On nous a confinés ! On va nous tracer !
Pour nous faire taire définitivement !

Publié par le 28 Mai, 2020 dans Blog | 5 commentaires

On nous a confinés ! On va nous tracer ! Pour nous faire taire définitivement !

Je suis désolé, mais je vais encore revenir sur le cas du Professeur Raoult.

Après Eric Zemmour interdit de parler d’immigration, après Alain Finkielkraut insulté et Michel Onfray, traité de souverainiste, voici que l’establishment s’en est pris au professeur Raoult et vient de réussir, sur une simple étude largement contestable, à faire interdire tout traitement à base de chloroquine.

On se rend compte que désormais, toute personne qui s’éloigne de la pensée dominante devient une cible. Après la liberté de penser, c’est celle de soigner qui est attaquée !

Nous ne sommes pas en 2020 mais bien en 1984 !

Je relaye aujourd’hui le manifeste pour la liberté d’expression lancé par le site Boulevard Voltaire, figure de proue de la presse de ré-information en France :

Chère Madame, cher Monsieur,

Décidément, il ne fait pas bon penser et agir librement dans ce pays.

Le Pr Raoult, nouvelle cible des médias adeptes de la pensée unique, en sait quelque chose !

S’il ne nous appartient évidemment pas d’avoir un avis médical sur les traitements préconisés, nous avons le devoir de défendre la liberté d’expression, violemment attaquée ici, sans laquelle il n’y a aucun débat scientifique possible, digne de ce nom et indispensable pour trouver tous les remèdes au covid 19.

Et nous avons besoin de votre aide pour faire cesser cette forme odieuse de censure et ces attaques dangereuses contre la liberté d’expression.

Tout a commencé, vous vous en souvenez sûrement, par une tentative de censure pure et simple :

Sa publication relatant les espoirs liés à la chloroquine pour soigner le Covid-19 a été marquée de la mention « partiellement fausse » par les Décodeurs du Monde, jugement aussitôt suivi de sa sanction médiatique : l’invisibilisation de l’information sur Facebook.

Mais comme cela n’a pas suffi – loin de là ! – à stopper l’aspiration des Français à en savoir plus sur cet infectiologue de renommée mondiale et sur ses essais de traitement, les médias de la bien-pensance l’ont ajouté à leur liste noire et, depuis, ils tirent sur lui… à boulets rouges !

Morceaux choisis :

  • « Qu’il ferme sa gueule, il y en a marre de ce genre de mecs !«  (Daniel Cohn-Bendit sur LCI)
  • « Est-ce que, psychologiquement, le Pr Raoult n’est pas un fou furieux ? » (Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges)
  • Raoult ? C’est un vulgaire « youtuber » (Yaël Goosz, chef du service politique de France Inter), l’animateur d’un « barnum« , un clown se donnant en spectacle dans un « cirque«  (Olivier Duhamel, animateur d’une émission sur Europe 1).
  • Les partisans de son traitement ? Ce sont des « hydroxychlori-connards« . (Roselyne Bachelot, chroniqueuse sur France 5).
  • Sans oublier les étiquettes infamantes de « populiste«  et « conspirationniste« . « Le professeur Didier Raoult est devenu une figure centrale des théories complotistes. » (Le Monde)
  • Ou encore de « sombre connard » (twitt de Robert Namias, directeur des rédactions du groupe Nice-Matin)

Après la récente publication dans la revue scientifique The lancet d’une étude concluant à l’inefficacité du traitement du professeur Raoult, et suite aux critiques et débat scientifique que ces conclusions déclenchent dans le monde médical, le pompon du mépris médiatique revient sans doute à Raphaël Enthoven : « On a autant de chances de convaincre un partisan du Dr Raoult qu’un platiste » (L’Express, 25 mai 2020)

Mais qu’est-ce qui vaut donc à ce médecin, directeur de l’institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, ce mépris de journalistes sans aucune compétence médicale, ce dénigrement outrancier dans beaucoup de médias ?

Son message politiquement incorrect, bien sûr.

Car, au-delà de telle ou telle molécule contre le Covid-19 et des milliards d’euros en jeu pour l’industrie pharmaceutique, c’est tout un système de pensée contre lequel s’érige ce médecin : Non à la médecine bureaucratisée et aux recherches interminables, dirigées par des statisticiens, quand il y a urgence à soigner les gens en pleine épidémie !

« Laissons les médecins libres de soigner  » ! Voilà le message du Pr Raoult.

C’est avant tout un médecin libre, un homme libre. Et qui, donc, combat la pensée unique.

Voilà qui suffit à déclencher les foudres journalistiques.

Sa popularité sur les réseaux sociaux les a empêchés de le condamner aux oubliettes médiatiques. Alors, ils s’acharnent contre lui…

… comme ils l’ont fait contre Éric Zemmour, coupable à leurs yeux, de parler de l’immigration sans tabou. Comme ils l’ont fait aussi contre Alain Finkielkraut, lynché à la demande des féministes, contre Claude Allègre, persécuté depuis longtemps parce climato-sceptique, et contre bien d’autres encore.

Ce terrorisme intellectuel, qui vise à éradiquer toute pensée dissidente, est inacceptable.

Mais seule une mobilisation opiniâtre de tous les citoyens qui refusent cette censure odieuse, pourra en venir à bout.

C’est pourquoi nous vous demandons de signer le Manifeste pour la liberté d’expression !

Il y a urgence à défendre la liberté d’expression, attaquée de toutes parts : en pleine crise sanitaire, elle est plus nécessaire que jamais pour ne négliger aucune piste.

C’est en faisant bloc et en étant sans cesse plus nombreux pour défendre la liberté d’expression que nous pourrons recréer le débat légitime et nécessaire pour construire un « monde d’après » où aucune information ni solution ne seront entravées par la censure.

Près de 50 000 personnes se sont déjà mobilisées pour manifester leur vive opposition au terrorisme intellectuel et à la censure dangereuse qui gangrène notre société.

Vous aussi, si vous ne l’avez pas encore fait, signez le Manifeste pour la liberté d’expression !

Et après avoir signé le Manifeste, s’il vous plaît, faites suivre ce message à vos contacts, pour leur permettre de participer eux aussi à ce grand mouvement de résistance contre la censure.

N’hésitez pas non plus à partager la Manifeste sur vos réseaux sociaux :

https://mobilisations.boulevard-voltaire.fr/manifeste-pour-la-liberte-dexpression/

Merci d’avance pour votre mobilisation !

Bien cordialement,

L’équipe de Boulevard Voltaire

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “On nous a confinés ! On va nous tracer !
Pour nous faire taire définitivement !”

  1. Richard Mauden dit:

    Grandiose le Pr Raoult sur Pujadas-LCI : Détrompez-vous, les gens ils pensent comme moi, vous croyez qu’ils pensent comme vous, mais vous vous trompez. Vous voulez faire un sondage entre Véran et moi ? Twitter : « MERCI DE M’APPRENDRE LA MÉDECINE » ! Sacré Prof. Raoult, Pujadas se souviendra de vous à jamais ! Quel charisme, quel professionnalisme… du grand art ! Pujadas a l’air tellement petit et niais en face… Ça nous change dans ce pays d’avoir enfin des gens compétents ! La preuve, ils essayent par tous les moyens de le discréditer. Un sens merveilleux du mot juste et un flot inépuisable de connaissances, de calembours et de bons mots pour égayer la conversation. Son esprit, sa courtoisie jamais en défaut, son talent à faire tenir la vérité scientifique ont coupé le souffle. C’est le plus fort et le plus compétent. Il y a tellement de médecins sur les plateaux TV que quand on appelle le 15, on tombe sur le standard de BFMTV.
    Alors rien n’est plus savoureux que de lire les propos du professeur marseillais dans L’Express :
    Depuis le début de l’épidémie, vous êtes devenu l’enjeu de batailles d’opinion, jusqu’à Donald Trump, qui a déclaré qu’il prenait de l’hydroxychloroquine en préventif. Êtes-vous un objet politique consentant ?
    Je crois que je représente quelque chose d’un choc qui secoue le monde : C’est qu’on vient vous disputer le monopole de la parole. Ce « droit de dire » dont vous jouissiez, notamment vous, les médias, on vous le dispute, on vous le vole. On s’en fout de vous ! Maintenant, on dit les choses nous-mêmes.
    Nous, sur les réseaux sociaux, YouTube… Le site Our World in Data est une mine d’informations. Il compare aux États-Unis les causes réelles de la mortalité et leur écho dans les médias. Le terrorisme, les homicides et les suicides ne sont responsables que de 2 % de la mortalité, mais ils représentent 70 % de l’information sur les morts dans le Guardian (de gauche) ou le New York Times (de gauche), contre 30 % sur Google. C’est une distorsion de la réalité, et cela signifie que des journaux comme le Guardian (de gauche) et le New York Times (de gauche) (sans oublier Le Monde de gauche) mentent plus que le numérique.
    Sur les réseaux sociaux, il y a le pire mais aussi le meilleur. Tandis que, dans la presse traditionnelle, il n’y a pas le meilleur. C’est juste du moyen ou du médiocre. C’est le mainstream, et ce n’est pas intéressant.
    Tout le monde voit que vous (les médias collabos) vous êtes en chute libre. Quand je fais une vidéo, j’ai trois fois le tirage du journal Le Monde. Il faut regarder la réalité en face. Une partie de l’agressivité des médias (collabos) traditionnels est liée au fait qu’on lui vole actuellement (la parole et) son rôle.
    La seule force qu’avaient les médias, c’était la crédibilité, mais ils l’ont abandonnée. Alors, oui, peut-être qu’en ce sens je représente quelque chose. Je suis d’accord avec l’idée du héros de Hegel. Je pense que, à certains moments, il y a quelqu’un qui représente la nécessité de la raison pour changer les choses.

  2. Les saloperies contre le professeur n’ont aucune limite! Ils ne se retiennent plus…………

    Pour mettre en cause le médicament préconisé par le professeur Raoult, il faut dire qu’en France ses détracteurs se sont donnés bien du mal. Ceci se mesure aux heures sur les plateaux tv des chefs des urgences et autres prof de médecine en x spécialités, de généralistes……….
    Je ne sais si les urgences débordaient mais eux ne l’étaient pas!
    Ensuite, toutes les agences n’ont cessées de mentir par exemple sur l’utilité du masque et de ne pas traiter les malades! Restez chez vous et contaminez vos proches!
    Faut être au moins directeur général de la santé ou ministre pour dire une telle énormité. C’est criminel!

    A tous ces ……….. on ajoute les politiques les journaleux,…….la boucle est bouclée.
    Ils ont eu sa tête sauf dans l’opinion.

    J’espère que les labos sauront se montrer reconnaissants sur le résultat obtenu…………Un scientifique menacé par le conseil de l’ordre, une gestion calamiteuse de la maladie, 30.000 morts, des malades guéris qui vont garder des séquelles, un pays à l’arrêt depuis 3 mois qui va payer durement un confinement.

    Ca aurait tellement intelligent de stopper la maladie dés le début! Ha oui, 98% des malades guérissent. Les autres font partie des statistiques.

    Le coup de grâce au professeur a été donné suite à la publication d’une étude foireuse par Lancet prise pour argent comptant par l’agence du médicament. en une journée, l’affaire était bâclée! Le ministre et l’ag

    Par contre, le prof publie le résultat des malades que son équipe et lui ont traités, elle n’est pas prise en compte pour x raisons…..
    IHU a à sa tête un charlot, un type contesté etc………..

    Il a été affublé de tous les sobriquets le jugeant non sur son savoir, mais sur sa mine……….en le tournant en dérision!

    Il est sali, ses publications remises en cause………
    A t elle point qu’il inspire la haine qui se lisait dans les yeux d’un de ses détracteurs qui a été jusqu’à indiquer que le professeur trainait des casseroles………… Il s’agit d eric caumes, Chef du service d’infectiologie à la Pitié-Salpétrière

    Tout repose avec une mise de départ. Le plaquenil mis sur la liste des substances vénéneuses et l’arrivée du Covid en Europe!

    Sans avoir l’esprit complotiste, on peut s’interroger, ce n’est pas encore défendu.

    Les labos ont un pourvoir sans limite…………et en cela ils font ce qu’il faut et ne sont pas seuls. Ils se font aider par des illuminés qui veulent vacciner tous les habitants de la planète et surtout mettre la main sur le système de santé en créant des nouveaux médicaments qui nous feront crever!

  3. J’avais noté ceci!

    Plus de morts à Paris qu’à Marseille? L’infectiologue Christophe Rapp accuse Didier Raoult de « populisme scientifique »

    Il n’aura pas été épargné!

    Il semble au dessus de tous ces jaloux et médiocres d’esprit.
    J’espère que justice lui sera rendue.

  4. Nous entrons dans un monde ou la dictature avance ses pions, ou les peuples n’aurons plus leur mots a dire, ni sur quoi que ce soit, voila l’avenir qu’ils preparent, et ce n’est pas les petitions, qui vont changer le resultat, trop d’interets aux sommet sont en jeu.

    Quand a la chloroquine, le doc Raoult ne l’a pas inventé, il existe depuis 70 ans, et il serait bon de voir le resultat dans les pays qui l’utilise, comme le maroc, l’algerie, les Usa, etc…ou le resultat est efficace au lieu de focaliser l’information sur Raoult, les medias, pour oublier le reste et plus facilement imposer leur maudit vaccins a 850 euros, contre 4,50 la chloroquine.

  5. Pas de justice, en general, dans la bien pensance, mais de la pseudo justice, si necessaire et selon les opportunités.

    Les politiciens et « journalistes » montrent combien ils sont vereux, et qu’ils aiment ça, ca durera longtemps…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *