On comptabiliserait de 200 à 300 prédateurs
sexuels parmi les lecteurs-mâles de ce blog !

Publié par le 23 Fév, 2018 dans Blog | 8 commentaires

On comptabiliserait de 200 à 300 prédateurs sexuels parmi les lecteurs-mâles de ce blog !

L’idée m’en est insupportable !

Ces chiffres ne tombent pas du ciel et émanent d’une sommité en matière de féminisme exacerbé, j’ai nommé Caroline de Haas  !

Cette spécialiste des statistiques sociologiques estime en effet « qu’entre un homme sur trois et un homme sur trois est un agresseur sexuel !  »

En considérant le nombre de lecteurs quotidiens de ce blog (1 350), On compte à peu près la moitié soit 675 salopards de mâles ! On peut donc estimer entre 223 et 337 le nombre de prédateurs sexuels qui hantent ce blog !

Dénoncez-vous immédiatement !

Cet article m’a été inspiré par la chronique de Basile de Koch paru cette semaine dans Valeurs actuelles. Avant de vous la proposer, voici la déclaration précise de Caroline de Haas une interview paru dans l’Obs :

Grâce au mouvement #Metoo, il y a enfin une prise de conscience de l’ampleur des violences sexuelles. Aujourd’hui, il est admis qu’une femme sur deux a été victime de viol, d’agression ou de harcèlement. En revanche, ce qui n’imprime pas, c’est la conclusion qu’il faut en tirer.

A savoir qu’un homme sur deux ou sur trois est un agresseur.

Il faut vraiment haïr  les hommes pour oser avancer un tel chiffre !

Voici la chronique de Basile de Koch :

Basile de Koch

Soucieuse de faire oublier ses aveuglements successifs lors des viols de Cologne et des harcèlements de masse de la Chapelle-Pajol, la néoféministe Caroline De Haas en fait des tonnes pour apparaître comme l’unique porte-parole autorisée des femmes victimes de violence ou de harcèlement.

Mais à force de jouer les « madame plus », elle s’est couverte de ridicule avec sa dernière interview choc dans l’Obs. Des milliers d’internautes de tous bords et de tous sexes ont été atterrés par ses pseudo-statistiques. Du coup, sur Facebook, ça persifle:

  • « A 18 ou 20 millions de coupables près, c’est probablement vrai », opine l’un;
  • « Un homme sur deux serait donc hors de tout soupçon ? C’est louche ! », ironise l’autre.
  • De leur côté, trois chahuteurs se livrent à cet amusant échange: « Je dirais même que trois agresseurs sur trois sont des hommes ! – C’est pas deux sur deux, plutôt ? – Trois sur deux, elle s’est emmêlé les pinceaux ! »

Sur Twitter, même des personnalités s’y mettent :

  • Éric Naulleau : « Un homme sur deux ou trois est un agresseur. A la louche, hein, à la louche … »;
  • Thomas Vampouille, de Marianne: « Toujours  plus loin dans la rigueur … »;
  • Jérôme de Verdière, de la Revue de presse sur Paris Première: « Une femme sur deux ou trois est une idiote dans le cas unique où Caroline De Haas fait partie des deux ou trois. »

Autant de scuds qui n’affecteront sans doute pas Mme De Haas : parmi ces trois-là, il y a à coup sûr un violeur. Ou deux. C’est scientifique.

Basile de Koch pour Valeurs actuelles.

Rappelons quelques déclarations de la sulfureuse Caroline de Haas :

Après les nombreuses agressions perpétrées par des migrants dans le quartier de la Chapelle-Pajol :

Dans tous les quartiers où il y a un problème d’espace, où il y a une concentration de personnes qui restent à la même place toute la journée, il y a des violences à l’encontre des femmes. On pourrait élargir les trottoirs pour qu’il y ait plus de place et qu’il n’y ait pas de cohue dans ces endroits-là. On pourrait aussi mettre de l’éclairage pour faire en sorte que, quand on circule dans la rue, il n’y ait pas de coins sombres.

Et son fameux tweet qui montre les limites de son féminisme qu’elle cache dans sa poche pour ne pas stigmatiser les migrants :

En conclusion

La première conclusion qui m’est venue à l’esprit, c’est cette maxime de Michel Audiard :

« Les con(nes), ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !  »

Mais vous me connaissez, je suis trop bien élevé pour la retenir ! Alors je me contenterais d’une question :

« Comment se fait-il, qu’après autant de déclarations aussi iconoclastes que dépourvues de sens, on tende encore des micros à cette harpie pour recueillir son opinion ?

PS : je viens de prendre conscience que les stats de Caroline de Haas s’appliquent également à moi. J’ai donc une chance sur deux ou trois d’être un agresseur de femmes … Mais promis, je vais me mettre sous étroite surveillance !






8 Réponses à “On comptabiliserait de 200 à 300 prédateurs
sexuels parmi les lecteurs-mâles de ce blog !”

  1. Cette bonne femme n’est vraiment pas crédible, elle ne ME représente pas du tout. J’en ai vraiment marre d’entendre tous ces bien-pensants, et leurs « vérités vraies » à 4 sous.

    Comme vous dites, une vraie harpie hargneuse et qui hait les hommes, c’est visible.

    J’ai un fils de 36 ans et 2 gendres de moins de 40 ans et j’ai très peur pour eux. N’importe quelle illuminée du genre de cette harpie imbécile peut déposer plainte contre mon fils et mes gendres, même si c’est absolument faux. Il faut savoir que des mégères de ce type sont capables de tout pour récupérer du fric et rien que du fric.

    Messieurs soyez sur vos gardes : le plus petit clin d’oeil à cause du soleil en face de vous pourrait vous voir une plainte déposée contre vous. Que je suis heureuse d’être une femme, au moins je n’ai pas cette épée de damoclès au-dessus de ma tête.

    Je vous plains, Messieurs, et surtout baissez la tête et gardez vos mains dans vos poches, sinon il vous en cuira !

  2. Merci pour votre coup de g….le!
    Mais je trouve que les mâles, artistes et squatteurs des plateaux tv sont bien silencieux suite aux affirmations mensongères de cette allumée!

    E.NAULLEAU a lui réagi en lui renvoyant dans la tête quelques vérités!

    Eric Naulleau rappelle que la pasionaria féministe Caroline De Haas était secrétaire générale de l’UNEF quand viols et agressions sexuelles s’y déroulaient

    Viols et agressions sexuelles étaient monnaie courante à l’UNEF dont Caroline de Haas fut secrétaire générale de 2006 à 2009 sans jamais s’en émouvoir. Il y avait pourtant toute une porcherie à balancer.

    Rappel : Selon la Féministe Génocidaire Caroline de Haas, “Un Homme sur Deux ou Trois est un Agresseur”, soit entre 11 et 16,5 des hommes (évidemment blancs et hétérosexuels)
    ………………………….

    Les medias donnent la parole à ça et l’engraisse a coup de formation bidon dans les entreprises, ceci avec notre pognon!
    Ces gens là savent profiter du système!!!!

    • Je n’ai pas entendu si elle avait precisé si c’etait uniquement les blancs ou tout le monde, il faudra que ce zozo le precise,
      ce qu' »elle ou il » ne fera pas,
      puisque c’est sorti sur la base du n’importe quoi et surtout de la haine, de plus elle prefere les gens de couleurs apparement,
      et si ce n’est pas le cas, la bien pensance se chargera a l’aide d’abrutis lobomotmisés de goche de lui rapeller ce qu’elle peut dire et ne pas dire.

  3. Cette utilisation de harpie haineuse, par la bien pensance sert le modele du grand remplacement.

    On laisse parler les abruties qui utilise le deux poids deux mesures lorsqu’il s’agit de personnes blanche ou de couleurs.

    Quand je vois aussi a la TV les femmes blanches ridiculisées, rabaissées, par rapport a leur consoeur de couleur il est evident que la France est entrée dans son mode raciste contre nous tous pour favoriser le grand remplacement.

    Ils apellent ca le racisme positif…

    Bref les imbeciles qui suivent ce racisme « positif » et ceux qui tirent les ficelles derriere tout ça, qui traitent les etre humain selon leur couleur : blanche ou colorés, n’ont pas de deontologie, mais du racisme, et surtout beaucoup d’interets financiers derriere.

    • Je rajoute, aussi que le catholicisme est aussi combattu de cette façon, par le grand remplacement, et là, ca concernerait plutot les franc macon.

    • La propagande qui sert le grand remplacement, comme la harpie,ne peut etre contredise a la TV, on ivite les « artistes » mais ceux de goches, ainsi tout le monde parle d’une meme voix.

      Qui veut tuer son chien, l’accuse de la rage, c’est bien connu,
      c’est la methode employé pour remplacer les blancs par une population preférée par des groupes fianciers et par l’utilisation de secte comme les franc macon desireux a travers ce processus, d’eleminer le catholicisme.

    • Les méthodes de gangster employé par la bien pensance, avec l’utilisation d’abruti, est visiblement orienté pour empecher, rendre plus difficile les relations de l’homme blanc avec les femmes.

      Tout dans la TV, oriente aussi et de plus en plus, pour rendre plus difficile toute relation entre homme blancs et femme.

      On voit aussi de plus en plus de femmes blanches trainée dans la boue, en les faisant passer pour des femmes faciles, ou des roulures, ou des femmes ayant moins de capacitées de sens des valeurs.

      De plus sur les chaines, on montre de plus en plus souvent des documentaire montrant les hommes blancs dans des milieux assez primaires, comme la vie en Alaska, ou ailleurs, pouvu que les blanc paraissent primaire ou primitif.

      Tous ces documentaires soi disant pour distraire ou apprendre ne sont là que pour que le sentiment de deconsideration de soi s’accentue chez les blanc et servent la propagande de tous les connards participant aux grand remplacement.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *