« OK, Boomer ! »

Publié par le 25 Jan, 2020 dans Blog | 4 commentaires

« OK, Boomer ! »

« OK Boomer ! »

Même Les nuls en anglais ont compris.

Il suffit de mettre dans la voix toute l’ironie du monde et un brin de condescendance allant jusqu’au mépris. En français, on dirait « Écrase, pépé » ou « Arrête, vieux schnock ». Cette expression fut un des grands succès de l’armée 2019. Et sera sans doute au hit-parade de celle qui s’annonce. Elle se répand comme une trainée de poudre à travers le monde. Elle est la dernière trouvaille d’une jeunesse insolente. Tous peuvent l’utiliser, politiques, militants. journalistes, ou encore employés, chômeurs, stagiaires, étudiants. Elle est l’arme ultime contre les climatosceptiques, mais aussi contre les arguments d’autorité, ou ceux qui refusent de se laisser entraîner par les enthousiasmes juvéniles sur des sujets aussi divers que lïmmigration, la guerre et la paix, l’homosexualité ou le féminisme.

Telle était l’introduction de cet article publié par Eric Zemmour dans Le Figaro Magazine :

Vous avez dit (ou entendu): « OK Boomer » ?
Alors vous êtes dans le choc des mondes !

« OK Boomer ! » n’est pas un argument mais une insulte.

Ce n’est pas un outil de discussion mais une arme pour disqualifier. « OK Boomer ! » signifie que vous êtes trop vieux pour comprendoe le monde d’aujourd’hui, mais aussi, et surtout, que vous êtes d’une génération – née après-guerre, lors du fameux babyboom – qui a tout eu – paix, liberté, travail, enrichissement – et n’a pensé qu’à elle et à son confort aux dépens des générations suivantes et de la planète. « OK Boomer ! » veut dire que vous avez été égoïste, irresponsable, mégalomane.

On dira que cela n’a rien de nouveau. Que c’est aussi vieux que le monde, depuis qu’il y a des parents et des enfants,  des jeunes et des vieux. Les fils des barbons dans les pièces de Molière ou les deux héros des Thibault auraient pu s’écrier : « OK Boomer ! » C’est, comme chantait Brel avec une ironie cinglante, « le conflit des générations ». Mais justement, à l’époque du chanteur belge, les jeunes étaient les enfants du baby-boom. Par leur musique, leurs moeurs, leurs revendications politiques, ils s’émancipaient bruyamment du vieux monde de leurs pères. Ils étaient la jeunesse du monde. Depuis, ces jeunes-là ont vieilli.

Mais ils n’avaient encore jamais subi la vindicte de leurs enfants, ayant découvert le remède miracle pour ne pas avoir de conflit avec leur descendance. Ce remède, on le connaît, c’est le refus de les éduquer. Le refus de toute autorité, de toute verticalité. Cela était accompagné d’un remarquable travail d’endoctrinement, relayé par les médias et l’école, pour soumettre les jeunes générations à l’idéologie dominante chez les anciens « soixante-huitards ». Longtemps, cette machine a remarquablement fonctionné. Les profs et les parents accompagnaient leurs enfants qui manifestaient contre Le Pen et le racisme, ou pour le climat.

Ce « OK Boomer ! » est un signal que la machine s’enraye. Que les baby-boomers, devenus grands-pères, sont enfin rattrapés par le conflit des générations. Qu’ils sont eux-mêmes devenus une cible. Qu’ils sont devenus, sur le tard, ce qu’ils ont toujours refusé de devenir : des pères.

Et, comme disait Sartre : il n’y a pas de bon père.

Éric Zemmour pour Le Figaro Magazine.

Pour en savoir plus sur l’expression  lisez cet article du Point ou regardez cette vidéo :

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “« OK, Boomer ! »”

  1. Christian 54 dit:

    Sartre, est-ce réellement une référence ?

    Plutôt un déchet

  2. Oh, dans le programme d’une liste pour les élections communales, on trouve : « faire revivre le village qui est vieillissant et inanimé » et « La commune a vieilli en même temps que ceux qui la dirigent. Il faut sortir de cet immobilisme. »

    ( notez bien : vieillissant ET inanimé!.. Et immobile.. (forcément, tous en état léthargique sur son lit en attendant l’euthanasie par privation de nourriture et de boissons, tant qu’à faire!)

    A bas les vieux, vive les jeunes!!

    Le problème est que ces « jeunes » qui se présentent ont, pour beaucoup, le même âge que la plupart des vieillissants de la commune, même si nous avons un ou deux centenaires dont personne s’occupe, et quelques octogénaires et nonagénaires, dont on ne se préoccupe pas plus, sauf pour les humilier…,

    Et certains de cette liste (écolo d’apparence, j’ignore la réalité de l’idéologie dominante dans cette liste se prétendant sans étiquette… cela sent le LREM à plein nez) sont plus vieux que nombre de candidats de la liste sortante (et ne représentant)

    Rien sur le programme pragmatique pour les 2 listes, remarquez bien!

    Facile de voter : ce sera bulletin invalide!
    La vieillissante que je suis en a plus qu’assez d’être humiliée à longueur de jours, d’années, d’articles de journaux et de programmes électoraux divers!

    • Pardon :
      « sont plus vieux que nombre de candidats de la liste sortante (et qui se représentent )

      PS : la vieillissante que je suis n’est pas encore septuagénaire… hihihi…

  3. Sic transit gloria mundi.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *