l’autobus, savez-vous que l’agence européenne pour l’environnement a évalué la production de CO2 des avions à  285 grammes par kilomètre et par passager.

Vous qui habitez à Los Angeles, savez-vous qu’un seul voyage à Paris (18 200 km A/R) pour la promotion de vos films, produit 5,2 tonnes de CO2 ?

Et c’est même pire, puisque voyageant en première classe, vous produisez beaucoup plus de CO2 que les « sardines » qui s’entassent en classe éco ?

Alors commencez par habiter sur la Côte d’Azur et tournez vos films aux Studios de la Victorine à Nice ! Un gain en CO2 pharamineux !

Et vous les pousseurs de chansonnettes …

Arrêtez de poster vos tubes promotionnels sur Youtube ! La vidéo en ligne représente 4 % des émissions de gaz à effet de serre. Plus que l’aviation civile !

Revenez-en immédiatement au vieux CD !

Même les pseudo-écolos ont signé !

Comme s’insurge Jean-Marc Proust dans un article paru dans Slate.fr :

Yann Arthus-Bertrand a sans doute passé plus de temps en hélicoptère dans sa vie que n’importe qui n’en passera dans le métro. Peu importe: il a signé.

Bref, on pourrait continuer longtemps comme ça …

Il est insupportable d’entendre ces privilégiés demander aux plus faibles, aux plus pauvres qu’eux, de faire en premier les efforts !

Et tout ça vote à gauche en toute bonne conscience !

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “« Non à un retour à la normale… »
Et si on commençait par les artistes !”

  1. Vicento80 dit:

    A vomir !
    Vous pouvez ajouter à cette liste Hulot à qui l’Immonde déroule le tapis rouge et qui veut nous convertir « de gré ou de FORCE » (on ne cache même plus l’ambition totalitaire). Et l’ahurissant Vincent Lindon et sa proposition de taxe délirante.

    Commençons par arrêter de subventionner vos films et distribuons cet argent aux smicards et aux SDF. Et vivez sur vos seules entrées.

    Lire aussi le billet d’humeur d’E. Gernelle sur le même thème.

    • jacques boudet dit:

      Amis lecteurs,
      Du Japan Times 8 mai 2020
      M.Syu Kato -16 ans – résidant à Hokkaido a crée une application sous iOS Apple pour i Phone, gardant vos déplacements localisés par GPS, Date, Temps, dans un rayon de 33ft -10 mètres -et plus
      Vous seuls y avez accès, et si vous êtes malade vous pouvez alors avertir vos relations et les autorités sanitaires.
      Apple store diffuse gratuitement cette l’API « ASIATO ».

  2. Christian 54 dit:

    Pour signer une tribune parue dans le Monde, il faut bigrement adorer se moquer des gens. C’est comme un bras d’honneur qu’ils nous adressent.
    A mes yeux, le média choisi suffit amplement à déconsidérer les signataires. Quant aux actrices de la liste. elles n’ont jamais, pour la plupart d’entre elles, fait parler d’elles pour la fulgurante de leur QI .

  3. Bah, ils jouent la comédie, c’est la seule chose qu’ils savent faire. La mode est à l’écologie, ils sont écologistes, autrefois, elle était au parti communiste, ils étaient communistes.

    Ne leur donnons pas une importance qu’il n’ont pas. Ils se croient le sel du monde, ils n’en sont que la fugace écume.

  4. Je n’aime pas les sportifs qui font de la politique, je n’aime pas les artistes qui font de la politique, je n’aime pas les médecins qui font de la politique, je n’aime pas les journalistes qui font de la politique partisane mais aussi les anciens politiciens qui font du journalisme…

    Surtout que ces gens là vivent, pour certains, de nos contributions et pour beaucoup, de la publicité qui est le moteur du consumérisme.

    Ces gens là voudraient se gaver de la croissance tout en prônant la décroissance.
    Ils ne valent pas mieux que les actionnaires de l’ultralibéralisme mondialiste qui, eux, se gavent en période de croissance et qui font peser la décroissance sur les acteurs de leurs dividendes du passé (travailler plus pour gagner moins).

    Ils étaient tous confinés au Cap Ferret, comme dans « les petits mouchoirs » (ou la suite), à rien foutre de leurs journées, à picoler ou fumer des pétards et à s’engueuler ou ecouter la musique à fond comme des enfants pourris gâtés.
    Certains tentaient de télé travailler, d’autres de faire le buzz et de rejoindre la lucarne par skype pour tenter de survivre médiatiquement et peut-être se forçaient ils, à 20h à applaudir les 1ers et 2nds de corvée pour se donner bonne conscience.

    Ces gens là sont les parasites de la croissance et devraient avoir la dignité de ne pas faire la morale à ceux qui les engraissent !!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *