On solde ! Cinq coups de gueule pour le prix d’un !

Publié par le 9 Avr, 2020 dans Blog | 8 commentaires

On solde ! Cinq coups de gueule pour le prix d’un !

Plus j’avance dans ce confinement plus je trouve, chaque matin, de nouveaux motifs à me mettre en colère.

D’abord, plus je me confine plus je prends conscience de l’idiotie profonde du confinement. Chaque jour qui passe est un coup porté à l’économie qui nous promet après des mois de confinement, des années de récession.

Et puis, intellectuellement, c’est ce refus viscéral de l’esprit d’admettre qu’un simple manque de masques a pu entrainer une telle catastrophe dans un pays comme la France qui a le taux de prélèvement social le plus élevé du monde !

Songez que si la France représente moins de 1 % de la population mondiale,
l’Etat-providence y redistribuerait … 15 % des prestations sociales du monde !

Bref, les envies de coups de gueule ne manquent pas mais pour éviter de vous lasser, j’ai décidé, ce matin, d’en regrouper cinq dans un seul article.

Et ceci sans aucune augmentation de prix !

1 –  la non-fermeture des frontières

La non-fermeture des frontières par la France, au nom de l’idéologie sans frontiériste du progressisme, n’appelle qu’un seul qualificatif : criminelle !

Pour dénoncer ce scandale, je laisse la parole à Guillaume Roquette du Figaro Magazine :

2 – Il faut dissoudre la Ligue des droits de l’homme

Le maire UDI de Sceaux, Philippe Laurent, préoccupé par le relâchement qu’il constatait dans sa commune sur les règles de confinement, a publié un arrêté pour rendre obligatoire le port du masque pour toute sortie dans la rue.

En fait le maire a simplement demandé que le nez et la bouche soient couverts. Cela peut se faire avec un simple foulard.

Malik Salemkour, président de la LDH

Et bien la Ligue des droits de l’homme (LDH) a immédiatement saisi la justice pour demander la suppression de cet arrêté municipal. Cette mesure est jugée attentatoire aux libertés fondamentales par l’organisme qui estime de plus qu’aucune « circonstance locale particulière » ne justifie les mesures « drastiques et radicales » imposées par l’arrêté !

Que pensez-vous de cette action ? Si le port d’un masque est jugé « attentatoire aux libertés fondamentales« , que penser de l’obligation du confinement à domicile ? N’est-elle pas mille fois plus condamnable ?

Le seul point positif, c’est que pendant que la LDH est occupée à enter en justice, elle ne traine pas Eric Zemmour devant la 17 ème chambre correctionnelle pour dérapage anti-progressiste !

3 – Il faut dissoudre Edwy Plenel aussi !

Merci à tous les travailleurs,
Merci à vous, pas aux patrons (…)
Merci à toutes les féministes,
Merci à vous, pas aux flics.

Ce sont les mauvais vers d’une chansonnette qui traine sur internet et qu’Edwy Plenel s’est empressé de relayer sur Mediapart, séduit sans doute par la stigmatisation primaire des patrons et des flics !

Comme le dit l’avocat Bernard Carayon dans Valeurs actuelles :

Edwy Plenel

Edwy Plenel n’a rien renié des idées extrémistes de sa jeunesse : dans le journal de la Ligue communiste révolutionnaire, il légitimait le massacre d’athlètes israéliens aux JO de Munich par des Palestiniens. Certes, ne pas se renier est honorable : mais le trotskisme n’a pas été une aventure romantique de militants généreux. Trotski inventa le goulag après avoir été à la tête des massacreurs de l’Armée rouge. Singulière référence de ces anticapitalistes pour lesquels la violence et le crime portent en gésine l’histoire de l’humanité !

4 – Quand Jean-Christophe Lagarde justifie l’injustifiable …

Jean-Christophe Lagarde

Alors que les églises de France faisaient sonner leur clocher le soir du mercredi 25 mars pour célébrer l’Annonciation, un muezzin en a profité pour lancer l’appel à la prière islamique depuis le minaret de la Grande mosquée de Lyon (vidéo et son disponible ici).

Personnellement, je trouve qu’entendre l’appel à la prière au dessus des toit de Lyon a quelque chose de glaçant …

Mais Jean-Christophe Lagarde, dont la politique municipale plus que complaisante vis-à-vis de certaines associations musulmanes a été décrite dans un livre récent, ne voit, lui, dans cet appel à la prière qu’une « association des musulmans une fête catholique« !

Jordan Bardella n’a pas manqué de pointer, dans un tweet, la nouvelle complaisance coupable du patron de l’UDI :

5 – 130 détenus radicalisés libérés pour cause de coronavirus

Nicole Belloubet

Il fallait un prétexte à la Garde des sceaux, Nicole Belloubet, pour désengorger les prisons. Profitant, que les médias et l’opposition étaient occupés par la pandémie et le confinement qui frappe les Français, c’est plus de 8000 détenus qui ont été libérés !

Parmi eux, les services de renseignement affirment qu’une centaine de détenus condamnés dans des dossiers terroristes ont été relâchés. Le ministère de l’Intérieur a démenti et tenté de s’expliquer :

Les condamnés pour des faits de terrorisme stricto sensu sont hors champ des mesures de libération en relation avec le contexte sanitaire lié au coronavirus. Il ne faut pas confondre terroristes et détenus radicalisés. Certes, il peut exister des détenus condamnés et libérés avant la fin de leur peine dans des procédures antiterroristes, mais il s’agit en général de personnes agissant en périphérie de ces dossiers, elles n’ont pas directement de sang sur les mains.

Pourtant, le 19 mars dernier, deux personnes liées à l’attentat de Strasbourg en décembre 2018 ont bénéficié d’une libération conditionnelle grâce à cette mesure. Ils étaient pourtant mis en examen pour association de malfaiteurs criminelle, détention et cession d’arme en relation avec une entreprise terroriste.

Nicole Belloubet et Christophe Castaner : à dissoudre également !

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “On solde ! Cinq coups de gueule pour le prix d’un !”

  1. Christian 54 dit:

    Au sujet de la ligue des droits… ils sont pourtant pour le port du foulard islamique, non ?
    Quand à lagarde…

  2. Richard Mauden dit:

    « Les connards qui nous gouvernent »
    PAR FREDERIC LORDON, 19 MARS 2020
    Quand en même temps une vidéo appelée à demeurer dans la mémoire collective montre Agnès Buzyn, ex-ministre de la santé, déclarer fin janvier qu’évidemment le virus restera à Wuhan et qu’il n’y a aucune chance que nous en voyions jamais la couleur ; quand, jusqu’au 12 mars après-midi, le ministre Blanquer assène qu’il n’y a aucune raison de fermer les écoles, quand, dans un tweet à ranger sur la même étagère que la vidéo de Buzyn, Macron, comme un hipster du 11e arrondissement qui aurait fait l’atelier poésie au collège, nous invite — le 11 mars –- :« Nous ne renoncerons à rien, surtout pas à rire, à chanter, à penser, à aimer, surtout pas aux terrasses, aux salles de concert, au fêtes de soir d’été, surtout pas à la liberté », pour le 12 fermer les écoles, le 14 laisser son premier ministre annoncer un début de confinement général, et le 16 morigéner la population qui continuait sur la lancée de l’exemple qu’il lui donnait depuis des semaines ; quand on se remet sous les yeux le tableau d’ensemble de ces ahurissements, on se dit en effet que tous ces gens sont des connards qui se sont fait prendre soit par surprise, soit par connerie. Et que l’hypothèse de la surprise étant à l’évidence exclue, il ne reste que celle de la connerie — qui n’est pas une surprise.
    Or Le Figaro, nous apprend qu’il y a bien des raisons de penser que la première réponse du gouvernement français a été fortement imprégnée, sans le dire évidemment, de la stratégie sacrificielle de « l’immunité de groupe » ! « Certes, il y aura bien quelques morts, mais enfin c’est pour le salut futur de la collectivité ». Vient le moment où on s’aperçoit que « quelques morts », ça va plutôt faire une montagne de morts. De là le passage un peu brutal de la poésie collégienne au confinement armé. De là également la légitime question de savoir à combien ça nous met sur l’échelle Richter ouverte de la connerie gouvernante.
    On comprend, dans de telles conditions de fragilité morale, que le gouvernement ait besoin d’en appeler à la « guerre » et à « l’union nationale ». C’est qu’autoriser le moindre départ de contestation menace de tourner en incendie général. Au vrai, la solidarité dont Macron fait ses trémolos zézayants, et qui est très impérieuse, n’entraîne nullement d’être solidaire avec lui — juste : entre nous. Dans ces conditions, rien n’est ôté du devoir de regarder et de la liberté de dire : « connards », s’il s’avère.

    • Citer le bon gauchiste Lordon sur cet espace est du plus haut comique.

      • Ici, on ne craint pas de citer les gauchistes quand ils assènent des vérités. Si, si ! ça peut leur arriver …
        Et on fait la même chose avec les anciens Frontistes …
        Christian

        • Fort bien, c’est votre choix. Je ne cite jamais un adversaire qui souhaite m’abattre, même s’il a une lueur de lucidité. Je ne suis pas masochiste, ce n’est pas les citations de notre camp qui manquent.

  3. HS sujet, mais pas totalement. Enfin l’un de ems coups de g***le que je retouve dans de nombreux articles!

    Lire
    https://france-police.org/

    Ouf : de plus en plus d’articles de personnes pensant comme moi, que ce soit dans le milieu médical (ce qui est normal) que dans des milieux différents!

    J’ajoute un commentaire du DR Gérard Maudrux, qui explique pourquoi les % que l’on nous rabâche sans cesse sont faux.

    Nombre de guéris ? Chiffres ininterprétables.
    A la date d’hier -07-04-20- (Chiffres site Santé Publique France),
    **21 254 patients sont sortis des hôpitaux sur leurs 2 pieds,
    **7 632 sortis les pieds devant.
    –>Mortalité 26% ?

    Non,:
    *** 30 375 sont encore hospitalisés, ceci dit combien vont sortir guéris ou décédés ? Même proportion ?
    ***Ensuite il faut tenir compte des non hospitalisés, et guéris.
    –>On a donc 10 869 décès (Hop + Ehpad) sur 82 048 cas officiellement confirmés.
    –> Mortalité 13,2% ?

    Non, car il y a les cas diagnostiqués mais aussi tous ceux qui n’ont pas été testés (manque de tests et coûts si pas remboursés) et les porteurs sains.

    Les médecins ont fait une étude avec 2 032 MG, et les patients vus pendant 15 jours, suspects de Covid (56 033 ).

    Comme il y a 60 000 Médecins Généralistes,
    — cela fait en extrapolant 1,5M de patients vus en 15 jours, porteurs de signes de Covid.
    — Mortalité 10 800/1,5M = 0,7% ?
    Non:
    ** car les décès sont depuis le début, et les 1,5M sur 15 jours.
    **Les autorités estiment qu’à ce jour 10-15% de la population a été contaminée, ce qui porte la mortalité à 0,15%.

    Maintenant à partir de ces chiffres, on peut dire des choses totalement différentes.

    Une situation intéressante : le Sénégal (« Pandémie de Covid-19 au Sénégal » sur Wiki). Voir le nombre de guéris, très important par rapport au nôtre ou d’autres. Tous les patients diagnostiqués son traités au protocole Raoult.

    Leur proportion de guéris est elle due à une maladie manifestement écourtée ? A des critères de guérison différents ? (Ceci dit on est guéri ou pas)

  4. jacques boudet dit:

    Jacques Attali, polytechnicien, énarque, conseiller universel déclarait il y a qlq mois:

    «  » Le vieillissement des populations européennes crée un problème économique insurmontable, il faudra y palier! «  »

    Et nos gouvernement pourchassent le Sauveur Covid 19!

    Foies Jaunes

  5. bizarre ce matin j’entends sur RMC que les chocolatiers pouvaient ouvrir
    question
    est-ce que c’est parce qu’il y un certain chocolatier au Touquet ??

Trackbacks/Pingbacks

  1. Castaner … kéké, on le savait tous ! Mais potentiellement criminel ? | A droite fièrement ! - […] déjà dénoncé, dans ce précédent article, la Ligue des droits de l’homme qui avait porté plainte contre le maire…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *