On a trouvé un lampiste pour sauver Castaner !

Publié par le 19 Mar, 2019 dans Blog | 4 commentaires

On a trouvé un lampiste pour sauver Castaner !

Pour ne pas virer son copain et fidèle soutien Christophe Castaner, Emmanuel Macron a sacrifié le préfet de police de Paris, Michel Delpuech.

Les mauvaises langues disent qu’il lui présente aujourd’hui l’addition de la défense de ses « ouailles » de la police et son manque de soutien à Alexandre Benalla lors des auditions devant la commission d’enquête du Sénat …

J’ai regardé hier soir, sur le plateau de LCI, la laborieuse défense de Christophe Castaner qui s’est emmêlé les chaussettes à clous sur les différentes stratégies successivement appliquées par l’exécutif pour combattre les émeutiers des 17 derniers samedis.

Ce serait ses subordonnés qui n’auraient pas appliqué ses ordres !

Le comble a été atteint quand l’une des raisons invoquées  pour le limogeage du préfet de Paris fut certaines consignes soi-disant imposées par des « échelons intermédiaires » (sic) quant à la non-utilisation du lanceur de balles de défense (LBD).

Depuis des mois, on entend des syndicalistes de police se plaindre de la mollesse des consignes qui leur sont données par la hiérarchie et de l’attentisme mis avant de lancer les actions contre les casseurs !

Nous avons tous vu des casseurs s’en prendre à des vitrines de luxe et des banques sous l’oeil désabusé des forces de l’ordre maintenues à distance, l’arme aux pieds !

Dans ce contexte, et vu l’épuisement des forces de police après trois mois de violence à leur encontre, on voit mal la hiérarchie intermédiaire les priver du LBD alors qu’on nous répète que l’arme de poing serait la seule alternative au LBD !

La consigne de non-utilisation du LBD n’a pu être qu’une décision POLITIQUE !

Et donc n’a pu venir que du sommet de l’Etat, au moins du ministre de l’intérieur !

Mais le ministre de l’intérieur n’aurait jamais – selon lui – envisagé une seule seconde de démissionner … Sans doute convaincu qu’il a les épaules assez larges pour ce poste hautement sensible dans les gouvernements de la V ème République, surtout en période de trouble à l’ordre public … stade qui a été largement dépassé depuis plusieurs semaines !

Oui, il y a bien un problème de compétence au ministère de l’intérieur
et le dessinateur KAK de l’Opinion a parfaitement résumé la situation :

Crédit illustration : KAK pour L’Opinion

J’ai une grande admiration pour le criminologue Alain Bauer qui était ce matin l’invité d’Yves Calvi sur RTL. Il a été très critique sur l’état de la préfecture de police qui se serait – selon lui – grandement aggravé depuis l’affaire Benalla.

En attendant que RTL publie la vidéo de cet interview que je relaierai ici, voici une interview du même Alain Bauer réalisée il y a 6 semaines semaines :

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “On a trouvé un lampiste pour sauver Castaner !”

  1. Christophe Castaner, l’homme qui passe cinq jours sur sept à une table de poker, un jour de plus à griller des fusibles et passe les 24 heures restantes, à mouiller sa chemise et à faire des gros calins en boîte de nuit…

    Seigneur!

    Trouvera-t-on quelqu’un pour nous débarrasser de cette andouille ?

  2. Nous avons tous vu des casseurs s’en prendre à des vitrines de luxe et des banques sous l’oeil désabusé des forces de l’ordre maintenues à distance, l’arme aux pieds !

    Enfin, c’est écrit!
    Ce après 18 semaines de manifestations!

    Et pas une seule pétition pour demander la démission de l’Olympe dans son entier!

    –lorsque nous nous rendons compte (enfin certains) que nous tuons nos futurs enfants,

    — lorsque que nous envoyons nos jeunes se faire tuer dans des pays qui envoient leurs propres jeunes en pleine forme chez nous,

    — lorsque nous voyons nos maternités fermer, avec en parallèle, une proposition de loi pour que les sage-femmes, dont le métier est de faire accoucher nos futures mères, puisent faire des avortements seules, (alors qu’il faut soit disant la présence d’yun gynécologie pour qu’elles puisse faire des accouchements!)

    — lorsque nous voyons la migration de personnes de cultures aux antipodes des nôtres,

    — lorsque nous voyons la barouf fait pour 49 musulmans tués contre des milliers de chrétiens dont on ne parle pas
    (ce qui ne veut pas dire que applaudis à ce geste, appelé massacre, -Alors que dire du Bataclan!!!- la vengeance ne menant pas à grand chose, je le sais, même si j’ai souvent envie de crier à la vengeance)

    — lorsque nous voyons de paisibles manifestants mutilés par de « féroces soldats », et c’est une évidence lorsque nous regardons les vidéos des manifs en direct

    — lorsque nous voyons des black blocs (appelés extrémistes de droite!!! Je sais que les extrêmes se touchent, ceci dit, on voit tout de suite où le gouvernement dictatorial macronien veut en venir) laissés casser de la vitrine (dont le Fouquet’s utilisé par sarkosy.. Un symbole???)

    Que peut on dire?
    Non seulement de Castaner (qui castagne), mais aussi des autres ministres, tous, chacun dans leur domaine, en train de casser notre culture, notre « race » (nous sommes les seuls à avoir une race, à notre époque de déculturation massive), nos origines, nos croyances, nos symboles, notre langue, notre santé, notre descendance, notre -« la »- liberté, notre notion d’Égalité, notre notion de Fraternité?

    Dire que nous sommes hallucinés?? horrifiés?? Outrés?? En colère??

    Pour ma part, hélas par le verbe, étant donné mon âge, adossé à une descente, lente, mais certaine de mes capacités physiques, c’est naturel, je rentre en résistance.

    ceci dit, bien argumenté, on arrive à faire ouvrir les yeux de nombre de personnes de notre entourage qui, j’espère va aller jusqu’au bout de sa démarche : virer Jupiter et sa clique, ne serait ce que par leurs votes

    (en général, leur solution est l’abstention ou le vote blanc, difficile de leur faire comprendre que cela implique l’élection par une minorité de personnages aussi incompétents que ce que nous avons actuellement, puisqu’il n’y a pas de notion de quorum obligatoire)

  3. Des gens innteressants, incompetents et menteurs.

  4. Journée sans TV, on se déplace voter, on choisit le bulletin le moins éloigné de ses opinions, en se posant les bonnes questions :

    Conserver cette Europe là ?

    Modifier cette Europe là ?

    Quitter l’Union Européenne ?

    Ensuite on glisse le bulletin proche de la question qui nous correspond le plus, du bord de sa tendance et surtout qui ne soit pas LREM, dans l’enveloppe.
    De cette façon, on est sûr de lui infliger une enorme déconvenue pour qu’il soit obligé d’agir. La solution ne peut être qu’une dissolution, lorsqu’il y a fausse-donne, comme en 2017, on rebat les cartes.

    LE VOTE AUX EUROPÉENNES, C’EST NI ABSTENTION, NI BLANC ET NI MACRON !!!

    AUX URNES CITOYENS !!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *