Qui, de Marion ou de Marine, a le plus trahi ?

Publié par le 14 Mar, 2022 dans Blog | 3 commentaires

Qui, de Marion ou de Marine, a le plus trahi ?

Certains prétendent que tous les hommes politiques finissent par trahir leurs électeurs après avoir été élus !

Marine Le Pen a trahi ses militants mais avant l’élection !

Ce qui, d’une certaine façon, est plus respectable !

Si elle devait être élue, est-ce qu’elle trahirait alors ses électeurs pour reprendre ses anciennes positions notamment sur l’immigration ?

Marine Le Pen accuse sa nièce Marion Maréchal de trahison mais elle oublie que cette dernière est restée fidèle à ses convictions alors qu’elle-même les a largement oubliées !

Ce qui répond à la question du titre de cet article !

Voici une réflexion plus approfondie de Grégory Roose sur la mutation de Marine Le Pen.

Elle est parue dans Le Club de Valeurs actuelles :

De qui Marine le Pen est-elle devenue la candidate ?

En acceptant de poser avec une femme voilée, la candidate du RN à la présidentielle renforce l’ambiguïté qu’elle entretient avec l’islam. De qui Marine le Pen est-elle devenue la candidate ?, s’interroge notre chroniqueur Grégory Roose.

Certaines métamorphoses sont plus kafkaïennes que d’autres. Celle de Marine le Pen, a qui le magazine People VSD a récemment consacré sa première page, en fait partie. Visage ouvert et souriant, photo avantageuse, le magazine attaqué en 2012 par la candidate du RN pour atteinte à la vie privée semble s’être adouci avec ce titre sympathique et révélateur : Marine le Pen, la Métamorphose. Famille, discours, idées, elle change tout ! C’est en effet l’impression qu’elle donne aux observateurs de la vie politique française au point de s’interroger sur la nouvelle composition de son électorat. Peut-on sincèrement envisager que l’électeur du FN en 2017 sera le même que celui du RN en 2022 ?

Car, en seulement cinq ans, le parti à la flamme
est devenu le parti à la flemme idéologique.

Ne prendre aucun risque, reculer devant l’audace, se soumettre au diktat de l’image, se laisser bercer par les sondages favorables pour le plus grand bonheur de Macron. Adoucir son image est devenu une priorité, quitte à renoncer à ses fondamentaux, aux structures idéologiques que sont la dénonciation de l’islamisation de la France par son vecteur démographique : l’immigration massive extra-européenne avec qui Marine le Pen s’affiche de plus en plus au cours de sa campagne électorale, y compris avec une militante voilée lors de son déplacement à Dunkerque ce week-end.

A gauche sur les questions sociales et économiques, le programme présidentiel du RN affiche cependant certaines ambitions en matière de lutte contre l’immigration, dans la même veine que son principal concurrent, Eric Zemmour. Mais la ligne politique de Le Pen sur les questions essentielles de Grand Remplacement, de péril civilisationnel et des dangers de l’islam sont loin d’être aussi claires et assumées. Marine le Pen a pris quelques distances avec le RN pour se sentir plus libre d’apporter sa touche personnelle et de rassembler autour de sa candidature. Mais rassembler qui et autour de quelles idées ? Le RN est-il d’extrême droite ? Non, il n’est « ni de droite, ni de gauche ». L’islam ? Compatible avec la République. L’Union Européenne ? Il ne faut plus en sortir. Le voile islamique ? Marine le Pen considère que « ce n’est pas un bout de tissu anodin » et veut l’interdire dans l’espace public. Comment dès lors expliquer que Marine le Pen accepte de poser pour un « selfie », lors d’un déplacement à Dunkerque (Nord) avec une femme voilée d’un hidjab qu’elle considère comme « un marqueur de radicalité » qu’elle veut interdire ?

S’il n’est pas question en politique d’accabler un individu, mais de s’attaquer aux grandes forces qui menacent notre civilisation, Marine le Pen n’aurait-elle pas pu, a minima, engager le dialogue avec cette personne voilée pour lui faire savoir son désaccord de poser en photo dans ces conditions, en pleine cohérence avec son positionnement politique ?

Devant l’islam conquérant, si le courage lui manque
face à un individu, il lui manquera face à la multitude.

Cette photo symbolique illustre l’ambivalence de Marine le Pen face à l’islam, qu’elle considère compatible avec la République et à la Diversité, auprès de qui elle s’affiche de plus en plus, avec un certain succès, au point de s’interroger : de qui Marine le Pen est-elle devenue la candidate ?

Gregory Roose pour Le Club de Valeurs actuelles.

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Qui, de Marion ou de Marine, a le plus trahi ?”

  1. des paroles des paroles et encore des paroles

  2. Marine le pen a bien trahit, refuse de voir l’evidence du grand remplacement et considere l’islam, comme compatible avec la republique quand nous sommes sur une terre representant le coeur de la chrétienté et consacré a Marie depuis Louis XIII.

    La trahison est donc immense, de plus, c’est une éternelle voie sans issue, seul Eric Zemmour parle reellement vrai de tous les candidats, il suffit de voir sa chaine video Eric Zemmour et regarder ses videos pour voir qu’il veut comme le peuple defendre la france et ne pas la voir disparaitre pour etre remplacé par une autre civilisation et religion.

  3. D’autant que MLP a nié le grand remplacement et qu’elle est laïque…comme la goche.

Répondre à L'Atalante Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *