Réouverture du Puy du fou : la gauche dans tous ses états

Publié par le 28 Mai, 2020 dans Blog | 2 commentaires

Réouverture du Puy du fou : la gauche dans tous ses états

« Le Puy du Fou célèbre la grandeur et l’amour de la France, il est bien normal que ceux qui veulent la détruire s’en prennent à cet hymne d’amour.

Tous les déconstructeurs haineux expriment ainsi leur gêne devant l’immense succès populaire de l’oeuvre puyfolaise. »

C’est la réponse de Philippe de Villiers aux détracteurs rancis qui contestent l’ouverture de son parc vendéen.

La gauche mondialiste et multiculturelle ne peut supporter qu’on mette en scène glorieusement l’Histoire de France ! Tout ce qui peut raviver l’identité française est proscrit !

Bastien Lejeune, dans cet article du Club de Valeurs actuelles, regroupe toutes ses réactions idéologiques à l’ouverture d’un parc à succès dont la réputation est mondiale.

Le bal des oiseaux fantômes, spectacle aérien au Put du fou. Photo © Sébastien SALOM-GOMIS / AFP

Extraits :

Une hostilité idéologique

L’écrivain et journaliste de France Culture Frédéric Martel s’étonne :

On rouvre le ringardissime Puy du Fou pour plaire au souverainiste Philippe de Villiers mais pas les festivals de théâtre et de musique.

De quoi faire réagir l’avocat Gilles-William Goldnadel qui s’agace auprès de nous :

Ce monsieur est journaliste à France Culture et il trouve que le Puy du Fou, qui attire chaque année des millions de visiteurs venus du monde entier, est ringardissime ? Quand je dis que la radio de sevice public est au fond du puits de la médiocrité gauchisante, je suis encore trop gentil.

Meilleure incarnation de la punchline de Jean-Luc Godard, l’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti croit porter le coup de grâce en rappelant que le Puy du Fou génère des revenus – contrairement aux artistes subventionnés qu’elle affectionne – :

Un petit rappel pour tous ceux qui disent “le Puy du Fou c’est formidable parce qu’il y a plein de bénévoles” etc etc : c’est une société par actions simplifiée (SAS) tout ce qu’il y a de lucratif dont le président n’est autre que … chiffre d’affaires 100 millions d’euros.

Sur ce point-là, l’ancienne ministre, qui confond allègrement chiffre d’affaires et bénéfice (« ce qui ne m’étonne pas venant d’une ancienne responsable socialiste » raille Goldnadel) trouve face à elle l’ensemble des élus de Vendée unis derrière le Parc de Philippe de Villiers.

Le Puy du Fou, c’est aujourd’hui 2 300 employés, pas d’argent public et 2,3 millions de visiteurs… Alors au moment où il n’était pas certain de pouvoir réouvrir ses portes et que la menace d’une année blanche menaçait sa survie, la mairie des Herbiers, l’ancienne députée Véronique Besse, lançait une pétition pour demander l’ouverture. Tous les députés du département, tous Modem ou LREM, signaient le texte. Même le sénateur Bruno Retailleau, en froid avec le fondateur du Puy du Fou et d’ordinaire peu favorable à l’idée de signer des pétitions, apposait sans hésitation son paraphe – Villiers lui a fait savoir depuis qu’il avait trouvé ce geste très fort et très élégant.

Un succès qui incommode la gauche

Véronique Besse n’est pas étonnée par le succès de sa pétition, dont elle espère qu’elle aura pu jouer un rôle dans le dénouement heureux de l’affaire :

Ici, en Vendée, tout le monde connait l’impact du Puy du Fou : il est indispensable à l’économie régionale, il génère de très nombreux emplois directs et indirects.

La président de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, exprime elle aussi sa colère :

C’est scandaleux, c’est odieux d’entendre toute cette gauche bien-pensante critiquer le Puy du Fou depuis des bureaux parisiens. Ce parc est un fleuron du tourisme français, il fait rayonner notre pays et notre région à l’international, il fait fonctionner toute l’économie de notre territoire.

Derrière ce projet, il y a un investissement personnel pour Philippe de Villiers et son fils, mais aussi pour l’ensemble des Vendéens et tous les bénévoles qui oeuvrent pour ce spectacle magnifique. Quand on n’a jamais visité le Puy du Fou, on n’a pas de commentaire à faire.

Une autre attaque, toujours portée par l’ancienne ministre Aurélie Filippetti et relayée sur Twitter, porte sur un don du Puy du Fou adressé en 2015 à la Fondation Jérôme Lejeune :

Ainsi donc le Puy du Fou pourra continuer à financer la fondation anti-IVG Jerome-Lejeune.

Gilles-William Goldnadel soupire :

Triste époque que celle où venir en aide aux enfants trisomiques est devenu une pièce à charge.

Villiers, lui, n’a pas l’habitude de réagir à la pression. Les attaques et les procès lui en touchent une sans faire bouger l’autre, comme disait son ancien Premier ministre Jacques Chirac.

Le Puy du Fou, qui enregistre des inscriptions en masse depuis l’annonce de sa réouverture, n’a pas fini de faire hurler la gauche. Mais il traverse ces turbulences avec la sérénité que lui procure son incroyable succès populaire et l’assurance que lui procure le fait de ne dépendre, lui, d’aucun carnet de chèques.

Bastien Lejeune pour le Club de Valeurs actuelles.

J’ajoute un tweet de Kevin Bossuet qui répond vertement à Aurélie Filippetti :

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “Réouverture du Puy du fou : la gauche dans tous ses états”

  1. Richard Mauden dit:

    « À quoi peut bien servir l’ultra-gauche ? se demandait Serge Quadruppani Et il ajoutait son intention d’« arracher ce mot à la rhétorique sécuritaire » pour retrouver « dans la réalité historique qu’il incarne, une charge subversive pour aujourd’hui. » De façon provocatrice, on peut dire que l’ultra-gauche ne sert à rien aujourd’hui au-delà de sa rhétorique révolutionnaire. Ceci étant, l’Histoire et le parcours agité au cours duquel l’ultra-gauche a gagné un contenu politique en rapport avec des courants du mouvement révolutionnaire, avant de disparaître et de réémerger comme une notion imprécise et vulgaire à l’usage de la pauvre Filipetti et des journalistes du café du commerce.

  2. La goche fidele a elle meme, la ou une connerie peut etre dite, elle y va…

    Sinon, toujours les memes braillempent de gochiste extremiste, radicalisés, et impermeable aux valeurs.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *