Orban – Macron : c’est la guerre !

Publié par le 12 Jan, 2019 dans Blog | 5 commentaires

Orban – Macron : c’est la guerre !

Au cours d’une conférence de presse organisée ce 10 janvier à Budapest, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a jugé « néfaste », pour son pays et pour l’Europe, la politique migratoire conduite par le chef de l’Etat Français.

Après le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, c’est au tour de Viktor Orban de tacler la politique Emmanuel Macron sur l’immigration. Le Premier ministre hongrois, hostile à la politique migratoire de Bruxelles, s’est engagé à combattre le président français sur cette thématique. «On ne peut nier qu’Emmanuel Macron est une personnalité importante, et qui plus est le chef des forces pro-immigration [en Europe]», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Budapest.

C’est le site RT France qui relate cette guerre entre deux hommes qui incarnent des conceptions totalement opposées de l’identité européenne :

Viktor Orban entend combattre Macron,
« chef des forces pro-immigration » en Europe

« Il faut donc que je le combatte »

« Il n’y a là rien de personnel mais il s’agit de l’avenir de tous nos pays. Si ce qu’il veut à propos de l’immigration se réalise en Europe, alors ce sera néfaste pour la Hongrie, il faut donc que je le combatte », a-t-il poursuivi. Viktor Orban a en outre exprimé son souhait d’assister à la victoire des partis anti-immigration lors des élections au Parlement européen de mai prochain, afin de changer la politique actuelle menée par l’UE. Dans ce sillage, il a égratigné la chancelière Angela Merkel et la position des médias allemands, qui, selon lui, «ne cessent de faire pression» pour que l’Europe accueille davantage de migrants aux dépends du peuple hongrois. « Je ne vois aucun compromis possible ici », a-t-il déclaré à ce sujet.

A contrario, le chef du gouvernement hongrois s’est félicité de l’initiative de la Pologne et de l’Italie en vue de former une alliance pour les prochaines élections européennes dans l’optique de défendre les valeurs européennes face aux aspirations «immigrationnistes» de certains responsables européens. «L’alliance italo-polonaise, l’alliance Varsovie-Rome est l’un des plus grands événements qui pouvait marquer ce début d’année», a-t-il prédit, tout en louant la gestion de la question migratoire de Matteo Salvini qu’il a qualifié de «héros».

Le 12 septembre, les eurodéputés avaient voté le déclenchement de l’article 7 du traité de l’UE à l’encontre de la Hongrie, celui-ci entraînant la mise en place d’une procédure contre un pays pour prévenir « une violation grave et persistante par un Etat membre des valeurs [européennes] ». Une initiative qui avait alors provoqué l’ire de Budapest. Le 13 décembre 2018, dans une interview au Monde, le ministre des Affaires étrangères hongrois Péter Szijjarto avait accusé Bruxelles de vouloir prendre « une revanche contre la Hongrie ».

RT France

Lire aussi : La Pologne et la Hongrie vent debout contre la nouvelle jurisprudence européenne sur les migrants






5 Réponses à “Orban – Macron : c’est la guerre !”

  1. 2500 forces de l’ordre pour 1200 manifestants à Bourges…Manifestants qui distribuent de la brioche (puisqu’ils n’ont plus de pain) et du café…

    Dommage qu’on n’ai pas le même déploiement de forces de l’ordre dans les banlieues!!!

    Ne serait ce pas « une violation grave et persistante par un État membre des valeurs [européennes] »

    Là (le point.fr), je lis : « Le parquet de Pontoise indique qu’une enquête pour discrimination a été ouverte après l’exclusion d’une commerçante d’un marché de Noël par le maire de Saint-Gratien, dans le Val-d’Oise. C’est le voile de la commerçante qui avait justifié la décision de l’édile » …. « après dépôt de plainte contre Julien Bachard pour « discrimination commise en raison de l’appartenance religieuse par une personne dépositaire de l’autorité publique » »

    Ne sont -ce pas là,devant cette plainte absurde, des raisons pour défendre les valeurs européennes face aux aspirations «immigrationnistes» et l’invasion de nos territoires par une culture qui en est restée, n’en déplaise aux « progressistes », au 7eme siècle?
    (peut être que si cette dame avait revêtu un Gilet Jaune, elle serait incarcérée ou gazée, voire mutilée par des flash-ball???)

    Dommage que nous n’ayons pas un Orban, un Salvini ou un Trump en France!

    Je reviens d’une manifestation de défense de nos hôpitaux de campagnes et avoir entendu près d’une heure de sottises, de mensonges et de manipulations communicationnelles m’a mise hors de moi.

    Chaque jour, je me demande comment 43% de nos concitoyens ont pu mettre sur le trône de France un fou incompétent, et comment il se fait qu’il en reste encore 23% selon les sondages, qui puissent être à d ses pieds.

  2. Ce fou sait exactement ce qu’il fait, il faut prendre du recul sur les evenements, car cela repond precisement a la 1ere partie du plan franc maçon de jeter l’huile sur le feu pour vouloir creer une guerre civile, puis instaurer leur ordre nouveau qui passe par le chaos, c’est precisement la feuille de route d’albert pike qui avait prevu 3 guerres mondiale, deja il est prouvé que la 1ere et la seconde sont de leurs manipulation avec des recherches.

    Mais bien sur vous ne le verrez pas dans les livres d’histoires fait pour formater l’esprit, ni n’est une these complotiste, et c’est comme par hasard aussi inscrit dans les protocoles de Sion.

    Posez vous la question, pourquoi autant de franc maçons au pouvoir et aux postes clées ? ils sont 400, pourquoi un juge sur 2 l’est et un commissaire sur 4, renseignez vous sur la toile pour voir ceux qui ont eu maille a partir avec eux avec la justice et les saletés qu’ils defendent et ne veulent pas voir eclater au grand jour…

    Quand on voit le resultat actuel, il y a de quoi etre choqués, ecoeuré.

    Non, macron sait tres bien ce qu’il fait, et quand il jettent de l’huile sur le feu, c’est d’abord bien reflechi, de meme que l’injustice evidente qui est montrer, ce n’est pas un hasard, ils veulent vous pousser a bout.

    Cela leurs permettraient de passer a la 2eme partie du plan, instaurer une loi martiale pour mieux enchainer le peuple, et favoriser l’immigration de masse, donc, ne tombons surtout pas dans la violence qu’ils attisent, medias et politiciens, car TOUT N’EST QUE CALCUL, donc, faut prendre du recul sur les évenements qui s’enchainent pour mieux entrainer la reaction du peuple, vers le chemin que macron lui souhaite, d’ou ses apparentes gaffes, en fait toutes calculées, avec toute la clique qui le suit et poursuit le meme dessein.

  3. Je n’étais en rien au courant de l’affaire Julien Bachard et de l’infiltration maçonnique des institutions.

    Pour ce qui est du maire LR de St Gratien, je suis navré qu’un élu n’ait pas eu la présence d’esprit de mesurer l’impact d’un agissement de la sorte, après ça, les LR donneront des leçons de morale au RN, ou en jugeant les choix de Thierry Mariani.

    Pour ce qui est des infiltrations, c’est clairement la bande Strauss-Kahnienne qui a hérité du pouvoir, 5 ans après l’échec présidentiel, mise sur le devant de la scène par le monde de la finance et la mafia luxembourgo-europeiste. Ces groupes d’affaires mis à l’index lors des Panama-papers, comme LSK (fonds d’investissement Leyne, Strauss-kahn & partners) basé au Luxembourg plaque tournante de l’évasion fiscale européenne depuis bien longtemps, notamment quand l’actuel président de l’Europe y était 1er ministre tout en étant président de l’Eurogroupe.

    Une chose est certaine, c’est l’instrumentalisation du mouvement des gilets jaunes par la majorité pour mener la campagne électorale des Européennes.
    Pour ceux qui ont un doute, souvenez vous des déclarations de « Manu » sur l’Europe du bien contre l’Europe des populistes.
    N’avez vous pas vu le clip de propagande et non de campagne car payé par les impôts et taxes des foules haineuses et autres gilets jaunes, complices des violences.
    Diffusé à maintes reprises avant la crise des rond-points il l’est bien moins depuis novembre, surtout depuis l’indignation sur l’investissement institutionnel du spot orienté politiquement.
    Par ailleurs, la majorité a vu l’intérêt d’une structuration des gilets jaunes en opposant électoral pour diluer les oppositions.
    Elle a en outre saisi l’opportunité d’une liste de doléances exhaustive et à la fois hétéroclite lui permettant de choisir les sujets non contraignants (pas comme le pacte de Marrakech) et compatible avec l’idéologie ou le programme de LAREM.

    C’est pour cela que j’invite les électeurs à choisir entre voter pour l’immobilisme ou le changement de l’Europe.
    Voter pour continuer cette Europe junkeriste, mafieuse, laxiste en matière d’évasion et d’optimisation fiscale, favorable à une immigration régulière (ou de masse) en affaiblissant la souveraineté des nations après avoir gommé leurs frontières.
    A contrario, voter pour que cette Europe soit chamboulée notamment en matière de force politique.
    Pour atténuer l’influence des blocs en place responsables de cette politique de l’entre-soi, sans et même contre les peuples (populistes quand ils ne pensent pas comme l’élite européiste).

    Mobilisez vous, aux urnes, votez intelligemment et n’oubliez jamais que pour les législatives, les moutons français ont porté des amateurs à l’Assemblée nationale qui entérinent comme des robots tout ce que dicte « Manu » (le dictateur). C’étaient des inconnus, pour la plupart, sans expérience et choisis sur le net, regardez le résultat.
    On peut soutenir et même remercier les gens qui se sont mobilisés pour rendre visible les français abandonnés mais, comme le disent la plupart des gilets jaunes, ils n’y connaissent pas grand choses en politique, alors votez pour les partis qui veulent changer l’Europe en redonnant la parole aux peuples.

  4. Il y a erreur de vision sur les partis…absolument aucun ne tiendront leurs promesses, c’est Bruxelles qui decident d’une part, et comme vous le voyer, aucun ne defendent les gilets jaunes, donc le peuple, ni ne releve la manipulation mediatique permanente qui ne peut que nuire au peuple qui soufre, pourquoi ? parce qu’ils representent une façade de democratie destiné a tromper le peuple pour arriver a leur fins, soit pour ex, le grand remplacement en cour, qu’aucun parti ne cherche a renverser.

    Sous la IIIe republique pourtant plus morale que la notre, la franc maçonnerie decidait de toute les lois importante et DICTAIT aux presidents pourtant élu democratiquement la marche a suivre, et obeissait…

    Vu dans un doc TV satellite.

    Et a actuellement son age d’or depuis hollande…

    Alors votez qui vous voudrez, mais ils suivrons d’autres directives que les votres…Bruxelles et la franc maçonnerie, installé dans le monde entiers aux postes clée, et lorsque l’on voit par ex la theorie du genre qu’a voulu imposer peillon, franc maçon et son gouvernement sous hollande, et en europe, cela augure bien de leur moralité digne du canniveau.

  5. Qui va s’opposer à l’Europe si ce n’est les partis souverainistes, les gilets jaunes ???
    Allons allons, arrêtons déjà de voter comme le dit la sphère mediatico-politico-judiciaire, de voter pour des gens inconnus au bataillon ou qui mènent ou participent à mener des politiques contre les peuples. Je rappelle que les gens élus,sont les électeurs du Sénat.
    Encore une raison pourquoi il ne fallait pas élire des députés choisis sur le net et candidats « spontanés » à la députation. L’armée politique de Macron est dans le cheval de Troie qu’est l’Assemblée nationale, voilà pourquoi vous n’aurez pas la dissolution.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *