Pour ou contre la Jeanne d’Arc métisse ?

Publié par le 6 Mar, 2018 dans Blog | 18 commentaires

Pour ou contre la Jeanne d’Arc métisse ?

Une polémique était née après le choix d’une jeune femme métisse pour incarner le personnage de Jeanne d’Arc dans la fête annuelle organisée à Orléans.

Ma première réaction avait été d’être choqué par cette polémique qui n’avait pas lieu d’être, la couleur de peau ne m’apparaissant comme un critère discriminant dans le choix de cette personne.

Aux dires des organisateurs les critères de sélection portent sur « la foi catholique, l’altruisme, une moralité irréprochable, la dévotion à Jeanne d’Arc ».

La polémique est retombée mais je suis tombé sur deux textes intéressants et argumentés sur le sujet, deux textes qui défendent deux thèses opposées :

  • Une Jeanne d’Arc de grand coeur de Denis Tillinac,
  • Je n’ai rien contre Mathilde mais le choix d’une Jeanne d’Arc métisse n’est pas anodin par Gersende Bessède.

Je livre ces textes à votre réflexion en reproduisant le texte intégral de Denis Tillinac et des extraits du second article :

Une Jeanne d’Arc de grand coeur

Au mois de mai 2009, j’ai eu le privilège insigne de présider la fête annuelle de Jeanne d’Arc à Orléans. La tradition, presque jamais interrompue, remonte à l’an de grâce 1430, premier anniversaire de la libération de la ville par notre sainte nationale. Je n’oublierai jamais cette journée de ferveur spontanée et de liesse populaire.

Denis Tillinac

Un office religieux est célébré dans la cathédrale en présence des autorités civiles, militaires et religieuses. Trêve des chicaneries pour cet hommage dont l’héroïne de chair porte l’armure des chevaliers d’antan et caracole avec ses pages en tête du cortège. On choisit chaque année une jeune fille du pays orléanais selon des critères très rigoureux: foi catholique, altruisme, moralité irréprochable, dévotion à Jeanne d’Arc. En règle générale, l’heureuse élue exerce des responsabilités dans le scoutisme.

Tel est le cas de la Jeanne de 2018. Elle a 17 ans et s’appelle Mathilde Edey Gamassou. J’imagine sa joie en me souvenant de celle d’Agnès Rabineau, la merveilleuse Jeanne de 2009. Mathilde est métisse, avec des origines polonaises par sa mère et béninoises par son père. Française donc et de grand coeur. Catho et fière de l’être. Des imbéciles rivalisent de vulgarité sur les réseaux sociaux en ironisant sur la couleur de sa peau. Ce racialisme de bas étage, effet pervers de l’idéologie multiculturelle, méconnaît le sens profond de la geste johannique. L’héroïsme de la bergère de Domrémy oppose au légalisme de Créon la légitimité selon Antigone. Légitimité d’essence spirituelle, qui ennoblit la France et nous oblige. Par la grâce de Jeanne, notre patriotisme ne se réduira jamais aux acquêts de la défense d’un pré carré.

Jeanne venait du pays barrois, aux marges d’une France dont les frontières ont notablement varié depuis lors. Son terroir d’origine n’a compté pour rien dans la grandeur de son destin. Elle a servi, jusqu’au bûcher de Rouen, une cause transcendant la simple révolte d’un peuple contre l’envahisseur. Sinon les instits de Jules Ferry n’auraient pas entretenu son culte – sa foi candide avait tout pour désobliger leur positivisme. Si elle trône en souveraine dans le panthéon de notre imaginaire, entre l’histoire et la légende, c’est qu’elle a hissé notre amour de la France à l’altitude d’un idéal. Péguy avait compris cela. Thérèse de Lisieux aussi. Les pulsions racistes sont toujours bêtes. S’agissant de Jeanne d’Arc, elles outragent le patriotisme français.

La France n’est pas un clan, une tribu ou une ethnie. Une âme immémoriale survole ses pleins, ses déliés et ses clochers.

  • Âme tantôt glorieuse et tantôt douloureuse, tissée, déchirée, recousue au long des siècles par les preux, les gueux et les pieux des vitraux de nos cathédrales.
  • Âme trempée dans le sang à Roncevaux pour la légende, à Bouvines, à Marignan, à Fontenoy, au pont d’Arcole, à Valmy, à Verdun et dans les maquis pour l’histoire. 
  • Âme exaltée aux Tourelles par notre Jeanne avec son glaive et son étendard. Âme célébrée par nos poètes dans notre langue, et peu importe si leur peau était blanche ou moins blanche, leur patronyme exotique ou du cru.

Mathilde a été choisie pour incarner Jeanne; c’est qu’elle le mérite. Puisse le fiel de ses détracteurs, comme par hasard anonymes, ne pas abîmer son bonheur ! Puisse-t-il ne pas nourrir une polémique qui salirait la mémoire de Jeanne d’Arc en la commettant dans la banalité d’un débat sur le racisme.

Chère Mathilde, ne te soucie pas de ce tumulte misérable. Prépare-toi à vivre au printemps une fête dont le souvenir ensoleillera tes jours à venir. Elle sera belle. N’écoute pas la voix des imbéciles. Les mêmes où à peu près dissuadaient Charles VII de recevoir Jeanne. Les mêmes ou à peu près allumaient les fagots à Rouen après l’avoir jugée selon un faux légalisme dicté par la haine. Sois joyeuse et sereine, la France que l’on aime sera de tout coeur avec toi.

Denis Tillinac pour Valeurs actuelles.

Le second texte de Gersende Bessède est plus réservé sur le choix de la jeune femme métisse mais cherche surtout à définir ce qu’un tel choix dit de notre société et de son évolution.

Extraits :

Représentante assumée de la « Fachosphère », et adhérant aux thèses de Renaud Camus, Gersende Bessède considère le « Grand remplacement » comme une violence infligée au peuple français. Dans ce contexte de tensions multiculturelles, aucun choix ne paraît innocent.

Et ce qu’il faut dire, c’est que la vraie problématique de cette affaire n’est pas tant de savoir si Mathilde Edey Gamassou aurait le « droit » d’incarner Jeanne d’Arc lors des fêtes johanniques, mais de bien comprendre ce que ce choix signifie. De s’attacher à l’esprit de l’évènement plutôt qu’à la lecture superficielle de sa lettre.

Gersende Bessède

Faisons un peu de politique-fiction pour mieux nous faire comprendre. Imaginons le même choix d’une jeune fille métisse pour incarner Jeanne d’Arc lors des fêtes johanniques dans les années 1950, dans une France qui est donc différente, elle est encore plutôt homogène, l’immigration y est restreinte, majoritairement une immigration de travail d’ailleurs, qui n’est pas destinée à faire souche, et c’est parce que cette immigration est restreinte, qu’elle ne pose aucun problème particulier. Dans ce contexte-là, mettre en avant un modèle d’assimilation réussie ne pose aucun problème en soi, car c’est la belle exception qui confirme la règle. La lettre coïncide alors avec l’esprit. Mais dans la France de 2018, les problématiques ne sont pas les mêmes, si la lettre dit toujours la même chose, l’esprit lui, n’est plus le même.

La France de 2018 n’est plus homogène, l’immigration n’y est plus restreinte, mais massive, et relève si l’on se fie aux statistiques, plus de l’immigration de peuplement (regroupement familial) que de l’immigration de travail. Le déséquilibre démographique, c’est-à-dire le rapport du nombre, est en train de basculer progressivement en défaveur de la population indigène. Et ce phénomène, une population allogène nombreuse, jeune, à la natalité dynamique, face à une population indigène vieillissante, à la natalité faible, c’est cette substitution mécanique par vases communicants que l’on nomme le « Grand remplacement ». Dans ce contexte de « Grand remplacement », que dit le choix de Mathilde Edey Gamassou pour incarner Jeanne d’Arc ?

Que le « Grand remplacement » est tellement en voie d’achèvement que l’on peut sans complexes, se permettre de poser le visage symbolique du remplaçant sur la figure qui incarne le mieux dans le roman national la lutte contre le remplacisme.

Et s’il reste quelques indigènes pour s’en offusquer et refuser de disparaître en silence, on fera comme d’habitude, on les traitera de racistes. Voilà l’esprit de ce choix. Tout simplement.

Il est d’ailleurs notable et très signifiant de voir à l’occasion de cette polémique, que la civilisation européenne, qui a pourtant toujours privilégié l’esprit à la lettre – à l’inverse du djihadisme par exemple -, jusque dans ses textes sacrés soit aujourd’hui totalement incapable d’être autre chose que littéralisme, y compris dans sa perception d’un simple tweet, aussi volatil qu’un propos de comptoir. Peut-être est-ce là, la preuve que nous sommes déjà remplacés dans nos têtes, ni plus ni moins …

Gersende Bessède pour Causeur.fr

Personnellement, j’ai bien noté les remarques de Gersende Bessède mais je reste convaincu par les arguments et le lyrisme de l’article de Denis Tillinac.

Ce sera la Jeanne d’Arc de l’année 2018, une Jeanne d’Arc parmi une multitude d’autres. Une métisse, et pourquoi pas une beurette,  y ont évidemment leur place.

Et vous, qu’en pensez-vous ?






 

 

 

 

18 Réponses à “Pour ou contre la Jeanne d’Arc métisse ?”

  1. Contre,naturellement.
    Et cela n’a absolument rien à voir avec la métisse bénino-polonaise,100% Française,catholique accomplie,choisie pour représenter la pucelle 😉

    Une grande figure de notre Histoire sert plutôt de prétexte à l’acceptation du dogme du métissage et de l’idéologie du « vivre-ensemble ».
    Jeanne d’Arc était-elle une métisse de Domrémy? Non.
    Napoléon était-il Arabe ou Africain? Non plus.

    Question de crédibilité et de vérité historique…

  2. Comme je l’ai écrit sur le site du premier article, je plains cette jeune fille mise en avant par ce qui semble être un geste politique. Et comme dit dans le second article, le contexte a bien évolué en France depuis 50 ou 60 ans.
    On ne verra dans cette représentation de Jeanne d’Arc que la couleur de sa peau et non son engagement religieux.

    • Il s’agit effectivement d’un geste politique, une manœuvre destinée à faire le buzz autour de ce festival dont personne n’aurait parlé, bien que célébrant je crois sont 50 ème anniversaire … c’est à mon avis assez minable, la pauvre jeune fille a servi d’appât, de faire valoir, de prétexte !
      Imaginons un seul instant la situation inverse : une jeune métisse bien claire de peau incarnat une héroïne de légende africaine, que n’entendrait-on pas !

      En poussant un peu, puisque seul le cœur de l’interprète, sa foi, son engagement comptent, et non plus sa crédibilité à incarner le personnage, à quand un biopic sur Napoléon avec Omar Sy, ou Joey Starr, magnifiques symboles de l’intégration réussie ? 😉

    • Je vous rejoints totalement.

      Cette jeune fille, sympa, ayant tous les critères pour incarner Jeanne d’Arc a été prise en otage par des bienpensants vivensemblistes et va en subir les conséquences, ce qui est dramatique pour une jeune fille aussi sympathique et attachante de par ses qualités.

      Je trouve indécent le choix du jury qui s’est plus préoccupé de faire de la politique que d’éviter ce genre de polémique à une gentille jeune fille de 17 ans.

      Ceci dit, orléanaise pendant de nombreuses années, mes enfants ont défilé plusieurs 8 mai (en général dans un froid glacial et sous une pluie battante (les enfants étant habillés de sac poubelles -un trou pour la tête, deux trous pour les bras- sous leurs vêtements de sport, de chorale ou autres associations défilant!

      On disait : la moitié d’Orléans défile devant l’autre moitié.
      Quant à la Pucelle, on ne voyait pas grand chose d’elle, engoncée qu’elle était dans son armure.

      Aussi, jaune, rouge, noire, blanche, bleue, métisse, verte à pois bleus, quelle aurait été l’importance? On n’aurait pas vu grand chose si ces hyènes prônant le vivreensemble n’ avaient pas fait autant de pub!

      j’en suis vraiment désolée pour elle.

      mais que voulez vous, c’est comme l’héritage de Johnny : du moment que ces histoires font le buzz et occupent les français, c’est le principal

      Pendant ce temps là, on ne polémique pas:
      — devant la volonté de Blanquer de supprimer les écoles libres sans contrat (pour, je cite « plus de liberté »),
      — l’augmentation de la CSG et le recul de la suppression de la taxe d’habitation et l’ajout de la taxe sur les abris de jardin qui deviendra nationale (et non au gré des communes)
      — sur le référendum sur la modification de la Constitution
      — On pourra entuber les français entre deux posts pour ou contre une métisse, en leur faisant miroiter la diminution du nombre de députés, mais sans donner de réponses aux questions sur la localisation des suppressions des députés)
      — etc, etc….

  3. Jeanne d’Arc était blanche et Française,n’en déplaise à tout les connards qui s’esbaudisse devant le choix d’une métisse pour incarner notre héroïne Nationale.

  4. Jeanne d’Arc était blanche et Française,n’en déplaise à tout les connards qui s’esbaudissent devant le choix d’une métisse pour incarner notre héroïne Nationale.

  5. La politique a toujours ete pres des commemorations historique, on le voit encore.

    Le choix d’une Francaise metisse n’est pas dû au hasard, surtout en ces temps ou les valeurs ne sont plus tellement respectées, culture, educations, histoire de notre passé, tout ceci est en train de passer a la trappe aun profit d’un autre peuple pas necessairement assez assimilé pour la plupart des nouveaux venus.

    Dans ce contexte difficle, il aurait ete plutot, normal d’apaiser les tensions, en choisissant un choix qui serait porteur d’idées politique ( comme toute commemorations), qui rassemble, et non ne donne l’impression du grand remplacement.

    Nul ne conteste les qualités de cette personne choisie, mais le fait est,
    que les problemes tres important dans notre pays n’etant pas resolu,
    la population de souche Francaise n’etant pas favorisée, voire meprisée par divers moyens mediatique,
    il aurait ete souhaitable, de rester dans un conformisme qui aurait eviter de genre de probleme.

    Nul ne conteste les qualités humaine de cette personne pour etre Jeanne d’Arc,
    mais les tensions en europe et surtout en France, si elle avait ete prise en compte, aurait modifié certainement ce choix, qui parait actuellement « abusif », pour beaucoup,
    parce que le pouvoir a demontré de nombreuse fois que le peuple de souche Francaise, est desormais plus ou moins abandonné,
    et que ce choix d’une Jeanne d’Arc est encore un affront du pouvoir envers ce peuple de souche Francaise, sans pour autant retirer la moindre qualité a cette personne metissé.

    Soit maladroit et stupide, soit c’est politisé,
    et personnellement, je le vois plutot comme un geste politique, qui veut une mondialisation que le peuple ne veut pas,
    car cette mondialisation entraine aussi des souffrances a tous les niveaux pour les Francais ayant a coeur notre culture, notre passé, que combattent les « elites » peu soucieux de nos problemes.

    Ce n’est pas la couleur qui est decrié, ( elle ne permet pas de juger des qualités huamines, sauf pour les socialos/medias/justice, envers les blancs), mais le geste soit maladroit soit politisé.

    Les tensions actuelles doivent etre prise en compte, et ce n’est que maladresse de ne pas en tenir compte.

    Apres, le choix UNIQUEMENT personnel de preferer seulement une metisse ou autre couleur, meme blanche, est selon les gouts de tout un chacun du moment que cela n’a pas trait a de la politique…

    Pour moi:
    choix maladroit et idée politque derriere, malgres les qualités de cette personne qu’on ne met pas en doute.

    • J’oubliais.

      Cela me rapelle que sur canalsat, des anciens documentaire sur Hannibal, montrait un homme de type europeeen, ( il n’y a qu’a voir la statue de Hannibal), ces documentaires demontrait un homme tres capable.

      Les derniers documentaires sur Hannibal, on montré un noir de type tres africain, n’ayant rien en rapport avec la statut de Hannibal.

      Dans ces « emissions » des personnes, de niveau ambassadeur de telle organistion, ( type africain), et bien d’autre ( blanc), semblait promouvoir le « vivrensemble » en modifiant des details de l’histoire sur Hannibal mais aussi sur l’histoire de l’empire Romain.

      J’avais noté quelques falsification de l’histoire, et des oublis providentiels favorisant cette mondialisation.

      On pourra noter que le choix politique de choisir cette personne ( qui, je le repete, n’y est pour rien, elle sert plutot d’appat),
      est un peu plus evident…

      Modifier les usages, les habitudes, les traditions, puis l’histoire, permettra a cette clique au pouvoir de mondialiser les esprit influençables, sans tenir compte des souffrances ettoufées par les organisations, les medias et politiques..

      Avec de telle tensions, les pouvoir en places, a tous les niveaux, ne font pas montre de profils bas, mais au minimum, de culot, et d’incomprehension envers le peuple.

    • J’ajoute, que ce choix d’une personne métissée, ( et je le répète, ce qui n’enlève aucunes de ses qualités morale et humaines),
      prévaut dans la plupart des actes politiques, comme les commémorations, sont là pour provoquer un sentiment bien précis, et nous rapprocher du FN, et ainsi nous noter comme extrémistes, et de ce fait qualifier aussi L Wauquiez de même,
      car sa base serait, grâce à une orchestration des oraganisations et des médias, radicalisée.

      Donc ce choix d’une personne de couleur n’est pas annodin et peut cacher, au delà de l’apparence annodine du bien vivre et de l’intégration, des calculs bassement politiques comme l’ont très souvent démontré les organisations et les médias, (medias a + de 99 % a goche).

  6. jean-marc dit:

    Comme aurait dit Shakespeare: »Beaucoup de bruit pour rien ».

    • Hélas oui.
      Je suis de votre avis, polémique pour rien – sinon détourner l’attention des français sur d’autres sujet – sauf, peut-être pour cette pauvre petite qui en aura fait les frais.

      J’espère que son intelligence et sa foi la préserveront d’un traumatisme psychologique qui aurait pu être évité en amont.

      Ceci étant, cette polémique étant passée et la montée des droites en EU ayant repris du souffle depuis les élections italiennes, voici une nouvelle polémique qui ne va pas tarder à faire le buzz sur le web et éclipser la volonté de réformer la constitution (de préférence pour favoriser la gauche, ne nous leurrons pas, sous des prétextes d’économies) de notre Vénéré Jupiter, dit Macronminus !

      « La participation des personnes transgenres au prestigieux concours de beauté (Élection de Miss France) sera t-elle de mise? »
      Une pétition est lancée par JP Gaultier!.
      (lu sur V.A.!

  7. L'Atalante dit:

    On constate une fois de plus une atteinte aux valeurs culturelle française par divers pretextes pour continuer le grand remplacement qui devient de plus en plus evident aux yeux des français et que des gouvernements promeuvent au nom du vivre ensemble au nom de l’humanité, l’excuse pour permettre le grand remplacement, conduisant inevitablement notre pays a sa perte si nous ni faisons rien, que ce soit culturel, economique, ( il faut trouver l’argent malgré notre dette et chomages, plombe et condamne notre avenir,) national, on condamne les français de souche qui ne sont volontairement pas écoutés,rabroué s’il le faut, traité de racistes s’ils défendent seulement leur avenir et leur intérêts vitaux pour lequel ceux qui ont pris parti pour le grand remplacement au niveau politique ce moque éperduement, bref, toute une panoplie d’hypocrisie mis en place par nombres de politiciens pourri et immoral pour mieux les tenir, suivant un plan general pour la destruction de la France, pas moins, il suffit d’observer la situation que cela prend…et prendra, inutile d’etre devin pour comprendre le futur de la France qu’il veulent nous imposer avec l’immigration et l’utilisation de personne innocente presentant de bonnes qualités pour mieux nous tromper.

    Voila pourquoi il y a toujours deux poids et deux mesure, et toujours en défaveur des français de souche que l’on taxera hypocritement de racistes, car c’est le cœur qui doit parler… mais sans le bon sens bien sur qui n’est pas écouté.

    Leur plan ne doit pas échouer ou freiné.

    Bref, ce genre de politicien a deja vendu sont ame au diable, et il sont nombreux a suivre et accepter ce chemin qu’il imposent, sans notre consentement.

    C’est pourquoi les mesures prises pour lutter contre les problems actuel que cela genere ne sont pas suivit d’effet, ni d’autorité suffisante, comme par hazard.

    Ce n’est pas un manque de volonté, c’est voulu ainsi.

    A force d’observer ces politiciens, on les connaît, et ce n’est pas leur sourire qui effaceront tous le mal qu’ils apportent.

    Quand on travaille contre l’interet et l’avenir de son propre pays et que l’on poursuit assidument ce plan là, comment doit-on qualifier ces hommes là ?

  8. Aux dires des organisateurs les critères de sélection portent sur « la foi catholique, l’altruisme, une moralité irréprochable, la dévotion à Jeanne d’Arc ».
    L’année prochaine un homme (égalité oblige)

    • pour continuer dans la « mise en valeur de la diversité », et du « vivransamble », je suggère que l’an prochain on choisisse un trans-genre, mais catho! en s’y prenant dès maintenant, on devrait pouvoir trouver ça !

  9. Christian 54 dit:

    C’est curieux, j’ai comme l’impression que tous les moyens sont bons pour fragiliser nos racines…
    Souvenez vous quand même qu’il n’y a passi longtemps, toute l’Afrique francophone ânonnait en chœur «nos ancêtres les gaulois» sans que cela ne provoque un casus belli, pardon une fatwa.
    Vous verrez bientôt, toujours aussi insidieusement, on nous dira que Jesus était homo… et nos zélites toujours aussi debiles ne manqueront pas de s’extasier.

  10. Ce genre de politique est une atteinte aux droits vitaux fondamentaux des nationaux de souche pour chaque pays ou cela ce passe, ou le politique cache ses véritables intention derriere une façade d’humaniste alors qu’il participe a la destruction des valeurs fondamentale de son propre pays.
    Ce politicien là, n’est pas moins qu’un ennemi cachés de nos propre interet vitaux et n’a que faire de nous, sauf pour nous pressurer davantage et limiter encore plus nos libertés, et s’il le faut, créer des problèmes pour apporter des « solutions » pour restreindre nos droits.

    Tout ceci s’explique si vous comprenez le role reel et essentiel de la franc maçonnerie dans ces milieux là, et il faut savoir que sous la IIIe repuplique, les presidents d’alors, malgré la façade de democratie, recevait les ordres de ceux là. Oui, c’etait bien réel, pourquoi, ensuite leur ordre n’agirait plus quand ils sont aux pouvoir…? cela doit expliquer largement la situation actuelle qui comme par hasard ce degrade continuellement, avec beaucoup de lois et de discours inutile mais peu d’application sur le terrain question autorité et justice, de la poudre aux yeux en general, sauf contre les citoyens de souches.

    En verité, ce politicien qui sait tres bien ou sa politique d’immigration forcé conduit son pays et dans quel gouffre il nous amene, la guerre civile et la guerre, il n’est donc pas moins qu’un ennemi secret de son propre pays et de ses habitants dont il ignore volontairement ses besoins essentiel et vitaux, sauvez son pays, sa culture, son economie, sa nation en tant que telle, de l’immigration qu’il doit subir.

    Pour moi, ce politicien la est un ennemi de nos interet vitaux, il travaille en secret contre son pays, et l’on decouvrira comme par hasard que beaucoup sont francs maçons, coincidence ? je ne le pense pas et que l’on cesse de traiter de conspirationniste, de ridicule, ce qui devient visible de plus en plus, il y a une caste de politiciens qui ne desire pas moins que voir la destruction des valeurs fondamentale de leurs pays et que personne haut placé dans leur rang, ne freine…et ce rende complice, au nom de l’excuse bien hypocrite, du bien vivre ensemble que ne nous apportera que la guerre civile et la guerre en europe, il suffit de comprendre ce que l’avenir ne peut que nous reserver, et sans etre bachelier, ni intelligent, tous peuvent le comprendre, meme les abrutis, alors pourquoi ces politiciens poursuivent-ils ce but puisque ce n’est que maléfique au final ?…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *