Qui pour mettre au pas la Justice ?

Publié par le 6 Oct, 2018 dans Blog | 6 commentaires

Qui pour mettre au pas la Justice ?

Je sais : mon titre peut choquer !

Car la Justice est un pilier de la République et de la Nation, et en tant que tel elle doit être respectée !

Mais on doit respecter ce qui est respectable !

Alors sans généraliser à toute la justice, il est maintenant patent que certains juges se font une conception très idéologique de la justice. Ces juges ont été encouragés au laxisme par Christiane Taubira qui a fait beaucoup de mal à cette institution avec sa célèbre maxime :

« La prison n’est pas la solution, elle est le problème !  »

Un tout récent fait divers vient d’illustrer parfaitement cette culture de l’excuse qui a perverti toute une partie de la justice.

A Rodez, le chef de la police municipale, Pascal Filoé, a été poignardé mortellement par un homme d’origine belge qualifié de marginal. Le motif de cette agression pourrait faire penser à un déséquilibré puisqu’il a déclaré avoir voulu se venger du fait qu’on lui ait retiré son chien. Il n’avait pas le droit de posséder ce chien de catégorie A.

L’homme, réputé violent, avait menacé à plusieurs reprises le maire de Rodez Christian Teyssèdre et proféré des menaces de mort à l’encontre de fonctionnaires de la ville. D’après la mairie de Rodez, il a tendu jeudi matin un guet-apens à Pascal Filoé : alors que celui-ci quittait la mairie pour se rendre à une réunion, l’homme, qui l’attendait dans une ruelle, lui a sauté dessus.

Il a alors été frappé à coups de couteau, à 9 reprises et non 3 comme l’avait indiqué dans un premier temps les enquêteurs. Pire : placé en garde à vue, le suspect se serait, selon une source proche de l’enquête, vanté d’avoir tué sa victime. (Source France3-régions)

Mais ce qui motive cet article – coup de gueule, c’est le fait que …

cet homme avait déjà été interpellé … 42 fois
et condamné plusieurs fois pour des faits de violence !

A la 42 ème fois, comment le juge a t-il pu le laisser en liberté un individu au passé judiciaire aussi chargé  ? Quelle était la probabilité pour qu’il récidive et donc blesse ou tue quelqu’un ? 99,99 % ?

Certains juges décident de ne pas incarcérer des délinquants au prétexte que les prisons sont surchargées ! C’est inadmissible ! On vient d’ailleurs d’apprendre que la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet – celle qui défend si bien Benalla – vient de diviser par deux le nombre de places de prison à construire promises par le candidat Macron.

On se rappelle que Christiane Taubira et François Hollande avaient supprimer les peines-planchers pour les récidivistes et qu’Emmanuel Macron ne les a pas rétablies. On pointera aussi que Edouard Philippe qui était de droite dans une autre vie n’a pas non plus insisté pour les rétablir !

Certains récidivistes sont devenus célèbres en passant de la délinquance répétée aux actes de terrorisme comme par exemple Amedy Coulibaly, l’assassin de l’hyper cacher de Vincennes.

Son palmarès était édifiant :

  • 2001 : 3 ans de prison (dont 2 avec sursis),
  • 2001 : 4 ans de prison (dont 2 avec sursis), les deux peines sont confondues et il bénéficie d’une peine aménagée !
  • 2002 : 1 an de prison (dont 9 mois avec sursis),
  • 2004 : Cour d’assise pour braquage, 6 ans de prison ferme,
  • 2005, alors qu’il est en prison : 3 ans ferme,
  • 2007, nouvelle condamnation pour trafic de drogue, Libéré en 2009,
  • 2011 : mis en détention préventive pour complicité d’évasion d’un terroriste,
  • 2013 : 5 ans ferme pour la complicité d’évasion
  • mars 2014, libération avec bracelet électronique,
  • mai 2014 : totalement libre. Il prépare l’attentat de janvier 2015 !

Amedy Coulibaly aura ainsi été condamné 7 fois, à plus de 22 ans de prison, en moins de … 12 ans !!!

Le 9 janvier 2015, ce délinquant « hyper-récidiviste » était libre et il prit en otage une vingtaine de personnes dans un magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris. Il en tuera quatre avant d’être abattu par le RAID et la BRI.

En conclusion …

Oui, le pouvoir exécutif et législatif doit se donner les moyens, par une législation précise et non-détournable de contraindre les magistrats à rendre une vraie justice. Il y a urgence avant que les  policiers, découragés, ne jettent l’éponge et que les citoyens, écoeurés, ne fassent la justice eux-mêmes dans la rue !

Mais il est clair que nous ne pouvons pas compter sur Macron pour aller dans ce sens ! La démission de Gérard Collomb aurait-elle un rapport avec ce découragement de la police dont le travail est quotidiennement ruiné par certains magistrats ? On peut le penser !

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Qui pour mettre au pas la Justice ?”

  1. Il serait bon aussi de diversifier les sources de recrutement des magistrats. N’avoir qu’une seule école formant au même moule tous les juges n’est pas sain.

  2. Christian 54 dit:

    En quoi, avec des juges inamovibles et intouchables, protégés tous azimuts, pénalement irresponsables (sauf devant leurs pairs), jamais vraiment inquiétés pour leur célèbre mur des cons, la justice pourrait elle être valablement rendue ?
    Les ministres qui régissent cette parodie de justice depuis quelques années sont plus malfaisants les uns que les autres.
    Seuls des juges élus pourraient encore me redonner confiance en la Justice.

  3. Les « juges » doivent etre responsable pour les errances dû a une ideologie completement depassée, et qui n’ jamais fonctionné.

    Ceux la doivent etre condamné pour faute grave comme dans n’importe quel metiers.
    S’ils n’y a pas de responsabilitée, il y a des derives tres grave puisque entrainant la mort de personnes innoncentes…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Et ben mon Collomb ! | A droite fièrement ! - […] chancre du vivre ensemblesque. Aussi, je ne suis pas d’accord avec vous quand vous écrivez ici (http://www.a-droite-fierement.fr/qui-pour-mettre-au-pas-la-justice/) « La démission…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *