Non, la drague n’est pas un délit !

Publié par le 13 Jan, 2018 dans Blog | 14 commentaires

Non, la drague n’est pas un délit !

Pas facile pour un homme, depuis l’affaire Weinstein, d’entrer dans le débat sur le harcèlement des femmes.

Il était relativement mal vu de risquer la moindre remarque sur l’exagération de ces dénonciations médiatiques.

Il aura fallu le courage d’une centaine de femmes, emmenée par Catherine Deneuve pour que le débat s’équilibre un peu. Mais on assista alors à un déchainement de certaines féministes radicalisées contre ces femmes accusées de traitrise à leur genre !

Cette semaine, Guillaume Roquette, dans le Figaro Magazine, a salué le courage de ces femmes à contre-courant total de la vague médiatique. Voici sa chronique :

Merci Mesdames. Après trois mois de dénonciation incessante des violences sexistes, tout individu mâle de plus de 12 ans finissait par passer pour un agresseur en puissance. Mais voilà que des femmes ont pris la plume cette semaine pour suggérer qu’on était peut-être allé un peu trop loin. Avec un courage bienvenu, Catherine Deneuve, l’excellente Elisabeth Lévy (directrice du magazine Causeur) et plus de cent autres rappellent dans une tribune collective que la drague n’est pas un délit ni la galanterie une agression.

Guillaume Roquette

Il était temps. La détestable affaire Weinstein, du nom de ce producteur hollywoodien qui considérait ses actrices comme de la viande fraîche, a d’abord provoqué des dénonciations salutaires, mais elle a vite servi de prétexte aux militantes féministes pour justifier un déferlement de haine inédit envers le sexe opposé. Tout y est passé : le prétendu modèle patriarcal, les inégalités salariales, le libertinage ou la division des tâches ménagères devenaient aussi répréhensibles que des agressions sexuelles.

Toute femme un peu sexy était forcément victime de « l’injonction à séduire » imposée par les hommes. Dans un emballement victimaire, toute critique envers une femme était désormais associée à du sexisme, certaines responsables politiques comme Anne Hidalgo usant désormais systématiquement de cet argument.

Curieusement, notre société qui se flatte tant d’être libérée a versé du jour au lendemain dans un puritanisme inédit. On a vu un ministre anglais démissionner pour avoir posé une main – en 2002 … – sur le genou d’une journaliste (un tel acte méritait sans doute une claque si l’intéressée en jugeait ainsi mais sûrement pas de mettre fin à une carrière). Ou encore la fondatrice des Miss France exiger que l’on arrête toutes affaires cessantes les défilés de candidates en bikini ! Et comme une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites, chaque jour apporte son nouveau délire. Dernier en date, la réécriture de la fin de Carmen à l’Opéra de Florence pour que ce soit don José qui tue la jeune gitane et non l’inverse, « car il est inconcevable qu’on applaudisse le meurtre d’une femme ». A ce rythme-là, on dénoncera bientôt à la police les amateurs d’échecs ou de belote : comment peut-on supporter qu’un roi vaille davantage qu’une reine ?

Catherine Deneuve et ses courageuses camarades parviendront peut-être à mettre un coup d’arrêt à cette hystérisation générale. Il faut le souhaiter car l’affaire n’est pas anodine : à vouloir opposer hommes et femmes comme des ennemis irréductibles, à réécrire les oeuvres d’art pour satisfaire aux nouveaux maîtres censeurs, on fabrique mine de rien une tyrannie douce qui pourrait nous rendre tous malheureux. On aimerait que d’autres intellectuels, responsables politiques, et pourquoi pas ministres (on peut toujours rêver) en appellent à leur tour à un peu de sens commun.

Ce qui se passe sous nos yeux n’est pas seulement ridicule, c’est aussi inquiétant.

Guillaume Roquette pour le Figaro Magazine.






14 Réponses à “Non, la drague n’est pas un délit !”

  1. Merci, Monsieur Roquette? c’est à désespérer des hommes? Nous vous aimons, car vos réflexions différentes des notres nous permettent d’équilibrer nos relations (intellectuelles, amoureuses où familiales), nous avons besoin de vous. Restez nous fidèles car nous vous aimons. Alors, soyez violents avec toutes ces bonnes femmes qui ne sont que des etres hybrides.

  2. Exellent article, qui demontre que dands notre société, on ne reflechi plus assez on reagi d’abord.

    Tout cela est favorisé par une goche debilitante, qui n’a pas su etre aupres du peuple et qui par ses associations, essaient de trouver un moyen d’exister, en laissant la parole a des fumistes pour la plupart, qui n’ont rien dit sur les attentats a Cologne…

    Deux poids deux mesures…
    C’est aussi un moyen de contribuer au grand remplacement en occident…

    Curieusement, ces affaires, orchestré avec main de maitre, sont sorties pendant que melanchon essuyait sur les reseaux, des sacrés coups, sur sa personne.
    On peut dire que melanchon a beneficié du battage mediatique, ( en franc maconnerie ils s’entraident, qu’ils soit coupables ou innocents), qui a « renversé » le centre d’interet un peu partout.

    N’oublions pas cela:
    Creer une affaire dans l’affaire pour rendre plus trouble les problemes…chose que les medias surtout de goche ont tres vite appris.

    Car le probleme melanchon commencait a devenir inquietant pour lui, il y a quelques semaine,
    et la mascarade qui depuis a fait oublié ce cas particulier qu’est melanchon, s’est emplifié, seulement pour cacher le probleme melanchon, avec une super amplification jamais vu en France,
    ils ont sauvé un ( je cite), « islamo goche », car tel il est decrit par certains de la classe politique, et par une partie du peuple, ce probleme qui a defrayé la chronique sur les reseaux sociaux, a vite ete detourné par des medias compatissants a son edgard.

    Rappelons nous les faits:
    Le cas winsteins qui a lancé la polemique, existait deja depuis de nombreuse années.
    Les crimes de viol et de violences sur les femmes, commis a Colognes qui n’a pas fait reagir les « feministes » ( ou si peu),
    les peuples dont l’histoire, la religion, la culture, qui essaient de devier la notre en imposant leurs habitudes, dont la culture de l’egalité est plus qu’a mettre en doute, dans leur pays,
    n’ont pas fait réagir les « feministes » et l’etat, quand ceux ci imposent leurs habitudes…

    Par contre alors que melanchon etait sous tir de boulet rouge, une affaire apparait, et celle ci, est exploitée aux maximum par les medias TV.
    Cela
    demontre bien comment un systeme peu se mettre en place a l’aide de medias, pour la protection de la goche extremiste.

    Les francs macon ont tout fait pour que la russie communiste atteigne un niveau de puissance tel qu’on a connu pour les années 45, et par la suite dans le but d’imposer un etat fort, et anti religieux.

    Tout a ete fait pour que le communisme soit rendu plus fort, grace a l’aide des USA, ce qui demontre qu’un systeme mondial existe depuis longtemps, il en est de meme pour proteger le communisme et ses branches, en france comme dans beaucoup d’autre pays partout ou existe la franc maconnerie.

    Je n’ai pas été etonné, qu’un tel bruit mediatique ai pu sortir en France alors que les dechainement sur les reseaux sociaux contre melanchon allait de bon coeur.

    Et maintenant on ne parle plus de melanchon et du probleme avec l’islam… bien vu non.

    Pour moi, c’est pas autre chose, le but est atteint, et tant pis pour les degats, vu que la goche ( connu pour etre contre la religion catholique) prefere l’islam, pour contre carrer notre religion…

    N’oublions pas qu’au passage, sur les reseaux sociaux, s’etablissait aussi des avis sur le comportement de l’etat, et sur melanchon, cette affaire a été le moteur pour faire oublier ce probleme avec l’islam et melanchon, et sur d’autre politiciens.

    • De plus s’attaquer a la drague, ou on fait passer tous les blancs ( en particulier, curieux que les autres n’existent presque plus), pour des salauds fini ou presque, ou en puissance,
      permet en plus, de gochiser les esprits.
      C’est aussi un des but de cette propagande qui s’attaque principalement aux blancs.

      Rappelez vous le communisme en chine, sous mao, hommes et femmes avaient le meme costume « mao »,
      uniforme, ni femmes ni hommes, tous se ressemblent,
      et les attaques qui proviennent bien sûr de la goche
      tendent a habituer l’homme a une nouvelle culture, ou l’homme et la femme sont vraiment « egaux », comme ce fut le cas en russie.

      D’ailleurs, en general les communiste ont la declaration de droit de l’homme le plus en avance sur les autres pays.

      Ce qui permet par la suite d’exploiter hommes et femmes, a peu pres de la meme façon, sans vraiment tenir compte de leur difference, c’est beau le communisme, quand on a du fric et qu’on vit en France…

      (Je rappelle qu’avec la goche il faut penser doctrine et propagande pour la suivre et non pas raisonnements sain et normaux, c’est a dire sans arriere pensées).

    • Tiens, encore une petite pique sur les francs macs?
      Quel est le rapport? Seraient ils tous communistes? (attention, vous risquez votre peau si ceux de la GLNF vous tombent dessus et tous les politiques (hommes, car c’est une loge strictement masculine) qui y sont!
      Je rigole, excusez moi, cher Pseudo, mais vous les mettez partout même en hors sujet.
      Je m’en contre fiche, mais cela décrédibilise vos commentaires, pourtant souvent très intéressants.

      Que vient faire la Russie ici?
      les russes sont belles et n’ont pas besoin de se défendre contre des malotrus! Leur président est là pour les défendre!

      Quant aux USA, de quelle époque parlez vous?
      En effet, depuis longtemps déjà (j’ai des amis et de la famille là bas depuis plus de 40 ans), les femmes sont en général pas maltraitées. Certes, il y a un fémoinisme exacerbé, mais, malgré cela, les hommes arrivent encore à faire leur cour (et les femmes aiment, figurez vous)
      De plus, il ne fait pas oublier que les présidents de gauche aux USA, sont à droite des nôtres!

      Alors, le communisme, voyez vous, je ne suis pas certaine que ce soit leur problème.
      En fait, je n’en sais rien et je m’en fiche, là encore.

      Il me semble, mais peut être ai-je tort, que les peuples font (ou devraient) pouvoir faire ce qu’ils veulent, allant jusqu’à élire le président qu’ils veulent, du moment que ce soit en accord avec leur croyances sur la démocratie et que ce ne soit pas une dictature permettant de tuer ou mutiler ceux et celles qui ne « filent pas droit »

      Il me semble, légalement, que ce n’est plus le cas en Russie, ni aux USA et je ne suis pas complotiste au point de penser que ces histoires de puritaines sortent pour que l’on oublie M Mélanchon.

      Par contre, où je suis en accord avec vous, c’est que, parti comme cela, nous allons direct vers la burqa pour toutes (et hélas, pas pour tou.s.tes!), ceci délicatement enrobé dans du « respect pour la femme »… mais bien sûr!

      • Je suis parti sur de la politique politicienne comme aime le faire la goche.

        Sachant que pour faire bouger le monde il faut une force deja installée, (la franc maconnerie par exemple, ou Bidelberg),
        introduite dans le systeme, et mieux encore l’ayant crée ou l’utilisant pour son compte,

        cette « force » tire les ficelles, a la fois pour couler l’homme blanc et sa culture/civilisation, mais aussi et c’est le cas en France pour proteger les siens qui particpent ou participeront a cette decheance.

        melanchon est lhomme de demain qui particpera a cette destruction possible de la culture,
        Il nie deja le concept du monde occidental, refute et refuse toute idée du Francais de souche, dans un livre,
        renie toute idée d’heritage et de tradition a la Francaise, il a toute sa place pour le changement auquel ceux qui tirent les ficelles sont determinés.

        C’est souvent une erreur de voir les politiciens comme des personnes solitaire, ( quelques fois ) ou des gens liés au parti, pour certains oui, mais d’autres sont affidés a des pouvoir dans l’ombre.

        La franc maconnerie a un lien avec le communisme, il l’a favorisé, depuis le debut de l’autre siecle,et a tout fait pour faire de la russie uner puissance dans le monde avec qui compter.

        Le but de cette « politique » etant de detruire la religion catholique, quelle ressemblance avec nos actualités non ?

        Or, il se trouve que melanchon communiste ou tres proche, niant aussi la religion sera peut etre l(homme qui modifiera la France suffisamment ( evidement pour le bien de l’humanité, et moralement il en a les moyens), pour changer le concept Francais.

        Avec l’aide de l’immigration, pour noyer la culture, un melanchon peut faire le jeu ( a l’insu de son plein gré), de ces richards bobo goche ou autres ecervelés, qui desire un monde different de celui que nous connaissons.

        Apres une avanlache de verité sur melanchon et son parti,
        j’ai trouvé curieux, qu’une affaire a ce point mis en avant, du jamais vu a la tv, dirigé par la pensée gochiste,le sectarisme, le propre des extermistes de goche comme melanchon,
        arrive au bon moment.

        Une affaire en enterre une… les medias connaissent cette tactique, et l’on employés x fois.

        Le format sectaire dont usent les personnes recriminant sur les affaires de sexe a hollywood, devoile et demontre un style que l’on connait que trop bien en France et chez le parti de melanchon en particulier.

        Deux format assez semblable, sectariste a souhait, pratiquant le deux poids deux mesures, comme les communistes et toutes goches extremistes, ou la reflexion n’est pas le point fort de ces gens là.

        Le communisme étant plus ou moins mort, qu’elle est cette force qui semble bien installée en France et ailleurs ?

        La franc maconnerie se vante d’etre le vrai pouvoir en France depuis 300 ans, depuis la revolution, qu’elle est fait des petits ailleurs est tres possible.

        Tout a été infiltré, depuis 3 siecles, il ont eu le temps.

        Le theme de la Franc maconnerie ressemble a la goche, ou il y a des loges plus ou moins dure,
        et la goche en France et ces deviation se portent plutot bien, car elle a été toujours assez protégée.

        Elle est aussi contre la religion, catholique, elle dit dit a plusieurs reprise…

        Mon sentiment est que melanchon a été protégé,
        car il incarne les buts de cette franc maconnerie.

        Quand a cette frenesie sur les medias, qui peut dire si elle existe, autant, dans d’autre pays,
        les medias francais nous montre ce qu’ils veulent…

        Je peux me tromper, mais il y a pas mal de convergence quand a penser qu’il y a une drole de coïncidence au moment ou melanchon avait pas mal de problemes.

  3. S’il y a vraiment un feminisme « normal » en France,
    on peut s’etonner grandement que ceux ci soit peu enclin a combattre
    un avenir plutot sombre a cause de l’immigration, car les « chances pour la France »
    viennent d’un continent dont l’histoire est encore agité, et dont la culture, differente a divers aspects, mets souvent a bas nos acquis:
    http://ripostelaique.com/centrafrique-retour-a-la-sauvagerie-ancestrale.html

    La difference de culture et d’histoire, parle d’elle meme.

    Par contre, sur un autre sujet,
    dans les programmes de TV, ( ou plutot de propagande), on assiste a des films qui par leurs nombre et leur repetivités,
    ferait croire que l’homme blanc ( et seulement lui), serait coupable de tout, et a tout les defauts. Par contre le contraire pour les peuples de couleurs, je parle de couleur noire ou plus claire seulement, tandis que les asiates ne sont guere representés,
    ou est la vrai diversité, puisque les jaunes sont absent du paysage audiovisuel, encore des mensonges…

    Seule la goche, toujours a la recherche d’elle meme,ou l’ayant trouvé,
    plus debile qu’ideologique, peut imposer de telles actions a la TV, alliant le mensonge, la caricature, la betise a tout va, jusqu’a pretendre a l’aide d’associations qui ne valent pas mieux qu’eux, que seul les blancs ont les mains sale, tandis que les autres sont mieux.

    La propagande a atteint le degré zero, a tous les niveaux,
    et tandis que la goche est fiere d’elle meme pour la plupart d’entre eux, sur tous ces sujets.

    Tandis qu’elle consacre le mensonge, les deviations diverses dû a une propagande assez grossiere,
    celle ci essais encore d’entrainer, sous de faux debat,
    sous de faux sujets ou une fausse histoire ou de zele orchestré par les medias, une population en mal d’etre.

    La goche est bien l’exemple qui se permet de donner des leçons aux autres tandis qu’elles s’avachie dans la luxure, la securité, et les mensonges.

    Plus un sujet politique est incompetant et plus on l’entend de loin, et donne des leçons en a acceptant aucune en retour,
    c’est a ceci que l’on peut mesurer le degré zero de la politque, et de la personne,
    la goche peut etre fiere d’elle car elle a fait des petits.

  4. Ce qui est très inquiétant aujourd’hui,en France,c’est d’entendre une Laurence Rossignol estimer « dangereuse » la tribune des 100 femmes,comme une menace à peine voilée contre les idées hétérodoxes ou les comportements jugés déviants par la police de la pensée,voire comme des troubles du comportement à traiter comme des maladies(phobies).

    En ce qui concerne ce néo-féminisme puritain,il est troublant de constater à quel point il sert d’idiot utile à la bigoterie islamique,par les convergences en vue du même résultat:la séparation des sexes et la « protection » de la femme,éternelle mineure.

  5. Merci pour cet article.
    Effectivement, la drague n’est pas un délit, et selon Freud et Henderson (les besoins fondamentaux de l’Humain), éros est un besoin fondamental.
    La séduction entre dans ce champ.
    Nous ne sommes victimes de « l’injonction à séduire » imposée par les hommes.
    Nous pouvons éprouver du plaisir à faire tourner la tête de -beaux- hommes (sachant que tous les goûts sont dans la nature, il ne faut pas que nos commentateurs masculins s’inquiètent en se précipitant vers la glace de la salle de bain! 😉 )

    J’ai lu la diatribe de Mme Leïla Slimani « Un porc tu nais ».
    Cette belle dame, prétend vouloir pouvoir “mettre une minijupe”, “[se] maquiller comme un camion volé”, “boire seule un verre en terrasse”,sans être importunée, espérant un “monde plus juste” où son fils serait un homme libre “non pas d’importuner, mais libre de se définir autrement que comme un prédateur habité par des pulsions incontrôlables” et où sa fille pourrait “marcher la nuit dans la rue, en minijupe et en décolleté”, prendre “le métro à minuit sans avoir peur, sans même y penser”.

    Si je pense qu’effectivement, nous, femmes, avons le droit ne ne pas avoir peur (et nos dirigeants devraient pouvoir faire quelque chose d’autre que d’élargir les trottoirs ou nous informer que nous devons avoir un espace d’un bras entre un monsieur et nous…), nous ne devons pas aller jusqu’à la caricature.

    En effet, nous les vraies femmes (et non les femmes savantes puritaines qui voudraient bien, mais ne peuvent pas… pour de multiples raisons), nous voulons être « belles », certes pour nous, mais aussi pour les autres et voir dans le regard des hommes (et des femmes, car le regard d’une femme jalouse est génial : il nous prouve que nous sommes attirantes) que nous sommes « aimables » ( c’est à dire capables d’être aimées)

    Regardez les grâces que font les chattes au mois d’août, devant les matous, se léchant la patte d’un air dédaigneux, mais regardant par dessous lequel est le plus beau, selon ses critère! Regardez les s’étirer, lascives, dans un geste d’une beauté que l’on qualifie de féline…

    Regardez une oiselle, se lustrant les plumes avec son bec, tandis que son futur époux se bat pour elle à coup d’ailes et de bec avec un concurrent, ou bien fait la roue, mettant en valeur la beauté des couleurs de ses plumes…

    Bien sûr, là encore, entre la femme qui se fait belle pour elle et pour voir son reflet dans les yeux admiratifs des autres, et la femme aguicheuse, il y a une marge.

    La même que celle entre un homme qui fait sa cour, drague ou qui montre son admiration et un homme qui ne pense qu’à nous sauter dessus, nous frotter, ou autres machins-trucs fort déplaisants!

    Non la mini jupe n’est pas l’apanage des allumeuses ou des péripatéticiennes!

    Le problème (et Pseudo49 l’a écrit plus haut), c’est que l’éducation à la politesse et au respect n’existe plus dans certains lieux ou endroits du monde et de la France, et que certaines cultures voient la femme comme un champ à labourer ou comme une esclave à mettre dans son lit, quelque soit son âge.

    Sans compter le laxisme issu de 1968, qui n’a pas aidé nos jeunes et moins jeunes à comprendre le dit respect pour ce que nous appelions « le beau sexe »
    ( 17 ans en 1968, j’ai un peu honte de dire cela, mais, je n’ai pas élevé mes enfants dans la culture 68atarde, chère aux Lang, Cohn Bendit et autres DSK…)

    Je crois que l’exagération en tout est néfaste pour tout et tous.( pas de fautes d’orthographe et répétitions voulues)

    Bravo Monsieur Roquette.

  6. Christian 54 dit:

    Chère Suzanne, en pesant mes mots, j’irai jusqu’à dire (et le choix des mots est purement intentionnel) que vous avez l’art et la manière de replacer l’eglise au milieu du village !
    Pour ce qui est de cette chaste pudeur s’agissant du compte de vos printemps, j’en ai 5 de plus, ce pourrait expliquer un certain conservatisme inné.
    Quoi qu’il en soit, nous vivons une époque dans laquelle la réflexion n’a plus sa place que chez les miroirs. Toute réaction se doit d’être immédiate donc mal pensée et irraisonnée donc irrationnelle. Cela est typique chez Schiappa (quelle constipée celle là !) et tous nos pseudos penseurs qui s’empressentiel de gazouiller leurs inepties irréfléchies sur Tweeter, de peur d’être pris pour des has-been.
    Oui la frivolité des femmes est une bénédiction et le marivaudage un art premier qui malheureusement se perd.
    Bon dimanche à tous !

  7. Et je découvre ce matin que « C. Deneuve s’excuse … » en fait c’est plus subtil, mais le lecteur, ou l’auditeur moyen ne retiendra que les premiers mots du titre …
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/14/97001-20180114FILWWW00187-tribune-polemique-deneuve-assume-mais-presente-ses-excuses-aux-victimes-d-agression.php

    Également, et ça remonte un peu le niveau du Figaro, qui de plus en plus essaye de rivaliser sans la « médiocritude » (Ségolène, si tu nous lis … ) Elisabeth Levy, encore elle me met du baume au coeur, par la justesse de ses analyses.
    http://www.lefigaro.fr/vox/medias/2018/01/12/31008-20180112ARTFIG00323-elisabeth-levy-depuis-des-mois-on-nous-embrigade-dans-un-collectif-appele-les-femmes.php

Trackbacks/Pingbacks

  1. Eric Zemmour au secours de Catherine Deneuve | A droite fièrement ! - […] Il faut soutenir Catherine Deneuve et son courageux combat ! Ce matin, sur RTL, Eric Zemmour a rejoint le…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *