Pourquoi a t-on accordé la nationalité française
à un délinquant récidiviste, qui plus est, Fiché S ?

Publié par le 24 Mar, 2018 dans Blog | 10 commentaires

Pourquoi a t-on accordé la nationalité française à un délinquant récidiviste, qui plus est, Fiché S ?

Toutes mes excuses pour cet article qui reprenait une information de Boulevard Voltaire qui s’est avérée erronée.

Il n’en reste pas moins qu’une question reste posée : pourquoi ne pas expulser les délinquants récidivistes fiché S ?

La colère a fait place au recueillement !

Oui, ce matin, c’est la sidération qui nous a frappés, en apprenant le décès dans la nuit du lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, victime du terroriste Redouane Lakdim.

L’heure était plutôt au recueillement qu’à la recherche des responsabilités. Encore moins à l’exploitation politique de cet événement tragique !

Mais en fin de matinée, des informations plus précises sur le terroriste responsable de 4 morts et 16 blessés commençaient à être publiées.

Hier, certains observateurs, dont le criminologue Alain Bauer, avait noté la similitude entre les actions de Redouane Lakdim et celles d’Amédy Coulibaly responsable de la tuerie de l’hyper cacher de la porte de Vincennes et lui aussi délinquant multirécidiviste.

Voici les informations recueillies sur le passé de délinquant de Redouane Lakdim :

  • Condamnation en 2011 pour port d’arme prohibée (un mois avec sursis),
  • Inscription au fichier S en 2014,
  • Condamnation en 2015 pour détention de stupéfiants (un mois ferme),
  • Incarcération en 2016

Mais le pire est à venir !

En 2015, donc un an après son inscription au fichier S,
Redouane Lakdim obtient la nationalité française !

Oui, vous avez bien lu ! L’Etat français a donné la nationalité française à un Marocain soupçonné d’atteinte à la sûreté de l’État et déjà connu des services de police pour délinquance et trafic de drogue !

Nous sommes en guerre contre l’Etat islamique. En 2015, nous étions sous le régime de l’état d’urgence !

Comment expliquer ce laxisme d’une gauche qui refuse même de nommer l’ennemi islamique au nom du vivrensemble et du padamalgam ?

Le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, une homme courageux, a été fauché en pleine force de l’âge par un délinquant récidiviste soupçonné de radicalisation ! Son expulsion en 2014, lors de son entrée dans le fichier S, aurait épargné 4 vies et 16 blessés !

Qui demandera des comptes à François Hollande, Bernard Cazeneuve et aussi à Christiane Taubira ?

Bien sûr, la presse inféodée à la gauche fait profil bas. Ce matin j’ai été alerté par ce tweet de Nadine Morano :

Je n’ai pas trouvé de confirmation de cette information sur les sites de la presse mainstream. Il m’a fallu consulter cet article de Caroline Artus paru sur Boulevard Voltaire (Redouane Lakdim avait obtenu ma nationalité française en 2015 : un passeport pour le crime ?) pour trouver l’information !

Oui, la gauche et particulièrement monsieur Hollande, portent une lourde responsabilité dans la mort de cet authentique héros qu’était Arnaud Beltrame.

Une question va devenir de plus en plus pressante : combien y a t-il de Redouane Lakdim tapis dans l’ombre et prêts à ouvrir le feu, dans un supermarché, une école, un cinéma ou une salle de spectacle ?

Attention : la date de naturalisation de 2015 semble contredite par certaines sources. Il n’en reste pas moins que l’expulsion d’un homme condamné deux fois et fiché S aurait épargné 4 vies. N’oublions pas que la quasi totalité des terroristes français ayant fait des victimes en France était connue des services de police !






 

10 Réponses à “Pourquoi a t-on accordé la nationalité française
à un délinquant récidiviste, qui plus est, Fiché S ?”

  1. Très bonne réactivité à ces informations.Il est tout de même curieux que cette question de N Morano n’aît pas encore fait l’objet d’une info officielle sur la date de naturalisation. Ce qui ne change pas le problème de la tolérance zéro = la perte de nationalité à tous ces fichés S (11000 sauf erreur) qu’il est impossible de surveiller tous.

  2. Délinquant-fiché S-Naturalisé Français…Plus de doute,la voie royale…
    Mais comme lui et ses frères présentent le même profil et un parcours semblable à quelques grammes près,combien faudra-t-il encore de morts?
    Trois par ici,quatre par là ou cinquante d’un coup?
    N’oublions pas que le califat islamique recommandait à ses fidèles de frapper les mécréants partout où ils se trouvent avec n’importe quelle arme à portée de main: couteau,véhicule-bélier,arme à feu…
    Nos gouvernants,s’ils étaient honnêtes,au lieu de tourner autour du pot,devraient un devoir de vérité aux Français,par exemple qu’ils envisagent,chaque année,de provisionner un nombre de victimes potentielles du terrorisme islamique,sur le modèle du nombre de morts sur les routes…

  3. Il semblerait que la nationalité lui ait été donnée en 2004, admettons!
    Mais alors, on l’enlève à toute la famille, et tout le monde repart dans le pays d’origine, pas de racisme, quel que soit le pays. On verra si dans les prochains jours, certaines familles surveilleront de plus près certains de leurs membres un peu trop réactifs.
    Et pour les familles qui ne l’ont pas encore, à la moindre incartade de l’un d’entre elles, tous retour au point de départ.
    Et pourquoi pas, à leurs frais!

  4. voyant l’indignation qu’a soulevé cette naturalisation (et à juste raison) d’un fichier S, la version vient de changer, maintenant il aurait eu la nationalité française à 12 ans

    étrange, bizarre, non

    • Bien d’accord! Au fil des heures (et après quelques coups de fil aux rédactions?) on est passé de 2015 à 2004…
      Comment ne pas être suspicieux quand on connaît l’allégeance des médias au pouvoir en place? BFM rectifie la date de naturalisation, nous dit-on. La « fake news », c’est laquelle au juste??

  5. Caroline ARTUS dit:

    Boulevard voltaire reprenait l’affirmation de BFM TV du 23 mars. Donc a priori juste mais France tv info a démenti et BFM TV le 24 mars à parlé ceþe fois de 2oo4 et non 2015.

  6. Les medias plus proche par leur politique ideologique, des fêles que des honnete gens, assure la service apres vente pour hollande et casevide probablement.

  7. L’odieux Stéphane Poussier, candidat France Insoumise à la députation est en garde à vue pour s’etre réjoui de l’assassinat de Monsieur Beltrame. Les réseaux sociaux se sont tous ligués contre cet abruti. Pour une fois les réseaux sociaux ont été à la hauteur.

  8. Un france insoumise qui declame sa haine contre l’institution francaise, a travers la personne d’un gendarme.

    melancon et sa troupe d’individus, montre un aspect de son parti.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *